background preloader

ORGANISER LES CULTURES

ORGANISER LES CULTURES
Légumes et potager | 23/07/2013 La rotation des cultures est une façon naturelle d’obtenir des légumes et un sol sain. Variez l’emplacement de vos végétaux et laissez à la terre le temps de se restructurer. F. Marre - Rustica - Jardin de Marie-Ange Parce que de nombreux parasites sont conservés dans le sol d’une année sur l’autre, replanter la même espèce au même endroit du jardin offre un terrain favorable à la propagation des maladies. Les vertus de cette méthode sont nombreuses. L’assolement améliore la structure de la terre. Classer les légumes : les légumes-feuilles, les légumes-racines et les légumineuses Le principe de la rotation des cultures s’appuie sur trois catégories de végétaux : les légumes-feuilles, les légumes-racines et les légumineuses. De la méthode ! - La rotation des cultures ne s’improvise pas. - Chaque parcelle abrite tous les ans un groupe de plantes. - Notez les cultures programmées, leurs résultats et les éventuelles maladies constatées. Related:  ABC DU POTAGER (pdf)Assolement

ROTATION DES CULTURES Jardin bio | 04/02/2013 Cette rotation constitue le pivot d’un jardinage durable et équilibré. Elle permet d’utiliser au mieux les réserves nutritives du sol, en faisant se succéder des légumes aux exigences différentes. Légumes-feuilles : choux et salades - F. Le principe de la rotation est simple, il consiste à ne pas faire revenir au même endroit des cultures de la même famille avant trois ans en moyenne, et de veiller à ne pas faire se succéder des légumes du même type : fruits, fleurs, feuilles ou racines. Cette rotation permet d’alterner les familles de plantes et de diminuer les risques de propagation de certains parasites et maladies restés dans le sol près de leurs hôtes favoris. Les légumes en quatre catégories Respecter une rotation sur 4 ans La rotation la plus simple consiste à diviser le potager en quatre parties qui accueilleront chaque année une catégorie de légumes. G : très gourmand en éléments nutritifs ; MG : moyennement gourmand ; S : sobre.

la rotation des cultures ou assolement triennal | Jardin-Magique.fr Publié le mardi 21 août 2012 Les agriculteurs d’autrefois ont découvert de quelle façon la rotation des cultures, combinée à d’autres pratiques telles que l’utilisation de cultures de couverture et d’engrais vert, favorisait la matière organique, la fertilité et l’état physique des sols. L’utilisation d’engrais chimiques n’a jamais montré de toxicité; si elle est interdite en culture biologique, c’est principalement pour empêcher la déstructuration des sols et les pollutions par des fertilisants lessivés dans les ressources en eau, à cause d’apports que les cultures n’ont pu utiliser pour différentes raisons. Les engrais autorisés en culture biologique sont plus stables car ils doivent être transformés par la microfaune du sol avant d’être assimilables par les plantes. Une gestion raisonnée des successions culturales permet de participer à la nutrition des cultures par l’exploitation naturelle des diverses couches du sol et de ce que chaque type de plante y apporte. Imprimer cette Page

POURQUOI JARDINER AVEC LA LUNE La lune, poétiquement surnommée "Reine de la nuit", exerce une influence sur la terre et sur les plantes. Tout le cycle végétatif est concerné, du semis à la floraison ou la récolte. Jardiner avec la lune peut sembler une idée moderne, liée au mouvement écologique, mais les paysans et les jardiniers ont toujours procéder, consciemment ou non, de cette façon. Le paysan ou l'agriculteur savait toujours, en observant le ciel, si la période était propice aux travaux des champs. Regarder et bien observer la lune peut éviter bien des maladresses et des erreurs au jardin. Apprendre à jardiner avec la lune, c'est donc apprendre à connaître les rythmes de la nature pour les conjuguer avec le jardinage. En consultant le calendrier lunaire on découvre les jours propices aux semis, aux plantations, aux récoltes suivant les types de végétaux et également les jours propices au repos ! Il ne faut pas confondre la lune ascendante avec la lune croissante et la lune descendante avec la lune décroissante.

Comment multiplier vos salades et vos poireaux sans jardiner! Terre – Cultiver : Monsieur Michel Moreau montre comment multiplier une laitue romaine indéfiniment… et sans cultiver! 1. Tout d’abord, il coupe trois centimètres au-dessus de la racine de la laitue romaine. 2. Le lendemain déjà, une tache verte va se faire au centre de la surface supérieure du morceau coupé. De droite à gauche : le verre contenant l’expérience réalisée au cours de la vidéo, puis un pot contenant le résultat après deux jours et le dernier verre contient une laitue de 10 jours… Vous pouvez tenter l’expérience avec des oignons verts, des poireaux ou du céleri! Génial, non? Comment améliorer la productivité d’un potager ? (2ème partie) | Le Blog Eplants La productivité d’un jardin potager peut s’exprimer à la fois en données quantitatives : le volume total de légumes récoltés, et en données qualitatives : la diversité des produits et leur qualité intrinsèque ou leur valeur alimentaire. Dans la première partie de cet article (voir Notre Jardin, mars 2009), nous avons évoqué le facteur sol et le microclimat, ainsi que les calendriers culturaux. Nous verrons ici comment envisager le choix du matériel végétal et nous aborderons ensuite les pratiques culturales. 4. Un choix raisonné fait en connaissance de cause permet à la fois de diversifier la production de légumes et d’augmenter le volume produit. A côté de cela, quelques produits nouveaux sont apparus : des produits exotiques que nous découvrions lors de voyages (par exemple les poivrons qui avant 1960 étaient très peu consommés en Belgique) ou des produits en vogue dans des régions voisines (par exemple les choux raves très appréciés dans les pays germaniques). 5. 5.1. 5.2. 5.3. !

La rotation des cultures du potager La rotation peut se faire selon différents critères choisis. - La rotation selon les exigences en fertilisation, Sur la parcelle 1, correspondant à l'année d'application de fumier et de compost frais, l'on y plante les légumes gourmands en engrais; les cucurbitacées tels que concombres, melons et citrouilles, le maïs, les tomates, les piments et les aubergines. Sur la parcelle 2, où l'on y ajoute du compost mûr et de l'engrais, l'on y plante les légumes exigents en engrais tel que les choux, le céleri, la laitue, les épinards, et le poireau. Sur la parcelle 3, où l'on se contente d'une simple fertilisation, l'on y plante les légumes peu exigents comme la pomme de terre, la carotte, la betterave, les navets ainsi que les haricots et pois. Sur la parcelle 4, l'on cultive les légumes vivaves tels que rhubarbe, asperges , artichauds, topinambour, les fines herbes vivaces, les fraises et les framboises.

La jachère – les cultures associées – la rotation des cultures | Le jardin des conseils La jachère Il est utile d’être attentif à la méthode ancestrale de la jachère appelée rotation des cultures, car, chaque famille botanique a des besoins différents. La même culture, au même endroit, plusieurs années de suite appauvrit le sol sur les mêmes minéraux, ce qui est difficile à rattraper. La rotation des cultures permet de garder un sol stable, et la culture sur du long terme. Les engrais verts permettent de faire reposer la terre sans l’appauvrir, il est utile de ne jamais laisser les parcelles vides car les mauvaises herbes prendraient le dessus et appauvriraient le sol. Comment utiliser les engrais verts? Semer en été, après une récolte de printemps, sur sol nu. Les cultures associées L’association des cultures consiste à se servir d’espèces ayant des facultés répulsives ou attractives, afin de limiter les ravages dus aux insectes et maladies et d’augmenter la qualité et le rendement des fruits et légumes, de la manière la plus naturelle possible.

Gironde : ces plantes et herbes sauvages qui nous font du bien Dans son jardin-forêt à Saint-Pierre-d’Aurillac (Gironde), Hugues Bladet expérimente. Il a planté des tomates, des plantes aromatiques, des cacahuètes. A lire aussi : Hugues Bladet fait renaître la cressonnière Le pourpier Il s’arrête devant le pourpier qui a une tête de mauvaise herbe. À la base du fameux régime crétois, elle est bourrée d’antioxydants (très riche en oméga 3). C’est un aliment excellent pour détoxifier l’organisme après des excès. Les « mauvaises herbes » ont donc aussi leurs bons côtés quand on sait les ramasser et les reconnaître. Mieux vaut demander conseil avant de les manger. Hugues Bladet fait revivre depuis 2016 la cressonnière « Au bon cresson » et son verger ancien. Dans le jardin en agroforesterie, « les résidus des arbres allègent la terre et constituent un apport organique. « La prêle se déshydrate et peut se boire en tisane. » Il y a de la rhubarbe, des potimarrons, courgettes, poivrons, piments, choux-fleurs, cacahuètes… Un potager en permaculture La berle dressée

ROTATION DES CULTURES AU POTAGER En ce qui concerne le potager, un "assolement " ou " rotation des cultures " bien compris est indispensable pour tirer le meilleur parti des fumures. L'assolement consiste à alterner, sur un emplacement donné, la culture de plantes n'ayant pas eu le même genre de végétation, ni les mêmes besoins. Les espèces potagères peuvent ainsi se répartir en 3 groupes que je désigne par A, B, C........ voir tableau :LIEN ICI téléchargement :6973 Pour tenir compte des préférences des différentes espèces, la surface dévolue aux productions légumières annuelles ou bisannuelles est divisée en 3 parcelles égales, qui reçoivent à tour de rôle le fumier ou compost prévu. Chacune d'elles ne bénéficie donc que tous les 3 ans de cette fumure organique mais reçoit chaque année la fumure minérale complémentaire phospho-potassique et azotée. Les cultures de chaque groupe se répartissent alors dans les 3 parcelles selon le 2ème tableau.

Assolement triennal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression assolement triennal, traduite de l'allemand Dreifeldersystem, apparaît au début du XIXe siècle (Thaër, 1811) pour nommer une invention du Moyen Âge dans les régions tempérées atlantiques d'Europe du Nord, où ce ttype d'assolement exploite mieux la terre et le travail des attelages que l'assolement biennal des régions méditerranéennes, jusque-là en vigueur. L'assolement triennal fait partie d'un système agraire où la terre cultivée (ager) est divisée en quatre soles. Fonctionnement[modifier | modifier le code] L'assolement triennal suppose la division du finage cultivé en trois soles : une sole de céréale d'hiver (majoritairement du blé), une sole de céréale de printemps (orge, avoine) ou de légumineuse et une sole de jachère. On peut illustrer ce fonctionnement avec le tableau suivant[1]: Étendue[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Related: