background preloader

Transmédia, Crossmédia, Multimédia… quelles différences ? -Le blog de Synaptic

Transmédia, Crossmédia, Multimédia… quelles différences ? -Le blog de Synaptic
Transmédia, Crossmédia, Multimédia… quelles différences ? Parmi les « nouvelles » tendances en marketing que l’on voit apparaître ces derniers temps, on parle beaucoup de récit Transmédia ou de marketing Crossmédia, comme il n’est pas toujours simple de faire la différence entre les deux nous vous livrons ici notre tentative de définition. CrossMédia Le Crossmédia est bien antérieur au web puisqu’il consiste à transposer un même contenu narratif sur différents médias. On parle également de Crossmédia Marketing pour désigner le fait de diffuser sur divers support le même message commercial. Transmédia Le transmédia est plus récent et à vraiment pris toute son ampleur avec l’apparition des contenus interactifs et surtout avec l’interconnexion des médias entre eux. L’écriture transmédia (transmedia storytelling) consiste à concevoir un contenu avec plusieurs fils narratifs imbriqués. MultiMedia En résumé En résumé et pour faire simple on peut dire que : Geoffrey Laloux

5 Creative Ways Brands Are Using Snapchat Win a Beats Pill 2.0, a lightweight, portable, wireless speaker that sounds GREAT!Enter Now!Close Open Mobile learning et E-learning, des concepts de formation en pleine essor Le 'mobile learning' (ou m-learning) est un concept qui monte. Il offre une déclinaison au e-learning. Son principe ? Apprendre n’importe où grâce à des modules de formation accessibles sur téléphone portable. Les besoins des apprenants évoluent rapidement et les modes d'apprentissage se diversifient et par voie de conséquence la formation évolue et s'enrichit notamment grâce aux TICs. Ces transformations permettent d'offrir des solutions pédagogiques nouvelles et de plus en plus adaptées aux différents contextes de travail (en situation nomade par exemple) ainsi qu'aux différents individus. Un dispositif de formation n'est plus aujourd'hui seulement constitué par un seul mode d'apprentissage (formation en présentielle par exemple ou encore face à face pédagogique). Pour évaluer l'efficacité d'un tel dispositif il est préférable qu'il soit encadré par des pédagogues qui puissent conseiller les apprenants (formation de pair à pair (P2P)).

SocialBakers Finds Facebook Videos Overtook YouTube Videos Posted on By Facebook Pages For The First Time - Business Insider REUTERS/Buddhika WeerasingheFacebook video is pushing YouTube off Facebook. For the first time ever, Facebook Page owners uploaded more videos directly to Facebook than they did via sharing from YouTube videos, according to new data from Socialbakers, a company that tracks social media data. It is evidence of a dramatic shift in power: Until recently Facebook was not even considered a destination for video. Now Facebook is carving off a huge slice of YouTube’s audience for itself. YouTube's share of the videos posted to Facebook by content creators has been dwindling since May. In November, Facebook's share of video posts uploaded directly to Facebook overtook YouTube's videos on Facebook for the first time, according to Socialbakers' analysis of 20,000 Facebook Pages. Socialbakers The same trend is evident when looking at the share of Facebook Pages posting videos, by video type. Why has this been happening? Chartgo/Unruly The benefits of uploading a video directly to Facebook are clear.

Students, Computers and Learning - Making the Connection - en Are there computers in the classroom? Does it matter? Students, Computers and Learning: Making the Connection examines how students’ access to and use of information and communication technology (ICT) devices has evolved in recent years, and explores how education systems and schools are integrating ICT into students’ learning experiences. Based on results from PISA 2012, the report discusses differences in access to and use of ICT – what are collectively known as the “digital divide” – that are related to students’ socio-economic status, gender, geographic location, and the school a child attends. The report highlights the importance of bolstering students’ ability to navigate through digital texts.

Ecrire avec le web. Storify Il existe de nombreux outils permettant d’écrire avec le Web. Dans ce premier volet de la série nous allons nous intéresser à un outil de curation sociale Storify qui permet d’agréger des contenus issus des réseaux sociaux. Storify, kezaco ? Storify est un outil de curation sociale sur le Web. C’est à dire ? En navigant sur Internet, nous repérons par exemple des sites intéressants que nous souhaitons agréger dans un seul et unique espace dans le but de centraliser et diffuser du contenu trouvé sur le Web. Agréger et diffuser des contenus issus des réseaux sociaux n’est pas le seul intérêt de Storify. Storify ne permet pas simplement de copier-coller des références du Web, il permet surtout de les synthétiser, de les intégrer dans un discours écrit cohérent et construit. Les intérêts pédagogiques de Storify Des panoramas de presse Des analyses de buzz sur les réseaux sociaux Décrypter les interactions sociales sur les réseaux sociaux Travailler les langues étrangères S’initier à Storify

New approach needed to deliver on technology’s potential in schools 15/09/2015 - Schools have yet to take advantage of the potential of technology in the classroom to tackle the digital divide and give every student the skills they need in today’s connected world, according to the first OECD PISA assessment of digital skills. “Students, Computers and Learning: Making The Connection” says that even countries which have invested heavily in information and communication technologies (ICT) for education have seen no noticeable improvement in their performances in PISA results for reading, mathematics or science. Ensuring that every child reaches a baseline level of proficiency in reading and mathematics will do more to create equal opportunities in a digital world than solely expanding or subsidising access to high-tech devices and services, says the OECD. In 2012, 96% of 15-year-old students in OECD countries reported having a computer at home, but only 72% reported using one at school. But the report reveals striking differences.

8 clés pour devenir un champion de la rédaction sur les réseaux sociaux. (1/2) Rédiger pour les réseaux sociaux n’est pas toujours chose facile, vous avez ouvert votre page professionnelle Facebook ? Peut-être avez-vous aussi un superbe compte Twitter... Mais comment les animer ? Quel contenu proposer à votre communauté ? Voici 8 clés pour vous aider à créer du contenu qui puisse à la fois faire valoir votre expertise et entretenir le lien avec votre audience. 1. L’étape numéro 1 est valable à tous les niveaux de votre communication. 2. Faites tomber le masque ! Cliquez sur l'image pour l'agrandir 3. Évitez de vous transformer en marchand de tapis, votre communauté vous a suivi de son plein gré, ce n’est pas pour se voir harcelée de publicités. 4. L’émergence des réseaux sociaux correspond à une volonté de rétablir un dialogue entre les marques, les entreprises et les clients.

Ed-Tech Might Make Things Worse... So Now What? 5 min read The OECD released a “first-of-its-kind” report earlier this week on computers and education, eliciting – as all of its PISA-related reports tend to do – precisely the responses you’d suspect: a lot of “schools are doing it wrong.” There’s always a fair amount of handwringing about PISA scores, as though the performance of a country’s 15 year-olds on this assessment is indicative of – or hell, the final word on – the strength or weakness of its school system. The interpretation of PISA scores tends to suffer from confirmation bias, simply affirming pre-existing beliefs about education policies and practices. And of course, PISA scores also provide the media with an opportunity to craft scary headlines about an impending doom of dumb. In some ways, this week’s report on computers’ effect on learning (or rather, their effect on PISA test scores) is no different, even though it targets a core of modern education mythology: that more technology is more better.

Marketing de contenu : un fossé sépare parfois la théorie de la pratique Tous les experts du digital sont unanimes : le contenu est le cœur de votre stratégie digitale. Si vous voulez faire de votre site web un véritable outil de business development capable d’attirer une audience et de la convertir en prospect, ceux-ci ne vous donneront qu’un conseil : retroussez vos manches et rédigez, rédigez, rédigez ! « Le contenu est le présent et le futur du webmarketing »« Sans contenu de qualité, il est impossible d’asseoir une présence digitale »« Créez du contenu unique qui réponde aux besoins de vos clients »…etc Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le conseil a été entendu : qui aujourd’hui ne fait pas de marketing de contenu ? Du petit chef d’entreprise à la grande multinationale, tout le monde s’y est mis ! Quel retour sur investissement pour le marketing de contenu ? Alors, le marketing de contenu est-il la plus grande arnaque que l’on ait connue depuis Bernard Madoff ? Une surcharge de contenus Un manque de connaissances générales : souvent décevants.

Le cartable numérique, la solution intégrée ? « Le cartable numérique c’est un moment intéressant pour la pédagogie pour les professeurs, intéressant pour l’élève pour qu’il ait l’opportunité de s’approprier un outil mais c’est aussi pour alléger le cartable d’où le nom donné “cartable numérique“ et faciliter le transport quand les élèves rentrent chez eux », explique Alain Bossard. Cette année, le cartable numérique se matérialise par une tablette hybride avec les ouvrages à l’intérieur : finis les livres papier pour les élèves de 6ème 2 « cartable numérique », tel est le nom qui leur est attribué. Cet outil est utilisé tant pour les cours que pour les devoirs, tant pour la communication avec leurs professeurs que pour les loisirs (jeux, réseaux sociaux ou autres) car il appartient à l’élève. Mise en place du cartable numérique au Collège Notre Dame : le facteur humain en première ligne « La technologie doit être au service de l’humain et pas l’inverse ». Le cartable numérique, un projet sociabilisant dans la classe et à la maison

Pourquoi certains contenus font-ils le buzz ? Les facteurs de viralisation C’est une question que tout le monde se pose mais dont personne n’a une réponse précise : pourquoi certains contenus font le buzz alors que d’autres mordent la poussière (virtuelle) ? Un contenu qui génère un buzz positif est synonyme de notoriété assurée pour une marque ou un individu. Penchons-nous sur les facteurs qui favorisent la viralisation… La recette miracle n’existe pas Telle est la conclusion de l’étude Twitter sur le sujet. Chacune de ces vidéos a emprunté un chemin différent vers la viralité et elles proposent donc des enseignements complémentaires. Avoir les bons followers Ces vidéos de Ryan Gosling écrasant une cuillère de céréale a été faite par @RyanWMcHenry. Ce processus est appelé « ensemencement », c’est à dire s’assurer que les bonnes personnes visionnent le contenu afin d’avoir le potentiel maximal de diffusion organique. Vous pouvez donc ne pas avoir une liste très importante de followers. Proposer un contenu vidéo inédit Déclencher une réaction émotionnelle Pourquoi ?

Cartable numérique et projet école pour tous : l'outil informatique pour pallier aux difficultés motrices et cognitives. Depuis le 1er septembre 2014, la Fondation Suisse pour les Téléthèses (FST - Neuchâtel) gère le "Cartable numérique". Vous pouvez accéder la base de donnée via le site www.cartablenumerique.ch. L'adaptation technique dans l’école ordinaire La fondation defitech accompagne, au moyen des nouvelles technologies, des enfants dans l’école ordinaire. Le projet "école pour tous" a pour but d'adapter l'outil informatique aux besoins des élèves afin de pallier certaines difficultés motrices (dyspraxie, dysgraphie, myopathie) ou cognitives (troubles du langage). Forts de notre expérience, nous mettons à disposition de l’énergie pour la recherche, l’adaptation ou la création de solutions informatiques afin d’apporter l’aide technique la plus complète possible, nous prenons aussi en charge la formation de l’enfant, de ses proches et des éducateurs aux outils proposés. Au travers de ce site web, nous mettons à disposition un outil sur lequel s’appuyer. Cartable Numérique, comment le constituer

[Expert] Communication et média : 5 conseils pour réussir un bon storytelling La chaire “Convergences”de Grenoble organisait lundi 7 avril 2014 une conférence-débat sur le thème des nouvelles écritures numériques. L’occasion pour les intervenants de montrer des bonnes pratiques, mais aussi de contester quelques idées reçues sur les nouveaux formats “innovants”. A propos Cyrille Frank est journaliste. Il est aussi formateur aux techniques rédactionnelles plurimédia, au marketing éditorial et au data-journalisme ainsi que consultant en stratégie éditoriale (augmentation de trafic, fidélisation, monétisation d’audience) et en usages des réseaux sociaux (acquisition de trafic, engagement…). Retrouvez Cyrille Frank : sur Twitter : @cyceronson site Internet : Mediaculture.fr 1- Le bon format n’existe pas Tout dépend une fois de plus du propos à véhiculer, du contexte de réception, du public visé, du matériel éditorial disponible… Faire un diaporama sur le classement des 10 meilleurs hôpitaux de France ? 2- Séduisant oui, mais pas démagogue

Related: