background preloader

[Dossier] Pourquoi l’ebook ne décolle pas en France

[Dossier] Pourquoi l’ebook ne décolle pas en France
Alors qu’en France, les tablettes envahissent petit à petit les foyers et font l’objet de multiples études, prévoyant une explosion des ventes à très court terme, les liseuses restent encore relativement discrètes. Et pour cause, les livres numériques peinent terriblement à se tailler une place dans les habitudes des consommateurs. Et ce, tout particulièrement en France. En effet, selon une récente étude publiée par le cabinet Kearney, les ventes d’ebooks ne représenteraient que 0,5% des ventes totales de livres dans l’Hexagone, contre 7% au Royaume-Uni et 20% aux Etats-Unis. Comment expliquer cet écart ? Quels sont les obstacles qui viennent freiner l’essor du marché des ebooks en France ? Ebooks : 12,5M € de CA en France, près de 2 milliards € aux Etats-Unis Toutes les études se rejoignent : la France accumule un indéniable retard sur le marché des ebooks. Prix moyen d’un ebook : 15 € en France contre 10 € dans le monde, la conséquence du prix unique Une offre encore peu étoffée

http://frenchweb.fr/dossier-pourquoi-ebook-ne-decolle-pas-en-france-60953/52167

Related:  E-booksebook

BookCampParis1 Samedi 14 juin, de 14h à 20h. La Cantine, 151 rue Montmartre, 12 passage des Panoramas, 75002 Paris, métro Grand Boulevard (Plan). L'idée de cette journée est de proposer une demi-journée d'expérimentations et de réflexions autour du livre et du numérique. Une série d'ateliers "main à la pâte" pour mieux partager les impacts de l'innovation numérique sur la chaine du livre. Le livre numérique en France : usages, habitudes et attentes Lecture numérique > Usages > Actualité Par Cécile Mazin,Le jeudi 08 mars 2012 à 16:29:00 - 0 commentaire A l'occasion du Salon du livre de Paris, le baromètre Sofia/SNE/SGDL sera présenté le vendredi 16 mars à 10h30. Les trois organisations se sont associés pour la réalisation de ce baromètre semestriel. Ce dernier « a pour vocation d'observer les mutations affectant les usages du livre imprimé et du livre numérique, en distinguant dans cette dernière catégorie les usages licites des usages illicites.

Le piratage toucherait un ebook sur deux Sur les plateformes de téléchargement illicites, il n'est pas rare de trouver des catégories consacrées à la littérature et à la presse. À côté des rubriques "traditionnelles" qui proposent de pirater des films, de la musique ou des jeux vidéo figurent en effet des sections présentant des liens pour récupérer des journaux, des magazines, des romans, des bandes dessinées, des mangas ou des comics. La disponibilité de ces fichiers illustre-t-elle un quelconque essor du téléchargement illicite dans le secteur des e-books ? À en croire un récent sondage effectué par Youboox, le piratage concernerait un ouvrage numérique sur deux ! Ce phénomène toucherait en priorité l'univers de la bande dessinée (59 %), puis la science-fiction (23 %) et les romans en général (14 %). Selon Fabien Sauleman, le cofondateur de Youbox, "le piratage des livres numériques ne touche pas seulement les best-sellers et les auteurs connus.

Bookcamp3 : ePub et OPDS pour créer et cataloguer Une grande après-midi consacrée au livre numérique samedi 25 septembre 2010, à La Cantine à Paris, sa production, sa publication, sa consommation. Plus de cent personnes. Au sortir, deux ou trois certitudes seulement, technologies et liseuses suffisantes pour que ça démarre, plateformes de distribution mondiales en marche sur le mode rouleau compresseur. Pour tout le reste, modèles économiques, modèles de « consommation », nouvelles façons d’être (ou de ne plus être) lecteur, auteur, libraire, éditeur, bibliothécaire, on est dans le questionnement, le tâtonnement, l’invention, l’expérimentation, la création.

Feedbooks lève 1 million d’euros et renforce sa position à l’international « Feedbooks since 2006 », est un slogan que la startup française pourrait tout à fait employer pour qualifier son expertise dans le domaine de la distribution de livres numériques. Cofondée par Hadrien Gardeur, Loïc Roussel et David Julien, l’entreprise a récemment levé 1 million d’euros auprès d’A Plus Finance. Cette levée de fonds arrive à point nommé. L’entreprise doit faire face à une concurrence de plus en plus structurée et à tout prix consolider ses acquis, notamment sur la plateforme Android. Bien connu pour son vaste choix de livres gratuits et libres de droits, Feedbooks est devenu un lieu de rendez-vous pour télécharger des contenus de qualité en toute simplicité. Pari réussi puisque 3,5 millions de livres numériques sont téléchargés chaque mois sur la plateforme.

Qui sont les lecteurs de livres numériques? 1,1 million de livres numériques payants, selon Gfk, ont été téléchargés en 2011. Le marché du livre numérique ne pèse pour l'instant que 12 millions d'euros, ce qui ne représente que 0,3% du chiffre d'affaires de l'édition. Mais le numérique agite de manière inversement proportionnelle le secteur.

Sigil, outil d’édition de ebook au format ePub Sigil est un outil open source sous licence GPL permettant de créer des ebooks au format ePub. Il est multiplateformes : il fonctionne sur Windows, Mac et Linux. C’est un outil encore jeune puisqu’il en est à sa version 0.4. Sigil est d’un dépouillement monacal mais a le double mérite de la simplicité et de l’affichage wysiwyg. Installation Sur Windows, l’outil demande si vous souhaitez installer un outil complémentaire, Registry Revive, qui examine les registres de Windows. Livre électronique : enquête antitrust en vue contre Apple aux USA Le ministère américain de la justice menace Apple et 5 éditeurs de lancer une procédure antitrust pour déterminer si une entente sur les prix a été établie concernant les tarifs des livres électroniques, dans le but de parasiter les ventes de la concurrence. Le Department of Justice (DoJ) a déjà mené une enquête préliminaire qui mettrait en avant une entente sur les prix des eBook entre Apple et 5 grands éditeurs : HarperCollins, Hachette Book Group, Macmillan Publishers, Penguin Group et Simon & Schuster. Le Wall Street Journal rapporte que cette entente aurait pour principe d'augmenter les prix des livres électroniques les plus vendus par Apple. Une pratique qui pénalise autant la concurrence que le client final. Mais Apple a changé la donne en appliquant aux livres électroniques la même règle que celle des applications et autres fichiers musicaux : les éditeurs fixent eux-mêmes le prix de vente, et la firme de Cupertino récupère 30% du prix de vente.

Paperus : un livre, deux versions Moment fort de l’édition francophone, le Salon de Paris se profile à l’horizon amenant avec lui son lot de surprises dont le projet Paperus, commercialisé par la société Shrangri-La. Ce concept à la croisée du livre papier et du livre numérique sera lancé sur le marché à la mi-mars. Le projet plutôt innovateur est en fait un outil de copie numérique d’un livre au format ePub. Amazon lance son offre de lecture illimitée sans les grands éditeurs français - Les Echos Afrique - Moyen Orient Kaboul : Hollande "condamne" un attentat "odieux" + VIDEO Une attaque suicide s’est produite dans un lycée de Kaboul, hébergeant un centre culturel français. L'attentat a fait au moins un mort et plusieurs... Politique Marine Le Pen à la torture

Related: