background preloader

Nettoyants pour sanitaires et déboucheurs

Nettoyants pour sanitaires et déboucheurs
Il n’est pas nécessaire de pouvoir se mirer dans les carrelages de la salle de bain. L’entretien régulier des sanitaires suffit amplement à une hygiène parfaite. Toutefois, il faut souvent lutter contre les incrustations calcaires qui abîment les robinetteries et confèrent un aspect peu « sympathique » aux cuvettes de WC. Nettoyants pour sanitaires Ils sont destinés à l’entretien des sanitaires tels que les WC, les baignoires, les douches, les éviers et les carrelages qui les entourent. La plupart sont à base de tensioactifs qui éliminent les salissures grasses (résidus de savon par exemple), d’acides (chlorhydrique, sulfurique, phosphorique) contre le calcaire, et d’additifs (épaississants, parfums et colorants). Conseils Actuellement, les fabricants s’orientent vers l’utilisation d’acides moins dangereux, comme l’acide citrique ou l’acide acétique. Voir aussi : fiche-conseil n°17 : « Pourquoi et comment se passer d’eau de Javel ? Déboucheurs

Bicarbonate : 10 utilisations à connaître absolument ! Le bicarbonate de sodium (ou bicarbonate de soude) est un produit multi-usages, indispensable pour un ménage à tout petit prix et prendre soin de soi. Écolo et pas cher, il a sa place dans chaque pièce de la maison. Voici 10 utilisations à connaître absolument pour mieux vivre au quotidien sans dépenser plus ! Pour Entretenir La Maison 1. Les éviers et lavabos ont parfois la vie dure : taches de graisse, peinture, traces de maquillage ou encore de dentifrice. Mettez une goutte de produit vaisselle et une pincée de bicarbonate sur une éponge humidifiée.Frottez doucement votre évier ou lavabo puis rincez à l’eau claire.Passez une lingette microfibre pour essuyer et faire briller. Retrouvez ici l’intégralité de notre astuce. 2. Il n’est pas toujours facile de nettoyer poêles, casseroles et autres plats sans frotter intensément. Saupoudrez du bicarbonate sur les endroits les plus sales.Ajoutez un peu d’eau chaude et laisse agir 15 min.Nettoyez et rincez comme vous le faîtes habituellement. 3.

Fiches Pratiques. 17 astuces pour tirer parti du marc de café Si vous êtes un adepte de la tasse de café noir au petit-dej ou après le repas, vous vous êtes déjà rendu compte de la quantité de marc de café que l’on peut jeter chaque semaine, chaque mois, chaque année. Mais ce que vous considériez comme un déchet hier, le marc de café, peut avoir de véritables usages aujourd’hui. Dans votre jardin, votre salle de bain ou votre cuisine, le marc de café fait des merveilles. Découvrez des recettes et astuces simples pour tirer parti du marc de café. Marc de café… et secrets de beauté Vous pouvez télécharger cette fiche pratique en pdf Marc de café à la maison et au jardin Vous pouvez télécharger cette fiche pratique en pdf Le marc de café, astuce anti-insectes Vous le saviez probablement déjà mais dans votre jardin, le marc de café peut vous aider à tenir des insectes à distance en agissant comme un répulsif, notamment contre les escargots, les fourmis et les limaces. Notez que le marc de café n’est pas très apprécié des chats non plus. Qui l’eût cru ?

Pollution de l'air intérieur : les fiches pratiques Découvrez les fiches pratiques concernant la pollution et les polluants de l’air de votre domicile, ainsi que les astuces et précautions à prendre pour respirer un air plus sain. Réagissez : Partagez : Le saviez-vous ? L’air intérieur de notre logement est souvent bien plus pollué que l’air extérieur. Sources de pollution intérieure et gestes pratiques La synthèse des sources de pollution intérieure et les gestes pratiques pour la limiter Accéder à la fiche pratique à imprimer sur les Sources de pollution intérieure et les gestes pratiques (PDF) La synthèse des différents polluants que l’on retrouve chez soi ainsi que les précautions à prendre Accéder à la fiche pratique à imprimer sur les différents polluants en intérieur et les précautions à prendre (PDF) Sur la pollution intérieure :

La véritable cause de toutes nos maladies Conscience & Santé 29juin La Nature reprend son droit lorsqu’on ne la limite plus. Nous essayons tous d’avoir de beaux jardins, de beaux potagers, de belles allées, mais cela demande un entretien permanent. Prenez les «mauvaises herbes». Avant de nous en occuper, mon beau-père m’obligea à défraîchir manuellement le terrain et à y arracher tout ce qui était indésirable et qui avait poussé depuis l’année d’avant. La loi du plus petit élément Lors de ma scolarité, une étude m’avait particulièrement marquée en biologie. Dans le sens contraire, si une cellule possède tout le matériel nécessaire, elle croît naturellement. Le pire cauchemar pour nos cellules Comme nous, la cellule a des besoins de base : de l’air, de l’eau, de la nourriture, du repos, une hygiène (la possibilité d’être propre et d’évacuer ses déchets), la possibilité de communiquer, peut-être même de l’affection, pourquoi pas ? Un seul élément me manque et tout est dépeuplé Notre alimentation est déréglée Ce n’est pas sain. Le surpoids en tout Google+

Le syndrome entéropsychologique (Gut and Psychology Syndrome) Ce syndrome se trouve à la croisée des fonctions digestives et cérébrales. Cette appellation a été créée en 2004 par le Dr Natasha Campbell-McBride, Neurologue et Nutritionniste, après avoir travaillé avec des centaines d'enfants et d'adultes atteints de pathologies neurologiques et psychiatriques telles que troubles du spectre autistique, déficit d'attention avec ou sans hyperactivité, schizophrénie, dyslexie, dyspraxie, dépression, troubles obsessionnels compulsifs, trouble bipolaire et autres problèmes d'ordre neuropsychologique et psychiatrique. La lecture de l'ouvrage Le syndrome entéropsychologique permettra de mieux comprendre ce syndrome, son étiologie ainsi que ses modalités de traitement par un protocole nutritionnel adapté. Une vue d'ensemble du syndrome. D'un point de vue clinique, ces pathologies se superposent bien souvent, et tel enfant atteint d'un trouble envahissant du développement pourra être également hyperactif et dyspraxique. Mais ce n'est pas tout.

Immuno-nutrition - Alimentation et système immunitaire © Jupiter Infections ORL, digestives, pulmonaires… Malgré nos défenses naturelles, il arrive que nous résistions mal aux agressions et que nous tombions malades. Cette vulnérabilité, le nutrithérapeute Jean-Paul Curtay l’explique en trois points : nous sommes trop fatigués, nous manquons de certains nutriments clés et enfin, nous consommons des aliments qui profitent aux agents infectieux. Grâce à l’immuno-nutrition, il nous explique comment renforcer notre immunité en commençant par optimiser notre alimentation. Anne-Laure Vaineau Du magnésium pour prévenir notre vulnérabilité La magnésium joue un rôle fondamental de « grand équilibreur » face au stress de tous ordres (thermique, chimique ou psychologique). Où le trouver ? D’abord dans les eaux minéralisées (autour de 100 mg par litre). Du zinc pour booster nos anticorps Le zinc est le minéral le plus important pour les défenses anti-infectieuses. De la vitamine D pour ses atouts préventifs Où la trouver ?

Micro neuronutrition - eukolia centre de thérapies C'est la discipline médicale qui s'intéresse à ce qu'on mange, que ce soit d'un point de vue quantitatif et surtout qualitatif et de ses effets sur la santé. En effet certains aliments dits nutriments sont nécessaires en grosse quantité ( les protéines, les graisses, les glucides, l'eau) et d'autres en quantité parfois infimes, dits micronutriments (vitamines, fer, iode, graisses essentielles) indispensables au fonctionnement optimal de tout l'organisme, et notamment le cerveau et à une Harmonie entre tous les organes. Le micronutritionniste s'intéresse notamment aux 5 fonctions principales illustrées ci-dessous, indispensables à la santé. La faiblesse de l'une ou plusieurs d'entre elles va amener progressivement d'un mauvais fonctionnement du corps à une pathologie avérée. On pourra intervenir à tous les stades de façon naturelle par une correction de l'alimentation et/ ou une supplémentation ponctuelle. A tous ceux qui veulent préserver leur santé de facon naturelle.

Pourquoi n’arrivez-vous pas à assimiler les minéraux en complément ?  2 Commentaires et 0 tweets Nous serions sans doute en meilleure santé si nous absorbions chaque jour, via notre alimentation, la quantité adéquate de minéraux et vitamines indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.Malheureusement, les nouvelles technologies agroalimentaires (usage d’engrais chimiques, dénaturation des aliments) nous procurent une alimentation à la fois appauvrie en substances essentielles et contaminée – notamment par les additifs. Les minéraux sont d’une importance capitale parce que, comme les vitamines, ils entrent dans la composition des enzymes responsables du bon fonctionnement de l’organisme. Sans eux, il n’y a pas de vie possible. On comprend alors que les analyses médicales fassent apparaître chez quasiment tout le monde des carences de tel ou tel minéral ou vitamine et que les médecins prescrivent des suppléments minéraux à chacun de leurs patients. La biodisponibilité est la clé du problème L’ahurissante décision d’interdire les orotates Clément Pierre

Alimentation et système immunitaire © Jupiter Infections ORL, digestives, pulmonaires… Malgré nos défenses naturelles, il arrive que nous résistions mal aux agressions et que nous tombions malades. Cette vulnérabilité, le nutrithérapeute Jean-Paul Curtay l’explique en trois points : nous sommes trop fatigués, nous manquons de certains nutriments clés et enfin, nous consommons des aliments qui profitent aux agents infectieux. Grâce à l’immuno-nutrition, il nous explique comment renforcer notre immunité en commençant par optimiser notre alimentation. Anne-Laure Vaineau Du magnésium pour prévenir notre vulnérabilité La magnésium joue un rôle fondamental de « grand équilibreur » face au stress de tous ordres (thermique, chimique ou psychologique). Où le trouver ? D’abord dans les eaux minéralisées (autour de 100 mg par litre). Du zinc pour booster nos anticorps Le zinc est le minéral le plus important pour les défenses anti-infectieuses. De la vitamine D pour ses atouts préventifs Où la trouver ?

Vitamines hydrosolubles et vitamines liposolubles Advitae: Un guide compréhensif sur les vitamines. Les vitamines et leur importance Les vitamines sont des molécules organiques essentielles à la vie et aux fonctions vitales de l'organisme. Sans elles, le fonctionnement du corps est perturbé, voire sérieusement compromis. Les doses de vitamines nécessaires au bon fonctionnement du corps sont souvent très faibles, voire infinitésimales. Des rôles complémentaires Chacune des vitamines a ses propres fonctions et joue un ou plusieurs rôles spécifiques dans l'organisme. Par exemple, certaines vitamines auraient des fonctions protectrices et de détoxification. De plus, on retrouve parmi elles de puissants antioxydants si utiles pour nous protéger contre le stress oxydatif et les radicaux libres. Des besoins accrus pour les temps modernes On présume aujourd'hui que plusieurs maladies souvent invalidantes découlent de façon directe ou indirecte de carences en vitamines et en minéraux. Conclusion Voir aussi:

Ces aliments qui regonflent le moral Déprime saisonnière, fatigue chronique, stress… Et s’il suffisait de bousculer un peu nos habitudes alimentaires pour regonfler notre moral ? Exit les plats préparés, le café sans modération et le pain à tous les repas. Place au chocolat, au parmesan et aux noix du Brésil ! Les secrets de l’alimentation du bonheur avec William Grosselin, naturopathe, nutritionniste et militant de la bonne humeur. Anne-Laure Vaineau Sommaire Du poisson gras et des huiles végétales contre le blues saisonnier Les poissons gras (thon, saumon, anchois, hareng) et les huiles végétales (olive, tournesol, lin, noix…) regorgent d’Omega 3. Le conseil de William Grosselin : « Optez pour la vinaigrette du bonheur, composée d’¼ d’huile d’olive, ¼ d’huile de lin, ¼ d’huile de tournesol et d’¼ d’huile de pépins de raisin. » Des noix du Brésil pour prévenir la déprime Quel est le point commun entre une tomate, un grain d’orge et des rognons ? Du chocolat et des graines contre le stress

Six chapeaux de la réflexion d'Edward de Bono, Les Format: Article court - Résumé et commentaires générauxAuteure: Nicole Cournoyer Les six chapeaux de la réflexion, la méthode de référence mondiale d’Edward de Bono, Paris, traduit de l’anglais (Six Thinking Hats) par Michèle Sauvalle, Éditions Eyrolles, 2005 Un guide pratique pour apprendre à réfléchir Les six chapeaux de la réflexion, la méthode de référence mondiale d’Edward de Bono, Paris, traduit de l’anglais (Six Thinking Hats) par Michèle Sauvalle, Éditions Eyrolles, 2005. Le livre «Les six chapeaux de la réflexion» d’Edward de Bono (Six Thinking Hats) est un guide pratique pour apprendre à réfléchir en suivant une approche exploratoire selon six modes de pensée. Les règles du jeu de cette méthode de réflexion Vous trouverez dans ce livre les règles du jeu de la méthode d'Edward de Bono. La «pensée parallèle», un atout pour le travail collaboratif Présentation visuelle des six chapeaux Carte synthèse: 6 chapeaux pour penser (Pensée latérale / Lateral thinking) Complément de lecture

Related: