background preloader

6. Kulturica : Pythagore et la musique

6. Kulturica : Pythagore et la musique
Pythagore a mis en évidence les rapports étroits qui unissent la musique et le nombre, rapports que l’on peut résumer aujourd’hui sous le terme de « fréquence ». Et, pour Pythagore, des nombres « harmonieux » entre eux donnent des sons harmonieux entre eux. Mathématiques musicales : tout commence avec Pythagore L’inexistence des mathématiques musicales avant l’époque de Pythagore, du moins en Ociddent, n’a jamais empêché personne de jouer de la musique : un roseau percé de trous, une corde tendue pincée à différentes hauteurs, et aussi le chant, les boîtes sur lesquelles on peut battre des rythmes… tout cela existait déjà bien avant les chiffres. Ses remarques très justes, confirmées par les sciences acoustiques, n’ont malheureusement jamais été comprises ni employées intelligemment en Occident. La Divine Tetraktys Peut-être ce sujet fera-t-il l’objet d’une page particulière du site Kulturica, ou peut-être non, mais il faut introduire ici le concept pythagoricien essentiel de Tetraktys. Related:  Pythagore de SamosMusique & mathématiques.

4. Futura Sciences Pythagore de Samos (VIe siècle av. J.-C.) est un des mathématiciens les plus connus de nos jours, notamment grâce à son théorème qui accompagne le quotidien (ou presque) de tout écolier. Pourtant, on ne possède aucun document historique directement rédigé de sa main. Comme pour la plupart des savants antérieurs à Platon (IVe siècle av. J. Il existe quatre biographies de Pythagore, dont deux qui se distinguent par leur ampleur : il s'agit des récits de Diogène Laërce et de Jamblique, tous deux datant environ du IIIe siècle. Il est difficile de dire si un fait quelconque, mentionné dans ces biographies, est authentique ou pas. 1 - Une vie de voyages Mnesarchus, son père, et Parthenis, sa mère, vivaient sur l'île de Samos. Dès ses premières années, l'enfant fait preuve d'une intelligence et d'une sagesse exceptionnelles. Il entame alors une série de voyages qui dureront plus de vingt ans et qui le mèneront dans les lieux où la connaissance de l'époque était la plus féconde. . Référence :

Encyclopédisque - Encyclopédisque, l’encyclopédie en ligne du 45 tours francophone La construction des gammes musicales L’histoire dit que Pythagore s’amusait à faire vibrer des cordes de différentes longueurs et de différentes tensions pour étudier les rapports des sons entre eux. On peut faire la même expérience sur une guitare. Lorsqu’on fait vibrer une corde de guitare, plus la partie vibrante est longue, plus le son est bas et, vice versa, plus elle est courte, plus le son est aigu. Si on appuie sur une corde à la 12e case, le son entendu sera à l’octave du son de la corde à vide; il aura une fréquence deux fois plus élevée. Bien entendu, Pythagore ne connaissait pas la physique comme vous; la notion de fréquence lui était inconnue, mais il savait sûrement reconnaître quand un son était à l’octave d’un autre son. Ainsi, deux sons sont à l’octave l’un de l’autre si le rapport de leurs fréquences est égal à deux: On raconte que Pythagore en avait déduit que la hauteur d’un son, qui pour nous correspond à la fréquence f, est inversement proportionnelle à la longueur de la corde: La fréquence et Simon Stevin

3. Maths et tiques Pythagore de Samos - Grec (-569 ; -475) Cliquer sur l'image pour voir d'autres portraits Pythagore est né à Samos (Grèce) vers -570 avant J.C. Pythagore acquiert ses connaissances au cours de ses voyages (Syrie, Egypte, Babylone, ...). Pythagore est un des premiers à affirmer que la terre est sphérique et qu'elle gravite avec d'autres planètes autour d'un feu central. Le théorème de Pythagore bien connu des élèves de 4e, n'est en fait pas une découverte de Pythagore, il était déjà connu sur des cas particuliers par les Chinois et les Babyloniens 1000 ans avant lui. Les Egyptiens connaissaient aussi le théorème. Cependant, les pythagoriciens généralisent le théorème pour tout triangle rectangle. Voir des animations externes sur le théorème de Pythagore : Animation 1 Animation 2 Animation 3 Une légende raconte que pour remercier les Dieux de cette découverte, les pythagoriciens auraient sacrifié 100 bœufs. Une autre légende raconte comment Pythagore aurait posé les bases de la musique.

Musique libre et gratuite La musique et les mathématiques Cédric Villani, mathématicien et lauréat de la prestigieuse médaille Fields est l'invité de la Matinale culturelle. Il nous parlera de son envie de créer un musée des mathématiques à Paris. L'occasion d'explorer le lien fort qui existe entre les maths et la musique. Ce lien ne date pas d'hier puisque dès l'antiquité la musique est associée aux mathématiques. Elle est même considérée par Pythagore au VIe siècle avant J.C. comme étant une science mathématique, au même titre que l'arithmétique, l'astronomie et la géométrie. On cite souvent Pythagore comme l'un des pères de la théorie musicale. Un travail que continuera, des siècles plus tard, Jean-Philippe Rameau - dont nous célébrons le 250e anniversaire de la mort cette année - avec son fameux Traité de l'harmonie réduite à ses principes naturels publié en 1722. La musique serait donc mathématique, c'est du moins ce que disait Leibniz en 1712 : Au XXe siècle, les compositeurs cherchent à tout prix à se détacher de la musique tonale.

7. le repaire des sciences : Astronomie Pythagore de Samos La doctrine des nombres et de l'harmonie du monde céleste marquèrent la naissance de l'astronomie grecque. C'est au fait d'être passée directement des mythes à la recherche philosophique que l'astronomie grecque doit sa grandeur et son attrait. A l'inverse de toutes les autres civilisations, elle ne traversa pas une phase intensive d'observation des corps célestes. Les Grecs s'intéressèrent tout de suite aux causes et aux principes des choses. L'harmonie des corps célestesOn sait très peu de choses sur la vie de Pythagore. Pourquoi par la suite la science des nombres s'est-elle appelée mathématiques ? La présence de nombres entiers derrière les mouvements des planètes donna lieu à deux spéculations importantes. En musique, la gamme pythagoricienne La théorie de PhilolaosA la fin du Vème siècle avant J. Un biographie de Pythagore plus détaillée Resituer l'histoire de l'étude du système solaire

QCM Musique Le but de ce dossier est de vous expliquer ce que sont les tons voisins en musique. La première partie donnera une définition simple du phénomène et la deuxième (plus technique) en montrera l’utilité dans la musique tonale chez les compositeurs baroques classiques et romantiques jusqu’à Arnold Schönberg, qui a élargi cette théorie jusqu’à établir la carte des régions tonales. I) Définition et représentation Les tons voisins en musique sont les tonalités (= gammes) les plus proches de la tonalité initiale d’une œuvre. Schématiquement, on peut représenter les 30 tonalités par un hôtel à 15 niveaux avec 7 sous-sols, un rez-de-chaussée et 7 étages. Ainsi pour monter d’un étage, il y a deux opérations possibles selon l’endroit où l’on se trouve : on peut ajouter un dièse ou bien retirer un bémol. - Le ton relatif : la gamme qui a la même armure mais dans un mode différent. - Les deux tons qui sont à l’étage supérieur (+1# /-1b). - Les deux tons qui sont à l’étage inférieur (-1# /+1b).

LES MATHÉMATIQUES DE LA MUSIQUE - Orchestre symphonique de Montréal Peut-on expliquer mathématiquement l’harmonie ? Retrouve t-on des formes géométriques en musique? Peut on dire que la musique tout comme les mathématiques sont des outils pour la science ? Lors du concert Les mathématiques de la musique nous aborderons et donnerons des clés aux jeunes pour aller plus loin, grâce à des œuvres de Strauss, Rameau, Mahler, Bach, Saint-Saëns, Bartók ou encore Goulet. Découvrons ensemble comment Mathématiques et musique sont liés et font bon ménage à l’OSM ! Programmation: Strauss – Ainsi parlait Zarathoustra, ouverture Maxime Goulet : Citius, Altius, Fortius Rameau – Suite de Ballet : III. La musique : une histoire d’ondes La musique est l’art de jouer avec les sons! Même si les sons forment des ondes complexes qui ne sont pas parfaitement sinusoïdales, quelques notions de physique de base permettent de décrire les sonorités musicales. Si le son est une onde caractérisée par une amplitude et une fréquence, elle l’est aussi par sa forme : le timbre. Réponse :

2. Encyclopédie Wikipédia Pythagore (en grec ancien : Πυθαγόρας / Puthagóras) est un réformateur religieux et philosophe présocratique qui serait né aux environs de 580 av. J.-C. à Samos, une île de la mer Égée au sud-est de la ville d'Athènes ; on établit sa mort vers 495 av. Le néopythagorisme est néanmoins empreint d'une mystique des nombres[n 1], déjà présente dans la pensée de Pythagore. D'après un écho marquant d’Héraclide du Pont[5] évoqué par Cicéron, Pythagore serait le premier penseur grec à s’être qualifié lui-même de φιλόσοφος (philosophos), dont le sens est « ami du savoir ou de la sagesse » : « Par la même raison, sans doute, tous ceux qui se sont attachés depuis aux sciences contemplatives, ont été tenus pour Sages, et ont été nommés tels, jusques au temps de Pythagore, qui mit le premier en vogue le nom de philosophes. — Cicéron, Tusculanes, V, 3, § 8 Sources[modifier | modifier le code] La plupart des sources majeures sur la vie de Pythagore datent de l'époque romaine. Quatrième initiation.

3 outils en ligne pour editer des videos Si l’usage de la vidéo en classe est un véritable plus pédagogique incontestable, ce média bien particulier peut aussi poser de vrais problèmes dès qu’il s’agit de monter ou d’éditer des images brutes. Il faut des ordinateurs puissants et des logiciels pros et onéreux à l’apprentissage souvent aride. Voici 3 outils en ligne pour éditer des vidéos facilement. 1 – Pixorial. 2 – WeVideo. 3 – Wideo. Sur le même thème

Fête de la musique : ce que les règles de l'harmonie doivent à l'arithmétique HARMONIE. "La musique est un exercice d'arithmétique inconscient où l'esprit ne sait pas ce qu'il compte", écrivait le mathématicien Leibniz au 17e siècle. Car il y a fort à parier que vous ne pensez guère aux mathématiques lorsqu'une mélodie traverse vos oreilles. Et pourtant : nous estimons inconsciemment les rapports de fréquence (ce qu'on appelle intervalles) entre les sons successifs (dits "mélodiques") ou simultanés (dits "harmoniques"). Autrement dit, pour juger les sons agréables ou non, et même lorsqu'il n'a jamais reçu de cours de solfège... notre cerveau joue aux maths. Aux origines pythagoriciennes de la musique: la division d'une corde Il y a environ 500 années avant notre ère, Pythagore fut parmi les premiers à formaliser un lien entre musique et ordre mathématique. FRACTIONS. Les intervalles en musique Octave, quarte, quinte... etc. Rien de plus simple à distinguer qu'une octave ! CONSTRUCTION. Le problème de la construction pythagoricienne ? Bach et la gamme tempérée

Related: