background preloader

Rabbi jacob - Salomon vous êtes juif

Related:  LOUIS DE FUNéSLes Éternels: Funès, Bourvil, Gabin et +

Louis de Funès_Harpagon Film L’Avare (1980) - regarder en streaming gratuitement Harpagon, un bourgeois avare, a une fils, Cléante, et une fille, Elise. Cette dernière est amoureuse de Valère, qui ne trouve d’autre solution pour se rapprocher de sa bien aimée que de se faire embaucher chez son père comme intendant. Cléante, lui, aime Marianne, une jeune femme sans aucune fortune que Harpagon veut aussi épouser. Réalisation : Jean Girault et Louis de Funès Scénario : Jean Girault et Louis de Funès d’après la pièce homonyme de Molière Genre : Comédie Avec: Louis De Funès, Claire Dupray, Frank David, Hervé Bellon, Michel Galabru, Claude Gensac, Anne Caudry, Bernard Menez, Georges Audoubert, Henri Génès, Guy Grosso, Michel Modo, Max Montavon, Micheline Bourday, Madeleine Barbulée, Pierre Aussedat Lien direct Regardez aussi: -L'Heure d'été (2008)- -L'Amour l'après-midi (1972)- -Le Boulet (2002)- -L'homme est une femme comme les autres (1998)- -Le Coeur des hommes 3 (2013)-

Phrases cultes de Scarface Louis de Funès_Harpagon Affiche du film l'avare avec Louis de Funès Interview Jean-François Zygel (2012) Le musée Louis de Funès ouvre ses portes dans son ancien château Cinéma Le chapeau de "Rabbi Jacob", la perruque du légendaire chef d'orchestre hystérique de "La Grande Vadrouille" mais aussi les chères cannes à pêche du Louis de Funès privé ont pris leurs quartiers dans le musée qui vient d'ouvrir dans l'ancien château de l'acteur mort en 1983. "C'est toute mon enfance, tous les moments de bonheur, tous les moments de rigolade", raconte, ému Olivier, un des premiers visiteurs au Cellier, dans l'ouest de la France. Autour de lui se pressent les cheveux blancs, les trentenaires ou quadragénaires, et les petites mains timides de leurs enfants ou petits-enfants qui ouvrent doucement les meubles des années 60 dans lesquelles l'âme du musée, Roselyne Duringer, a glissé photos, objets privés et souvenirs de tournage. Roselyne et son époux Charles ont fondé l'association du "Musée de Louis" et ouvert un premier musée en juillet 2013 dans un modeste deux pièces de la commune où 5.000 personnes ont défilé en 5 mois.

Louis De Funes Plantes, poubelles et frugalité : « L’Homme qui renonça à l’argent » | Le coin du libraire C’est bien connu, l’argent ça craint. Surtout quand on n’en a pas. En bon précaire que je suis, c’est avec une curiosité certaine que j’ai accueilli « L’Homme qui renonça à l’argent » de Mark Sundeen. Sundeen, l’écrivain retrouvé « L’homme qui renonça à l’argent » de Mark Sundeen Ecrivain de son état (il a préalablement publié « Le Making of de “Toro” » aux éditions Gallmeister, traduction de Laura Derajinski), Mark Sundeen a choisi de revenir sur l’itinéraire atypique de Daniel Shellabarger, qu’il a côtoyé étant jeune, puis retrouvé des années plus tard, alors que celui, qui s’était rebaptisé « Suelo » (« sol », en espagnol), vivait depuis plusieurs années dans le dénuement le plus total. De prime abord, Sundeen éprouve un certain rejet pour ce qu’est devenue son ancienne connaissance. On y découvre ainsi un homme avec des failles et dont la foi est en proie au questionnement. Premier souci avec l’argent Suelo, nauséeux, semble découvrir un autre pan de la religion. Sundeen note :

Related: