background preloader

Trucs Jardinage et nuisibles des astuces de Grand-Mère.

Trucs Jardinage et nuisibles des astuces de Grand-Mère.
Related:  Astuces Jardins

Trucs et astuces au-potager.com Pour bien réussir ses semis, il faut beaucoup de lumière (12 heures de lumière par jour minimum). Il conviendra donc de choisir de les placer dans une pièce éclairée toute la journée ou près d'une fenêtre orientée au sud. On peut aussi prévoir un éclairage d’appoint comme les tubes fluorescents (personnellement j'ai mis deux néons normaux à lumière blanche mais il en existe des spéciaux pour plantes mais plus chers). Je les place à 30 cm des plants environ. Attention, les lampes à incandescence dégageraient trop de chaleur et brûleraient vos plants (à moins de les reculer et en prévoir plus ainsi qu'une facture salée !). En principe, on enterre les graines à une profondeur égale à 2 fois la grosseur de la graine. Lorsque vous déposez votre terreau dans vos contenants, il faut bien le tasser avant de mettre les graines puis remettre une légère couche par dessus. Avant de sortir définitivement vos plants à l'extérieur, veillez à les acclimater quelques temps.

Comment entretenir son potager ? / Déco & jardin / Loisirs / Accueil Au mois de mars, il est temps de donner un second souffle à son potager. Première étape, enlever les mauvaises herbes et retourner la terre. Il faut ensuite diviser son potager. A chaque plante son espace ! Ail rose : On évite de planter deux années de suite l'ail au même endroit. Artichaut : Pour favoriser son développement, il faut supprimer les grandes feuilles qui l'entourent. Carotte : Son plus grand ennemi ? Choux : Pour éviter que les choux soient exposés à une hernie (hypertrophie des racines puis mort de la plante), il faut à tout prix éviter de les planter deux années de suite au même endroit. Courgette : Pour faciliter la levée des courgettes, on sème les graines la pointe vers le bas. Haricot : Les haricots préfèrent la sécheresse à l'humidité. Laitue : Son semis craint la chaleur. Persil : Avant de le semer, il est bon de laisser les graines tremper pendant 24 heures puis de les laisser sécher un jour de plus. Poireau : Son point faible ?

mes mauvaises herbes préférées : consoude et ortie La consoude : mauvaise herbe ou plante miracle? Je vais démarrer une petite série d’articles sur mes mauvaises herbes préférées. Souvent les mauvaises herbes ne sont pas si mauvaises que cela ; elles se trouvent seulement au mauvais endroit, au mauvais moment. Je vais faire une petite description des mauvaises herbes que je rencontre dans mon jardin en notant leur intérêt et aussi les problèmes qu’ils peuvent me poser. Aujourd’hui je commence véritablement par mes mauvaises herbes préférées la consoude et l’ortie ; 2 plantes indispensables dans un jardin respectueux de l’environnement. La consoude. C’est ma mauvaise herbe préférée. Aujourd’hui la consoude est considérée comme une plaie par certains agriculteurs utilisant les techniques OGM aux USA et au Canada. L’ortie. C’est pour moi aussi une mauvaise herbe particulièrement utile.

Mon bio jardin : conseils et astuces pour des légumes et fruits bio 10 écogestes insolites pour un potager qui a la patate Extrait de Néoplanète 29 On connaît déjà toutes les astuces classiques pour un jardin respectueux de l’environnement. Mais si on se lâchait un peu, cette année ? Plantes repousse-taupes, jardinage en lasagne ou betteraves rayées… voici nos écogestes insolites, pour une saison cocasse parmi les légumes. Je superpose des couches de morceaux de carton mouillé à des couches de compost sur la surface du potager. Je vous l’accorde, le résultat n’est pas des plus coquets, mais ce type de jardinage a tout bon, car il empêche la repousse des mauvaises herbes (pas besoin de désherbant), évite l’évaporation (moins d’arrosage), nourrit et protège durablement la terre… Essayez-le, c’est assez spectaculaire, vous verrez bientôt vos légumes pointer le bout de leur nez. Ainsi, adieu la corvée de bêchage au printemps ! Des semences de pommes de terre fragiles à conserver ? On peut attirer les animaux dans son jardin de plusieurs façons, sans acheter des boules de graines ou des abris en kit.

Tous-au-potager Je m’appelle Gilles Dubus et je suis maraîcher bio en Dordogne. J’anime également, à mes heures perdues (et oui, il y en a…), le Blog du Jardinier Bio, sur lequel je partage les quelques connaissances que j’ai pu acquérir au fil des ans. C’est avec grand plaisir que je réponds aujourd’hui à l’invitation d’Aurélien à publier un article sur son blog. J’ai souhaité partager ici quelques petites astuces qui, je pense, vous seront utiles pour réussir vos légumes au potager biologique. 3 astuces pour réussir toutes vos cultures Commençons par 3 petits conseils applicables sur la plupart des cultures… Trempez vos semences dans une décoction de prêle Si vous faîtes vous même vos plants, vous avez certainement déjà subi la fonte des semis ; les plants s’étiolent, se couchent puis meurent rapidement. Il existe une technique efficace pour éviter ces désagréments : tremper simplement les graines dans une décoction de prêle. Étalez vos semis Les saisons sont parfois capricieuses. Surveillez cette vitre.

Related: