background preloader

Entre 2000 et 2030, l’espace urbain mondial aura triplé

Entre 2000 et 2030, l’espace urbain mondial aura triplé
En 2011, la population mondiale a franchi la barre des 7 milliards d’individus. Et la moitié de ceux-ci vivaient dans les villes, une première dans l’histoire de l’humanité. La tendance ne va pas s’inverser de sitôt puisque les Nations unies estimaient l’an dernier qu’en 2030, nous frôlerions les 5 milliards d’urbains (sur 8,3 milliards de Terriens). Ces chercheurs sont partis du constat que la plupart des modèles sur la croissance urbaine fonctionnent à l’échelle d’une ville, d’une région ou, plus rarement, d’un pays, mais que, à l’échelle mondiale, rien ou presque ne permettait d’évaluer la manière dont les villes allaient pousser ainsi que leur impact sur l’environnement. Les résultats de cette modélisation sont assez impressionnants, si on arrive à se figurer ce que les chiffres recouvrent vraiment. Les auteurs de l’étude estiment, sans trop de surprises, que près de la moitié de cette expansion se fera en Asie, la Chine et l’Inde se taillant la part du lion.

Croissance démographique mondiale : vers un monde urbain qui soulève bien des défis São Paulo (Brésil)© Ana Paula Hirama / Flickr - CC BY-SA Aujourd'hui, la croissance démographique se fait principalement en ville et dans les pays en voie de développement. Ceux-ci devront faire face à des défis colossaux que peinent à relever les pays les plus avancés... Principaux faits et chiffres pour mieux comprendre cette transformation planétaire de nos civilisations. En 2008, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, plus de la moitié de la population vivait en milieu urbain. Toutefois, il s'agit d'une moyenne mondiale qui masque des disparités importantes. En 2011, près de 10% de la population mondiale se concentrait dans 23 mégapoles de plus de 10 millions d'habitants. Urbanisation mondiale et populations des mégapoles en 2011© ONU 2012 Pratiquement toute la croissance démographique attendue se concentrera dans les aires urbaines des pays en voie de développement dont la population devrait presque doubler d'ici à 2050 (2,7 milliards de personnes en 2011).

SCHIZO – La nouvelle carte d’Apple, ou comment résoudre le conflit entre la Chine et le Japon Application map sur un iPhone 5, où l'on voit l'île disputée entre la Chine et le Japon en double. (AFP PHOTO / Dale de la Rey) Il y a quelques jours, BigBrowser relatait les ratés de la nouvelle cartographie d'Apple dans son dernier système d'exploitation pour l'iPhone 5, iOs 6 : villes manquantes ou mal localisées, images satellites où l'on ne voit que des nuages, confusions dans certaines adresses... au point d'arriver à quelques situations assez loufoques. >> Lire l'éclairage "Ces îles qui enveniment les relations entre la Chine et le Japon" En effet, ces îles tiraillées entre les deux puissances asiatiques - baptisées Diaoyu en chinois et Senkaku en japonais -, se retrouvent en double sur la carte d'Apple, remarque le média japonais. Apple a peut-être raison de se méfier des îles Diaoyu (ou Senkaku). Signaler ce contenu comme inapproprié Cette entrée a été publiée dans Actualité, Asie-Pacifique.

Urbanisation mondiale et réseaux de villes Un regard en arrière de l'histoire est édifiant pour comparer la pérennité de villes et celle des Etats. En moins de 30 ans, et plus encore, la cartographie étatique en Europe et dans le monde a été profondément modifiée et elle continuera de l'être. Éclatement des Etats-Nations, naissance de nouveaux, perte des zones d'influence, pour évoquer quelques faits. Les villes, beaucoup parmi elles millénaires, ont survécu aux royaumes, aux empires, aux nations, aux états et aussi aux guerres, aux crises et à toute sorte d'événements. C'est dans 4.200 villes de plus de 100 000 habitants qu'habite 70% de la population mondiale, devenue majoritairement urbaine. De nos jours, une personne sur huit, soit 12,5% de la population urbaine mondiale, habite dans l'une des 28 mégalopoles du monde, villes de plus de 10 millions d'habitants, tandis que 8% habite dans une ville entre 5 et 10 millions d'habitants et 20% dans une ville entre 1 et 5 millions d'habitants.

EMIGRATION • Pologne, les Allemands reviennent ! Pendant des années, l’Allemagne de l'Ouest a été une destination de choix pour les émigrés polonais. Mais aujourd'hui, ce sont les Allemands qui traversent l’Oder à la recherche d’un emploi en Pologne. presseurop.eu 1 octobre 2012 | Partager : "Lève-toi, paresseux, avant que je perde patience. Nous allons à Łódź !", dit le texte d’une chanson bien connue en Allemagne ("Theo, wir fahr'n nach Lodz") écrite au XIXe siècle, à l'époque de l'industrialisation et du plein essor industriel du district de Łódź. L'histoire aime se répéter.

L'urbanisation du monde Numéro coordonné par Mona Chollet Lire le compte rendu de ce numéro, paru dans Le Monde diplomatique de décembre 2010, par Saskia Sassen. Utopies dévoyéesMona Chollet I. L’ère des mégapoles C’est un constat étonnant : l’expérience la plus immédiate de chacun, la façon dont sont agencés les rues et les bâtiments dans lesquels se déroulent nos vies, restent largement impensées. Cela n’empêche pas que les réflexions stimulantes soient légion. Mais leurs travaux doivent compter avec le rythme et l’échelle auxquels les villes s’étendent en ce début de millénaire, en particulier en Afrique et en Asie. La propriété du sol, une aberrationMax Querrien Des cités-Etats à la ville globalePhilip S.Golub Qu’est-ce qu’une ville ? A Vientiane, « touk-touk », Beerlao et aérobicOlivier Leduc Stein et Xavier Monthéard Métamorphoses planétairesHenri Lefebvre Jours tranquilles à Tlemcen la dévote-Jean-Pierre Séréni L’architecte, l’urbaniste et le citoyenThierry Paquot II. Au bonheur des richesFrançois Ruffin III.

Quatre navires chinois entrent dans les eaux territoriales des îles disputées Quatre navires gouvernementaux chinois sont entrés mardi 2 octobre dans les eaux territoriales d'îles de la mer de Chine orientale administrées par le Japon mais revendiquées par Pékin, ont annoncé les gardes-côtes japonais. Ces quatre bateaux de surveillance chinois sont entrés dans ces eaux peu après 12 h 30, heure locale (5 h 30, heure de Paris), ont précisé les gardes-côtes qui demandaient à ces navires de quitter la zone. "Nos navires de patrouille leur disent de sortir de nos eaux territoriales. Il n'y a eu aucune réponse", ont expliqué les gardes-côtes dans un communiqué, ajoutant que deux autres navires chinois, de l'administration des pêches, voguaient à proximité des îles, sans entrer dans la limite des eaux territoriales toutefois. La tension est fortement montée entre les deux voisins depuis la nationalisation par le Japon au début de septembre de ces îles, appelées "Senkaku" à Tokyo, et "Diaoyu" à Pékin. La tension reste toutefois vive entre les autorités des deux pays.

Urbanisation L'urbanisation est un mouvement historique de transformation des formes de la société que l'on peut définir comme l'augmentation du nombre d'habitants en ville par rapport à l'ensemble de la population. C'est donc un processus de développement des villes et de concentration des populations dans ces dernières[1]. Le processus spatio-temporel de l'urbanisation se fait différemment selon les pays et les villes. L'urbanisation présente un caractère exponentiel (nettement avéré depuis les années 1800) qui semble être vécu comme une fatalité par la plupart des gouvernements et aménageurs. Histoire[modifier | modifier le code] De nombreux débats existent quant à l'apparition des premières villes. Les premières villes importantes connues apparaissent à la fin du Néolithique, avec la culture de Cucuteni-Trypillia à partir de la fin du Ve millénaire avant notre ère, en Ukraine, Roumanie et Moldavie. Ensuite de grandes villes apparaissent dans l'Antiquité ancienne en Mésopotamie.

Les Rendez-vous du CAS : "La mondialisation de l'inégalité" de François Bourguignon La présentation de François Bourguignon à voir et à revoir L’inégalité mondiale des niveaux de vie relève d’une évolution paradoxale. Après avoir crû inexorablement du début du XIXe au milieu du XXe siècle, elle s’est mise à décliner au cours des vingt dernières années, du fait de la croissance d’un certain nombre d’économies (dites « émergentes »). Ce livre examine les tenants et les aboutissants de ce paradoxe, ainsi que les instruments dont disposent les décideurs nationaux et internationaux pour maîtriser cette évolution. Ancien économiste en chef de la Banque mondiale, François Bourguignon est directeur de l’École d’économie de Paris. La présentation de François Bourguignon à voir et à revoir Organisés chaque mois autour d’un ouvrage important de sciences sociales, d’économie ou de réflexion politique, les Rendez-vous du Centre d’analyse stratégique entendent faire vivre le débat public.

Plus de la moitié de la population mondiale vit désormais dans des villes – ONU | ONU DAES | Nations Unies Département des affaires économiques et sociales Selon un rapport de l’ONU sur l’urbanisation dans le monde publié jeudi, 2,5 milliard de personnes supplémentaires devraient vivre dans les zones urbaines d’ici 2050, d’où la nécessité de mettre en place un programme de planification urbaine et d’accorder une plus grande attention aux petites villes où vivent la majorité de la population. « Aujourd’hui, 54% de la population mondiale vit dans les zones urbaines, une proportion qui devrait passer à 66% en 2050 », a indiqué le service des populations du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU dans l’édition 2014 du rapport sur les perspectives de l’urbanisation. Selon les projections de l’ONU, l’effet combiné de l’urbanisation croissante et de la croissance contribuera à une augmentation de 2,5 milliards de personnes supplémentaires dans les villes, dont 37% en Inde, qui a actuellement la plus grande population rurale, suivi par la Chine et le Nigeria. Source: Centre d’actualités de l’ONU

Cities of the future | UrbaChina In September 2012, the American review Foreign Policy published a special issue on Chinese cities. Ever since the 2010 World Exhibition in Shanghai, the international audience has shown an ever increasing interest in urbanisation issues in China, and several reviews have focused on this topic. The special issue of Foreign Policy can be seen as a response to a recent report published by the McKinsey Global Institute on the 75 most dynamic cities of 2025. According to this study, there will be more leading cities in China than in the USA. For example, Dustin Roasa presents new inventions that may transform China’s urbanism, and place Beijing in the lead for sustainability. Other articles are much more critical about China’s urbanisation. Isaac Town Fish regrets that Chinese cities are unpleasant to live in because of pollution and “sameness”. According to Daniel Brook, Shanghai is not yet a global city, although it shows some of the characteristics of one. Sebastien Goulard More Posts

Métropolisation et bidonvillisation, les deux visages de la dynamique urbaine Temps de lecture: 6 min La dynamique mondiale d’urbanisation, dans ses diverses composantes, accompagne des mutations et des interrogations majeures sur l’avenir du monde. Les démarches «smart» constituent une entrée pour les apprécier et les traiter. Mais avant d’agir et trouver des solutions, il faut connaître les questions. Selon les statistiques assemblées par l’ONU, la population urbaine serait, en 2008, devenue majoritaire. La dynamique planétaire d’urbanisation Les situations régionales sont, par ailleurs, et évidemment, très différentes. À l’inverse, l’urbanisation de nombre de pays en développement va se poursuivre. Une urbanisation mondiale à deux visages Schématiquement, deux grilles de lecture insistent sur deux faces opposées de l’urbanisation. La première souligne les avantages de la vie urbaine, de l’urbanisation et de la métropolisation. Les facteurs qui améliorent, pour tous, la qualité de vie sont plus répandus dans les villes que dans les campagnes. Julien Damon

Les galériens de l'iPhone 5 M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Harold Thibault Zhengzhou, dimanche 14 octobre. En ce début d'après-midi, une épaisse fumée s'échappe d'un immeuble de quatre étages où une partie des quelque 120 000 salariés de l'usine Foxconn se partage des appartements-dortoirs précaires. Lu, 19 ans, qui travaille depuis un mois sur la ligne de fabrication de l'iPhone 5, est en train de faire sa lessive. Elle a juste le temps de dévaler les escaliers en trombe, le visage couvert de suie. D'autres résidents sautent par la fenêtre dans des bâches déployées par des ouvriers. Les pompiers, l'ambulance, la police finiront par arriver. Et la sortie mondiale de l'iPhone 5, le 21 septembre, n'a rien arrangé. Mais si la sortie du nouvel iPhone a accéléré les cadences, elle a aussi permis à certains salariés d'augmenter un peu leurs revenus. Un autre ouvrier, employé à l'analyse des iPhones envoyés en réparation ou refusés par le consommateur, parvient à cumuler 2 800 yuans (345 euros) par mois.

Comment mesurer l’urbanisation dans le monde | The Data Blog Selon les Nations Unies, 60 % de la population mondiale vivra en zone urbaine en 2030 . D’ici là, il y aura un milliard de citadins supplémentaires, et ils se trouveront essentiellement en Asie et en Afrique, deux régions qui sont le théâtre de transformations qui auront une incidence permanente sur leurs trajectoires économiques, environnementales, sociales et politiques. L’Objectif de développement durable (ODD) n° 11 vise à s’assurer que les villes et autres établissements humains sont sûrs, inclusifs, résilients et durables, en ciblant notamment les problèmes de logement et d’insalubrité, les transports, les processus de planification participative, le patrimoine culturel, la gestion des déchets, la qualité de l'air et la gestion des risques de catastrophe. Donner un toit au milliard de citadins supplémentaires qui s’annonce Fournir des logements décents et les services publics adéquats à des citadins de plus en plus nombreux constitue un immense défi. Que mesurons-nous exactement ?

L'Asie du Nord-Est face au danger d'une militarisation renforcée Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Aymeric Janier Depuis l'armistice de Panmunjom, qui mit fin le 27 juillet 1953 à trois années d'une guerre sanglante entre la Corée du Nord communiste et la Corée du Sud pro-occidentale (plus de 2 millions de morts), le bruit des armes ne s'est jamais vraiment tu aux abords du 38e parallèle, dernier reliquat de la guerre froide. Aux périodes de calme – tout relatif – succèdent toujours, de manière récurrente, des phases d'extrême tension, aux conséquences potentiellement dévastatrices. Ces dernières semaines, la crainte d'une course aux armements dans la péninsule, et par extension, dans l'ensemble de l'Asie du Nord-Est, s'est encore avivée. Face à la rhétorique comminatoire du Nord, la Corée du Sud a scellé, le 7 octobre, un accord avec les Etats-Unis, qui devrait lui permettre de pratiquement tripler la portée de ses missiles balistiques. Lire : "Le programme balistique nord-coréen : quelles menaces ?"

Related: