background preloader

Les outils collaboratifs

Les outils collaboratifs

Classmill. Créer des cours en ligne facilement Classmill est un outil tice qui permet de créer facilement des cours en ligne et de les proposer à des apprenants. Classmill est un outil vraiment intéressant qui facilite la création d’un cours en ligne chapitré et ouvert à la discussion. Contrairement à d’autres outils dans cette catégorie, Classmill a l’avantage d’être particulièrement simple à prendre en main. L’outil n’a pas de mode d’emploi à proprement parler, il n’en a pas besoin. Pour utiliser ce service il suffit de s’y inscrire gratuitement. Avec Classmill vous allez pouvoir créer des cours publics ou privés. Chaque module permet d’ouvrir un débat en ligne via un onglet « discussion ». Pour le moment, Classmill permet de créer des cours ouverts à tous ou privés. Lien: Classmill Sur le même thème

5 innovations pédagogiques à l'école | Sydologie – toute l'innovation pédagogique ! Dans la lignée de la classe inversée, de nouvelles pratiques pédagogiques tendent à se développer. En voici cinq ! Bring your own device (Apporte ton propre appareil en cours) Depuis la proposition de François Hollande qui visait à installer des tablettes dans les établissements scolaires, les objets technologiques ne sont plus aussi prohibés qu’avant. Source de l’image Apprentissage événementiel et construction L’apprentissage événementiel (event-based learning en anglais) consiste à engranger des connaissances en agissant, en étant impliqué dans un projet qui pourrait exister dans le monde du travail. Cette innovation est proche de la construction (bricolage en anglais), procédé qui implique également l’apprenant mais cette fois dans une construction nécessitant un suivi et des modifications régulières. Apprendre par la narration Faire écrire les apprenants est une technique d’application des connaissances. Source de l’image L’évaluation dynamique Le concept-clé

Google Drive en classe: pour collaborer, mutualiser, sociabiliser… J’utilise Google Drive depuis la rentrée 2012 avec mes élèves. J’avais déjà introduit cet outil avec une autre classe mais cette année, il fait partie active et quotidienne de mes cours et de ma pédagogie. Pour quels usages? Une adresse Gmail En début d’année, j’ai fait créer à chacun de mes élèves une adresse Gmail qu’ils sont tenus d’utiliser dans tous les échanges élève-enseignant-tuteur de stage. Google drive Nous avons dès l’adresse créée à utiliser Google drive. En amont du cours : je crée un document et rédige les consignes du travail de classe pour les partager avec les élèves en amont du cours : l’élève peut les découvrir pour préparer le cours. En cours: - L’élève rédige souvent sur Gdrive : au lieu de me rendre une copie, il partage avec moi un document. -Les élèves travaillent en collaboratif sur un document : chaque sur leur poste, ils peuvent créer et mutualiser leurs travaux, recherches, écrits. Maintenir le lien avec les absents: Et pourquoi pas un ENT ? Like this:

Création poétique et numérique Tout a commencé par une déambulation à la Bastide, les élèves de 5ème B du collège Léonard Lenoir de Bordeaux avaient sur leur feuille de route des regards photographiques insolites et poétiques à poser sur leur quartier. Les captures d'images se faisaient à partir des tablettes numériques. Entourés par Madame Guilbot, professeur d'Arts-plastiques et Monsieur Martinez, professeur de français, par groupe de cinq, ils déambulaient, furetaient. Il y avait celui qui photographiait, celui qui notait ses impressions dans un carnet, celui qui faisait des croquis sur le vif, celui qui orientait... Les rôles tournaient... Là, ils ont été attentifs aux détails des murs, aux matières, aux textures, aux portes, aux pavés bordelais... Chaque groupe a rapporté des images différentes : de végétaux poussant en plein cœur de la pierre, de graffitis, de tags... Un regard neuf, curieux et artistique posé sur leur ville. Avec Carole Lataste, ils ont créé des carnets (de papier cette fois!)

Nooot. Le plus simple des carnets de notes collaboratifs Nooot est un traitement de texte collaboratif. C’est sans doute le carnet de notes collaboratif le plus simple que je connaisse. Nooot n’a de compliqué que son nom. Mettre 3 “o”, il fallait oser. Nooot ne vous demande pas de vous inscrire pour utiliser ce petit utilitaire. L’url unique sera aussi importante pour partager votre note avec une ou plusieurs personnes. Nooot permet d’écrire une note à plusieurs en temps réel. Il manque évidemment à Nooot toutes les options présentes dans les outils classiques comme par exemple de pouvoir identifier l’auteur des modifications ou encore la possibilité d’exporter en plusieurs formats. Nooot ne dit pas si la longueur d’une note est limitée, cela ne semble pas être le cas. Lien: Nooot

MindMup Outil de mind mapping collaboratif MindMup est un outil en ligne qui permet de faire du Mind mapping et des cartes heuristiques en mode collaboratif. MindMup a l’avantage d’être entièrement gratuit et en Open Source. C’est une bonne surprise que ce service qui ne paye pas de mine au premier abord, mais qui propose les fonctions essentielles de tout bon outil de Mind Mapping. Il a même quelques atouts par rapport à des solutions beaucoup plus lourdes. MindMup est dans le Cloud. L’utilisation de l’éditeur de Mind Maps a été conçu avec soin pour être le plus efficace possible. MindMup permet aussi le travail collaboratif et en temps réel sur une carte heuristique. Un nouveau menu va apparaitre avec trois fonctions qui vous permettront de savoir qui est en ligne, d’inviter des collaborateurs et de quitter la session. MindMup est une solution de Mind Mapping gratuite, open source, sans publicité ni spam d’aucune sorte. Lien : MindMup

Les TICE au service de la maîtrise de la langue française : panorama des pratiques Par Caroline d'Atabekian - juin 2009 « La pratique, la maîtrise et l’analyse de la langue française (grammaire, orthographe, lexique) » sont désignées dans les nouveaux programmes de français au collège parmi les cinq axes structurant les apprentissages des élèves. La grammaire y fait l’objet d’une progression sur les quatre années, privilégiant la grammaire de la phrase. Les programmes affirment que « la leçon de grammaire est fondamentale » pour l’acquisition d’une conscience des faits de langue. Concernant l’orthographe, quelques pratiques sont évoquées dès le préambule : la consultation du dictionnaire, du manuel de grammaire et du guide de conjugaison ; les activités de réécriture ; la dictée de contrôle (entre autres modalités d’évaluation). Du point de vue des TICE, les programmes préconisent pour l’orthographe, « un logiciel de correction orthographique adapté » et, pour le lexique, l’usage des dictionnaires « en version imprimée ou numérique ». I. 1. 2. 3. 4. 5. 6. II. 1. 2. 3.

Popplet

Related: