background preloader

Financer sa bo?te

Financer sa bo?te
FinancerSaBoite est une plateforme de mise en relation entre des investisseurs et des entrepreneurs franciliens cherchant des fonds propres pour financer la création et le développement de leur activité FinancerSaBoite est un projet initié par la Région Ile-de-France et mis en œuvre par le Centre Francilien de l’Innovation. Vous êtes un entrepreneur, votre société est basée en Île-de-France et vous cherchez à lever des fonds : FinancerSaBoite vous propose une plateforme reposant sur le principe de la qualification par des acteurs de l’accompagnement des TPE et des PME en Ile-de-France : L’Univers est composé de 11 communautés animées par des opérateurs du développement économique et de l'innovation en Ile-de-France. En rejoignant une communauté reconnue dans l’éco-système, vous bénéficiez de sa qualification et vous accroissez ainsi très fortement vos chances de lever des fonds.

https://www.euroquity.com/fr/financersaboite/

Related:  aides

Fonds de garantie à l'initiative des femmes - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, ai Le Fonds de garantie à l'initiative des femmes (FGIF) a été créé en 1989 pour améliorer l'accès à la création d'entreprises ou d'activité des femmes.Désormais il a pour objet de partager le risque financier avec l'établissement de crédit qui octroie un prêt à toute femme en création, reprise ou développement de son entreprise. Bénéficiaires indirects Peuvent solliciter la garantie les établissements de crédit qui prêtent à des femmes assurant la responsabilité de leur entreprise en titre et en fait et cela, quels que soient le statut juridique choisi et le secteur d'activité de l'entreprise. L'entreprise doit être créée ou reprise depuis moins de 5 ans. Modalités Investissements garantis

Fonds d'investissement : ce qu'il faut savoir Le crowdfunding a séduit plus d'un million de Français Les plates-formes de financement participatif ont collecté 66,4 millions d'euros sur les six premiers mois 2014, révèle une étude publiée ce 24 juillet 2014. Une envolée qui devrait se poursuivre avec la mise en oeuvre de la réforme.

Un plan marketing en 5 étapes, plein de bon sens 13 juin 2010 Faire des affaires sans disposer d'un plan marketing, c'est comme conduire sans avoir de carte routière. Vous finirez par vous rendre à destination, mais vous risquez de faire des erreurs coûteuses (en temps et en argent) en cours de route. Il est possible que vous pensiez qu'il existe une demande pour votre produit alors qu'il n'y en a pas, par exemple. Vous risquez d'offrir vos services à un prix inférieur à leur vraie valeur. Ou vous pouvez vous aventurer dans un marché qui est impénétrable en raison de restrictions réglementaires.

Le FSI va davantage soutenir les PME et les start-up Depuis sa création en 2008, le Fonds stratégique d’investissement (FSI) a injecté 5,9 milliards d’euros dans l’économie française. Outre les fleurons de l’industrie de l’Hexagone, il a investi directement dans 30 PME « importantes ». Et, de manière connexe à travers des fonds d’investissements, il a injecté 3,1 milliards d’euros dans 1600 entreprises de toutes tailles. Souvent considéré comme un fonds souverain « à la française », le FSI a été créé en 2008 sur l’initiative du Président de la République. L'Europe intronise l'impact investing - Législation - investissement socialement responsable Le règlement européen utilise le terme de « dénomination » mais la démarche s'apparente à celle d'un label. A partir du 12 juillet 2013, les fonds d'investissements souhaitant utiliser la dénomination « EuSEF » auront à se faire connaître auprès de l'autorité des marchés financiers qui vérifiera le respect des critères fixés par le règlement. Quatre grands critères balisent le champ des fonds EuSEF1 : être un investisseur institutionnel avec un ticket d'entrée minimum de 100 000 €, réserver 70 % du montant des investissements à des entreprises sociales (cf. encadré), avoir des gestionnaires domiciliés dans un pays de l'Union et mesurer l'impact social des entreprises financées.

La création d'entreprise Le choix de la forme juridique va dépendre de la situation maritale et patrimoniale de l’entrepreneur mais aussi, évidemment, de son projet (l’entrepreneur se lance-t-il seul ? Des investissements lourds sont-ils indispensables ?) et de l’activité envisagée. L’Europe se saisit de la question de la finance solidaire Pourront en bénéficier les fonds d’investissement qui consacrent au moins 70 % de leurs avoirs à des entreprises sociales. Au-delà de l’effet symbolique, les retombées réelles de ce nouvel outil sont difficiles à prévoir. C’est une grande première : le parlement européen a adopté, mardi 12 mars, le premier texte législatif en matière de finance solidaire et d’entrepreneuriat social. Ce projet de règlement, voté par les eurodéputés à une très large majorité (603 voix sur 676 votants) créé un nouvel outil de financement propre aux entreprises sociales. Ce projet était impulsé depuis plusieurs mois par le commissaire européen au marché intérieur, le Français Michel Barnier. Cette initiative va « offrir (…) à l’entrepreneuriat social plus d’opportunités de trouver des financements », s’est-il réjoui à l’issue du vote.

Le bilan comptable Qu'est-ce-que le bilan comptable ? Le bilan comptable d'une entreprise est le recensement de tout ce que possède l'entreprise, mis en balance avec tout ce qu'elle doit. L'entrepreneur peut ainsi visualiser le total de ce qu'il doit par rapport au total de ce qu'il possède. La partie actif représente tout ce que possède l'entreprise (les bâtiments, le fonds de commerce, le matériel, le stock...). La partie passif représente tout ce que doit l'entreprise (aux actionnaires, aux fournisseurs, à l'Etat, à la banque...). Appels à projets associatifs Le Fonds de dotation PhiTrust a le plaisir de vous présenter l'appel à projets " Tremplins Innovons pour l'enfance ! » organisé par Chemins d'Enfances pour récompenser (prix de 7500 euros) les projets... Trophées des associations

ARE ou ARCE? Un simulateur pour choisir entre ces deux aides à la création d'entreprise, versées par Pôle emploi I. Les aides à la création d'entreprise Pour les demandeurs d’emploi indemnisés au titre de l’ARE (allocation d’aide au retour à l’emploi) il existe trois grands dispositifs d’aide à la création d’entreprise : -l’ACCRE : Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise : exonération partielle ou totale des charges sociales pour la première année de création d’entreprise (prolongation possible jusqu’à 24 mois supplémentaires pour les micro-entrepreneurs, auto-entrepreneurs). Processus pour la mise en place de ce dispositif : formulaire à transmettre au CFE (Centre de Formalités des Entreprises) compétent qui est l’interlocuteur unique de toutes les démarches en matière de création et reprise d’entreprises. Le site de l’Insee vous indique la liste des CFE compétents selon votre localisation.

SolidarityFinance représentant le bénéfice sur les honoraires qui nous sont versés par les banquiers, les assureurs et les partenaires, à vous de choisir à qui reverser cet argent en don ou microcrédit à des associations à but non lucratif, des causes de solidarité, ... Proposez-nous les causes qui vous tiennent à cœur pour les intégrer à notre futur portail. Merci (mespropositions @ cheque solidaire.org). Exemples de causes soutenues :1/ Nous vous offrons des parts de la Foncière Terres de liens qui installe des agriculteurs bio sur des terres qui leurs sont louées à prix modique. Nous vous proposons de choisir d'aider avec nos chèques solidaires la cause de l'association "Objectif brousse" qui a comme crédo : "Protégeons les protecteurs".

Related: