background preloader

Les psychotropes sont cause de la plupart des maladies mentales

Les psychotropes sont cause de la plupart des maladies mentales
Traduction copyleft de Pétrus Lombard pour Alter InfoTout d'abord, quelques faits : - Jusqu'à l'avènement des médicaments psychiatriques de Big Pharma, la plupart des gens qui souffraient d'un épisode psychotique (schizophrénie) guérissaient. - Jusqu'à l'arrivée du Lithium, le trouble maniacodépressif était si rare qu'à peine une personne sur cinq à dix mille en était atteinte, et presque toutes se rétablissaient. De nos jours, un Zunien sur 20 à 50 est diagnostiqué de cela et drogué pour. C'est désormais considéré comme une affection permanente. - En 2007, le nombre d'enfants handicapés mentaux était 35 fois plus élevé que le nombre de 1990. - Jusqu'à ce que les gens soient drogués pour la schizophrénie, leur espérance de vie était identique à celle des autres. De nos jours, toute personne diagnostiquée peut s'attendre à voir son espérance de vie réduite de 25 ans. Mais ce qui arrive aux gens doit être dit, surtout maintenant, pour nos enfants. Vérité sur les drogues psychiatriques Related:  psychiatrisation de la société+ ou - Vérités

psychiatrisation de la société Qu'est ce que le conspirationnisme? Et pourquoi relier ce sujet avec le domaine de la psychiatrie. A moins que l'on ait d'emblée des sales préjugés à l'encontre de cette « médecine des âmes », il n'y aurait pas forcément de liens évidents. Et pourtant. Mais d'abord un premier constat : On s'est aperçu que la psychiatrie et dans une moindre mesure la psychanalyse et la psychologie tendaient à jouer un rôle de plus en plus important, normatif et parfois répressif dans le corps social, prenant la place dévolue autrefois à la religion, parfois même au système pénitentiaire. D'autre part, la psychiatrie et la biologie psychiatrique (la recherches de médicaments psychotropes) ont trouvé une alliance extrêmement rémunératrice et fertile en s'alliant avec les militaires pour pratiquer des recherches sur le comportement humain. Est-ce donc là le seul changement significatif en Europe? Le rôle de grandes entreprises et de certains réseaux d'influence

La psychiatrie gouvernée par les normes américaines… Le manuel américain des troubles mentaux déshumanise la médecine et veut à tout prix faire entrer les malades dans des « cases ». Et que deviennent les malades psychiatriques qui n'entrent pas dans les bonnes cases ? © FLAMAND THIERRY / SIPA Le Pr Maurice Corcos part en guerre contre le fameux DSM (Diagnostic and Statistical Manuel) américain. Ce psychiatre et psychanalyste, qui dirige le département de psychiatrie de l’adolescent et du jeune adulte à l’institut mutualiste Montsouris de Paris, s’insurge contre « le nouvel ordre psychiatrique », tel qu’il est enseigné aujourd’hui dans les facultés de médecine. Et il le fait savoir dans le livre qu’il vient de lui consacrer*. Le Pr Corcos compare le DSM à l’invention d’une notice universelle pour les machines délirantes détraquées, à l’usage de médecins informaticiens phobiques de la clinique… Rien de moins. * , éditions Albin Michel, 234 pages, 20 euros Un article d’

Le Mur ou la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme Voici un article sur le documentaire de Sophie Robert " le mur ou la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme" À propos du film « Le Mur ou la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme » -« La psychanalyse n'est pas une science. Elle n'a pas son statut de science, elle ne peut que l'attendre, l'espérer. « Le point fondamental de mon attitude en tant qu'analyste c'est le fait d'abdiquer l'idée d'une progression »Un psychanalyste dans « Le Mur ou la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme » Dans un reportage de 52 minutes intitulé « Le Mur ou la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme » (Océan Invisible Productions) [1], destiné à faire le point sur la conception psychanalytique de l'autisme, Sophie Robert recueille les conceptions de dix pédopsychiatres et psychanalystes [2], dont quelques-uns parmi les plus grands spécialistes français. Commentaire : L'alimentation peut avoir un impact sur l'autisme : lien Les psychanalystes interviewés par Sophie Robert confirment la survivance de cette conception.

Alerte propagande cosmique ! La NASA : « Les Aliens pourraient détruire l'humanité pour sauver d'autres civilisations » -- Grande Étrangeté Dans un rapport intitulé « Would Contact with Extraterrestrials Benefit or Harm Humanity? A Scenario Analysis » (Un contact avec des extra-terrestres serait-il bénéfique ou néfaste à l'humanité ? analyse du scenario), le chercheur Shawn Domagal-Goldman de la Division de sciences planétaires de la Nasa et ses collègues ont rassemblé une liste de scenarii possibles de ce qui pourrait survenir à la suite d'une telle rencontre, pour aider l'humanité « à se préparer au contact réel ». Dans leur rapport, ils ont envisagé trois types de contacts : bénéficiaires, neutres, ou dangereux, et c'est la possibilité d'établir une communication qui détermine fondamentalement la nature du contact. Du côté des rencontres bénéfiques, ils ont imaginé que la rencontre avec les aliens pourrait nous donner accès à une sorte de « club galactique ». Nous pourrions aussi les vaincre, s'ils se montraient hostiles, ou être sauvés par un autre groupe extra-terrestre.

Moi, Sigmund, coké ... Avec toutes les lignes qu'il s'est enfilé et les inévitables down qu'il a dû vivre, m'étonnes pas que le père Sigmund ait inventé la psychothérapie ! «Je vais t’embrasser et te nourrir jusqu’à ce que tu sois ronde. Et si tu es effrontée, tu verras qui est le plus fort entre une fille douce qui ne mange pas assez et un grand homme sauvage qui a de la cocaïne dans son corps.» Cette phrase n’est pas tirée d’un film de Quentin Tarantino, elle a été écrite par Sigmund Freud à l’époque où il était consommateur de cocaïne. La relation de Freud à la cocaïne a déjà été évoquée dans plusieurs ouvrages. Le livre s’attarde sur les cas de Sigmund Freud, père de la psychanalyse, et de William Halsted, un des fondateurs de la chirurgie moderne. L’auteur estime que Freud a consommé régulièrement de la cocaïne entre 1884 et 1896. Source

TheorieDuComplot.com : Théorie Du Complot , on nous aurait mentit ? Forum Asperansa • Consulter le sujet - Reportage : LE MUR, La psychanalyse à l'épreuve de l'autisme OUF.! Je viens de voir les 5 dernières minutes....OUF.!!! Je ne savais pas vraiment de quel bord étaient les journalistes de cette émission....et OUF, la fin "rattrape" un peu si on peu dire les inepties de ces PSYKK.! Ils démontrent que "Guillaume" un des fils de la famille filmée est un "miraculé" car il avait été diagnostiqué autiste sévère à 4 ans, la patience et la ténacité des parents à trouver autre chose que ces psy a montré combien ils avaient eu raison.!Guillaume est en 6ème et bon élève.! Franchement, entendre ces psy qui se liguent contre les méthodes comportementales, disant que c'est "dangereux"....Mais ils ne se sont pas regardés? Moi qui pensais vivre dans un pays civilisé....Pauvre de nous. _________________Murielle,Maman de Pauline 18 ans,Léo (asperger) 15 ans .Savoir profiter du moment présent ,Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

US government orders scientific journals to censor findings of deadly H5N1 bird flu experiment (NaturalNews) After toying with the idea of blocking public access to critical information discovered as part of an experiment with H5N1 avian flu, the US government has now decided that certain details of this controversial research be withdrawn from two scientific journals. The UK's Guardian reports that the journals Science and Nature are working to remove certain details from the research that terrorists may try to use to create biological weapons. The controversy stems from research conducted by Dr. Ron Fouchier from Erasmus Medical Centre in the Netherlands, who deliberately created a deadly strain of H5N1 that is capable of spreading among mammals, including humans. According to Science Insider, Dr. The only problem with the government deciding to pull this sensitive information now, though, is that it has already been made public at recent conferences where the findings were discussed. Sources for this article include:

Réactions de soutien de la part de professionnels - psychanalyse autisme Vous pouvez retrouver tous les soutiens ( associations, chercheurs, professionels de santé sur le site officiel de soutien Professeur Bernadette Rogé Psychologue, professeur de psychologie clinique université de Toulouse Le Mirail. Spécialiste internationalement réconnue de l'autisme Courrier du Professeur Thomas Bourgeron à Sophie Robert Directeur du département de Neuroscience de l' Institut Pasteur Directeur de l'unité " Génétique Humaine et Fonctions Cognitives" Professeur à l'Université Paris diderot Attestation de Vinca Rivière, Maître de conférences à l'Université de Lille Docteur Jean Cottraux Psychiatre honoraire des hopitaux Chargé de cours à l'université Lyon 1 Habilitation à la direction de recherche Directeur scientifique de l'Institut Francophonede Formation de Recherche en Thérapie Comportementale et Cognitive ( ifforthecc ) Tiziana Zalla, PhD Institut Jean Nicod-CNRS Ecole Normale Supérieure 29, rue d'Ulm 75005 Paris - France e-mail: tiziana.zalla@ens.fr Tiziana Zalla Jacque Van Rillaer

Santé mentale : l'American Psychological Association s'inquiète de plusieurs diagnostics proposés pour le DSM-5 -- Santé et Bien-être Des divisions de l'American Psychological Association (1) ont lancé une pétition en ligne exprimant de «sérieuses réserves» au sujet de la prochaine édition en cours d'élaboration du DSM-5, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ("Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders"). Lancée le 22 octobre, sous forme de lettre ouverte au groupe de travail sur le DSM-5 de l'American Psychiatric Association, la pétition a déjà recueilli plus de 3700 signatures de professionnels de la santé mentale, d'étudiants et d'organisations. La pétition s'inquiète d'un abaissement des seuils de diagnostic pour plusieurs catégories de troubles et de l'introduction de troubles qui peuvent conduire à un traitement médical inapproprié de populations vulnérables ainsi que de propositions spécifiques qui apparaissent manquer de fondement empirique. Les domaines de préoccupation comprennent notamment: Concernant le diagnostic de syndrome de psychose atténué, précise Sarah R.

Kabbale révolutionnaire VIDEO - Le mal selon la Kabbale: à l'inverse de l'enseignement bouddhiste (méditation, désintéressement, détachement), accroissez votre égoïsme, faites le mal, ainsi vous devenez divins vous vous rapprocher de l'état de divinité... (video censurée de youtube...) Un conseil: méfiez-vous de ces philosémites tels ce rabbin Marvin Antelman, Alain SoraI et Gershom Sholem qui prétendent que ce sont les sabbatéens qui ont infiltré le judaïsme inoffensif et sont à l'origine des complots révolutionnaires communistes, sionistes, etc. intransigeants.wordpress.com Elie Wiesel, Prix nobel de la Paix, un exemple de respect et de générosité Tuesday, Sep 15 2009 Dans son Testament d’un poète juif assassiné (1980, Points Seuil, 1995), Elie Wiesel décrit l’Allemagne de la république de Weimar, durant l’entre-deux-guerres : “L’Allemagne vaincue donnait l’impression que sur son territoire on pouvait tout se permettre sauf de se prendre au sérieux, écrit-il. Sabbataïsme et Sabbatai Zevi Citation:

La peur de la tyrannie désormais considérée comme un trouble mental en Occident Traduction : SOTT L'État totalitaire moderne se prend pour le psychothérapeute de la société tout entière. Il se base sur le principe élitiste selon lequel il est omniscient, et que les gens méritent d'être contrôlés mentalement et endoctrinés « pour leur bien ». Les défenseurs du système totalitaire diabolisent les démocrates qui les critiquent en les qualifiant de fous, et atomisent le discours politique avec les armes mentales que leur fournissent l'expertise psychologique et les recherches actuelles dans le domaine de la santé mentale. Peu importe la nature de l'idéologie pervertie derrière laquelle se cachent les obsédés du pouvoir. Les élites anti-démocratiques de toutes les prisons totalitaires du monde utilisent le langage de la santé mentale pour écarter les dissidents et imposer leurs croyances dogmatiques et leurs politiques totalitaires à un public récalcitrant. En Occident, l'étiquetage erroné de la dissidence comme « paranoïa » et « folie » a atteint un degré extrême.

L’homme selon le DSM, le nouvel ordre psychiatrique, Maurice Corcos, -par Jean-Luc Vannier L’homme selon le DSM, le nouvel ordre psychiatrique, Maurice Corcos, Albin Michel, 2011. Lors de sa première séance sur mon divan, un chirurgien et professeur en médecine pourtant référé par un psychiatre niçois, réfute la dimension psychique de son mal-être : « je ne rêve jamais », me lance-t-il comme un défi. Une semaine après, l’analysant s’étonne des représentations oniriques qui peuplent ses nuits et qui dévoilent en partie les raisons inconscientes de son parcours professionnel. A lire « L’homme selon le DSM » du psychiatre et psychanalyste Maurice Corcos publié chez Albin Michel, l’anecdote citée paraît presque dérisoire. La « philosophie », si l’on ose dire, du prochain DSM met davantage l’accent, par exemple, sur les délais requis, « mesurables » d’une dépression ou d’un travail de deuil lequel ne devrait pas dépasser deux mois : « le temps, c’est de l’argent », ironise Maurice Corcos. Nice, le 14 février 2012 Jean-Luc Vannier Like this: J'aime chargement…

Related: