background preloader

Manager à l'heure des réseaux sociaux

Manager à l'heure des réseaux sociaux

http://www.planete-plus-intelligente.lemonde.fr/organisations/manager-a-l-heure-des-reseaux-sociaux_a-12-1915.html

Related:  RSE et management 2.0

EMS Conseil / Réseaux sociaux d’entreprise : les managers doivent se réveiller ! Aujourd’hui, la gestion de l’information représente une grosse partie du métier d’un manager. On constate que la plupart de ces personnes gèrent l’information principalement par e-mail et par téléphone (dont SMS). Ils sont souvent autodidactes, utilisant leurs propres méthodes et ne se penchant pas beaucoup sur les bénéfices des nouvelles technologies. On parle même d’un plafond de verre pour illustrer le fait que les nouveaux usages technologiques ne montent pas dans la hiérarchie (sauf les nouveaux hardwares tels que les iPad ou Smartphones…). Or la gestion de l’information est justement un domaine dans lequel les technologies apportent beaucoup d’innovation : web conférence, réseaux sociaux, … On a tous en tête l’exemple type du manager qui est accroché à ses e-mails depuis son BlackBerry pendant une réunion.

J’ai vu (et surtout entendu) Dave Ulrich Cela s’est passé le 20 février dernier à Montréal. C’était un mercredi, il faisait froid, j’ai pris le train en direction de Montréal à 6 h du matin pour pouvoir être là à 8 h 30. C’était dans le cadre d’une conférence parrainée par Analys :: Coppenrath (conférence fort bien organisée d’ailleurs) portant sur le Leadership : « Leadership Sustainability ». M. Ulrich était là pour faire la promotion de son prochain livre qu’il a écrit en coopération avec Norm Smallwood et qui devrait sortir sous peu. J’ai lu quelques livres de M.

La stupidité comme mode de management Voilà une étude qui devrait pousser les managers à s'interroger. Un rapport rédigé par les professeurs Andre Spicer (de la Cass Business School, qui fait partie de l'université City University de Londres) et Mats Alvesson (de l'université de Lund, en Suède), suggèrent que la culture au sein des entreprises de services financiers décourage les employés d'utiliser l'ensemble de leurs capacités intellectuelles..... Cela signifie que des questions importantes ne sont pas posées et que les oublis qui en résultent peuvent aboutir à des scandales comme la manipulation du LIBOR. Dans « A stupdity-Based Theory of Organizations », ces deux professeurs vont jusqu'à indiquer que la série de scandales qui a frappé le monde de la finance en 2012 peut être attribuée à une culture largement répandue de la « stupidité fonctionnelle ».

Quel impact un RSE a-t-il sur le management, la hiérarchie, l'organisation de l'entreprise ? par @ClaudeSuper #e20 01net. le 18/02/13 à 07h00 Mettre en œuvre un réseau social d’entreprise (RSE) est un projet fonctionnel et technique passionnant et engageant, mais somme toute assez classique !Réussir un tel projet de valorisation du « capital social » interne à une entreprise recèle de nombreuses difficultés, dont beaucoup sont étroitement liées aux impacts sur le management et l’organisation de ces changements.

Les 3 niveaux du management dans la complexité Dans un précédent billet, j’ai proposé de considérer que, dans le monde de la complexité, il fallait distinguer 3 notions confondues dans le monde du compliqué : réel, réalité et vérité. Notre réalité est la partie du réel à laquelle on accède à partir de nos représentations et intentions. Ces dernières étant différentes d’un individu à l’autre, dans le monde de la complexité, il n’y a pas une réalité, mais des réalités. Isaac Getz : « L'organisation où les salariés sont libres vaincra toujours les concurrents traditionnels » Professeur à l’ESCP et co-auteur de « Liberté & Cie, Quand la liberté des salariés fait le bonheur des entreprises », Isaac Getz est spécialiste de l’innovation et du leadership libérateur. Il propose aux entreprises et à leurs dirigeants une méthode pour repenser et transformer leur modèle managérial en levier de croissance. Le 26 mars prochain, il interviendra sur le thème de la liberté des salariés comme levier de croissance et de rentabilité lors de la 2e édition de « Vers la fin du management de reporting », la conférence organisée par EFE, en partenariat avec Collaboratif-info.

Réseau Social d’Entreprise : le rôle clé des managers par @vincentbouthors 01net. le 29/05/13 à 07h00 Les managers ont un rôle clé dans l’adoption d’un RSE. RH : Comment Google identifie ses managers les plus performants Google a décidé de se tourner vers des méthodes analytiques pour déterminer ce qu’est un vrai bon manager. Le groupe de Mountain View, qui s’enorgueillit de prendre des décisions contrôlées par les données, a analysé les performances de milliers d’employés afin d’identifier les attributs clés que se doit de posséder un bon responsable. Caitlin Hogan, analyste au sein de département RH de Google explique que le groupe s’est embarqué dans un tel projet après avoir échoué à essayer de supprimer complètement certains postes de management dans quelques départements de l’entreprise. « Cela était un exemple de notre façon de voir les chose en grand et de prendre des risques, mais comme vous pouvez l’imaginer, cela n’a pas fonctionné. Nous les avons rappelés », affirme-t-elle à l’occasion d’une conférence. Le projet Oxygen

Vos futurs managers sont-ils "émotionnellement" intelligents ? Les managers ont une place centrale dans la réussite des entreprises. Ce sont eux qui animent les équipes, qui déploient les valeurs et la stratégie de manière opérationnelle. La fonction managériale est essentielle pour développer une vraie dynamique au sein de l’entreprise. Pourtant, le management n’est pas toujours vu comme un poste à part entière. 02. Twitter : apports et limites pour le management des connaissances Le KM et les enjeux de socialisation depuis 20 ans Les années 90 ou l’impulsion décisive de Nonaka et Takeuchi Au milieu des années 90 le management des connaissances, popularisé sous l’acronyme « KM » (pour Knowledge Management), a connu un essor sous l’impulsion des travaux d’Ikujiro Nonaka et Hirotaka Takeuchi1.

Related: