background preloader

Château of Chambord

Château of Chambord

Le château de Chambord Chambord, qui mesure 156 m sur 117 m et compte 440 pièces, est le plus vaste des châteaux de la Loire. Dans l’ordre du gigantesque, il annonce Versailles, Son apparition subite au bord d’une allée, et la vision de sa masse blanche qui s’élargit et se précise peu à peu produisent une impression profonde, qui sera encore plus saisissante au coucher du soleil. Il faut y ajouter la belle unité de construction de l’édifice, les richesses de décoration qu’il doit à la Renaissance alors à son apogée, et enfin ces deux merveilles le grand escalier et la terrasse. Une création grandiose de François 1er (16 s.) Les comtes de Blois, grands chasseurs, élevèrent un château fort en ce coin perdu de la giboyeuse forêt de Boulogne, à 4 lieues de leur capitale. Séjours royaux. Dès 1539, le roi qui se plaisait à dire « allons chez moi », peut y recevoir Charles Quint. Chasses royales. Le parc du château était un merveilleux territoire de chasse. La Grande Mademoiselle ( 17ème s.) Louis XIV et Molière.

Château de Chambord Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chambord. Le site a d'abord accueilli une motte féodale[B 2], ainsi que l'ancien château des comtes de Blois. L'origine du château actuel remonte au XVIe siècle et au règne du roi de France François Ier qui supervise son édification à partir de 1519[B 3]. Le château et son domaine se sont vu octroyer plusieurs distinctions : inscription au patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en 1981[2] ; classement depuis 2000 dans la zone de classement de la région naturelle du Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes-sur-Loire[3] ainsi que dans le réseau Natura 2000 en 2006. Il est également classé sur la première liste française de Monuments historiques en 1840[B 4], est reconnu Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) depuis 2005[D 1] et constitue l'une des composantes du réseau des résidences royales européennes[4].

François Ier François Ier (1494 - 1547), est sacré roi de France en 1515 dans la cathédrale de Reims, et règne jusqu’à sa mort en 1547. Jeunesse Frère cadet de Marguerite de Navarre (1492 - 1549), François Ier appartient à la branche de Valois-Angoulême de la dynastie capétienne. Il est né le 12 septembre 1494 à Cognac (Charente). Son prénom lui vient de son parrain, François de la Rochefoucauld. Il est le fils de Charles d’Angoulême (1459 - 1er janvier 1496) et de Louise de Savoie (11 septembre 1476 - 22 septembre 1531) ; son père était le cousin germain de son prédécesseur Louis XII et le petit-fils de la Duchesse de Milan Valentine Visconti. François Ier est considéré comme le monarque emblématique de la période de la Renaissance française. Quand le jeune François accède au trône en 1515 il a l’image d’un roi humaniste. Un Prince de la Renaissance Les artistes L’homme de lettres François Ier est également connu comme homme de lettres. Le bâtisseur Politique extérieure Les guerres d’Italie (1515-1526) 1.

Le Château de Chambord - visite virtuelle En 1519, François Ier ouvre à quelques lieues de Blois, au cœur d’un désert d’arbres et de marais prés d’un village à demi abandonné, un immense chantier dont il ne verra pas la fin. François Ier visite quatorze fois le chantier de Chambord. Le château connaît l’abandon régulier propre aux résidences royales : le roi, en effet, sillonne son royaume pour se faire voir et imposer son autorité. L’édifice conserve la silhouette d’un château fort, flanqué de tours, ceinturé de douves ; mais les innovations rapportées d’Italie lui donnent sa singularité. Vainqueur de la bataille de Marignan, François I entend séduire par les pierres comme il a séduit par les armes. Au sortir de l’escalier, on prend pied sur les terrasses. Château et parc sont indissociables. La terrasse relie le donjon à l’aile royale. Chambord est un château à deux visages : au sud, un donjon enserré d’une enceinte et au nord, la majestueuse ordonnance d’une façade étirée sur quelque 156 mètres. Le Château de Chambord

Château de Chambord Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chambord. Le site a d'abord accueilli un château fort construit au XIVe siècle[B 2]. L'origine du château actuel remonte au XVIe siècle et au règne du roi de France François Ier qui supervise son édification à partir de 1519[B 3]. Le château et son domaine se sont vu octroyer plusieurs distinctions : inscription au patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en 1981[2] ; classement depuis 2000 dans la zone de classement de la région naturelle du Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes-sur-Loire[3] ainsi que dans le réseau Natura 2000 en 2006. Toponymie[modifier | modifier le code] Le nom de Chambord - du celte cambo-ritos - signifie « passage sur la courbe », c'est un gué à la courbe d'une rivière[A 1]. Géographie[modifier | modifier le code] La route départementale 33 traverse le domaine. Histoire[modifier | modifier le code]

Related: