background preloader

La crise de la dette simplement expliquée en 5 minutes.

Related:  humanité

Séance 1 - Introduction à l'économie monétaire Séance 1 – Introduction à l’économie monétaire style="display:inline-block;width:728px;height:90px" data-ad-client="ca-pub-7170854228973299" data-ad-slot="4920316485"> style="display:inline-block;width:728px;height:90px" data-ad-client="ca-pub-7170854228973299" data-ad-slot="4920316485"> Partagez cet article, choisissez votre réseau ! Aujourd'hui professeur d'économie à BGF, je souhaite partager ce que j'enseigne et ce que j'apprends sur l'économie, les sciences et la culture en général.

La carte du monde des dettes d'État INFOGRAPHIE - Les pays émergents ont retrouvé en vingt ans les premiers rangs, alors que les États occidentaux sont relégués en fond de classe. Pour ces derniers, le redressement pourrait durer dix ans. 1991-2011. En l'espace de vingt ans, les mauvais élèves sont devenus les modèles d'aujourd'hui. Aujourd'hui, les rôles sont inversés: Européens et Américains se font tancer par les puissances émergentes, Brésil et Chine en tête. Les émergents reviennent de loin «L'essentiel des pays qui se trouvaient à l'épicentre des crises précédentes (Mexique en 1994, pays asiatiques et Russie en 1998, Brésil et Argentine début 2000, NDLR), sont désormais sortis hors de la zone dangereuse en matière de finances publiques», expliquent les économistes Daniel Cohen et Cécile Valadier dans une étude récente. Les pays émergents reviennent donc de loin. Deux principaux facteurs expliquent la bonne santé des émergents aujourd'hui. Explosion des dettes » Bruxelles juge la situation italienne «très inquiétante»

Dette publique et "loi Rothschild" : le silence des médias C'est le point aveugle du débat : la dette publique est une escroquerie ! En cause, la loi Pompidou-Giscard de 1973 sur la Banque de France, dite "loi Rothschild", du nom de la banque dont était issu le président français, étendue et confortée ensuite au niveau de l'Union européenne par les traités de Maastricht (article 104) et Lisbonne (article 123). D'une seule phrase découle l'absolue spoliation dont est victime 99% de la population : "Le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la banque de France". Contraint d'emprunter aux banques privées En clair et pour faire simple, la Banque de France a désormais interdiction de faire crédit à l’État, le condamnant à se financer en empruntant, contre intérêts, aux banques privées, au lieu de continuer à emprunter sans intérêt auprès de la banque de France qui lui appartient. Qui gouverne ? Silence médiatique Inlassable propagande des conservateurs-libéraux ? Mais les éminents confrères ?

Séance 3 - L'inflation dans l'économie Séance 3 – L’inflation dans l’économie L’inflation, indicateur de bonne et mauvaise augure L’inflation est selon les monétaristes les plus férus le Grand Méchant Loup de l’économie. Partagez cet article, choisissez votre réseau ! Aujourd'hui professeur d'économie à BGF, je souhaite partager ce que j'enseigne et ce que j'apprends sur l'économie, les sciences et la culture en général. Extraordinaire: l'austérité est une erreur mathématique C’est une information extraordinaire, dont les conséquences sont immenses, mais qui fait beaucoup moins parler que les dérives pathétiques d’un acteur célèbre. C'est un rapport de 44 pages signé par un économiste en chef du FMI, un Français, Olivier Blanchard. Il dit tout simplement que les plus hautes instances économiques mondiales et européennes se sont plantées en imposant, au nom de la science, l’austérité à toute l’Europe. Ce que dit Olivier Blanchard, c’est que le modèle mathématique sur lequel s’appuyaient ces politiques visant au désendettement radical, et au retour sacré à l’équilibre budgétaire, comportaient une erreur au niveau, je cite, du multiplicateur fiscal. Pour simplifier beaucoup, ce modèle mathématique, donc incontestable, prévoyait que lorsqu’on retire un euro dans un budget il manquerait un euro dans le pays concerné. Mais le plus incroyable est ailleurs. On ne peut pas aller plus loin dans le triomphe de la technocratie.

Séance 5 - Les fondements de la politique économique Les fondements de la politique économique Les fondements de la politique économique Aujourd’hui, l’économie est extrêmement liée à la politique. Nous voyons dans cette présentation que l’existence des politiques économiques s’explique par les déséquilibres présents dans le circuit économique. Partagez cet article, choisissez votre réseau ! Aujourd'hui professeur d'économie à BGF, je souhaite partager ce que j'enseigne et ce que j'apprends sur l'économie, les sciences et la culture en général. Création GIFNET Depuis Mars 2005, Jean-Louis Naudin a pris la direction de GIFNET – France. Son premier « grand » visiteur a été Monsieur Kofi A. Annan, le Secrétaire Général des Nations Unies. La confiance qu’accorde Monsieur Kofi A. Annan à cet Institut démontre l’urgence de trouver de nouvelles solutions aux problèmes énergétiques qui ont engendré la situation désastreuse affectant le climat de la planète. L’Institut GIFNET est libre comme les énergies du même nom, indépendant, comme devrait être l’accès à l’énergie, garant de la paix mondiale. Le choix de Jean-Louis Naudin à ce poste clé nous réjouit. Nous rejoignons bien entendu la liste de ceux, nombreux, ne serait-ce que parmi nos lecteurs, qui vont soutenir GIFNET, et nous vous ferons connaître les applications concrètes issues de ce grand laboratoire planétaire de recherche qu’est GIFNET. La planète s’affole, les conséquences des erreurs de nos choix énergétiques nous rejoignent. Merci de votre soutien et de votre compréhension. www.gifnet.org

269 – Derudder – Holbecq: Manifeste… « Plus loin que Jorion Manifeste pour que l’argent serve au lieu d’asservir ! Une Nation souveraine a le pouvoir et la légitimité d’émettre sa propre monnaie. Dette et austérité sont des choix idéologiques. Savez-vous que: - Les intérêts de la dette publique absorbent la totalité de l’impôt sur le revenu ! - La BCE a prêté 1000 milliards aux banques mais refuse de prêter aux États pour alléger leur fardeau ! - Le retour du droit de création monétaire par la Banque Centrale au service des États leur éviterait de dépendre de la spéculation et leur permettrait de financer les urgences sociales et écologiques ! Au lieu de cela en Grèce des familles en sont réduites à abandonner leurs enfants. Pourquoi sauver les banques et non pas les peuples ? Pour beaucoup d’entre nous, c’est parfaitement incompréhensible ! Pure utopie pensez-vous ? Contrairement à ce que croient encore certains, ce ne sont pas les États qui émettent la monnaie, mais le système bancaire privé, simplement lorsqu’il accepte une demande de crédit.

Related:  eco monétaire