background preloader

Produits cosmétiques (à partir de 2013)

Produits cosmétiques (à partir de 2013)
Les produits cosmétiques sont des substances * ou des mélanges de substances, destinés à être mis en contact avec les parties superficielles du corps humain (épiderme, système pileux, ongles, etc.), ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles. Ces produits sont mis en libre circulation dans le marché intérieur, s’ils sont conformes au présent règlement. Surveillance du marché Une personne responsable établie dans la Communauté doit être désignée pour chaque produit mis en circulation sur le marché. Celle-ci est garante de la conformité des produits aux règles du règlement. Limitations de certaines substances Les annexes du présent règlement dressent une liste de substances dont l’utilisation est interdite (annexe II) ou restreinte (annexe III) dans les produits cosmétiques. Information des consommateurs Comité Related:  produit cosmestique masculin

Parlons Cosmétiques | Garantir la sécurité des produits Parmi les multiples produits de consommation courante, les cosmétiques sont parmi les plus réglementés. Ils font l'objet de très nombreux tests effectués par le fabricant avant leur commercialisation, et sont sujets à des contrôles très stricts par les Autorités de Santé à compter de leur commercialisation. La fabrication en image : retrouvez toutes les étapes de la vie d'un produit cosmétique, de sa conception à sa commercialisation. La réglementation cosmétique Les produits cosmétiques sont strictement encadrés par une réglementation très précise qui, pour mieux protéger le consommateur, est la même en France et dans toute l'Union européenne (Règlement européen dit Règlement "Cosmétiques"). Cette réglementation a fait l'objet d'une refonte par la Commission européenne, qui a abouti en 2009 à un Règlement européen sur les produits cosmétiques. La réglementation cosmétique définit (entre autres) : Ces listes sont régulièrement actualisées pour tenir compte des avancées scientifiques.

Colorations pour cheveux : le point sur la règlementation européenne - Nesting 05.01.2017 - Guide Jouets Concernant les jouets, les labels contrôlés de manière indépendante sont peu nombreux, ce qui rend (.. 05.01.2017 - Guide produits ménagers (mis à jour le 5 janvier 2017) Les produits ménagers sont bien divers.... retrouvez des infos ( 05.01.2017 - Guide Cosmétiques Bébés (mis à jour le 5 janvier 2017) Les gammes de cosmétiques bébés sont nombreuses et il est parfois ( 24.05.2015 - Nano-argent, bactéries... ClinReal OnLine jeudi 2 mai 2013. La Cosmétovigilance, est un système de surveillance et d’enregistrement des effets indésirables liés à l’utilisation des produits cosmétiques de façon à les répertorier et à centraliser les informations les concernant dans le but de mieux les prévenir. Elle comporte : - La déclaration de tous les effets indésirables et le recueil des informations les concernant - L’enregistrement, l’évaluation et l’exploitation des informations relatives à ces effets dans un but de prévention - La réalisation de toutes études et de tous travaux concernant la sécurité d’emploi des produits cosmétiques - La réalisation et le suivi d’actions correctives, en cas de nécessité. En savoir plus, cosmétovigilance Directives européennes :Directive 2003/15/CE du parlement européen et du conseil du 27 février 2003 modifiant la directive 76/768/CEE Directive 76/768/CEE du Conseil, du 27 juillet 1976, concernant le rapprochement des législations des États membres relatives aux produits cosmétiques

8 produits consommés aux Etats-Unis et interdits ailleurs - Page 6 sur 8 | Page 6 Rédigé par Flor, le 26 juin 2013, à 17 h 10 min 6. BHA et BHT : les antioxydants dangereux ! Le BHA (Butylhydroxyanisol) et le BHT (Butylhydroxytoluène) sont des dérivés du pétrole. Ils sont présents dans les huiles et graisses alimentaires, la viande, les céréales, les chewing-gums, les produits cosmétiques et pharmaceutiques et les biscuits salés. Curieusement ce sont des produits interdits au Japon, en Australie, en Roumanie et en Suède, mais autorisés en France (en dessous d’une certaine dose). consoGlobe vous recommande aussi... Rédigé par Flor Rêvant de voyages aux quatre coins du monde, je me consacre actuellement à l'alimentation et aux sciences sociales.

Parlons Cosmétiques | Cosmétovigilance Bien que les produits aient fait l'objet de toute une série de tests et de contrôles avant de parvenir dans nos salles de bain ou chez le coiffeur ou l'esthéticienne (voir notre animation la vie du produit) et parce que chaque peau est différente, nul n'est à l'abri d'un effet indésirable. La surveillance doit donc se poursuivre tout au long de la durée d'utilisation du produit. Pour assurer cette surveillance, un système a été mis en place : la cosmétovigilance. La loi française définit la cosmétovigilance comme l'ensemble des moyens de surveillance des effets indésirables résultant de l'utilisation des produits cosmétiques. Elle s'exerce sur la totalité des produits cosmétiques après leur mise sur le marché. Alerte, effet indésirable ! Les fabricants sont à l'écoute tout au long de l'utilisation des produits via leurs services consommateurs. Agir, retenir et prévenir Il est à noter qu'un fabricant peut aussi, de sa propre intiative et sans intervention de l'ANSM, rappeler un produit.

Rude concurrence sur le marché des cosmétiques pour homme Ces dix dernières années, le marché des produits de soin corporel pour homme s’est bien développé avec l’arrivée de nombreuses grandes marques comme X-men, Unza, Clear Men, Gillette... >>HCM-Ville : Débat sur les marques et la célébrité >>Vers une présence plus affirmée des marques vietnamiennes Tel que l’a constaté Nielsen Vietnam à la fin de 2014, le segment des cosmétiques et shampooings pour homme connaît une croissance positive depuis ces dernières années. Toutefois, sa rentabilité a de plus en plus diminué au fur et à mesure que la concurrence s’est renforcée sur le marché. Diversification des produits L'arrivée de grandes marques de cosmétiques pour homme comme X-men a surpris de nombreuses entreprises multinationales au Vietnam. Plusieurs autres marques ont avivé la concurrence comme Gillette de Procter & Gamble (P & G), les shampoings pour homme Head and Shoulder et la gamme Nivea pour homme de Beiersdorf AG. De grands potentiels demeurent... Thuy Hà/CVN

Les cosmétiques à la conquête des hommes : un nouveau marché à la mode – Bivouak Messieurs, vous n’avez désormais plus rien à envier au placard beauté de votre compagne. Autrefois cantonnés aux produits de rasage, les cosmétiques pour hommes ont le vent en poupe ! Gel hydratant, savon, anti-âge, baume, huile, … le rayon des cosmétiques pour hommes a connu une expansion impressionnante : + 40% depuis une étude menée en 2002. Et en effet, aujourd’hui près de 65% des hommes reconnaissent faire attention à leur peau: « le marché des cosmétiques pour hommes progresse 1,5 fois plus vite que celui des femmes », constate Alain Grangé-Cabane, président de la Fédération des industries de la parfumerie. Mais pourquoi une telle évolution ? En effet, à la base les cosmétiques n’étaient pas ancrés dans la mentalité des hommes. Un mode d’achat différent de celui des femmes Contrairement à Madame, qui adore arpenter de fond en comble chaque rayon de Sephora, vous êtes Messieurs, plus adeptes de l’achat sur internet. Éduquer les hommes à l'utilisation des cosmétiques

Cosmetique bio homme : ce qu’il vous faut savoir « La nature veille sur la santé de votre corps ».... Cette phrase vous évoque un slogan maintes fois entendu qui ne vous a pourtant jamais convaincu. Apprenez enfin ce qu’est la cosmétique biologique, sachez différencier les produits vraiment naturels des produits traditionnels. Produits Bio : une démarche différente Vous en conviendrez certainement, un produit cosmétique présenté comme naturel n’est pas forcément Bio. L’objectif de ce label : garantir des cosmétiques vraiment naturels quand ils sont présentés comme tels. A noter : malgré un engouement certain pour les produits cosmétiques Bio, ces derniers ne bénéficient pas d’une large distribution. Le label : la garantie du naturel La cosmétologie Bio s’inspire de la phytothérapie (médecine des plantes) et s’appuie sur l’usage de substances naturelles type huiles essentielles, huiles végétales, beurres et cires… La cosmétique Bio suit une démarche qualité stricte des ingrédients. Elise Barbet D'autres conseils Beauté Homme :

Nos Marques de Cosmétiques pour Homme - MAN ITSELF Les hommes et les femmes sont différents. C’est en effet facile à comprendre, la différence est biologique, morphologique, mais ils ont également des peaux très différentes. Tant du point de vue de leur constitution, que de leurs besoins. Utiliser les produits cosmétiques féminin est donc inutile, Ils ne sont pas fait pour les besoins masculins. La peau de l’homme est plus épaisse et peux être agressée quotidiennement par le soleil, le rasage et la pollution. Assainir, Protéger et Hydrater sont 3 étapes prépondérantes. 3 étapes peu ancrées dans les habitudes masculines mais qui prennent sens lorsque les stigmates deviennent visibles. La masculinité contemporaine entraîne beaucoup d’exigences et oblige les hommes à prendre soin d’eux avec des cosmétiques pour homme pertinents et adaptés. Prenez soins de votre virilité avec MAN ITSELF, vous verrez c’est tellement confortable et pas si « mâle » ! Les meilleurs marques de cosmétique homme

Related: