background preloader

Les 4 règles de base du Community Management

Les 4 règles de base du Community Management
Fidéliser les internautes, recruter de nouveaux prospects, augmenter l’engagement avec la marque… Le web 2.0 est le nouvel eldorado marketing. Mais avant de se précipiter sur les outils, il y a quelques étapes préalables… 1- Définir une stratégie La tentation est grande de se ruer sur les fonctions sociales de WordPress, Drupal ou Joomla. C’est assez simple à mettre en place et bien meilleur marché qu’autrefois. Sauf qu’une fois de plus, les possibilités techniques ne remplacent pas la question fondamentale : pour quoi faire ? Quel est l’objectif prioritaire de cette communauté ? - S’agit-il de créer de la notoriété pour lancer un produit, une marque ? Méfiez-vous de la réponse d’évitement : “les trois mon capitaine”. De cette réponse dépendra la mise en place de dispositifs différents, de moyens plus ou moins concentrés dans le temps, d’une politique éditoriale et communautaire spécifique. Facebook Adidas 2- Définir une charte communautaire Les commentaires ne seront pas tous positifs.

http://frenchweb.fr/regles-base-community-management-15250/7642

Interview de Lisa Wyler, Directrice relations média et influence digitale chez STJOHN'S Cette semaine, Synthesio a le plaisir de vous présenter Lisa Wyler, Directrice des relations média et de l’influence digitale pour l’agence STJOHN’S. Lisa Wyler revient notamment sur le rapprochement entre RP et community management qui s’opère dans les entreprises. Retrouvez aussi Lisa Wyler sur Twitter. Pouvez-vous nous présenter l’agence STJOHN’S et vos activités en tant que directrice des relations médias ?

Le web 2.0 a-t-il tué les communautés Résumé : les communautés sont le grand sujet à la mode dans les entreprises. Pourtant il n’a rien de neuf. La facilité avec lequel les communautés se forment et vivent spontanément sur internet ont amené les entreprises à se dire qu’elles pouvaient répliquer la chose avec leurs salariés et leurs clients…avec des succès relativement mitigés.

Les réseaux sociaux, ça fatigue ! La fatigue des médias sociaux est une évidence pour beaucoup, mais il en va de la participation aux réseaux sociaux comme du travail : même si ça fatigue souvent et qu’on aimerait faire autre chose, c’est pas une raison suffisante pour s’en passer ! Traduction maison du concept de « Social Media Fatigue » décrit par Vanksen en début d’année, que résume fort bien cette citation : Devant cette explosion de contenus, mais aussi de messages emails, d’invitations aux réseaux sociaux, de SMS, appels téléphoniques,… l’humain lui, ne connait pas la loi de Moore. Son cerveau ne double pas de capacité tous les 18 mois comme les puces informatiques. Car s’il est vrai que le contenu sur Internet s’accroît de manière exponentielle et que de filtrage en curation, plus personne ne sait très bien ce qui faut filtrer ni curer, sauf en plus à curer le filtré ou à filtrer le curé (respectueusement parlant), la question demeure celle de savoir quels médias sociaux adopter, et pourquoi. Qu’en dites-vous ?

Rechercher les discussions sur votre marque dans les forums Comme vous le savez, aujourd’hui tout le monde parle des marques sur internet. Même des marques qui n’ont pas une exposition nationale ou internationale font l’objet de discussions. Ces discussions ont lieux partout : sur les blogs, les forums, les réseaux, etc. Ces discussions représentent pour une marque 2 intérêts au moins : Connaitre les retours clients : Au delà des traditionnelles études de marché, les discussions sur les forums peuvent être l’occasion de lire des retours ou avis de consommateurs concernant les produits et/ou services que la marque propose.Entrer en relation : Si on parle de votre marque, pourquoi ne pas participer et interagir.

Livre blanc collaboratif sur la veille Aujourd’hui sort un livre blanc collaboratif dédié exclusivement à la veille et la recherche d’informations : plus de 15 auteurs accompagnés d’une quinzaine d’interviews de professionnels. Le tout coordonné par Flavien Chantrel, Anne-laure Raffestin, Terry Zimmer et moi-même. Avec pour objectifs de vous faire découvrir et approfondir certaines notions clés liées à la veille. Sans vouloir faire la genèse de cet Ebook, qui a pris un certain retard et vous accompagnera donc pour vos vacances, voici rapidement ce qui a motivé sa création. Tout d’abord un premier constat : s’il existe de nombreux livres blancs collaboratifs du même style (Twitter, identité numérique, e-réputation, etc.), il n’en existait pas encore dédiés à la veille. Ou tout du moins, des livres blancs qui ne sont pas dédiés ou organisés par une agence ou un éditeur de logiciels.

Les 10 outils qui simplifient la vie du community manager Publication, modération, suivi de l’e-réputation, gestion de campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux… le métier de community manager a de multiples facettes et nécessite d’avoir recours à certains outils pour être plus efficace. Les services proposés sont nombreux, je vous propose une sélection de 10 outils simplifiant la vie de nos chers community managers… 1 : Buffer : publier sur les réseaux sociaux au bon moment Blog et expertise : quelle articulation Le 18 novembre j'ai eu l'occasion de participer à une conférence, à l'IAE de Poitiers, sur la thématique du recrutement sur les réseaux sociaux. L'après-midi, mon intervention s'est concentrée sur la question du : comment mettre en valeur son expertise par le biais d'un blog ? Et ce en complément d'autres interventions de spécialistes du recrutement sur les réseaux sociaux. Voici donc ma présentation, en partie inspirée d'un article produit il y a quelques mois sur le blog Actulligence. Ainsi qu'un article publié dans Les Cahiers du Numérique (avec N. Moinet), et certains articles sur l'expertise de ce blog.

Le mythe de la grosse communauté Nombreux sont ceux qui ne s’appuient que sur la taille des communautés pour juger de la notoriété d’une marque, de la réussite (ou non) de ses opérations social marketing, de son efficacité ou encore plus incroyable, de son ROI (Return on Investment). Il n’est pas rare lors de mes rendez-vous, principalement en prospection, de devoir répondre aux fameuses questions : « Combien de fans ou de followers pouvez-vous m’apporter ? En combien de temps ? » Dans un monde idéal et utopiste, je n’aurai plus besoin de mettre les courbes de gain de followers ou de fans dans mes reporting… J’exagère un peu volontairement car ces statistiques sont tout de même importantes, mais considérablement moins que des données concernant l’engagement des membres de la communauté. Ce nombre, ou cette « taille de communauté » ne sert en fait à mon avis qu’à avoir de la crédibilité au premier coup d’oeil, lors de la première visite d’un internaute sur le profil/page en question. Au sujet de l'auteur

Entreprise 2.0: le livre blanc Si on parle de « l’entreprise 2.0 » depuis 2006, date à laquelle le terme a été inventé par Andrew McAfee, on peut voir que cette année 2010 marque de nombreux retours d’expé rience en France. Il semblait donc important de faire un point sur le sujet, avec des visions différentes, puisqu’elles sont portées par des consultants, des opérationnels et des éditeurs.

Comment légitimer la prise de parole du Community Manager ? Cet article a été publié il y a 1 an 3 mois 10 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Cette semaine, je souhaiterais m’intéresser de plus près aux différentes manières de construire la légitimité du Community Manager auprès de ses fans. Cette légitimation du CM est capitale car elle lui donne “l’autorisation” de réaliser certaines actions nécessaires à la tenue d’une communauté aux échanges sains et constructifs. Aussi, il est impératif que celui-ci soit considéré comme le leader des échanges, et non comme un simple modérateur. Tout le long de cet article, je vais m’efforcer d’être le plus concret possible, afin de matérialiser au maximum, cette conquête de légitimité.

La structure des communautés influe sur les changements de comportement Pour diffuser sur la Toile un plan sanitaire visant à modifier en profondeur les habitudes, il faut prendre en compte la structure du réseau. Les plus denses étant les plus adaptés à ce type d'action. La structure d'un réseau social joue un rôle déterminant dans l'implication de ses membres, et dans l'influence que certains d'entre eux ont sur d'autres, note Damon Centola, chercheur au MIT. Selon lui, les internautes sociaux sont plus enclins à changer leur comportement - en particulier dans le domaine de la santé - lorsqu'ils appartiennent à une plate-forme communautaire organisée en groupes restreints et soudés, que dans des réseaux plus "étirés". Si l'information circule moins dans les réseaux denses, où les liens d'amitié sont à la fois plus sincères et plus rares, la structure de ces plates-formes s'avère propice pour modifier en profondeur les habitudes des internautes.

Pourquoi le community manager doit faire partie de l’entreprise Je me suis déjà à plusieurs fois exprimé sur le sujet (Social Media Expert ? Community Manager ? et Dialoguer sur Internet nécessite un community manager). Nombres d’articles et d’experts essaient d’apporter leur pierre à l’édifice autour de ce sujet… Pour autant, dans l’idéal, tout le monde s’accorde sur : “Le community manager doit faire partie de l’entreprise”. Toutes les autres solutions que les agences ou indépendants essaient de vendre sont vouées à terme à l’échec.

[Livre] « Les médias sociaux expliqués à mon boss » offert sur Locita : Co-écrit par Yann Gourvennec et Hervé Kabla, ce livre est un vrai guide pratique des médias sociaux en entreprise. Enrichi d’avis de professionnels, ce livre contient : des outils et des recettes qui marchent,des schémas et dessins originaux pour mieux comprendre,des témoignages de ceux qui mettent en place les médias sociaux en entreprise. 1 tweet pour 1 partie du livreLOCITA vous propose la semaine prochaine de télécharger l’ouvrage en échange de tweets. Le livre « Les médias sociaux expliqués à mon boss » est découpé en plusieurs parties, chacune publiée indépendamment.

Related:  réseaux sociauxEntreprise 2.0community management Info GénéraleCommunity managementCM : conseils et piègesCommunity Management / RSSocial CRMcommunicationURL Sites