background preloader

Toutes les plantes médicinales : les vertus des plantes (dossier de L'Internaute Magazine)

Toutes les plantes médicinales : les vertus des plantes (dossier de L'Internaute Magazine)
Related:  Bienfaits des plantes, fruits et légumessante

Les bienfaits de 20 légumes à inclure dans son alimentation Utilisés intelligemment, les légumes ont la faculté de guérir ou en tout cas de prévenir ou de soulager de nombreux maux. Sans légumes, la vraie santé est impossible, car on prive alors l’organisme d’un éventail exceptionnel de micro-nutriments bénéfiques pour la santé. Les légumes saisonniers font partie d’une diversité biologique nécessaire pour éviter la monotonie culinaire et empêcher les carences nutritionnelles grâce aux composants spécifiques qui les caractérisent et aux vertus particulières contenues dans chaque espèce végétale alimentaire. Par exemple, les polyphénols des légumes présentent l’avantage d’enrichir le contenu du côlon en micro-nutriments efficaces pour neutraliser les effets de nombreuses substances mutagènes présentes dans le milieu fermentaire de l’intestin. Au Québec, le choix des légumes disponibles sur les marchés peut satisfaire les plus exigeants des consommateurs. Aubergine (Solanum melongena) Ce légume fait partie de la diète méditerranéenne. Champignons

Tableau récapitulatif des bienfaits des plantes Additif quant au plantain, cité dans la liste.Qu'il soit lancéolé ou non, les vertus sont identiques et la plante appartient à mes plus vieux souvenirs. Enfants, nous courrions et jouions de pâtures en bosquets, bravant les interdits et les troupeaux de bovins, escaladant les arbres où nous menions grandes aventures, franchissant cent clôtures en fils barbelés... et revenant avec cent écorchures. Très tôt, ma grand-mère nous inculqua l'habitude de ne pas rentrer sans un bouquet de feuilles de plantain fraîches. Pendant que nous goutions, elle pilonnait ces feuilles. Ce "pilonnage" vaut avec la feuille du liseron grimpant, pour d'autres raisons.

CHLORDÉCONE : L’ÉTRANGE RAPPORT « KARUPROSTATE » L’étude menée par deux professeurs de médecine de Pointe-à-Pitre, «Karuprostate», est enfin parue, cela dans une revue scientifique étasunienne et en anglais évidemment. Il s’agissait de chercher à savoir pourquoi le taux de cancer de la prostate est plus élevé en Guadeloupe (et en Martinique puisqu’une petite partie des sujets de l’enquête viennent de cette île) et si l’usage intensif du chlordécone dans les bananeraies y est pour quelque chose ou non. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les résultats que nous découvrons aujourd’hui ont de quoi laisser perplexes. Durée de l’utilisation du chlordécone aux Antilles: 30 ans (1972-1992) Date d’interdiction définitive du chlordécone par le pays qui l’a inventé, les Etats-Unis: 1976. Conclusion: pendant 30 ans, les Martiniquais et une partie des Guadeloupéens ont bu une eau du robinet et ont mangé des légumes-pays contaminés par le chlordécone. Revenons maintenant au rapport «Karuprostate» et relevons un certain nombre d’étrangetés.

Le Grand Livre Des Herbes - PDF Une encyclopédie riche et détaillée de plantes aussi esthétiques qu’indispensables au quotidien. Du persil à la sauge, du romarin à l’aneth, ce guide nous révèle tous les secrets de la culture des herbes dans la maison comme au jardin, et nous facilite les plantations, cultures et récoltes. Ce guide illustré en couleurs répertorie plus de cinquante herbes parmi les plus courantes, de l’angélique à l’achillée millefeuille, tout en nous dévoilant leurs histoires, leurs particularités, modes de culture et enfin leurs utilisations. Une rubrique art et déco propose toute une série d’idées pour des applications à la fois décoratives et pratiques. Un Guide Pratique de la Culture et des Vertus de plus de 50 Herbes Télécharger Le Grand Livre des Herbes au format PDF Un grand merci à Fichier-PDF.fr pour cette version Ebook, ainsi qu’à Jeff qui nous a permis d’en faire sa connaisance. Le Grand Livre Des Herbes

Les vertus des plantes de nos jardins - Trouvez la plante dont vous avez besoin Découvrez les bienfaits des plantes pour votre forme, votre beauté et votre santé. Thym, lavande, menthe, camomille… Familières et faciles à cultiver, ce sont des classiques aux multiples bienfaits curatifs. Vite à vos plantoirs pour redécouvrir un jardin plein de ressources et d’agréments ! Le thym, un bon antiseptique La star de la ratatouille a plus d’un atout : c’est un antiseptique pour traiter les infections pulmonaires, les maux de gorge et le système digestif. La verveine, un effet sédatif La tisane préférée de nos grands-mères. La lavande, un pouvoir drainant Bien connue pour ses vertus relaxantes, la lavande stimule l’élimination des toxines. La camomille, amie des femmes Ses petits pompons jaune tendre, appelés matricaires, sont très parfumés à condition d’être peu infusés. La menthe, une digestion facile Contrairement aux idées reçues, elle n’empêche pas de dormir et on apprécie ses vertus digestives.

Vertus des plantes | La Fée aux Herbes Pour accéder à la boutique en ligne, cliquez sur ce lien : Ces écrits proviennent de mes études, de ma modeste expérience et du savoir millénaire des herboristes. Elles ne dispensent pas d’un diagnostic médical. Vous trouverez dans cette rubrique quelques indications sur l’utilisation traditionnelle des plantes. Vertus des plantes médicinales (concentrés liquides) Ces écrits sont rédigés par la Fée aux Herbes et en sont la propriété pleine et exclusive, veuillez demander l’autorisation avant quelconque reproduction ou diffusion. Vertus des plantes médicinales (elixirs floraux) L’achillée millefeuille rose dynamise. Elle protège le champ électromagnétique. A long terme, elle favorise la télépathie et les perceptions extra-sensorielles. La bourrache amène courage, confiance, optimisme, force vitale psychique et physique. Elle chasse la mélancolie, le chagrin, la tristesse, le découragement face aux épreuves et stimule la joie. Son énergie est lunaire, féminine.

Impact de l’exposition au chlordécone sur le développement des nourrissons 17 septembre 2012 © Fotolia Le chlordécone est un pesticide utilisé pendant plus de 20 ans aux Antilles pour lutter contre le charançon du bananier. Sa large utilisation (interdite depuis 1993 dans les Antilles françaises) et son caractère persistant dans l’environnement, ont toutefois entraîné une pollution permanente des sols et une contamination de la population. Le chlordécone est aujourd’hui considéré comme perturbateur endocrinien, neurotoxique et classé cancérogène possible pour l’homme par l’OMS. Pour évaluer l’impact sur la santé d’une exposition au chlordécone, l’équipe dirigée par Sylvaine Cordier à Rennes et Luc Multigner à Pointe à Pitre a mis en place, en Guadeloupe, une grande cohorte mère-enfant baptisée TIMOUN (1) (enfant en créole). 153 nourrissons, garçons et filles, ont fait l’objet d’un suivi à l’âge de 7 mois. L’exposition prénatale au chlordécone a été estimée par son dosage sanguin dans le sang du cordon. En savoir plus Sources Environmental Research

Plantes médicinales L'anis Découvrez les vertus digestives de la famille des Apiacées mais aussi de nombreuses autres plantes condimentaires. Le basilic Très bonne source d’antioxydants, le basilic apporte une savoureuse note méditerranéenne aux plats. Buvez le bouleau ! Dans le bouleau, c'est surtout la sève, dépurative, nutritive et détoxifiante, qui travaille à notre bonne santé ! Croquez les bourgeons ! A chaque étape de leur existence, et même dès leurs tout premiers instants, les plantes veulent notre bien ! La camomille romaine C’est en infusion que s’apprécie cette camomille, à ne pas confondre avec sa cousine allemande, aussi appelée matricaire camomille. Les châtaignes Elles furent longtemps un aliment de disette, dans les Cévennes ou les Alpes du Sud. Le chou, une plante médicinale Redécouvrez les vertus médicinales du chou, notamment contre les douleurs articulaires. Le citron Antiseptique de premier ordre, le citron est à ne pas négliger dans la pharmacopée naturelle. Le coquelicot Le fenouil commun L'iris

Plantes médicinales L'anis Découvrez les vertus digestives de la famille des Apiacées mais aussi de nombreuses autres plantes condimentaires. Le basilic Très bonne source d’antioxydants, le basilic apporte une savoureuse note méditerranéenne aux plats. Buvez le bouleau ! Dans le bouleau, c'est surtout la sève, dépurative, nutritive et détoxifiante, qui travaille à notre bonne santé ! Croquez les bourgeons ! A chaque étape de leur existence, et même dès leurs tout premiers instants, les plantes veulent notre bien ! La camomille romaine C’est en infusion que s’apprécie cette camomille, à ne pas confondre avec sa cousine allemande, aussi appelée matricaire camomille. Les châtaignes Elles furent longtemps un aliment de disette, dans les Cévennes ou les Alpes du Sud. Le chou, une plante médicinale Redécouvrez les vertus médicinales du chou, notamment contre les douleurs articulaires. Le citron Antiseptique de premier ordre, le citron est à ne pas négliger dans la pharmacopée naturelle. Le coquelicot Le fenouil commun L'iris

résumé des préparations utilisées en phytothérapie Préparations phytothérapeutiques - Forme des préparations en phytothérapie Sur cette page vous trouverez un résumé des différentes préparations utilisées en phytothérapie avec des exemples pratiques et des conseils. Informations pratiques sur les dosagesAvant de décrire les différentes préparations, voici quelques informations pratiques:1 ml = 20 gouttes5 ml = 100 gouttes ou 1 cuillère à café10 ml = 1 cuillère à dessert20 ml = 1 cuillère à soupe150 ml = 1 tasse Tisane ou infusion En cas de tisane il faut arroser ou couvrir le ou les plantes (en général fleurs ou feuilles) avec de l'eau bouillante et laisser infuser (reposer) en général une dizaine de minutes. Voici des tisanes très utilisées: tisane de thym, tisane de menthe poivrée, tisane d'absinthe, etc (vous trouverez dans la partie remèdes de grand-mère de nombreuses tisanes). Décoction On met le ou les plantes médicinales (en général les racines ou les écorces) dans de l'eau froide et on porte le mélange à ébullition. Macération

Dès 40 ans, l'hypertension peut provoquer des dommages cérébraux Vous avez la quarantaine? Reposez cette salière ou ce verre d’alcool immédiatement! Selon des chercheurs du Davis Alzheimer’s Disease Center de l’université de Californie, une forte tension artérielle pourrait provoquer des dommages cérébraux et accélérer le vieillissement du cerveau, même chez des personnes aux taux relativement peut élevés et encore jeunes. Comme le rapporte le site du Time, les auteurs de l’étude publiée récemment dans la revue Lancet Neurology sous la direction du Dr. Charles DeCarli ont établi qu’un niveau élevé de pression systolique (le premier chiffre qu’affiche un tensiomètre) a un effet négatif sur l’intégrité de la matière blanche du cerveau, et qu’un niveau élevé de pression artérielle a un effet semblable sur la matière grise. Si ce n’est pas la première fois qu’on observe un lien entre hypertension et dommage cérébral, l’étude insiste sur la précocité du processus dans la vie humaine. «Le message est très clair, affirme le Dr. publicité Devenez fan sur

Les vertus insoupçonnées des mauvaises herbes Les pissenlits qui se resèment à tout vent au printemps, le plantain qui pousse dans nos plates-bandes l'été, les « pipiques » (fruits de la bardane) qui prennent dans les vêtements l'automne... que de petits irritants dans notre quotidien! Les mauvaises herbes, de leur vrai nom adventices, sont sauvages, c'est vrai, mais si elles poussent dans notre chez-nous, peut-être est-ce parce qu'elles ont quelque chose à nous apporter, qu'on ne soupçonne pas? Voici quelques-unes de ces mal-aimées, qui ont pourtant mille vertus pour qui sait les apprécier. Pissenlit (Taraxacum officinalis) Si le pissenlit nous éblouit de ses soleils jaunes au printemps, ce n'est pas pour rien. C'est la plante par excellence de la détox du foie, engorgé après la sédentarité de l'hiver et les excès des fêtes. Utilisations Feuilles En salade au printemps, ou séchées en infusion à 1 c. à thé par tasse. Racines Bardane (Arctium lappa) On les cueille au printemps (équipez-vous d'une bonne pelle!) Graines Feuilles (externe)

Related: