background preloader

Biographie Michael Porter

Biographie Michael Porter
Né en 1947 dans le Michigan, Michael Porter est diplômé de Princeton et de Harvard. Il est professeur de stratégie d'entreprise à Harvard où il dirige aujourd'hui l'Institute for Strategy and Competitiveness. C'est une figure emblématique de la prestigieuse Harvard Business School (HBS), qui a pour mission de former les futurs dirigeants des plus grandes entreprises du monde. Sa pensée De la concurrence entre entreprises… Porter a formalisé une approche nouvelle de la concurrence, ne la limitant pas à un affrontement sur les prix et les produits. Pour empêcher aux entrants de prendre des parts de marché, les firmes cherchent à élever des barrières à l'entrée (avance technologique, économies d'échelle, brevets, etc.) Il n'existe que trois stratégies possibles pour dominer le marché : la domination par les coûts, la différenciation ou la concentration. …à la concurrence entre pays Ses écrits traduits en français : Choix stratégiques et concurrence, éd. L'avantage concurrentiel, éd.Dunod, 1999 Related:  Auteurs et théoriesCEJM

Biographie Rensis Likert Rensis Likert is well known in the field of conflict management. He was born in Cheyenne, Wyoming, on August 5, 1903, the son of George Herbert, an engineer, and Cornelia Zonne Likert. In 1926, he graduated from the University of Michigan, Ann Arbor. Two years later he married Jane Gibson, an editor and consultant. The couple had two children, Elizabeth and Patricia. Likert continued his studies at Columbia University in New York City, earning a Ph.D. in 1932.

Biographie Joseph Schumpeter Sa vie Joseph Schumpeter est né dans une famille de la bourgeoisie autrichienne. Il étudie le droit à Vienne au début du XXe siècle, dans une université qui est alors un des hauts lieux de la réflexion économique, avec Eugen von Böhm-Bawerk, Carl Menger et Friedrich von Wieser. A 26 ans, il entame une carrière universitaire qui l’amène notamment à enseigner à l’université de Columbia, avant de revenir à Bonn (jusqu’en 1934), puis d’être nommé à Harvard (où il terminera sa carrière). Sa pensée Avec Keynes, ce fut le monstre sacré de l’économie du XXe siècle. économique propres à une économie de marché, il existe des cycles longs, de l’ordre d’un demi siècle (moitié pour la phase de croissance, moitié pour la phase de ralentissement), dont le déterminant est une innovation technique majeure qui irrigue toute une série d’applications portées par les entreprises et suscite des vagues successives d’investissements. Ses écrits Capitalisme, socialisme et démocratie (1942), éd. Commentaires

Les 5 forces stratégiques de Porter Le modèle des cinq forces concurrentielles de Porter est un outil d’analyse stratégique de l’environnement concurrentiel d’une entreprise. L’auteur, M.E. Porter, part du postulat selon lequel la “performance” de l’entreprise dépend de sa capacité à affronter, influencer et résister aux pressions de sont environnement concurrentiel. En effet, l’objectif principal d’une entreprise doit être d’obtenir un avantage concurrentiel sur son marché, ce qui se mesure in fine par sa capacité à générer du profit (sa performance). Ce modèle a pour but de permettre d’identifier les forces en présence dans l’environnement concurrentiel et leurs intensités, d’adapter sa stratégie pour obtenir un avantage concurrentiel et ainsi, de réaliser des profits supérieurs à la moyenne du secteur. Les cinq forces concurrentielles de Porter Michael Porter a identifié 5 types de forces qui peuvent s’exercer de manière plus ou moins intense dans l’industrie. Cadre d’utilisation de cet outil Sources : Voir aussi :

Les apports de Henri Mintzberg L'approche systémique pour mieux comprendre les organisations Les apports de Henri Mintzberg L'approche systémique pour mieux comprendre les organisations Dominique Grootaers, Le GRAIN asbl, 14 décembre 2005 Henry Mintzberg est une figure de référence internationale dans le domaine de la sociologie des organisations. Les modèles qu’il a élaborés permettent de mieux comprendre le fonctionnement d’une organisation. Le canadien Henri Mintzberg est apparu depuis les années 70 et 80 comme le théoricien de référence dans le domaine de l’analyse des organisations. Au fur et à mesure des essais de Henri Mintzberg s’est profilée une théorie qui est depuis lors abondamment utilisée, commentée et soumise à la critique et qui s’avère d’un intérêt fondamental pour analyser une organisation avant d’envisager la manière d’y opérer un changement. L’apport majeur de Mintzberg est d’avoir élaboré une typologie permettant de catégoriser les diverses composantes internes d’une organisation. 1. 1.1. 1.1.1. La dimension verticale 1.1.2. 1.2. 1.3. 2. 2.1. 2.2. 2.3. 2.4.

La chaine de valeur de Porteur "La valeur est la somme que les clients sont prêts à payer pour obtenir le produit qui leur est offert. Cette valeur résulte de différentes activités réalisées par les fournisseurs, la firme et les circuits de distribution, que ceux-ci soient intégrés ou non à la firme. (…) Au sein de cet agrégat, M. Porter cherche à identifier les lieux essentiels de création de la valeur, de manière à cerner les modalités permettant d'obtenir un avantage concurrentiel." Michael Porter distingue les activités génératrices de valeur en activités principales et en activités de soutien. Les activités de soutien viennent à l'appui des activités principales, en assurant : La façon dont l'entreprise maîtrise chaque activité détermine : Les principales sources d'avantages concurrentiels apparaissent en comparant la chaîne de valeur de l'entreprise avec les chaînes de valeur des concurrents, lorsque cela est possible. 2. les activités créatrices de valeur seront regroupées, chaque fois que : Exemple

Joseph Schumpeter Joseph Schumpeter naît en 1883, la même année que Keynes et l’année de mort de Marx. Comme eux, il aura jusqu’à sa mort en 1950 une réputation d’économiste « hérétique », qui bouscule la pensée économique établie. Professeur à Harvard à partir des années 1930, il formera les économistes les plus brillants de l’après guerre. Ce qui l’intéresse par-dessus tout, c’est l’évolution du système capitaliste : « il constitue, de par sa nature, un type ou une méthode de transformation économique, et non seulement il n’est jamais stationnaire mais il ne pourra jamais le devenir » écrit-il en 1942. Le moteur du système, c’est l’innovation et le progrès technique à travers le phénomène de « destruction créatrice ». Les 5 formes d'innovations Joseph Schumpeter distingue à ce titre 5 formes d’innovations : l'innovation de produits ;l'innovation de procédés ;l'innovation de modes de production ;l'innovation de débouchés ;l'innovation de matières premières.

Matrice d'Ansoff Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Matrice d'Ansoff Objectif de la matrice[modifier | modifier le code] La matrice, croisant les produits (actuels et nouveaux) et les marchés (actuels et nouveaux) de l'entreprise, permet de faciliter la prise de décision du décideur. Définition de la matrice[modifier | modifier le code] Selon Ansoff, il existe quatre stratégies de croissance: Pénétration de marché (ou consolidation) - produits existants/marché existants[modifier | modifier le code] L’entreprise cherche à développer les ventes de ses produits actuels sur ses marchés actuels grâce à un effort marketing plus soutenu. pousser le client à augmenter son niveau d’achat ou sa fréquence d’achat ;détourner le client des concurrents ;ou convaincre les clients potentiels. Extension de marché[modifier | modifier le code] Développement de produits (ou extension de segments)[modifier | modifier le code] Diversification[modifier | modifier le code] Article connexe[modifier | modifier le code]

Michael Porter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Michael Porter au World Economic Forum de Davos. Michael Porter, né le 23 mai 1947 à Ann Arbor dans le Michigan, est professeur de stratégie d'entreprise à l'Université Harvard et consultant d'entreprise. Introduction[modifier | modifier le code] Michael Porter a ensuite participé à la fondation du cabinet de conseil en stratégie Monitor Group, dont il est encore un des vice-présidents. Le modèle des cinq forces[modifier | modifier le code] Les cinq forces de Porter L'un des principaux apports théoriques de Porter consiste en une modélisation de l'environnement concurrentiel de l'entreprise sous la forme de cinq facteurs, dits forces de Porter, qui influent sur le partage des profits au sein d'une industrie : l'intensité de la rivalité entre les concurrents ;le pouvoir de négociation des clients ;le pouvoir de négociation des fournisseurs ;la menace d'entrants potentiels sur le marché ;la menace des produits de substitution ; Années 1970 Années 1980

Biographie Michel Crozier From Liberpédia Michel Crozier est sociologue, né le 6 novembre 1922 à Sainte-Menehould (pron. "Menou"). Il a été admis le 14 juin 1999 à l'Académie des Sciences morales et politiques, section Morale et Sociologie. Michel Crozier est : Officier de la Légion d'Honneur. Entretien avec Hélène Renard sur Ma belle époque, premier tome de son autobiographie ( (streaming 14 mn ( - téléchargement mp3 13,3 Mo ( « Être sociologiue en entreprise », entretien avec Charles Stoessel et Eve Guillaume ( (streaming, 58 mn ( - téléchargement mp3 53,4 Mo ( « La France est-elle bloquée ? Biographie Etudes L'enseignement de la Sociologie en France L'enseignement de la sociologie à l'étranger

Les auteurs, concepts et théories du Management (suite) Aller au contenu ← L’égalité entre filles et garçons dans les écoles et les établissements L’argumentation au carrefour des disciplines → Les auteurs, concepts et théories du Management (suite) Publié le 10 février 2014 par webmestre Mme Sophie Maran propose un premier diaporama présentant les auteurs concepts et théories concernant le domaine du management Ce diaporama vise à favoriser la mémorisation des concepts et théories qui seront à utiliser ou à mobiliser lors de la réalisation des études de cas. [Télécharger le diaporama en version Powerpoint] [Consultation et téléchargement de la version PDF] Pages : 1 2 Connexion Economie Gestion : académie de Martinique Fièrement propulsé par WordPress

La Matrice d'Ansoff - Les jeudi d'Emilie les principales formes de structures I- L’approche traditionnelle par les structures types A/ Quelle est la représentation générale de la structure d’une entreprise ? L’organigramme : une représentation schématique de la structure La structure d’une entreprise est traditionnellement représentée sous la forme d’un organigramme. Les limites de la représentation sous forme d’organigramme Représenter la structure de l’entreprise sous forme d’organigramme est insuffisant pour rendre compte de la diversité des situations : - si les structures simples sont faciles à représenter, ce n’est pas le cas pour les structures réelles qui sont en réalité assez complexes. - De plus, l’organigramme reflète une image statique de l’entreprise : en mentionnant une date, il fige la représentation de sa structure dans le temps et peut devenir rapidement obsolète (départ d’individus, suppression ou remaniement de services…). - Enfin, l’organigramme ne reflète que partiellement la structure de l’entreprise. La structure simple La structure fonctionnelle

"L'acteur et le système" Les contraintes de l'action collective Seuil 1977 Copyright : Le contenu de cette page a été copié (social.subject-line.com/t2337-topic). Des démarches sont en cours pour faire supprimer ce site pirate. Sommaire I Le livre : FICHE de LECTURE - SYNTHÈSE II - CRITIQUE - Pistes de réflexion I - Le livre : FICHE de LECTURE - SYNTHÈSE Michel Crozier et Erhard Friedberg définissent ce livre comme un manuel, non pas de sociologie des organisations, mais de sociologie de l’'action organisée. Cette méthode, basée sur l’'analyse stratégique, se positionne sur le plan des relations de pouvoir entre acteurs et des règles implicites qui gouvernent leurs interactions, et qui sont appelées ici « jeux ». Le pouvoir est défini comme une relation structurante caractérisée par le déséquilibre d’'une relation qui est réciproque, et par la possibilité de certains individus ou groupes d’'agir sur d’autres individus ou groupes. Je terminerai cette synthèse avec deux citations : II - Critique / Pistes de réflexion

Related: