background preloader

Emploi, infos, concours dans la Fonction Publique Hospitalière - Emploipublic.fr

Emploi, infos, concours dans la Fonction Publique Hospitalière - Emploipublic.fr

Formations et Métiers du Médical, Paramédical et Social Confédération Nationale Artisanale des Instituts de Beauté | Confédération Nationale Artisanale des Instituts de Beauté Fonction Publique - emploi contractuel Par dérogation au principe de l’occupation des emplois permanents par des fonctionnaires, l’administration peut recruter des agents non titulaires, notamment : lorsqu’il n’existe pas de corps de fonctionnaires susceptibles d’assurer les fonctions correspondantes ou lorsque la nature des fonctions ou les besoins des services le justifient ;pour pourvoir des emplois à temps incomplet ou non complet ; pour des besoins saisonniers ou occasionnels. Des contrats peuvent également être proposés pour certaines catégories de personnels (recrutement de personnes handicapées, contrats aidés, PACTE) ou pour occuper certaines fonctions administratives (emplois de direction). Textes de référence : Décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 relatif aux dispositions générales applicables aux agents non titulaires de l'Etat pris pour l'application de l'article 7 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat Rémunération des agents non titulaires

Métiers du paramédical - L'Etudiant Voilà déjà plusieurs années que ça dure : le secteur du paramédical manque de personnel. Avec le vieillissement de la population et les nombreux départs en retraite, les besoins augmentent et, avec eux, les embauches et les débouchés. Plusieurs métiers sont très recherchés, comme les infirmiers, aides-soignants ou encore les prothésistes. Accessibles sans diplôme (aide-soignant) jusqu’au bac + 4 (infirmière puéricultrice), les postes du paramédical n’en demeurent pas moins exigeants : les formations recrutent pour la plupart sur dossier ou sur concours, réputés très sélectifs. À lire > Le guide "Les Carrières paramédicales", éditions l’Etudiant, 2013.

coiffeur - coiffeuse Envie de changer de tête ? Une paire de ciseaux, un peigne, un sèche-cheveux, et le tour est joué ! Quelques minutes suffisent pour transformer un visage et redonner vie à un cheveu terne. Spécialiste du soin des cheveux, le coiffeur exerce un métier technique (coupe, brushing, permanente, pose de postiche...) qui exige du goût et un certain sens artistique. Styliste-visagiste, le coiffeur peut conseiller une coupe à un client en tenant compte de ses envies, de sa personnalité et de la morphologie de son visage. Il sait aussi l'orienter vers une couleur ou, au contraire, le dissuader. Le métier a ses contraintes. Envie de changer de tête ? Le métier a ses contraintes.

Devenez Directeur d'établissement Générale de Santé, Premier Groupe privé de soins et services à la Santé composé de plus de 23 000 salariés et 106 Cliniques et Hôpitaux privés couvre l'ensemble de la chaîne de soins : Médecine Chirurgie Obstétrique, Cancérologie, Soins de Suite et Réadaptation et Santé Mentale et Hospitalisation à domicile. Descriptif de la mission : Après une période de formation auprès d’un Directeur d’Etablissement ou d’un Directeur de Pôle, vous aurez la possibilité d’évoluer vers des postes de Directeurs Adjoints d’Etablissement ou de Directeur d’Etablissement. Ces postes sont à pourvoir sur la France entière. Rattaché(e) au Directeur d’Etablissement ou au Directeur de Pôle, vous serez garant(e) de la gestion de l'établissement au quotidien tout en veillant au développement de celui-ci. Profil : De formation supérieure Bac+5, vous bénéficiez d'une expérience d'au moins 5 ans en gestion d'un centre de profit.

Métiers de la Santé Dans un rapport rendu public en mai 2012, l’Inspection générale des Affaires Sociales (IGAS) avait mis en lumière un encadrement insuffisant des conditions d’agrément des écoles et une importante hétérogénéité de la qualité des formations dispensées. Elaboré au terme d’une concertation avec l’ensemble des représentants de la profession, ce nouveau cadre réglementaire définit des critères précis et exigeants sur la base desquels l’ensemble des établissements, quel que soit le public accueilli, devront solliciter un nouvel agrément d’ici juin 2015. Un nouveau référentiel de formation est en cours d’élaboration par le ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes et le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il sera applicable dans tous les établissements à compter de la rentrée 2015.

Espace Étudiants - S'orienter : les métiers du social | ASH Impliquants, nécessitant un savoir-faire technique, humain, relationnel : les métiers du travail social échappent à toutes les catégories. On s’engage dans une carrière sociale pour de multiples raisons, mais toutes convergent vers la même volonté d’œuvrer pour l’autre. L’intervention des travailleurs sociaux s’inscrit dans le cadre des grandes politiques nationales de solidarité : l’enfance et la famille, le maintien de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées, la lutte contre la précarité et l’exclusion. L’intensification des besoins qui marque chacune de ces priorités publiques a eu un fort impact sur l’évolution des métiers du secteur. Un élargissement du champ du travail social Dans les dix dernières années, de nouveaux publics ont fait leur apparition sur le devant de la scène sociale : mineurs placés en centre fermé, personnes en situation d’errance, demandeurs d’asile, adultes et familles en difficulté... Transformation du management des institutions

CDG Conseil medico-social Accueil - AFSSAPS : Agence française de sécurité sanitaire des p Institut du thermalisme Présentation Créé le 18 mai 2000 par le Ministère de l’éducation nationale, l’Institut du thermalisme est devenu un outil incontournable pour l’ensemble de la profession thermale. Ses missions de recherche et de formation, appuyées par la mise à disposition d’un pôle documentaire et le développement des échanges internationaux, se trouvent au cœur des enjeux scientifiques, médicaux et socio-économiques liés au domaine de l’eau et de la santé. Suite à la rénovation et à la réhabilitation de ses locaux, l’Institut du Thermalisme, dont le site propose une surface totale de 1600 m², s’est équipé de laboratoires de recherche d’une surface de 300 m², utilisés également dans un cadre pédagogique, d’un hall technologique de 180 m² dédié à la recherche appliquée, d’un amphithéâtre de 200 places et de salles de cours. Responsables Céline Ohayon Responsable administrative : Karine Dubourg Thèmes de recherche Axes majeurs en recherche appliquée : Thématiques de recherche : Formation Master Documents Contacts

Related: