background preloader

Conflit cognitif

Conflit cognitif
La théorie du conflit sociocognitif constitue, depuis les années 80, l'hypothèse centrale de la psychologie sociale du développement, ou en d'autres termes, des théories de la construction sociale de l'intelligence. celles-ci considèrent l'interaction sociale comme l'un des éléments clés du développement intellectuel de l'individu. "L'objectif de la théorie n'est pas de proposer un modèle descriptif original du développement de l'intelligence. Le cadre retenu concernant l'ontogénse et la filiation des stades est celui de la théorie piagétienne dont la théorie du conflit sociocognitif adopte les points de vue constructiviste et structuraliste. En tant que théorie psychosociale du développement de l'intelligence, son apport original concerne le mécanisme de la construction cognitive. A ce titre, elle reprend d'abord l'idée [...] que l'intervention de variables sociales ets nécessaire au développement cognitif individuel à certains moments clés de la genèse. Le conflit peut être provoqué :

http://www.trusiad.fr/cours/pedagogie/conflit.html

Related:  conflit sociocognitifC

Le conflit cognitif: le provoquer ou l'éviter? Ou pourquoi beaucoup de profs et d'élèves perdent leur temps! Je réfléchis ici à ce concept. Je ne suis pas un spécialiste de Piaget d'où il nous vient. Non, j'ai été initié à sa théorie il y a longtemps dans mes cours de psychologie, car c'est un théoricien marquant et incontournable dans l'histoire de la compréhension du développement de l'intelligence. En bref, Piaget, l'idée du conflit cognitif et le constructivisme de la réforme PASTRÉ Pierre. La didactique professionnelle. Approche anthropologique du développement chez les adultes 1Pour introduire son ouvrage La didactique professionnelle, nom donné à une théorie de l’activité dont il est le concepteur, Pierre Pastré met l’accent sur le développement des humains « dans et par le travail », en se plaçant non pas du point de vue cognitiviste, mais du point de vue psychologique du « sujet capable » (Rabardel, 2005), celui qui dit « Je peux » avant de dire « Je sais ». Pastré fait partie de ceux qui pensent le développement des adultes tout au long de leur vie professionnelle, où il estime que se mêlent indissociablement construction de l’expérience et développement de nouvelles ressources cognitives lorsque les conditions sont réunies pour favoriser une intelligence au travail. Si ce développement au travail est toujours « son combat », pour autant, au vu de la situation sociale actuelle, il constate que plus l’intelligence se développe au travail et plus se développe aussi la fragilité psychologique des acteurs.

Potentialités et limites d’une méthodologie constructiviste pour l’apprentissage des langues en formation ouverte et à distance. Étude de cas. Tous les moyens de l’esprit sont enfermés dans le langage ; et qui n’a point réfléchi sur le langage n’a point réfléchi du tout(ALAIN, 1932 : 66). 1 Les approches constructivistes de l’apprentissage Dans le champ des sciences de l’éducation, le courant constructiviste cultive l’idée piagétienne selon laquelle les sujets sont dotés d’un potentiel énergique et de capacités qui leur permettent d’appréhender la réalité par une restructuration conceptuelle itérative, effectuée au travers de leurs expériences. Cette approche développementale postule que la connaissance est construite dans l’esprit du sujet apprenant, et non transmise par des formateurs ou par des supports médiatisés. Les travaux de Vygotsky (1934, éd. 1978, éd. 1997) ont montré que si l’apprentissage est un processus d’appropriation de la réalité, il est aussi un processus d’appropriation des outils qui permettent d’appréhender cette réalité, et que le langage constitue un de ces outils.

Qu'est-ce que le connectivisme ? Les théories et les modèles de l'apprentissage se suivent et ne se ressemblent pas forcément; chacun présente une approche spécifique avec ses avantages et ses limites et on n'a pas toujours intérêt à adopter inconditionnellement l'une ou l'autre de ces approches. Le modèle transmissif où l'enseignant est le détenteur du savoir et s'évertue à le transmettre à un apprenant qui aspire à correspondre à un modèle a vu ses beaux jours décliner quoiqu'il soit encore appliqué dans des bastions réfractaires tels que certains espaces universitaires traditionnels (et les xMoocs). Le béhaviorisme, avec le balisage de l'apprentissage du plus simple au plus complexe avec force renforcements, positifs et/ou négatifs, des informations fournies juste à temps à l'apprenant et les remédiations pertinentes qui récupèrent tout retardataire vivra encore de très beaux jours et amènera des réussites ponctuelles satisfaisantes. Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l'apprentissage.

Conflits et apprentissage. Régulation des conflits sociocognitifs et apprentissage Almasi J. F. (1995). « The nature of fourth graders’ sociocognitive conflicts in peer-led and teacher-led discussion of literature». Reading Research Quarterly, vol. III, n° 30, p. 314-351. Ames G. Les compétences, qu'est ce que c'est? par Gérard Vergnaud Forme opératoire et forme prédicative de la connaissance La plus grande partie de nos connaissances se situent dans nos compétences, souvent de manière implicite, voire inconsciente. C'est ce qu'on peut appeler " la forme opératoire de la connaissance ", celle qui permet d'agir en situation. Elle ne s'oppose pas aux connaissances académiques classiquement transmises par l'école et l'université, mais il existe un décalage parfois impressionnant entre ce qu'une personne peut faire en situation, et ce qu'elle est capable d'en dire. La forme opératoire de la connaissance est en général plus riche, plus subtile, que " la forme prédicative ", celle qui énonce les propriétés et les relations des objets de pensée.

Votre zone de confort vous empêche-t-elle d’atteindre vos rêves ? Cette vidéo vous y fera réfléchir Quelle est votre zone de confort et quelles en sont les limites ? Inknowation vous donne des éléments de réponse de façon très ludique. DGS vous fait découvrir cette vidéo qui nous permet d’observer avec recul tout ce qui nous entoure au quotidien. (Une fois que vous avez lancé la vidéo, si les sous-titres français n’apparaissent pas par défaut, cliquez sur l’icône rectangulaire à droite de l’horloge.) Cette vidéo très intéressante nous démontre à quel point il est important de sortir de sa zone de confort pour élargir son cercle personnel. Nous remercions Inknowation pour cette leçon de vie très ludique.

Le conflit socio-cognitif et l'apprentissage de la conservation des quantités chez les enfants en troubles d'apprentissage de niveau primaire Emond, Dominique. (1989). Le conflit socio-cognitif et l'apprentissage de la conservation des quantités chez les enfants en troubles d'apprentissage de niveau primaire. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi. Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion. 2/ La différence entre élèves est normale !

Le lien entre la theorie de l'esprit et le conflit sociocognitif - Sarah Begert 3.3.1. Le conflit socio-cognitif et le marquage social Les études sur le conflit socio-cognitif se sont développées à partir des travaux réalisés par Doise, Mugny et Perret-Clermont en 1975.

Related: