background preloader

Animaux du jardin

Animaux du jardin
Abris & refuges Apiculture Autres Divers Domestiques Insectes Photos Lire aussi Les risques du jardin pour les animaux Pour les propriétaires d’animaux, le jardin se prête à de nombreuses activités. Les plantes toxiques pour les animaux au jardin Certaines plantes et fleurs du jardin par ailleurs très jolies, peuvent entraîner de graves intoxications chez nos animaux. Observer les animaux de son jardin Dans les jardins cohabitent des dizaines, des centaines, voir des milliers d’espèces animales différentes. Les risques du jardin pour les animaux Nos partenaires marchands vous proposent ça se passe sur le forum... Dernières vidéos Les primevères La famille des primevères est une très vaste famille, il existe à peu près 430 espèces de Primula. Les rosiers grimpants Il y a différents types de rosiers grimpants, des rosiers à fleurs simples, à fleurs doubles, à petites fleurs, à grandes... » Toutes les vidéos Related:  Insecticides, Pièges & Auxiliaires naturelsElevage

Des animaux pour un jardin sain Partagez : Comme tout bon jardinier, nous aimons récolter ce que nous semons. Pour cela, nous luttons chaque été contre limaces, pucerons, cochenilles et autres insectes nuisibles. Mais, il faut savoir que les pesticides en tout genre ne font pas de différence et tuent tous les insectes existants. Certains animaux sont pourtant presque indispensables pour un jardin sain… Oubliez votre pulvérisateur à pesticides et comptez plutôt sur la brigade des animaux utiles au jardin, qui vous permettront de maîtriser les insectes dérangeants. Les mammifères Symbole du mal et du malheur, la chauve-souris subit, à tort, une bien mauvaise réputation! La chauve souris est le seul mammifère doué du vol actif. Par ailleurs, les jardiniers apprécient l’aide des hérissons dans le jardin puisqu’ils dévorent inlassablement les escargots, les araignées, les vers…et même les carcasses d’animaux et certains champignons! Les oiseaux Merles, étourneaux et moineaux se nourrissent de vers et d’insectes. Lire également

Aménager son jardin pour attirer la faune utile Les animaux sont nos alliés discrets au jardin. Insectes, reptiles, batraciens, oiseaux : chacun possède une fonction utile au jardinier, en se nourrissant des parasites et autres insectes ravageurs. Pour rendre votre jardin accueillant pour cette biodiversité, quelques aménagements simples peuvent suffire... Les haies diversifiées Haie vive - berberis Les haies, en plus de leur rôle défensif et occultant (lire : Un jardin à l'abri des regards) permettent de protéger le jardin des vents dominants. Lorsqu'elles sont composées d’arbustes diversifiés dont la floraison et la fructification s’échelonnent sur une longue période, les haies sont une source de nourriture non négligeable pour les oiseaux, en particulier l'hiver grâce aux baies charnues qu’elles leur offriront. Les arbustes caducs composant certaines d’entres-elles, grâce à la chute de leur feuillage automnal sont une source d’humus. >> Lire aussi : Haie fleurie : des arbustes pour chaque saison Les abris pour insectes A lire aussi :

Taille des rosiers : fiche pratique Savoir tailler un rosier, voilà un rêve qui paraît inaccessible à beaucoup de jardiniers. Pourtant, il n'y a rien de très compliqué! En suivant quelques conseils de base, vous saurez quoi faire de vos rosiers buissons, rosiers tige et autres grimpants ! Quand tailler les rosiers ? La taille principale des rosiers s'opère à la sortie de l'hiver, en février ou mars selon les régions, lorsque les fortes gelées sont passées. A noter que les rosiers non-remontants se taillent aussitôt après la fin de leur floraison, courant août. Taille d'un rosier au sécateur La taille : conseils pratiques Un conseil qui vaut pour toutes les tailles: opérez en tenant le sécateur de façon à ce que la lame se trouve du côté du bois restant, alors que la contre-lame écrase le rameau qui tombe. Par ailleurs, veillez à bien désinfecter vos outils de coupe avant usage; c'est en effet un vecteur important dans le transfert des maladies... Taille des rosiers tige et buisson Taille d'un rosier tige ou buisson

Le poulailler Le poulailler Le poulailler doit être bien construit avec un plafond isolé et, dans la plupart des régions, des murs également isolés. Cependant, tout ceci dépend des conditions climatiques de la région. Il faut prévoir 1.5 pied carré de superficie de plancher par poule pour les Leghorn et jusqu'à 2.5 pieds carrés pour les poules plus lourdes. Le poulailler doit être construit sur un sol bien drainé. Plan du plancher Il faut établir le plan du plancher de sorte que le poulailler soit facile à nettoyer et que les poules n'aient qu'une courte distance à parcourir pour manger, boire, et atteindre les nids et les jouchoirs. Figure 1. 1. Litière Il faut recouvrir les 2/3 de la surface du plancher d'une couche de sciure ou de copeaux de bois secs de 4 à 6 pouces d'épaisseur. Juchoirs et fosse à déjections Le dernier tiers du plancher est occupé par les juchoirs et la fosse à déjections. Portes de nettoyage Fenêtres et éclairage Les pondeuses ont besoin d'air frais sans courants d'air en hiver. 1.

Les risques du jardin pour les animaux Pour les propriétaires d’animaux, le jardin se prête à de nombreuses activités. Certains animaux s’y alimentent, d’autres y dorment, beaucoup y jouent mais dans tous les cas il est important de connaître et de limiter les dangers. Pour les enfants, le jardin est aussi un espace de liberté ou ils s'évadent pendant les beaux jours et les risques du jardin sont les mêmes que pour les animaux domestiques. Le jardin peut comporter de nombreux dangers. Les plantes du jardin Les produits phytosanitaires Les produits du garage Les instruments de jardinage Lire aussi Les risques du jardin pour les animauxPour les propriétaires d’animaux, le jardin se prête à de nombreuses activités. Les plantes toxiques pour les animaux au jardinCertaines plantes et fleurs du jardin par ailleurs très jolies, peuvent entraîner de graves intoxications chez nos animaux. La micro aspersion pour votre jardinLa Micro Aspersion est un système d'arrosage particulièrement adapté aux grands massifs fleuris et aux rocailles.

Limiter les dangers du jardin pour la faune sauvage De nombreux pièges parsèment le jardin pour les animaux sauvages. Voici quelques conseils pour tenter de limiter ces dangers et favoriser ainsi la biodiversité ! Connectons nos jardins Les oiseaux peuvent voler, les taupes peuvent creuser… mais comment font les hérissonspour passer une palissade ? Les clôtures sont en effet des véritables barrières pour un grand nombre d’animaux qui se déplacent d’un jardin à l’autre. Stop aux produits chimiques ! Avec 78.000 tonnes de pesticides utilisés en 2008, la France est le premier consommateur européen de pesticides. Préservons les abris des animaux sauvages ! Ne pas détruire les abris des animaux est une nécessité pour leur offrir un gîte toute l’année.Par exemple les tas de boisabritent de nombreux visiteurscomme les hérissons, les crapauds, les coccinelles, les champignons ou les insectes saproxyliques dont les larves se développent pendant plusieurs années en grignotant le bois mort. Taillons peu, taillons bien ! L’éclairage nocturne L'anecdote

Trucs et astuces au-potager.com Pour bien réussir ses semis, il faut beaucoup de lumière (12 heures de lumière par jour minimum). Il conviendra donc de choisir de les placer dans une pièce éclairée toute la journée ou près d'une fenêtre orientée au sud. On peut aussi prévoir un éclairage d’appoint comme les tubes fluorescents (personnellement j'ai mis deux néons normaux à lumière blanche mais il en existe des spéciaux pour plantes mais plus chers). Je les place à 30 cm des plants environ. En principe, on enterre les graines à une profondeur égale à 2 fois la grosseur de la graine. Pour fortifier les plants, lorsque les cotylédons sont apparus (les deux premières fausses feuilles arrondies qui sont en fait des réserves pour la jeune plante), on peu ajouter un supplément liquide en fer pour plantes d'intérieur mais en faible quantité afin de renforcer les tiges. Lorsque vous déposez votre terreau dans vos contenants, il faut bien le tasser avant de mettre les graines puis remettre une légère couche par dessus.

Landes : la poule comme prédateur du frelon asiatique - France 3 Aquitaine L'avantage de la poule ou du poulet est de becqueter tout ce qui leur passe sous le nez. L'apiculteur s'est donc dit qu'elles pourraient faire bon ménage. Bien sûr la poule y trouve un intérêt : les abeilles vivantes ne les intéressent pas. En effet, les guerrières devant une menace font bloc. Il y a de quoi inquiéter les gallinacés en cas d'attaque groupée. Les ruches étant en hauteur, la poule récupère tout ce qui tombe, abeilles mortes, nymphes rejetées par les ouvrières Elles font même de la prévention en avalant les papillons de la teigne, parasites des ruches. Francis Ithurburu a remarqué un intérêt croissant des poules et poulets pour les frelons asiatiques. Alors poules et poulets ont compris l'intérêt de cette situation, ils lèvent la tête attiré par le bruit du frelon asiatique, déstabilisent l'intrus, et le foudroient de coups de bec au sol. Une expérience intéressante pour les apiculteurs Voir la vidéo Poulets prés des ruches en protection

Animaux - Les animaux du jardin - catalogue jardinerie et animalerie C’est un insectivore et donc un grand ami des jardiniers. C’est une espèce protégée, il est donc important de leur apporter notre aide en leur proposant par exemple une maison pour hérisson qui leur permettra de se mettre à l’abri pendant l’hiver ainsi que d’abriter leur famille au printemps. Il est si agréable d’en voir dans son jardin, que nous pouvons bien laisser les chenilles qui formeront les futurs papillons manger quelques feuilles dans nos jardins. Les abeilles ont un rôle essentiel dans notre écosystème. Quel jardinier ne rêve pas d’en avoir dans son jardin ? Souvent craintes, elles sont pourtant très utiles car elles dévorent les insectes volants à la tombée du jour. Si vous avez un bassin ou une fontaine dans votre jardin, ces précieux auxiliaires vous rendront peut-être visite.

Accueillir les amis du jardinier Accueillir les amis du jardinier La biodiversité d'un jardin fait sa richesse. Pour favoriser l'installation de la faune sauvage amie du jardin, quelques gestes simples suffisent. Création d'une mare, mise en place d'une rocaille, plantation d'espèces végétales grimpantes... Dans le clan de la faune sauvage, de nombreuses espèces sont amies du jardin. Pour accueillir tout ce petit monde dans de bonnes conditions au jardin, il est indispensable d'adopter quelques gestes simples. Les autres gestes favorisant la biodiversité tiennent soit à une pratique culturale plus nature soit à la mise en place d'aménagements spécifiques. Les oiseaux eux ont besoin d'un abri pour nicher mais aussi d'un « garde manger » d'insectes en tout genre. Les hérissons, grands croqueurs d'escargots et de limaces, seront des hôtes réguliers au jardin si tant est qu'ils y trouvent un tas de bois ou une caverne de pierre pour se cacher en journée. Lire aussi Des abris pour les amis du jardinier (suite) Dernières vidéos

Légumes : cultiver des légumes ou des fruits sur son balcon - Jardin paysager Des légumes en pots et jardinières Si vous n'avez pas de jardin ou si vous n'avez pas le temps d'entretenir un potager, vous pouvez cultiver de délicieux légumes sur votre terrasse ou sur votre balcon, ou même sur le rebord d'une fenêtre à condition qu'ils soient bien ensoleillés. En principe tout type de légumes peut être cultivé en pot ou jardinière mais en pratique, mieux vaut choisir des espèces faciles et peu gourmandes en espace comme les : radis ;tomates ;haricots ;petits pois, et, bien entendu des plantes aromatiques : persil ;menthe ;ciboulette ;basilicthym ;romarin... Pour gagner de la place, la culture peut se faire en hauteur. Cultiver des légumes sur son balcon : des contenants sur mesure Pour accueillir vos légumes et plantes aromatiques, vous aurez besoin de pots et de jardinières. Choisissez des contenants pas trop grands pour ne pas envahir votre balcon. Semis et plantation sur votre balcon Au printemps, semez vos graines ou installez vos plants sans trop les serrer.

Le frelon asiatique bientôt éradiqué Je m'abonne pour 1,75€/mois La bête noire des apiculteurs pourrait bientôt être un lointain souvenir. Des chercheurs de Tours planchent sur des solutions pour s'en débarrasser. Le frelon à pattes jaunes, plus connu sous le nom de frelon asiatique pourrait bientôt disparaître en France. La bonne nouvelle a filtré de chercheurs de l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI) de l'Université de Tours. L'équipe fignole actuellement différents systèmes destinés à éradiquer cette espèce invasive. L'option la plus prometteuse a été mise au jour après autopsie des cadavres de la Vespa velutina (autre nom du frelon). Mais l'enthousiasme du Tourangeau est tempéré par l'incertitude entourant l'usage d'un tel parasite. Seconde option, à l'ancienne celle-ci, consiste à tendre un piège "sélectif" au méchant frelon. La Vespa velutina a été découverte pour la première fois dans l'Hexagone en 2004, dans le Lot-et-Garonne.

16 animaux amis du jardin : les petits auxiliaires Animaux | 02/01/2013 Au jardin tout a sa place dans la chaîne alimentaire. Au jardinier de favoriser, par des gestes simples, la présence des animaux auxiliaires. Sous ses airs inoffensifs, la “bête à Bon Dieu” est un redoutable prédateur pour les pucerons. Chaque animal présent au jardin joue un rôle dans l’équilibre du milieu. Les pollinisateurs butinant les fleurs sont indispensables à la reproduction de nombreuses plantes. Bonne santé garantie Tout parasite a son prédateur naturel, empêchant qu’une espèce devienne dominante. Hôtels à insectes Accueillir les insectes au jardinRustica Les blocs de bois percés et les bottes de tiges creuses répondent à une véritable crise du logement pour les abeilles et guêpes solitaires. Identifier ses alliés Plutôt que de sortir le pulvérisateur et d’asperger tout ce qui bouge, apprenez à reconnaître les animaux qui contribuent à la bonne santé du jardin. Ils éliminent les ravageurs :Un précieux allié : Vers de terre Par Vincent ALBOUY

La façon écologique de Mark Cullen pour contrôler les insectes au jardin Lutter contre les insectes au jardin peut être difficile mais plus de 95 pour cent des insectes dans nos jardins, comme les vers de terre, les chrysopes et les mantes religieuses, sont en fait des amis du jardinier. « Je suis persuadé qu'il est possible d'avoir un beau jardin sans utiliser de produits chimiques toxiques, y compris dans la lutte contre les insectes », déclare Mark Cullen, expert en jardinage de Home Hardware et auteur de The Canadian Garden Primer. Voici quelques-uns des nuisibles les plus courants, ainsi que les solutions naturelles et organiques que vous propose Mark. Les scarabées attaquent généralement les plantes en mangeant leurs feuilles et en y pondant des œufs qui éclosent à la fin de l'automne ou au début du printemps. Les pucerons sont des insectes suceurs que l'on retrouve dans de nombreux jardins. La recette la plus demandée de Mark pour lutter contre les fourmis Mélangez un litre d'eau, une cuillère à thé de borax et une tasse de sucre.

Related: