background preloader

Secteur du paramédical : les métiers du paramédical - L'Etudiant

Secteur du paramédical : les métiers du paramédical - L'Etudiant
Voilà déjà plusieurs années que ça dure : le secteur du paramédical manque de personnel. Avec le vieillissement de la population et les nombreux départs en retraite, les besoins augmentent et, avec eux, les embauches et les débouchés. Plusieurs métiers sont très recherchés, comme les infirmiers, aides-soignants ou encore les prothésistes. Accessibles sans diplôme (aide-soignant) jusqu’au bac + 4 (infirmière puéricultrice), les postes du paramédical n’en demeurent pas moins exigeants : les formations recrutent pour la plupart sur dossier ou sur concours, réputés très sélectifs. À lire > Le guide "Les Carrières paramédicales", éditions l’Etudiant, 2013.

Statut national étudiant-entrepreneur - etudiant.gouv.fr Conditions générales d'accès Le statut d'étudiant-entrepreneur s'adresse en priorité aux jeunes de moins de 28 ans, âge limite pour bénéficier du statut social d'étudiant.Le baccalauréat ou l'équivalence en niveau est la seule condition de diplôme requispour une inscription au diplôme d'établissement étudiant-entrepreneur. Délivrance du statut d'étudiant-entrepreneur Le statut d'étudiant-entrepreneur est délivré à une personne au regard de la réalité, de la qualité du projet entrepreneurial et des qualités du porteur de projet. C'est le comité d'engagement du PEPITE qui est chargé d'instruire les demandes pour le ministère chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche. des représentants des établissements du PEPITEdu responsable pédagogique du diplôme d'établissement "étudiant-entrepreneur" (D2E)des partenaires du PEPITE Les PEPITES Il existe actuellement 29 Pôles Étudiants pour l'Innovation, le Transfert et l'Entrepreneuriat ou PEPITE, sur le territoire français. Bénéfices du statut

Infirmier / Infirmière - La fiche métier de l'Etudiant À l’hôpital, c’est sans doute l’un des métiers les plus connus. Les infirmiers (et plus souvent les infirmières) sont plus de 590.000 en France. Une grande majorité d’entre eux exercent dans le secteur public. Aux côtés du médecin, l’infirmier réalise toute une batterie de soins et de gestes techniques qui contribuent à la guérison du malade. Chirurgie, cardiologie, maternité… Selon le service auquel il appartient, l’infirmier aura des tâches – et finalement un métier – bien différentes. En dehors de l’hôpital, l’armée, l’Éducation nationale, les collectivités territoriales ou encore les organisations non gouvernementales (Croix-Rouge, Médecins du monde, etc.) emploient également du personnel infirmier pour soigner ou mener des actions de prévention (en milieu scolaire notamment). Ses compétences : soigner, assister, communiquer.

Que faire après le baccalauréat ? B.T.S., D.U.T., C.P.G.E., universités, grandes écoles, écoles spécialisées : le baccalauréat ouvre les portes de l'enseignement supérieur. En fonction de la série de son bac, le futur étudiant s'oriente vers les filières de l'enseignement supérieur qui lui correspondent. Les bacheliers technologiques et professionnels vont plutôt se diriger vers des études techniques supérieures telles que les B.T.S., D.U.T., pour lesquelles ils bénéficient de conditions particulières d’admission. Les bacheliers généraux vers des cursus plus longs : universités, grandes écoles. Ils peuvent aussi envisager des études sur le mode de l'alternance. Les formations courtes Les formations courtes, deux années d'études après le baccalauréat, concernent les secteurs des affaires, de l'industrie ou des services. Les diplômes Diplôme universitaire de technologie : le D.U.T. est une formation professionnalisée en deux ans accessible après le baccalauréat ou équivalent. Les bacs qui préparent aux études courtes

Aide-soignant – La fiche métier de l’Etudiant Pour rendre l’hospitalisation un peu moins pénible, les aides-soignants sont aux petits soins avec les patients. Sous l’autorité des infirmiers, ces professionnels du paramédical (des femmes, en grande majorité) s’occupent de l’hygiène et du confort des malades. L’aide-soignant aide à la toilette, apporte les repas, surveille l’état physique et mental de la personne… Sa tâche est peu reconnue, pourtant, elle est essentielle. Ce professionnel du paramédical est le plus proche du patient, celui à qui l’on peut se confier. Pour certains patients, les personnes âgées en particulier, il constitue parfois le principal contact avec le monde extérieur, jouant le rôle de soutien psychologique. Ses compétences Soigner, accompagner, rassurer. Sa formation Le DEAS (diplôme d’État d’aide-soignant) se prépare en 1 an dans les IFAS (instituts de formation des aides-soignants), qui recrutent sur concours. Aucun diplôme n’est requis pour accéder à la formation.

Masseur kinésithérapeute - La fiche métier de l'Etudiant Avec douceur ou vigueur, le “kiné” manipule le corps de ses patients pour soulager une douleur ou rééduquer les personnes souffrant par exemple de paralysie. Il utilise le massage et peut proposer des exercices de gymnastique ou préférer le soin par les ultrasons, le froid, la chaleur. Quoi qu’il en soit, avant de pratiquer le moindre soin, il étudie la prescription du médecin traitant. La majorité des 83.671 kinés de France métropolitaine exercent en cabinet libéral (80%). Les autres sont salariés d’un hôpital (16%), d’un établissement thermal ou d’un centre de rééducation. Aujourd’hui, beaucoup de masseurs-kinésithérapeutes ont une nouvelle corde à leur arc : l’ostéopathie. Ses compétences : masser, soulager, rééduquer. Sa formation : les études en IFMK (Institut français de masso-kinésithérapie) durent désormais quatre ans.

Related: