background preloader

Entre 2000 et 2030, l’espace urbain mondial aura triplé

Entre 2000 et 2030, l’espace urbain mondial aura triplé
En 2011, la population mondiale a franchi la barre des 7 milliards d’individus. Et la moitié de ceux-ci vivaient dans les villes, une première dans l’histoire de l’humanité. La tendance ne va pas s’inverser de sitôt puisque les Nations unies estimaient l’an dernier qu’en 2030, nous frôlerions les 5 milliards d’urbains (sur 8,3 milliards de Terriens). C’est donc près de 1,5 milliard d’humains supplémentaires qu’il va falloir loger en ville d’ici deux décennies. Un pari gigantesque auquel se sont intéressés des géographes et environnementalistes dans une étude publiée le 17 septembre par les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Ces chercheurs sont partis du constat que la plupart des modèles sur la croissance urbaine fonctionnent à l’échelle d’une ville, d’une région ou, plus rarement, d’un pays, mais que, à l’échelle mondiale, rien ou presque ne permettait d’évaluer la manière dont les villes allaient pousser ainsi que leur impact sur l’environnement.

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/09/23/entre-2000-et-2030-espace-urbain-mondial-geographie-biodiversite/

Related:  homme détruit la natureÉcologieBazar temporaire 172. urbanisation et croissance urbaine, paysages et espaces

Dès 2012, dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation. Disparition des derniers gisements de ressources, matières premières, réserves et minerais On aurait pu croire les gisements géologiques inépuisables. Mais il n'en reste pas pour des millénaires, ni même pour des siècles, mais seulement pour quelques dizaines d'années. Preuve qu'à cette allure notre civilisation technologique n'est pas du tout durable sous sa forme actuelle et qu'elle doit évoluer au plus vite. Mais nous avons peut-être 50 ans d'avance sur notre temps, car les ressources ne manifestent encore aucun signe de pénurie ! Ce terrible échéancier, dont pratiquement personne n'a entendu parler (mise à part la fin du pétrole), nous amène à nous interroger sur le fonctionnement inconscient de notre civilisation qui s'apprête à livrer aux générations futures une Terre vidée de ses richesses et de sa substance. Notre planète n'est pas infinie.

Un nouveau « continent » de déchets a été découvert dans l'océan Atlantique Nord ! On la croyait spécifique au nord-est de l'océan Pacifique, la célèbre « grande plaque de déchets du Pacifique » a également son équivalent dans l'Atlantique Nord : un nouveau continent de déchets déjà plus grand que la France a été découvert ! En 1997, le capitaine Charles Moore, fondateur de l'Algalita Marine Research Foundation, découvrit la « grande plaque de déchets du Pacifique » (Great Pacific Garbage Patch), une zone océanique dans l'océan Pacifique qui, avec les courants marins, concentre les déchets que nous rejettons directement en mer mais surtout ceux issus de nos activités terrestres. En 2007, de nouvelles observations avaient montré que cette zone s'accroissait constamment et atteignait déjà 3,43 millions de km², soit une surface plus importante qu'un géant comme l'Inde !

L’urbanisation du monde Le monde ne cesse de s’urbaniser. Les pays développés sont très largement urbains, les trois quarts de leurs habitants vivant dans des villes. Si les taux d’urbanisation des pays en développement sont bien moindres, ces pays abritent plus de deux milliards de citadins, sur les quelque trois milliards que compte la planète. Croissance urbaine et développement économique sont longtemps allés de pair. Aujourd’hui, les interactions ne sont plus toujours positives, en particulier dans les pays pauvres, où l’urbanisation semble un phénomène largement autonome. Un développement durable de la planète suppose certes de meilleures conditions de vie en milieu urbain mais aussi d’autres modes de vie, plus respectueux de l’environnement tant local que global. Croissance démographique mondiale : vers un monde urbain qui soulève bien des défis São Paulo (Brésil)© Ana Paula Hirama / Flickr - CC BY-SA Aujourd'hui, la croissance démographique se fait principalement en ville et dans les pays en voie de développement. Ceux-ci devront faire face à des défis colossaux que peinent à relever les pays les plus avancés... Principaux faits et chiffres pour mieux comprendre cette transformation planétaire de nos civilisations. En 2008, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, plus de la moitié de la population vivait en milieu urbain.

Comment les immenses centrales à charbon chinoises aggravent la crise de l’eau Dix milliards de mètres cubes d'eau, soit un quart du volume du Huang He, le second plus long fleuve chinois. C'est ce que vont engloutir chaque année les 16 immenses centrales à charbon que la Chine est en train de construire dans le nord du pays, déclenchant ainsi une sévère crise de l'eau dans ces contrées des plus arides, préviennent des experts de Greenpeace. Selon un rapport de l'ONG, Thirsty Coal : A Water Crisis Exacerbated, ces centrales d'une capacité totale installée de 600 gigawatts, qui doivent être achevées en 2015, s'avéreront cruciales pour un pays dont la croissance effrénée, et donc la soif d'énergie, repose à 70 % sur ce combustible fossile.

Cinq fois plus de pesticides autorisés dans l'eau du robinet depuis février 2011 ! En toute discrétion... ministère Santé décidé multiplier 5 concentration maximale autorisée pesticides eau robinet Ne le lisez pas trop fort, ça risquerait de s'ébruiter : En catimini, en février 2011, le ministère de la Santé a décidé de multiplier par 5 la concentration maximale autorisée pour les pesticides dans l'eau du robinet. Désormais à consommer avec modération... C'est l'association Générations Futures, ONG spécialisée dans la question des pesticides, qui a levé le lièvre le 7 février 2012, dans une indifférence médiatique totale. Depuis 1998, un avis du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (CSHPF) tenait lieu de réglementation. Les pesticides, c'est bon... buvez-en !

Les mégapoles face aux défis de l'urbanisation Des villes gigantesques qui ne cessent de grossir, alimentées par le flux des migrants : en 2007, on comptait 22 villes de plus de 10 millions d’habitants. Aujourd’hui, il en existe 28. Un mouvement perpétuel que le photographe Martin Roemers a voulu saisir. En 2007, il commence son travail au long cours, à travers 15 capitales. Sa quête va durer huit ans. Il procède avec un très long temps de pose pour capter l'anonyme au milieu de flux mouvants. L'urbanisation du monde Numéro coordonné par Mona Chollet Lire le compte rendu de ce numéro, paru dans Le Monde diplomatique de décembre 2010, par Saskia Sassen. Utopies dévoyéesMona Chollet I. L’ère des mégapoles Près d'un tiers des colonies d'abeilles ont péri cet hiver aux Etats-Unis Près d'un tiers des colonies d'abeilles aux Etats-Unis ont été décimées au cours de l'hiver 2012-2013, sans qu'une raison particulière ait pu être dégagée, selon une étude réalisée par le ministère de l'agriculture américain (USDA) et des associations professionnelles, publiée mardi 7 mai. La population d'abeilles a décliné de 31,1 % l'hiver dernier, selon les résultats préliminaires d'une enquête réalisée auprès de plus de 6 200 producteurs d'abeilles aux Etats-Unis par l'USDA, en collaboration avec l'association AIA (Apiary Inspectors of America) et Bee Informed Partnership. Selon cette étude, la perte subie ces derniers mois par les abeilles américaines est 42 % plus importante que l'hiver précédent, lorsque 21,9 % d'entre elles avaient disparu. Les abeilles connaissent depuis six ans de très importants taux de mortalité, de 30,5 % en moyenne, sans que les experts s'accordent sur un facteur déterminant.

UNIVERSITE DU QUEBEC A MONTREAL - AOUT 2014 - Thèse en ligne : Impacts de l’extraction de biomasse forestière sur le sol et la productivité des stations forestières Oumouhou, M'bark (2012). Impacts de l’extraction de biomasse forestière sur le sol et la productivité des stations forestières. Mémoire. Urbanisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte de l'urbanisation par pays en 2006 Histoire[modifier | modifier le code] Les premières villes importantes connues apparaissent à la fin du Néolithique, avec la culture de Cucuteni-Trypillia à partir de la fin du Ve millénaire avant notre ère, en Ukraine, Roumanie et Moldavie, ces villes pouvaient atteindre plus de 15000 habitants et plusieurs kilomètre carrés, elles étaient très planifiées et organisées en plan elliptique concentriques[1].

BIOENERGIE 03/03/15 L’Atlas 2015 de l’approvisionnement bois-énergie en Rhône-Alpes L’ADEME Rhône-Alpes vient de publier l’Atlas 2015 de l’approvisionnement régional en bois-énergie. Réalisé à partir de donnés 2012, il dresse un état des approvisionnements en énergie-bois en Rhône-Alpes, sur les données suivantes : Les fournisseurs de bois-énergie en Rhône-AlpesProduction de bois-énergie, répartition par catégories et par départementPrix observésÉquipement de la région en hangars de stockageCapacités de broyage en Rhône-AlpesDéveloppement de la certification de service « Chaleur Bois Qualité + » (CBQ+)La production de granulés bois Contexte

A Quito, 193 pays explorent la ville, « invention la plus complexe de l’humanité » Pour la troisième fois de leur histoire, les Nations unies organisent une conférence internationale sur la croissance des villes, Habitat III, du 17 au 20 octobre. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Simon Roger (Quito (Équateur), envoyé spécial) Déploiement policier imposant, avenues fermées à la circulation et barrières de sécurité délimitant, dimanche 16 octobre, l’entrée du parc du centre-ville de Quito (Equateur). Plus de la moitié de la population mondiale vit désormais dans des villes – ONU Selon un rapport de l’ONU sur l’urbanisation dans le monde publié jeudi, 2,5 milliard de personnes supplémentaires devraient vivre dans les zones urbaines d’ici 2050, d’où la nécessité de mettre en place un programme de planification urbaine et d’accorder une plus grande attention aux petites villes où vivent la majorité de la population. « Aujourd’hui, 54% de la population mondiale vit dans les zones urbaines, une proportion qui devrait passer à 66% en 2050 », a indiqué le service des populations du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU dans l’édition 2014 du rapport sur les perspectives de l’urbanisation. Selon les projections de l’ONU, l’effet combiné de l’urbanisation croissante et de la croissance contribuera à une augmentation de 2,5 milliards de personnes supplémentaires dans les villes, dont 37% en Inde, qui a actuellement la plus grande population rurale, suivi par la Chine et le Nigeria. Source: Centre d’actualités de l’ONU

Related: