background preloader

Trucs Jardinage et nuisibles des astuces de Grand-Mère.

Trucs Jardinage et nuisibles des astuces de Grand-Mère.
Related:  Astuces Jardins

Trucs et astuces au-potager.com Pour bien réussir ses semis, il faut beaucoup de lumière (12 heures de lumière par jour minimum). Il conviendra donc de choisir de les placer dans une pièce éclairée toute la journée ou près d'une fenêtre orientée au sud. On peut aussi prévoir un éclairage d’appoint comme les tubes fluorescents (personnellement j'ai mis deux néons normaux à lumière blanche mais il en existe des spéciaux pour plantes mais plus chers). Je les place à 30 cm des plants environ. Attention, les lampes à incandescence dégageraient trop de chaleur et brûleraient vos plants (à moins de les reculer et en prévoir plus ainsi qu'une facture salée !). En principe, on enterre les graines à une profondeur égale à 2 fois la grosseur de la graine. Lorsque vous déposez votre terreau dans vos contenants, il faut bien le tasser avant de mettre les graines puis remettre une légère couche par dessus. Avant de sortir définitivement vos plants à l'extérieur, veillez à les acclimater quelques temps.

Jardinage : Conseil d'expert, fiche pratique, dossiers - Tout sur jardinage Si vous souhaitez garder intactes vos plantations pendant l’hiver, vous devez impérativement tenir compte des températures de votre région ! Les arbres fruitiers sont fréquemment atteints par des maladies spécifiques, dues à la présence de micro-organismes phytopathogènes qui s’y déposent. Il n'est pas toujours facile d'avoir un jardin en ville. Qu'il soit cuit ou cru, l'oignon assaisonne de nombreux plats. Avant même le printemps, le jardinier doit penser à ses récoltes. Glycines, clématites, lierre, jasmin, vigne vierge… Ces plantes grimpantes habillent les maisons, garnissent palissades, treillages et pergolas, ornent les vieux murs et les cours.

Mon bio jardin : conseils et astuces pour des légumes et fruits bio Comment entretenir son potager ? / Déco & jardin / Loisirs / Accueil Au mois de mars, il est temps de donner un second souffle à son potager. Première étape, enlever les mauvaises herbes et retourner la terre. Il faut ensuite diviser son potager. A chaque plante son espace ! Ail rose : On évite de planter deux années de suite l'ail au même endroit. Artichaut : Pour favoriser son développement, il faut supprimer les grandes feuilles qui l'entourent. Carotte : Son plus grand ennemi ? Choux : Pour éviter que les choux soient exposés à une hernie (hypertrophie des racines puis mort de la plante), il faut à tout prix éviter de les planter deux années de suite au même endroit. Courgette : Pour faciliter la levée des courgettes, on sème les graines la pointe vers le bas. Haricot : Les haricots préfèrent la sécheresse à l'humidité. Laitue : Son semis craint la chaleur. Persil : Avant de le semer, il est bon de laisser les graines tremper pendant 24 heures puis de les laisser sécher un jour de plus. Poireau : Son point faible ?

Jardiner avec la lune : explication, constatation générale, calendrier Jardiner avec la lune calendrier lunaire 2017, calendrier lunaire jardin, calendrier lunaire jardinage, calendrier lune, calendrier lunaire 2018 Janvier 2017 - Février 2017 - Mars 2017 - Avril 2017 - Mai 2017 - Juin 2017 - Juillet 2017 - Août 2017 - Septembre 2017 - Octobre 2017 - Novembre 2017 - Décembre 2017 - Janvier 2018 ... Toutes les explications : cliquez ici Légende du calendrier : Avant-propos : Le calendrier lunaire est une aide pour les jardiniers mais ce sont d'abord les saisons et les conditions climatiques qui doivent guider les travaux au jardin et ensuite on peut appliquer le calendrier lunaire. Tous les 29 jours et demi, la Lune fait un cycle complet qui est appelé "lunaison". Comprendre le calendrier lunaire Si l'on observe la position de la lune par rapport à un élément fixe qui vous entoure (arbre, immeuble, église...), à la même heure le lendemain, la lune ne se trouve plus tout à fait à la même place dans le ciel. La lune croissante : constatation générale - Greffer

Irrigation solaire au goutte à goutte : une technique gratuite à la portée de tous » ecoloPop Baptisé kondenskompressor, ce système ingénieux de micro-irrigation solaire au goutte à goutte allie astucieusement recyclage, réduction du gaspillage et conservation de l’eau. Ce système d’arrosage d’une simplicité désarmante permet une utilisation optimale des ressources en eau, en particulier pour la culture dans un climat sec ou aride. Il est idéal pour les jardins communautaires, les potagers urbains mais aussi les serres de jardin. La technique du "kondenskompressor" semble avoir été mise au point vers 2008 par « Hortelano Hortament », un jardinier amateur originaire de Palma de Majorque sur les îles Baléares. La base d’une bouteille de 1.5l coupée en deux et remplie d’eau constitue le réservoir. Ce système présente l’avantage énorme de limiter le gaspillage de l’eau et permet de diviser par dix la quantité d’eau nécessaire à l’arrosage régulier. Ressources et documentation :

mes mauvaises herbes préférées : consoude et ortie La consoude : mauvaise herbe ou plante miracle? Je vais démarrer une petite série d’articles sur mes mauvaises herbes préférées. Souvent les mauvaises herbes ne sont pas si mauvaises que cela ; elles se trouvent seulement au mauvais endroit, au mauvais moment. Je vais faire une petite description des mauvaises herbes que je rencontre dans mon jardin en notant leur intérêt et aussi les problèmes qu’ils peuvent me poser. Aujourd’hui je commence véritablement par mes mauvaises herbes préférées la consoude et l’ortie ; 2 plantes indispensables dans un jardin respectueux de l’environnement. La consoude. C’est ma mauvaise herbe préférée. Aujourd’hui la consoude est considérée comme une plaie par certains agriculteurs utilisant les techniques OGM aux USA et au Canada. L’ortie. C’est pour moi aussi une mauvaise herbe particulièrement utile.

Calendrier lunaire + Conseil jardin ACTUALISÉS Trachelium Jolies Campanulacées, plus connues et utilisées en bouquets qu'au jardin, les trachelium sont de ... Peut-on m'interdire de mettre des jardinières sur mon balcon ? Quand on vit en ville, la question se pose : dans quelle mesure a-t-on le droit de mettre des pot... 20 Plantes Sauvages Comestibles Un fichier de présentation de 20 Plantes sauvages comestibles, réalisé par une association d’initiation à la cueillette. Il démarre par un petit couplé sur les précautions à prendre lors de cueillettes, car certaines plantes, ressemblant à s’y méprendre à celles comestibles, s’avèrent être toxiques. Il nous détaille ensuite les plantes suivantes : ail des ours, amarante réfléchie, berce spondyle, cardamine hérissée, chénopode blanc, épiaire des bois, érable, gaillet grateron, lamier, lierre terrestre, marguerite, mauve sylvestre, mouron blanc, ortie, pissenlit, plantain, porcelle enracinée, renouée du japon, et enfin le sureau noir. Ce livret rescences également quelques références et annexes en bout d’article. Télécharger le Livret d’Initiation à la Cueillette Sauvage Pour approfondir sur le sujet, ce guide de 200 espèces de Plantes Sauvages Comestibles Commentaires commentaires

10 écogestes insolites pour un potager qui a la patate Extrait de Néoplanète 29 On connaît déjà toutes les astuces classiques pour un jardin respectueux de l’environnement. Mais si on se lâchait un peu, cette année ? Plantes repousse-taupes, jardinage en lasagne ou betteraves rayées… voici nos écogestes insolites, pour une saison cocasse parmi les légumes. Je superpose des couches de morceaux de carton mouillé à des couches de compost sur la surface du potager. Je vous l’accorde, le résultat n’est pas des plus coquets, mais ce type de jardinage a tout bon, car il empêche la repousse des mauvaises herbes (pas besoin de désherbant), évite l’évaporation (moins d’arrosage), nourrit et protège durablement la terre… Essayez-le, c’est assez spectaculaire, vous verrez bientôt vos légumes pointer le bout de leur nez. Ainsi, adieu la corvée de bêchage au printemps ! Des semences de pommes de terre fragiles à conserver ? On peut attirer les animaux dans son jardin de plusieurs façons, sans acheter des boules de graines ou des abris en kit.

Plantes médicinales : planter, cultiver et récolter les plantes médicinales - Jardin paysager Généralités sur les plantes médicinales La culture des plantes médicinales doit impérativement obéir à certaines règles : le choix strict de la région de culture au sol et au climat le plus adapté au développement optimal de chaque plante ;la nécessité d'une parfaite maîtrise de la culture, afin de garantir son développement harmonieux et l'absence de tout élément étranger, ce qui sous-entend l’absence de tout traitement chimique. Commencez par choisir des plantes médicinales et des herbes pour savoir quelles sont celles qui correspondent le mieux à vos besoins et qui seront susceptibles de s'épanouir dans votre environnement. Espèces communes de plantes médicinales Il existe un très grand nombre de plantes médicinales d’origine européenne ou plus lointaine qui peuvent être cultivées dans nos jardins. Voici une liste non exhaustive de ces plantes ainsi que de leurs indications thérapeutiques dans les pharmacopées traditionnelles. Plantation et entretien des plantes médicinales

Une petite serre aménagée selon les principes de permaculture Dans cette vidéo, vous découvrirez notre petite serre aménagée selon les principes de permaculture. Un principe phare est mis en avant et c’est un de nos préféré : le problème est la solution ! Il s’agit bien sur d’un exemple de stratégies en permaculture selon un contexte donné, libre de vous en inspirer, de construire vos propres systèmes, de partager avec nous vos idées et expériences. Nous vous invitons à partager dans les commentaires vos propres expériences ! Retranscription de la vidéo dans ses grandes lignes : Bienvenue sur PermacultureDesign. Les alentours de la serre Plusieurs plants ont été cultivés sur les platebandes autour de la serre : des échalotes, du cerisier, des poiriers, des fèves, des fraisiers et des salades. La permaculture à l’intérieur de la serre Certains principes de permaculture ont été utilisés pour concevoir l’intérieur de la serre. Le problème est la solution Cet exemple montre qu’il est possible d’aménager une serre suivant les principes de la permaculture.

Related: