background preloader

Tourisme et cinéma

Du Kazakhstan de Borat à l'Alaska d'Into The Wild. Parfaitement conscients des retombées financières que peut engendrer un best-seller ou une série à succès, états et municipalités mettent aujourd'hui le paquet pour attirer les scénaristes et autres réalisateurs. La mairie de Paris avait par exemple joué les tour-opérateurs l'année dernière, invitant, tout frais payés, les scénaristes hollywoodiens les plus en vue à découvrir la Ville Lumière sous ses plus belles coutures. Avec l'espoir qu'ils écrivent à leur retour un scénario ayant la capitale française pour toile de fond... Pourtant, c'est parfois l'inverse qui se produit et un film à succès peut donner envie aux touristes du monde entier de découvrir le théâtre des aventures de leurs comédiens fétiches, pour le meilleur comme pour le pire. Slate a passé en revue dix places touristiques qui sentent fort le cinéma. Borat, le Kazakhstan et le petit manuel de publicité touristique gratuite Borat fait visiter son village. Loïc H. Loïc H.

http://www.slate.fr/story/9917/dix-lieux-incontournables-pour-faire-du-tourisme-cinematographique

Related:  TOURISMETourisme cinématographiqueEPETOURISME LYON - CINE ET INFLUENCES FICTIVESEpreuve

Le tourisme durable : définitions 13 juillet 2011 Développement durable du tourisme, tourisme durable ou tourisme responsable : trois expressions pour qualifier une même dynamique. Une définition... Le tourisme durable repose sur des critères de durabilité. Il doit être supportable à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique et équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales. Par conséquent le tourisme durable doit :

POUR EN LIRE PLUS – CINÉ-TOURISME Film-induced Tourism Sue BEETON, Channel View Publications, Clevedon, Royaume-Uni, 2005, 270 pages. The Experiences of Film Location Tourists Circuit Californie : lieux de tournage de la trilogie Retour vers le futur – Travel Me Happy - Blog Voyage 1 – Audition de Marty 2 – L’immeuble de Biff 3 – Le Burger King (Marty qui s’accroche au pick-up en skateboard) 4 – Maison de Doc Emett Brown 5 – La maison de Marty (1985) Cinéma : la Gironde crève l’écran 'est désormais une scène ordinaire dans les rues de Bordeaux. La troupe encombrante d'une équipe de tournage immobilise une rue le temps de fixer une séquence. « En 2015 en Gironde, nous comptabilisons déjà près de 500 jours de tournage, à savoir une cinquantaine de projets : longs et courts-métrages, fictions télé, web fictions, documentaires, publicités, films institutionnels et clips musicaux », indique Frédérique Kohler, responsable du Bureau d'accueil des tournages de la Gironde. L'organisme, rattaché à Gironde Tourisme, facilite la mise à disposition des potentiels lieux de tournage, décors, listings de techniciens, auprès des productions attirées par le département.

Le tourisme fait son cinéma Le ciné-tourisme peut faire tourner la fréquentation d'une ville ou d'une région à condition de trouver le bon casting avec des produits et des applis qui entretiennent l'intérêt. Fin avril, l'équipe de la série Un Village Français est revenue prendre ses quartiers à Eymoutiers (87) pour le tournage de la saison 6. On est loin du Festival de Cannes mais la cité de 2 000 habitants, à 50 kilomètres de Limoges, incarne, depuis 2009, la sous-préfecture jurassienne fictive de la saga à succès de France 3. Avec ce coup de projecteur sur son patrimoine et ses décors naturels très « cinégéniques », le Limousin n'en est pas à son coup d'essai. La région est, depuis une quinzaine d'années, une terre d'accueil pour les tournages grâce à la mise en place d'une politique dynamique de soutien aux productions cinématographiques et audiovisuelles, activement relayées par le CRT Limousin.

Institut Français du Tourisme L'Institut Français du Tourisme a vocation à rassembler localement mais aussi au plan national tous les partenaires qui contribuent en France à la croissance due au développement du tourisme mondial, en vue de favoriser la meilleure performance de chacun des partenaires dans leur métier, par une meilleure connaissance collective de l’évolution de l’offre et de la demande dans ce secteur, tant au plan qualitatif qu’en termes d’emplois et de compétences et d’améliorer leur capacité à se projeter dans la compétition mondiale dans une perspective de développement durable. L'IFT souhaite valoriser les savoir et savoir-faire au service du tourisme via son réseau de pôles d'excellence en s'orientant vers quatre domaines : la professionnalisation des formations pour améliorer la performance des métiers, la recherche-développement pour innover, la veille et la prospective du tourisme pour reprendre une longueur d'avance et viser l'excellence au plan international.

"Tourisme et Cinéma" : les conseils d'Atout France pour promouvoir le pays dans les films "Tourisme et Cinéma" est disponible en version papier et PDF - DR : Atout France Chaque année, près de 500 millions de personnes visionnent des images de la France à l'occasion de la sortie de film hollywoodien, chinois ou indien, au cinéma, en DVD ou à la télévision, estime Film France. La France est d'ailleurs l'un des 3 pays les plus filmés au monde par les grands réalisateurs de cinéma internationaux. Dans ce contexte, il est simple d'imaginer à quel point les images de la diversité des paysages français peuvent devenir de véritables ambassadrices virtuelles de la destination.

Quand le cinéma booste le tourisme James Bond : Bons Baisers du Mexique ! La plus grande publicité de l'année louant les mérites du Mexique sera en salles le 11 novembre 2015. Son titre ? Quand le septième art rencontre le tourisme - Réseau de veille en tourisme Le lien entre le tourisme et le cinéma ne date pas d’hier. Disneyland a misé sur cette avenue dès 1955, et une visite organisée des sites de tournage du film Exodus existait déjà en 1961. Avec la croissance de l’industrie cinématographique et du nombre de voyages internationaux, cette niche prend de l’expansion aussi. Ciné-tourisme : le nouvel eldorado des destinations touristiques 1L’impact des médias visuels sur le public ne se dément pas. Les productions cinématographiques et télévisuelles braquent les projecteurs sur des récits, des artistes, des lieux, des modes de vie, des coutumes et des façons de faire, réelles ou fictives. Se faisant, elles sont capables de séduire des millions de spectateurs. Cette séduction peut ensuite engendrer l’acquisition (et la consommation) de biens associés à une production chérie : on n’a qu’à penser au phénomène des produits dérivés des films de série (les jouets de Star Wars, The Lord of the Rings, etc.). 2En plus de produits de consommation, les productions cinématographiques et télévisuelles ont aussi la capacité de promouvoir les environnements (naturels et culturels), dont elles se servent en toile de fond.

» 3 campagnes marketing au pays du septième art De plus en plus, la vidéo devient un outil incontournable des campagnes marketing. Scénarisées sous divers angles, plusieurs destinations font un parallèle entre le tourisme et l’univers du cinéma pour séduire leurs clientèles. Inspirées de personnages mythiques, de scènes légendaires ou de films à succès, certaines vidéos vous en mettent plein la vue. COMME AU CINÉMA – Quand le septième art dope le tourisme Jennifer Lawrence dans "Hunger Games", sorti en 2012. / METROPOLITAN FILMEXPORT Les films, meilleure des promotions touristiques ? Certains longs-métrages ont en tout cas fait augmenter la fréquentation de nombreux endroits, affirme le site Skift, chiffres à l'appui. En 2012, d'après le Toursim Competitive Intelligence, 40 millions de touristes dans le monde auraient choisi leur lieu de vacances après avoir vu un film qui y avait été tourné. Selon la même étude, jusqu'à 10 % des touristes interrogés citent le cinéma pour expliquer le choix de leur destination. Après la sortie d'Il faut sauver le soldat Ryan, dont le début et la fin sont tournés dans le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, dans le Calvados, la fréquentation du site par les touristes américains a augmenté de 40 %.

Cinéma : la France va ouvrir un bureau de promotion à Los Angeles Dans le sillage du récent succès international du film The Artist, le Secrétaire d'Etat français chargé du Tourisme, Frédéric Lefebvre, met en place, en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme (CRT) d'île de France et Atout France, un bureau pilote de promotion de la destination France au travers du cinéma à Los Angeles. Une opération qui entre dans le cadre de la stratégie française de développement touristique basée sur la valorisation du patrimoine vivant. En Californie, l'organisme aura pour rôle de renforcer l'implication de la France pour attirer les équipes de tournage grâce au crédit d'impôt international (C2I). Il devra également valoriser le travail d'accompagnement réalisé par la commission nationale du film – Film France.

Related: