background preloader

3 outils pour detecter les plagiats

3 outils pour detecter les plagiats
Sur le web plagiats et plagiaires sont légion. Une récente étude montre qu’une majorité des contenus publiés sur le web sont des copies de contenus publiés ici ou là. Votre contenu original est-il copié par d’autres sans que vous le sachiez ? De nombreux outils existent qui permettent de detecter automatiquement copieurs et plagiats. ArticleChecker est un site gratuit qui va vous permettre de comparer un texte original avec le contenu trouvé sur Google ou Yahoo. Duplichecker fonctionne un peu de la même manière que le précédent. Copyscape est un outil plus complet encore mais ici il vous faudra débourser quelques centimes à chaque recherche. Like Loading... Related:  Détection plagiatCreative Common

Plagiarism Checker - Free Online Software For Plagiarism Detection Excellent iPad Apps to Create eBooks 1- Book Creator for iPad " The simple way to create your own beautiful iBooks, right on the iPad. Read them in iBooks, send them to your friends, or submit them to the iBookstore...." 2- eBook Magic " Its easy to use interface and powerful feature set enable you to easily create e-books, Photo albums, text documents, children’s books, etc. 3- Demibooks Composer " Create your own book apps with realistic physics, animation, images, text, sounds, movies and visual effects.." 4- Story Patch " Now you can help your child's creativity grow with Story Patch, a beautiful new application for the iPad that children can use to create their own picture books. 5- Creative Book Builder " Creative Book Builder enables everyone to create, edit and publish ebooks in a few minutes on the go.

La version 4.0 des licences Creative Commons, encore plus simple à utiliser Cable Green est directeur du projet Global Learning à la fondation Creative Commons. Il participe au projet Européen www.opencourseware.eu et c’est au cours du récent atelier de ce consortium, organisé à Barcelone, qu’il a annoncé la version 4.0 des licences Creative Commons prévue pour décembre prochain et participé à cette entrevue. Cable Green, vous travaillez pour Creative Commons et êtes engagé à ce titre dans le projet européen autour de l’Open Education. Pouvez vous m’expliquer le lien entre CC et l’Open Education ? Creative Commons est une organisation à but non lucratif qui joue un rôle spécifique dans la communauté de l'Open Education. “Partager, Remixer, Réutiliser — Légalement !” Cable, on vous voit un peu partout sur la scène de l'Open Education, quelle est la raison de votre engagement ? C'est vrai qu'au delà de l'engagement lié à mon travail, le sujet me passionne pour d'autres raisons : L'origine de mon engagement remonte à l'époque de mes études. J’irai plus loin. Images :

Le plagiat Même s'il n'est pas sanctionné administrativement ou juridiquement, la sanction morale, pour un doctorant ou un enseignant-chercheur surpris à plagier, est sans aucun doute la plus dure, car elle touche au bien le plus précieux dans le monde académique : la réputation. "«La perte de la réputation, c'est la chose la plus terrible qui puisse arriver à un scientifique, a souligné Cédric Villani" (Détruy, Myriam, Institut Curie. « L’intégrité scientifique, enjeu de la recherche. Dossier. ». La Recherche, l’actualité des sciences [En ligne]. juin 2012) Le discrédit jeté sur un chercheur coupable de plagiat est d'autant plus sévère sur internet, où rien ne s'efface vraiment. Pour un doctorant, le risque du plagiat est donc particulièrement élevé, car ce n'est pas seulement sa thèse qui peut être invalidée, c'est toute sa carrière de futur chercheur qui peut être compromise, voire ruinée.

Kindle – Comment enlever les DRM Alors aujourd'hui, on va se faire un petit plaisir et on va apprendre à enlever les DRM sur les ebooks téléchargés avec le Kindle. Pour cela, il existe des outils pour Windows et Mac (et autres...) que vous trouverez en téléchargement sur ce site. Grosso modo pour que ces scripts/plugins/logiciels fonctionnent, vous devez disposer du n° de série de votre lecteur d'ebook. Ainsi, les logiciels seront capables de décoder sans aucun problème vos livres. Pour Mac, c'est super facile. et ensuite de choisir un ebook sous DRM à craquer. Pour Windows, il vous faudra installer Python et PyCrypto pour que les scripts fonctionnent. Pour tout ce qui est Linux, Android, iPhone, iPad...etc, cracker des livres Kindle est un peu différent, mais pas impossible. A noter que cette suite d'outils supporte aussi d'autres types d'ebooks readers et de formats tels que : Barnes and Noble ePubsAdobe Digital Editions ePubsAdobe Digital Editions PDFsMobipocket ebookseReader PDB books Enjoy !

Pour en finir avec les mythes prégnants du copyright et de l'argent « Il est temps de déboulonner le mythe qui voudrait que le droit d’auteur soit nécessaire pour gagner de l’argent, ou même qu’il en rapporte », tel est le titre frappant d’un récent article de Rick Falkvinge (désormais habitué du Framablog). Puisque ce mythe ne résiste pas aux faits, il est grand temps désormais pour ces messieurs du copyright d’adopter un discours honnête, sérieux et mature si on veut réellement avancer… Remarque : Nous avons conservé le terme anglo-saxon « copyright », que l’on traduit souvent en français par « droit d’auteur », car l’acception et le périmètre du mot ne sont pas tout à fait similaires ici. Il est temps de déboulonner le mythe qui voudrait que le droit d’auteur soit nécessaire pour gagner de l’argent, ou même qu’il en rapporte It’s Time To Debunk The Myth That Copyright Is Needed To Make Money – Or That It Even Makes Money Un des mythes les plus tenaces au sujet du monopole du copyright est qu’il est nécessaire afin de rapporter de l’argent.

Module d'autoformation gratuit sur le plagiat et le droit de citation Le plagiat est un phénomène réel. Certains font remonter son origine à la nuit des temps. Toutefois, eu égard à la récurrence du sujet, on peut supposer qu'il a pris de l'ampleur, de nos jours, surtout à l'ère d'internet où l'accès aux ressources documentaires est grandement facilité. Pour prévenir ce phénomène, le Service des bibliothèques de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) propose un module de formation et d'autoformation sur le plagiat et les règles de citation. Ce module comporte cinq parties. Une première définit la notion de plagiat et livre quelques exemples, c'est-à-dire sept pratiques qui peuvent être qualifiées de plagiaires : Cette première partie livre aussi des chiffres sur le plagiat et propose les moyens de l'éviter. La deuxième partie titrée "Citer correctement ses sources" n'est qu'une suite logique de la première. Les trois dernières parties proposent des conseils, un quiz et un résumé à l'utilisateur. Ce module est offert sous une licence Creative Commons.

Créer un catalogue de ses livres et le partager en ligne… Vous avez constitué une jolie petite bibliothèque avec Calibre, l’avez organisée presque amoureusement au cours de longues veillées…Vous êtes content de vous et vous aimeriez bien en faire profiter quelques privilégiés bibliophiles. Une petite application vous le permettra assez facilement : Calibre2opds (ne pas confondre avec Calibre – tout court ^^). Vous aurez besoin d’un espace de stockage / partage en ligne : DropBox. Au gré des options, vous pouvez faire un catalogue seulement consultable, pour montrer vos centres d’intérêt, les livres que vous aimez… et aller jusqu’à permettre le téléchargement de vos livres. I. Pourquoi s’occuper d’abord de DropBox, alors qu’on n’a même pas encore commencé à créer son catalogue ? Parti pris : dédier un espace DropBox exclusivement au stockage de sa bibliothèque numérique. Deux étapes : 1. Il suffit de se laisser guider à la création du compte. DropBox.com 2. Deux possibilités : Icône Bibliothèque : lien Créer / Changer de bibliothèque 3. II. III.

Intégrer une licence Creative Commons à ses publications en ligne Les licences Creative Commons jouissent d'un succès populaire bien mérité. Elles permettent à chaque producteur de définir les conditions d'utilisation des ressources originales mises à disposition sur la toile. Mais il n'est pas toujours simple de choisir parmi les 6 licences Creative Commons existantes. De plus, chaque pays dispose de sa propre juridiction et par conséquent, les termes des licences peuvent varier légèrement d'un pays à l'autre. Heureusement, la fondation internationale Creative Commons a pensé à nous. Nous sommes d'abord invités à définir ce que l'utilisateur peut faire avec nos ressources : les modifier ou pas, les modifier à condition de les partager ensuite sous licence CC, les utiliser ou pas à des fins commerciales. - Le type de licence CC correspondant; - Sa compatibilité avec les licences Culture libre (les plus permissives d'entre toutes les licences libres). Il est possible de cliquer sur les icônes et sur le texte pour en savoir plus.

Vérifier si un texte est plagié Aujourd’hui il est tellement simple de prendre du contenu quelque part et de faire un copié/collé et s’en attribuer le mérite que beaucoup de gens le font. Mais ce qu’il est aussi facile de faire maintenant, c’est de vérifier si un texte est fait de copié/collé ou non. C’est le site plagtracker qui permet de vérifier si un texte provient d’autres sources. Il vous suffit de copier le texte que vous voulez analyser et le site va le scanner et vous donner le résultat. Moyennant d’avoir un compte premium il est même possible d’uploader un fichier à scanner dans les formats doc ou txt. Le site est en Anglais mais très simple d’utilisation. Aller sur Plagtracker Dans le même genre il y a le site Plagspotter, qui fais la même chose mais il suffit juste pour celui-ci de copier le lien d’une page web. Aller sur Plagspotter © Crédit image: www.rts.ch Vous avez aimé l'article ?

Related: