background preloader

Presentation de la protection maladie universelle

Presentation de la protection maladie universelle
Le 1er janvier 2016, la protection universelle maladie (PUMA) entre en application, la CMU de base est supprimée. La protection universelle maladie assure aux personnes qui exercent une activité professionnelle en France ou qui résident en France de façon stable et régulière, la prise en charge des frais de santé en cas de maladie ou de maternité, à titre personnel et de manière continue tout au long de la vie. Vos droits La protection maladie universelle vous permet d’être remboursé de vos frais de santé (y compris à l’hôpital) dans les mêmes conditions que les autres assurés. Concrètement, vous payez directement vos dépenses de santé (consultations médicales, médicaments, examens médicaux …). L’assurance maladie vous rembourse la part obligatoire, également appelée « part sécurité sociale ». Attention Les remboursements sont effectués sur la base des tarifs de la sécurité sociale. Exemple d'une consultation chez votre médecin traitant Les conditions d’accès Important

http://www.cmu.fr/cmu-de-base.php

Related:  immigration - AME, CMU, retraite,...STSS

"Il n'y a aucun traitement privilégié des immigrés en France" 67% des Français estiment que les immigrés sont mieux traités qu'eux, selon un sondage Ifop pour "Valeurs actuelles" à paraître jeudi 14 novembre. Faux, réagit Pierre Henry, directeur général de France Terre d'Asile, qui insiste sur l'urgence "de déconstruire les idées reçues". Interview.

"Réaliser des vidéos pro avec son smartphone" : le Mooc de GOBELINS fait son retour ! Les inscriptions sont ouvertes sur la plateforme FUN. Après une 1ère édition couronnée de succès qui a généré plus de 10 000 inscriptions avec près de 800 devoirs déposés dès la première semaine, GOBELINS propose de renouveler son cours en ligne gratuit qui permet de découvrir l’art du tournage, du montage et la réalisation de courts métrages – fiction ou reportage – avec un smartphone en seulement cinq semaines. Un Mooc… Pour qui ? Tous les possesseurs de smartphone peuvent s’inscrire : les curieux, les passionnés, toutes les personnes ayant envie de créer, de partager et de raconter des histoires en images, à des fins personnelles et/ou professionnelles.

Presentation de l'ACS Vos droits L’ACS est réservée aux personnes dont les ressources sont légèrement supérieures au plafond d’attribution de la CMU-C. Elle vous donne droit durant un an, à une aide financière pour payer la complémentaire santé de votre choix (contrat en cours ou contrat nouvellement choisi). Marine Le Pen idéalise la retraite des étrangers «Un étranger qui arrive dans notre pays légalement et qui a plus de 65 ans, s’il a gagné en dessous d’un certain montant, a le droit d’obtenir 750 euros par mois, alors qu’il y a des millions de retraités qui vivent avec 200, 300, 500 euros par mois.» Marine Le Pen, le 14 février sur BFM TV Intox C’est un classique du FN : non contents d’être assistés, les étrangers seraient mieux traités en France que les Français.

en3s Jeu : Le Défi de la Sécu Accueil > Comprendre la protection sociale > Jeu : Le Défi de la Sécu Créé à l’occasion du 70ème anniversaire de la Sécurité sociale, ce jeu de société vise à expliquer de façon originale et conviviale notre système de Protection sociale. Accessible dès 12 ans, il peut être utilisé en milieu scolaire, lors d’évenementiels organisés par les organismes de Sécurité sociale ou en famille ! 800€ par mois pour un retraité étranger n’ayant jamais travaillé et cotisé en France. Info ou Intox ? Dernièrement, nous avons reçu un mail qui nous a intrigué. Il stipulait “Les étrangers de plus de 65 ans arrivant en France bénéficient automatiquement d’une pension retraite de plus de 800 euros quand bien même ils n’ont jamais travaillé ou cotisé. Un scandale au regard des pensions de misère que touchent certaines catégories socio-professionnelles” . En ces temps de disette pour les retraités, nous avons décidé de mener notre enquête. Alors Info ou Intox, les étrangers peuvent-ils prétendre à une retraite dans notre pays sans avoir jamais cotisé ? Plusieurs questions écrites de députés (N°101 834, 108135 et 106965) ont interpellé le gouvernement.

La protection universelle maladie Le 1er janvier 2016, la protection universelle maladie entre en application*. Cette réforme garantit à toute personne qui travaille ou réside en France de manière stable et régulière, un droit à la prise en charge de ses frais de santé à titre personnel et de manière continue tout au long de la vie. Quel est l'objectif de cette réforme ? Simplifier la vie des assurés, assurer la continuité des droits à la prise en charge des frais de santé, réduire au strict nécessaire les démarches administratives, garantir davantage d'autonomie et de confidentialité à tous les assurés dans la prise en charge de leurs frais de santé. Cette réforme parachève ainsi la logique initiée par la couverture maladie universelle (CMU) de base en 1999, qui visait à ouvrir des droits à l'assurance maladie aux personnes résidant en France de façon stable et régulière, et qui ne relevaient d'aucune couverture maladie obligatoire.

1945-1950 : création de la Sécurité sociale - Partie 2 Le système français de Sécurité sociale L’ordonnance du 4 octobre 1945 est le texte fondateur de la Sécurité sociale. Ambroise Croizat, ministre du Travail et de la Sécurité sociale, contribue à la mise en place et à l’organisation administratives de ce système. Une mosaïque de régimes Le régime général prend en charge les risques maladie, maternité, invalidité, vieillesse, décès et accidents du travail au profit des salariés du secteur privé.

La Sécurité sociale, une invention anglo-saxonne importée en France il y a 70 ans « Il est institué une organisation de la Sécurité sociale destinée à garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain, à couvrir les charges de maternité et les charges de famille qu’ils supportent. » Œuvre de la large coalition qui rassemble alors tout le spectre qui va de la gauche communiste à la démocratie chrétienne au sein du Conseil national de la Résistance puis du gouvernement provisoire, la Sécurité sociale première version, est mise en place par une ordonnance du 4 octobre 1945. Celle-ci organise, via des cotisations obligatoires, une redistribution des revenus qui vise à protéger l’ensemble de la population. L’opposition des cadres et des non-salariés au principe de l’obligation de cotisation, d’une part, et des salariés déjà bénéficiaires de régimes spéciaux (fonctionnaires, cheminots, marins du commerce, mineurs…), d’autre part, contredit cependant cette ambition.

L'économie de la santé Si, selon l'adage, « la santé n'a pas de prix », elle a en revanche un coût lorsqu'elle devient un objectif collectif. En effet, la plus grande partie des dépenses est financée par les organismes de protection sociale et notamment par la Sécurité sociale.Le coût de la santé ne cesse d'augmenter et apparaît de plus de plus difficile à maîtriser avec la généralisation de la protection sociale, l'évolution des techniques médicales et le vieillissement de la population. La maîtrise des dépenses de santé est ainsi devenue une question cruciale pour les pouvoirs publics. 1.

La sécurité sociale / A la une / Actualités / Accueil - Cour des comptes Malgré les efforts, une situation des comptes sociaux toujours préoccupante Des finances sociales à piloter plus efficacement Des dépenses de ville à réguler beaucoup plus vigoureusement La Protection Universelle MAladie La mise en place, à partir du 1er janvier 2016, d’une "protection universelle maladie" (Puma), visant à assurer la continuité des droits aux remboursements de la Sécurité sociale, "est infiniment plus qu’une réforme de simplification", a affirmé mardi la ministre de la Santé, au premier jour de l’examen du PLFSS 2016. Cette disposition "vient consolider la démarche, engagée en 2012, visant à faire progresser durablement les droits sociaux des Français", a ajouté Marisol Touraine. "C’est une mesure qui devrait changer la vie de tous ceux qui déménagent, divorcent, changent d’activité professionnelle ou quittent le régime étudiant… Soit près d’un million de personnes, à qui il est chaque année demandé des justifications de leur rattachement administratif à l’assurance maladie", explique Le Monde (page 10).

universalité accès aux soins

Related: