background preloader

Association de solidarité internationale

Association de solidarité internationale

Fushichô L'un des concepts qui me soulent dans le capitalisme, c'est cette idée de développement. Dans une certaine mesure, je la comprends, voire la soutien, mais je ne pense pas que le développement, la croissance soit un but en soi. Je me suis mis à mon compte il y a un an et demi. Évidemment, la phase de croissance est importante, cruciale, car il faut bien que j'ai des clients pour avoir de l'argent pour pouvoir manger, me loger, payer mes factures. Moi, je suis pour l'autosuffisance. La réflexion ci-dessous, tirée du site No pasaran, aborde ce problème du développement comme but en soi en questionnant le rôle des ONG sous un angle qui me semble particulièrement intéressant. Fushichô

ADRA: Home La Cimade - service oecuménique d'entraide Dans les pas d'un street marketeur Sac de randonnée sur le dos, pochette à la ceinture, Vincent Bertrand est harnaché pour six heures de récolte de fonds. Nous sommes boulevard Saint-Michel, une artère bondée toute l’année, au cœur de la capitale. Dernier outil de l’attirail de ce "street marketeur" - aussi appelé recruteur de donateurs- de 25 ans, le sourire. Il va en décocher à volonté toute la journée avec un seul but: recruter des donateurs pour l’association Aides qui finance la lutte contre le sida. Grâce à lui et aux autres petites mains du marketing de rue, l’ONG a récolté près de 900.000 euros de dons en 2007. Si cette somme ne représente que 10% du total des dons encaissés par Aides cette année-là, elle est importante car les donateurs signent pour un prélèvement régulier. "Je suis entré dans ce métier par hasard, en me faisant recruter dans la rue", se souvient Vincent. "On devient vite accro" Pour entrer à ONG Conseil, aucun diplôme n’est nécessaire. Son métier, il le considère comme "gratifiant". Sexe et humour

ONG : enquête sur le business des donateurs Dans « Donateurs, si vous saviez », Marc Reidiboym dévoile les coulisses de ce business très lucratif. Extraits. Adriana Karembeu pose pour la Croix Rouge à Strasbourg le 21 mai 2005 (Jean-Marc Loos/Reuters) « Bonjour Madame, Monsieur, vous avez deux minutes ? ... » Face à vous, un ou une étudiante qui va vous réclamer un don pour une ONG. Croix-Rouge, Aides ou Médecins du monde : tous les poids lourds de l’humanitaire usent du street marketing pour recruter des donateurs. Marc Reidiboym en avait assez d’être pris pour un gogo sans coeur. De cette plongée (notre homme se fait embaucher par ONG Conseil, société spécialisée dans le recrutement de donateurs) dans l’humanitaire, on ne ressort pas indemme. Y-a-t-il un modèle vertueux de développement pour les associations ? Autre point fort de cette enquête : la comparaison entre plusieurs associations ayant fait des choix de développement très opposés. Dans ce paysage, l’Etat ne brille pas par son souci d’efficacité.

Recruteurs de donateurs. La fin justifie t-elle les moyens ? Question d'éthique concernant les méthodes utilisées par les acteurs du monde caritatif pour collecter des dons. ONG Conseil est une société (SARL) créée en 2004 par deux anciens membres de Greenpeace qui vend notamment à des associations humanitaires "des campagnes de donation" Une campagne de donation ! Mais qu'est-ce que c'est ? Il s'agit d'une campagne faite au nom de l'association par ONG Conseil , qui a pour objet de recruter des donateurs pour l'association en question.. En fait la société embauche, forme et rémunère au nom de ses clients qui appartiennent au monde humanitaire et caritatif des « recruteurs de donateurs ». je vous invite à prendre connaissance de cette vidéo. selon rue 89 "17 organisations se sont laissé convaincre. : Ligue nationale contre le cancer, Aides, Croix-Rouge française, Médecins du monde, Handicap international, WWF, Action contre la faim, Les amis de la Terre, etc. Cette démarche a prouvé son efficacité. Ecoutez le:

Related: