background preloader

[Infographie] Médias sociaux : oui aux « ! » non aux « ? » à vous de voir pour les « # »… 

[Infographie] Médias sociaux : oui aux « ! » non aux « ? » à vous de voir pour les « # »… 
Quelle est l’importance de la longueur de vos tweets? Quel jour de la semaine faut-il mieux poster ? Est-ce que la ponctuation peut réduire vos chances de croissance virale? Pour répondre à ces questions, la plateforme marketing Compendium a mené une étude sur la façon dont le marketing sur les médias sociaux peut générer un engagement optimal dans les échanges B2B et B2C. Celle-ci révèle que la taille d’un message sur LinkedIn, qu’il soit B2B ou B2C, ne doit pas dépasser 25 mots. L’infographie démontre également que l’introduction d’un point d’interrogation dans un message sur les réseaux sociaux génère une baisse des clics. Le hashtag, quant à lui, à une image bien différente selon la cible visée. Enfin, l’étude indique les heures, les jours, voir les minutes précises durant lesquels il faudrait poster ses messages sur les médias sociaux: Related:  Etudes & Infographies

Réseaux sociaux : guide d’utilisation en une image Le blog anglophone Top Nonprofits spécialisé dans la communication en ligne pour les associations et le secteur non marchand a publié une traduction en français de son infographie : les médias sociaux guide d’utilisation. En une page, il est délivré des conseils pour gérer une présence en ligne sur les services communautaires grand public Facebook et Twitter de façon très pragmatique (à quel moment publier, que poster, statistiques à suivre, rythmique de publication, comment formaliser son message…) tout en s’attachant à une modélisation de son projet (comprendre son audience et gestion du temps). Conseils concis et pragmatiques pour utiliser les réseaux sociaux Médias sociaux Guide d’utilisation Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International

Les interactions des 6-12 ans avec les réseaux sociaux aux USA détaillées par l’étude LMX Family d’Ipsos MediaCT L’étude «Kids and social media» réalisée par Ipsos MediaCT LMX Family Study aux USA data révèle que 42% des 6-12 ans ont visité un site de réseau social et que 29% ont leur propre page sur ce type de réseau. Toutefois, précise Ipsos, les 11-12 ans sont «significativement» plus important en nombre que les 6-8 ans, rappelant au passage que bon nombre de réseaux sociaux exigent que ses inscrits aient 13 ans minimum. Les 6-12 ans qui ont déjà un réseau social (29%) plébiscitent Facebook dont 94% sont membres, devant Twitter (12%), Google+ (11%) et Myspace (10%). 80% des parents des 6-12 ans membres d’un réseau social sont «amis» avec leur progéniture, et sont même 82% à gérer les paramètres de confidentialité de leurs données privées.

Connaître les articles les plus retweetés d'un site Comme l’écrivait Fred Cavazza il y a peu, il faut se méfier de la place du nombre de partages d’un article dans l’appréciation de sa qualité. Un contenu populaire sur Twitter ou Facebook n’est pas forcément le meilleur, il s’agit simplement d’un sujet assez rassembleur pour plaire au plus grand nombre. Mais sur un blog donné ayant une ligne éditoriale assez claire, cela peut tout de même être intéressant de découvrir les articles les plus partagés. Il peut s’agir de contenu original créé par le blogueur (une étude, enquête, analyse poussée qui sort de l’ordinaire), des news les plus marquantes de son secteur ou d’évènements particuliers qui méritent un examen approfondi. Cela donne dans tous les cas un aperçu du contenu et du public d’un blog ou d’un site. Après tout, pourquoi ne pas privilégier cet axe quand on découvre un nouvel espace ? Twitter Pulse Cette extension pour Google Chrome est très pratique d’utilisation. Topsy Counting Tweets

Facebook, Twitter, LinkedIn : 3 infographies pour optimiser les contenus publiés Comment optimiser la présence d’une entreprise, d’une association ou d’une institution sur les réseaux sociaux ? La question est clé pour nombre d’organisations en matière de communication et de marketing en ligne. La société américaine Salesforce (spécialisée dans l’informatique dans les nuages) a eu la bonne idée de publier sur son blog, 3 infographies qui aident à écrire et à composer des contenus sur les réseaux sociaux en tenant compte de la spécificité de chaque service (Twitter, Facebook et LinkedIn), des articles et des médias (textes, photos, vidéos) dont le but est qu’ils soient non seulement lus mais également partagés en ligne par les internautes (cible du message) et pour un objectif précis. Voici ces 3 infographies : L’article Facebook parfait Dans son format actuel, le contenu à diffuser sur une page Facebook doit prioritiser un contenu image accompagné d’une légende de 90 caractères tout au plus avec un lien vers le contenu original. LinkedIn : le statut parfait Licence :

Interview : l'utilisation des médias sociaux par Orange Suite de notre série sur l’utilisation des médias sociaux dans les entreprises françaises. Nous accueillons aujourd’hui une des marques les plus importantes de l’hexagone, à savoir Orange. C’est Lionel Fumado, Social Media Manager bien connu de l’écosystème, qui s’est prêté à l’exercice de l’interview. Pourquoi avoir choisi d’investir les réseaux sociaux ? Les raisons sont multiples, sachant que dans le cadre d’un grand groupe comme Orange toute la communication n’est pas centralisée. Quelle est la place du community management dans votre entreprise ? Il y a plusieurs types de profils lié au Community Management. En terme d’intégration nous avons constitué une communauté interne autour des médias sociaux qui se nomme Come’in, et nous nous réunissons environ tous les 2 mois. Quel est l’objectif majeur de votre stratégie sur les réseaux sociaux (Notoriété, CRM, R&D) ? Tous nos objectifs sont majeurs ! Nous avons un certain nombre de concurrents dans les 35 pays où nous sommes présents !

Les médias sociaux : c’est épuisant, c’est fatiguant, c’est stressant Dans un contexte d’hyper-connectivité, de la course à l’attention et au temps de cerveau disponible, ainsi que la démultiplication des interfaces et lieux numériques de conversations, un phénomène assez récent commence à prendre de l’envergure : l’épuisement et la fatigue des médias sociaux. Evolution des recherches Google sur « Social Media Fatigue » Cette utilisation constante, régulière, du lever au coucher, des différents services génère un sentiment de fatigue, d’ennui et d’épuisement. Un sentiment qui ne s’arrête pas là puisqu’il est lui même générateur d’une forme de pression et de stress : l’attente d’une récompense et d’une reconnaissance, que ça soit à travers un like, un commentaire, un retweet, une réponse, un message, etc. Facebook, Twitter & Co deviennent en quelque sorte un système d’exclusion/inclusion sociale, tout comme l’étaient avant les vestes en cuir et les casquettes/pins dans les cours de récré, ou encore le compte Messenger. Articles similaires:

Animation Page Facebook: Vous avez dit 33, docteur! | Votre BrandingVotre Branding Animation d’une page Facebook L’animation d’une Page Facebook n’est jamais un exercice facile. Entre le ton professionnel du Community Manager, les besoins de la marque défendue, et ses propres humeurs du jour, j’ai mis en place pour moi même une petite liste de règles pour garder le ton léger. Du coup ma Page Facebook interagit plus! L’oie protectrice des community managers Mes 33 règles d’usage pour mes publications sur une Page Facebook Le chemin est tracé Et surtout je prend plaisir à animer ma Page. Alors docteur, dites 33, comme Bordeaux, à votre santé, avec modération. jacquestang.fr Facebook to advertisers: clicks are meaningless and here’s the proof Connect with leaders from the companies in this story, in real life: Come to the fourth annual VentureBeat Mobile Summit April 14-15 in Sausalito, Calif. Request an invitation. Advertisers who judge the success of their online campaigns on click-through rates are doing it wrong, Facebook head of measurement and insights Brad Smallwood told attendees of IAB MIXX, an ad-focused conference taking place in New York. The social network now insists that the impression, not the click, is what matters, meaning that online ad campaigns should be designed and judged more like traditional television spots. The assertion comes from a Facebook study conducted with Datalogix, a partner helping the company make the connection between online ads and in-store purchases for its advertisers. The study employed a controversial new Datalogix tool that matches purchase data from retailer loyalty programs to Facebook accounts in aggregate, and analyzed the performance of more than 50 digital campaigns.

Etude : Sur Twitter, les internautes partagent les tweets sans lire le contenu des articles C’est la conclusion faite par Dan Zarella de la société HubSpot, spécialisée dans les analyses de contenus et d’interactions sur les médias sociaux. A partir d’un corpus de 2,7 millions de tweets contenant des liens vers des articles, Dan a procédé à une analyse des clicks, des retweets, etc. Les résultats sont frappants : 16% des messages (soit 432000 tweets) ont généré plus de retweets que de clicks sur les articles, et 15% des tweets retweetés ont enregistré 0 clicks. Ceci signifie que la tendance de partager sans même faire l’effort d’assurer une vérification supplémentaire, pour plusieurs raisons, est de plus en plus lourde. Dan a produit une infographie de ces résultats, disponible en fin d’article. Paresse, volonté de gagner du temps, se reposer sur l’autre, sont autant de justifications derrière cette démarche. Donc il est toujours important, selon moi, d’assurer une vérification complémentaire avant de partager le contenu.

Related: