background preloader

Rome cité des jeux : introduction

Rome cité des jeux : introduction
page suivante page précédente Avant d'entreprendre l'étude des textes relatifs aux "jeux", il est important de rappeler quelques notions essentielles à propos de l'origine, de l'importance, de l'organisation et des aléas de ce que nous appelons communément aujourd'hui "jeux du cirque". Ce bref rappel évitera que l'on se pose les mêmes questions à propos de chaque texte et il éclairera la compréhension par l'explication préalable de certains termes techniques. D'origine étrusque, les jeux avaient, au départ, un caractère privé et ils étaient surtout offerts à l'occasion des funérailles (ludi funebres). En effet, les Romains avaient repris aux Etrusques l'usage barbare d'immoler sur le tombeau des guerriers morts des prisonniers de guerre ou des esclaves. En 264 ACN, aux funérailles de J. La célébration des jeux relevait du culte et avait originellement un caractère sacral : leur date figurait au calendrier officiel et ils se déroulaient à l'occasion de grandes fêtes religieuses. 6.

http://remacle.org/bloodwolf/liege1/rcdj/Rcdj00.htm

Related:  jeux romain antiqueJeux dans la Rome AntiqueOrigine des jeux à RomeCivilisation romaineLes cirques et les courses de char

Divertissement sous la Rome Antique Divertissements dans la Rome Antique Les jeux publics ou "ludi" Les ludi est le terme employé pour désigner les jeux publics à Rome: spectacles théâtraux, épreuves sportives et concours. Le cirque a Rome autres loisirs LE SOMMAIRE : -Les chars -Les gladiateurs -Les combats avec des fauves ou chasses -Les combats nautiques (naumachie) amphitheatre L'amphithéâtre ne doit pas être confondu avec le cirque, qui était presque exclusivement destiné aux courses de chars. Sanglants, les spectacles donnés dans les amphithéâtres étaient diversifiés et proposaient : des combats de gladiateurs (munera) des chasses (venationes) des batailles navales, ou naumachies (naumachiae) Ces spectacles étaient financés par l'empereur à Rome ou par des politiciens dans les villes de l'Empire. Ils étaient avant tout destinés à plaire au peuple en vue d'obtenir sa reconnaissance et de consolider ainsi la popularité du donateur.

Les jeux du Cirque. Selon la mythologie romaine , les jeux du cirque furent institués par Romulus lorsqu'il voulut attirer à Rome les Sabines, afin de procurer des épouses à ses compagnons. Comme ils furent d'abord célébrés en l'honneur du dieu Consus ou Neptune équestre, on les nomma Ludi Consuales. Après la construction du grand cirque, on les appela indifféremment Jeux du cirque (Ludi Circenses), Jeux romains (L. Romani) et Grands Jeux (magni Ludi). Romains 1 : Jeux en Arènes Les romains et les gallo-romains étaient friands de spectacles sanguinaires C'est l'occasion pour les empereurs de commémorer leurs victoires, leur avènement, un anniversaire ou un mariage, et ainsi de se rendre plus populaires : "O spirituelle bonté d'un prince invincible". Certains notables candidats à des fonctions publiques en organisent également pour se faire connaître et apprécier de la population. Les combats de gladiateurs

Jeux (Rome antique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jeux. Les Jeux de la Rome antique, ou les Ludi, comprennent les courses de chevaux, l'athlétisme (athletae), la boxe et même du théâtre. Pour Jean-Paul Thuillier « d’une certaine façon, Rome est [...] la fille des jeux du cirque, de ces courses de chars sans lesquelles elle n'aurait pas pu exister »[1]. La gladiature ne fait pas partie des Ludi et bénéficie d'un calendrier propre, les munera. À quelques très rares occasions, les combats de gladiateurs sont admis dans le programme des ludi, sous Caligula.

Jeux apollinaires Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Création des jeux apollinaires[modifier | modifier le code] Quelques années après le désastre de Cannes, en -212, le Sénat fit consulter un recueil de prédictions, qui avait été récemment découvert à Rome, les Carmina Marciana. Consualia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Plutarque [7] et Denys d'Halicarnasse[8] indiquent cependant que Neptunus Equestris et Consus ne sont en fait que deux noms différent d'une même divinité. Elle était célébrée chaque année, le 21 Août, dans le Circus Maximus. On faisait alors semblant de découvrir dans le sol un autel dédié au dieu (l'Autel de Consus), autel préalablement enterré sous terre. La fête comprenait des libations de vins offertes sur l'autel de Consus, ainsi que des courses de chevaux et de chars.

Les jeux du Cirque : courses de chevaux.. Chez les anciens Romains, les cirques étaient de vastes pistes sablées destinées aux jeux publics, surtout aux courses de chevaux et de chars. On les a utilisés aussi, dans la Rome impériale , pour d'autres exercices que les courses de chars. Il y avait par exemple des exercices de voltige à cheval faits par des cavaliers qui portaient le nom spécial de desultores, « sauteurs ». Ils faisaient tous les tours de force et d'adresse que nous voyons faire aux écuyers de nos cirques. La figure ci-dessous, empruntée à une mosaïque découverte dans les caves du palais Farnèse

Les jeux du cirque Les jeux du cirque I/ Les courses de chars Les courses de chars étaient précédées d'un défilé solennel : la pompa. latin.collegejeanjaures-cransac.org/jeuxanti.htm Les Jeux Antiques Romains Poterie antique Les Jeux Antiques Romains sont des représentations, nommées ludi, données dans une arène . Ces Jeux Antiques étaient composés de programmes divers : combats de gladiateurs, lâchers de bêtes sauvages, divers spectacles, naumachies (combats navals), des chasses, puis plus tard, des orchestres. INHA Nlles #26 - ICAR et l'origine des jeux romains Le bulletin Les Nouvelles de l'INHA rend compte de toutes les facettes de la vie de l’établissement depuis sa création. Le bulletin Les Nouvelles de l'INHA présente autant les programmes de recherche menés par les équipes scientifiques que les projets et activités développés sur le site parisien ou hors les murs par ses chercheurs et leurs partenaires, en France et à l’étranger. Il expose la valorisation des fonds de la bibliothèque et des bases de données élaborées par les équipes. Il met aussi en avant les activités des partenaires des réseaux dans lesquels il est impliqué : on y trouvera ainsi de précieuses informations sur les bibliothèques et programmes de recherche des instituts du RIHA. Le comité de rédaction des Nouvelles de l'INHA est composé de représentants de l’INHA et des institutions établies dans la galerie Colbert. Pour toute question sur son contenu, veuillez adresser un message sur le formulaire de contact de ce site.

Related: