background preloader

Les genres romanesques

Les genres romanesques
Genres littéraires ► Le roman ► vous êtes ici Genres littéraires : Le roman : Introduction Depuis les romans de chevalerie du Moyen Âge, le roman n’a cessé de se diversifier, montrant un dynamisme exceptionnel tout au long de son histoire. Le roman répond au désir d’évasion du lecteur, mais il rencontre également les préoccupations du temps, anticipe sur les mutations de la société, dénonce les conventions sociales en leur opposant les vérités profondes des désirs et des passions. Humour, passion, engagement : la vitalité du roman se manifeste à travers le renouvellement des formes et des situations romanesques, à travers les prises de conscience qu’il suscite chez le lecteur, la quête des valeurs nouvelles qu’il lui propose. La diversité des genres romanesques témoigne de cette formidable énergie du roman. Le roman d’analyse Le roman d’analyse se consacre à explorer les sentiments de personnages souvent partagés entre l’amour et la vertu, le désir et le renoncement. Le roman par lettres Related:  ecrireLitteratureLETTRES

Mauriac, Le romancier et ses personnages. DOCUMENT : Le personnage de Roman MAURIAC, Le Romancier et ses personnages, Le livre de poche, 1972 (édition R-A. Corrêa, 1933), p. 81 sq. L’HUMILITÉ n'est pas la Vertu dominante des romanciers. Ils ne craignent pas de prétendre au titre de créateurs. A la vérité, ils en sont les singes. Les personnages qu'ils inventent ne sont nullement créés, si la création consiste à faire quelque chose de rien. Dans les fruits de cette union, il est périlleux de prétendre délimiter ce qui appartient en propre à l'écrivain, ce qu'il y retrouve de lui-même et ce que l'extérieur lui a fourni. Je souhaiterais que ces lignes inspirassent à l'égard du roman et des romanciers un sentiment complexe, - complexe comme la vie même que c'est notre métier de peindre. De l'homme ondoyant et divers de Montaigne, nous faisons une créature bien construite, que nous démontons pièce par pièce. De même le roman, en tant que genre, est pour l'instant dans une impasse. L'essentiel, dans la vie, n'est jamais exprimé.

D’Orwell à Asimov : les romanciers du 20ème siècle nous avaient prévenu ! Que nous raconte la science-fiction d’hier sur notre société présente ? À l’heure où l’avenir de l’humanité laisse place au doute, la réalité dépasse de plus en plus la fiction à de nombreux égards. La rédaction de Mr Mondialisation a sélectionné trois œuvres à relire d’urgence pour comprendre le présent et un avenir à court terme qui se dessine.Fondation, 1984, Fahrenheit 451, autant de classiques de la science-fiction qui restent intemporels. Quel que soit le lieu ou le temps, ils comportent une analyse politique et sociale terriblement juste, et, à ce titre, percutante. Au mieux, ils nous mettent en garde, au pire, ils décrivent les dérives possibles des sociétés modernes, l’aveuglement de la population ou les méthodes utilisées par les gouvernements pour asseoir leur pouvoir, au prix des libertés individuelles. « Lorsque je suis arrivé à Trantor, remarqua-t-il, pareille chose était inconcevable. Isaac Asimov, L’Aube de Fondation, 1993. Isaac Asimov et la fin de l’empire

Les courants littéraires – Introduction et sommaire – Une œuvre littéraire peut être appréciée pour elle-même. Mais on la comprend mieux quand on la situe dans son époque, et notamment dans son contexte culturel. Par sa langue, par ses valeurs et par ses idées, elle se rapproche d’autres œuvres au sein d’un même mouvement. Qu’est-ce qu’un courant littéraire ? Des valeurs communes Un courant littéraire (ou un mouvement littéraire) s’affirme par des principes et des idées qui le distinguent des autres courants. À l’intérieur d’un même mouvement, les écrivains partagent des options esthétiques (une même conception du style, de l’art, du beau) et idéologiques (une même conception de la vérité, de la société, de la liberté, etc.). Un dialogue entre les arts Un mouvement littéraire s’intègre le plus souvent dans un mouvement culturel plus large, qui touche la vie artistique et intellectuelle dans son ensemble. Une dimension internationale Par une communauté d’écrivains et d’artistes Par des textes fondateurs Par son nom

Le personnage de roman au XXème siècle Par Alain Cresciucci, Université de Rouen « Passé huit heures du soir, les héros de roman ne courent pas les rues dans le quartier des Invalides. Muguet n’était encore qu’un adolescent médiocre lorsqu’il tourna à l’angle de l’avenue de Ségur. » Antoine Blondin « la grande forme de la prose où l’auteur, à travers des ego expérimentaux (personnages), examine jusqu’au bout quelques thèmes de l’existence »1 Milan Kundera Introduction Le roman est un monde ambigu. On pourrait résumer à trois grands impératifs la construction du personnage traditionnel: 1) un maximum d’informations sur son physique, sur son statut social, sur son comportement (y compris ou non un portrait psychologique) ; 2) il est important de connaître son passé, source des motivations du présent d’un personnage ; 3) le personnage doit donner l’impression qu’il agit par lui-même ─ le narrateur et l’auteur doivent donc s’effacer ─ pour favoriser l’illusion de réalité. Dans les limites de cet exposé je me bornerai à 3 points :

Liens café philo Il faut préciser au préalable que l’éventailde sites sur les cafés-philo présents sur le web est dépendant de l’histoire du "mouvement". Le créateur des cafés-philo,l’initiateur, feu Marc Sautet, a toujours dit à qui voulait l’entendre que les cafés-philo lui étaient "tombés dessus". Ce qu’il voulait vraiment c’était créer son Cabinet de philosophie et effectivementil fut le premier à en ouvrir un en France. Mais ce n’était pasune idée vraiment originale car il y avait déjà quelques cabinets de consultation qui existaient ça et là, en particulier aux Pays-Baset en Allemagne. Philos écrit « Cinq personnes [Bertrand MERTZ, Alix DE FORAS, Eric FEUILLERADE, Marc SAUTET, Pascal HARDY(infos données par ce dernier)], à l’origine, avaient décidé des associer au projet de Marc Sautet de fonder un cabinet de philosophie pour donner des consultations dans un cadre libéral, comme celase faisait déjà en Hollande. Comment sont donc nés les cafés-philo ? Mais c’est seulement une partie de la vérité.

Les genres littéraires – Introduction et sommaire – Vue générale sur les genres littéraires Avant que la prose se fut constituée en se séparant de la poésie, il s’était formé, dans la poésie même, des espèces distinctes. La poésieD’épique elle était devenue lyrique, et de lyrique elle était devenue dramatique. Puis, dans la poésie lyrique comme dans la poésie épique, dans la poésie dramatique comme dans la poésie lyrique, des variété s’étaient marquées et déterminées.La prosePareillement, la prose fut pliée à différents usages : elle devient historique, oratoire et philosophique ; elle comprit l’histoire, l’éloquence et la philosophie. D’où les genres littéraires : genres de poésie et genres de prose. Le mot : « genre » Le mot lui-même a d’abord été employé dans les sciences naturelles. Dans les sciences naturellesOn y appelle « genre » un groupe d’espèces qui présentent des caractères communs plus ou moins remarquables. Qu’est-ce qu’un genre littéraire ? Gros plan sur les principaux genres littéraires Le roman

LE PERSONNAGE DE ROMAN e terme de personnage désigne chacune des personnes fictives d'une œuvre littéraire. Le roman, en devenant au XIXème siècle le genre dominant, a redéfini ce concept apparu à la Renaissance et qu'on réservait au théâtre : c'est à travers l'écriture romanesque en effet que peut le mieux se dissiper une confusion encore entretenue dans le public entre la réalité et la fiction, et que le cinéma a contribué à fortifier. Car le personnage est un création concertée par le romancier, dans la logique de l'univers qu'il fait naître et du regard qu'il est décidé à porter sur le monde. I. Quelles que soient les formes prises par le roman, le personnage en est le pivot central : il est le moteur de la fiction, et c'est avec lui que l'on mesure le degré de vraisemblance et d'authenticité qu'il faut lui accorder. II. Le personnage de roman se définit dans un système de relations, dans un jeu de forces dont il est l'élément moteur. III.

Top 19 des meilleures nouvelles à lire une fois dans sa vie Les nouvelles, c'est bien et surtout, ça change des gros pavés que l'on devait lire en cours de Lettres ! Courtes voire très courtes, ramassées, denses, auto-suffisantes, transcendées par des chutes parfois renversantes, elles contiennent tout ce qu'on peut attendre d'un roman classique. Voici une sélection des 19 meilleures nouvelles. Du moins, si ce ne sont pas les meilleures pour vous, avouez qu'elles ne sont pas trop nases. Les voix du temps - J.G Ballard (dans "Cauchemar à quatre dimension") : Il est question de mutation, de l'écoulement du temps, de maladie tendant à la stase.La clause du salaire - P.K.Dick (dans "Le grand O") : Adapté au cinéma, une merveille d'action et de rebondissements. Et vous topiteurs, vous en aimez d'autres ? Top écrit par gium Crédits photo (creative commons) : Giulio Bernardi

Babelio - Découvrez des livres, critiques, extraits, résumés LES PERSONNAGES Il convient de prendre conscience qu'un personnage n'est pas une personne, même si la conception du personnage renvoie à la conception historique de la personne. C'est un signe littéraire composé à l'aide de procédés plus ou moins conventionnels qui se traduisent dans des indices textuels. Au départ, ce signe est souvent vide ; il se charge de sens, de valeur progressivement au fil du texte ; c'est souvent seulement à la fin du roman qu'il est fixé, déterminé à la fois par des séries d'informations et de transformations ou évolutions. Le personnage représente aussi bien un type social, un caractère, une force mythique qu'une idée. Les personnages d'un récit fictif forment un système, c'est à dire un ensemble organisé selon une structure ; une partie du signifié d'un personnage, de sa valeur provient de sa place dans un ensemble, de sa relation avec les autres personnages du récit ; il entre dans des rapports d'opposition ou d'identité avec eux. V.

MagicScroll, un lecteur d’ebooks en ligne Les livres numériques sont à la mode et c’est une bonne chose, évidemment. On trouve désormais des liseuses pas trop chères, mais aussi des services en ligne qui vous permettent de lire tranquillement vos ebooks. MagicScroll est justement l’un d’entre eux et on peut dire qu’il risque d’intéresser pas mal de monde puisqu’il propose pas mal de fonctions, évidemment, mais aussi une interface minimaliste particulièrement soignée et qui met en valeur le contenu à lire. Le fonctionnement de MagicScroll est tellement simple que même Loana pourrait utiliser le service. Le rendu est vraiment superbe et le service s’avère très réactif à l’usage.

Related: