background preloader

Sans herbicide, la récolte est plus belle

Sans herbicide, la récolte est plus belle
«Et voilà notre fierté de l’année.» D’un geste large, Nicolas Munier-Jolain, de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) balaye le champ de blé. Nous sommes début juillet, le grain sera moissonné d’ici peu. Le champ semble banal aux yeux du citadin. L’œil exercé de l’agriculteur, lui, aurait tout de suite repéré des détails révélateurs. Cet étrange mélange de blés sur un seul champ, les uns très «barbus», les autres non. Un garde-manger gratuit Or, poursuit Munier-Jolain, «ce champ n’a pas reçu le moindre traitement d’herbicide depuis douze années consécutives». Ce champ de blé si particulier se trouve sur le site d’Epoisses (Côte-d’Or) de l’Inra, près de Dijon. Le domaine provient d’un monastère fondé par les ducs de Bourgogne au XIIe siècle. Formidable retournement de situation. Dix parcelles, quatre stratégies Lors du premier semis dans un champ nouveau, la plante domestiquée se montre souvent capable d’écraser ses compétitrices puisqu’elle domine en nombre de graines.

http://www.liberation.fr/sciences/2012/09/20/sans-herbicide-la-recolte-est-plus-belle_847703

Related:  AGRICULTURE BIOPesticides et autres poisons

Reponse d'une lectrice suite a l'article du Nouvel Observateur "Utopie du bio" Réponse de Bénédicte Delloye, à la suite de l'article "L'utopie du bio", paru dans le Nouvel Observateur en novembre 2012. Bénédicte est maraîchère bio et ancienne stagiaire à la ferme de Sainte Marthe.Contact : bdelloye@gmail.comSon site : www.benedictealacampagne.com Bruxelles, le 12 novembre 2012 Cher Monsieur Gruhier, Permettez-moi de vous envoyer quelques mots à propos de votre article « L’utopie du bio » paru dans le Nouvel Obs du 1er novembre dernier. Sa lecture m’a à la fois mise en colère et attristée tant par son contenu, son angle de vue, son argumentaire que par l’impact néfaste qu’il peut avoir sur le public.

Les Johnson: un couple, deux enfants et zéro déchet depuis trois ans La famille Johnson – @ Thomas J. Story Béa Johnson et sa famille sont connus Outre Atlantique pour un défi qu’ils relèvent depuis trois ans : vivre sans générer de déchets. Pourquoi ce choix ? Sommaire numéro 66 - L'âge de faire A Revest-des-Brousses, la place aux jeux Créer du lien par le plaisir de jouer : c’est le pari réussi de la ludothèque itinérante « Ludobrousse », qui sillonne les villages de Haute-Provence. Reportage à l’occasion de la « fête du jeu », placée sous le signe de la débrouille. Lire un extrait :

Agroécologie et permaculture : plus ou moins productives que l’agriculture industrielle ? Agroécologie et permaculture : plus ou moins productives que l’agriculture industrielle ? Il existe trois façons de mesurer la productivité agricole : La productivité par travailleur. C’est là que l’agriculture moderne a construit sa force et s’est rendue totalement imbattable. Et ce qui a fait le drame des paysans du « tiers-monde ». Un paysan occidental sur son tracteur, travaillant seul son champ de plusieurs centaines d’hectares, même lorsque l’on retranche le coût de la mécanisation, des intrants et des produits phytosanitaire reste des dizaines de fois plus productif qu’un paysan du « Sud ».

Agriculture bio : le Figaro répand la peur et l’incertitude Le FUD (fear, doubt and uncertainty, expression anglaise) est un outil rhétorique qui distille l’intox médiatique. Il est souvent employé par certains médias sur des dossiers bousculant l’ordre établi, par exemple le bio. Dans son édition du week-end (le 22 février 2013), le Figaro Magazine livre un bel exemple de FUD, dénigrant habilement le bio dans l’esprit du grand public. Les spécialistes de la question, eux, reconnaîtront l’arnaque, non pas du bio, mais d’un tel travail journalistique, qui rajoute de la confusion à la confusion, au profit, bien sûr, d’un immobilisme de nos comportements alimentaires. Décryptage de ce dossier, pompeusement intitulé « La vérité sur le Bio ».

Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis C'est un pas de plus vers la reconnaissance des maladies professionnelles des agriculteurs. Lundi 7 mai, est entré en vigueur un décret qui reconnaît la maladie de Parkinson comme maladie professionnelle et établit explicitement un lien de causalité entre cette pathologie – seconde maladie neurodégénérative en France après Alzheimer – et l'usage des pesticides.

Londres : un supermarché zéro gâchis Valeurs sociales et écologiques. C’est le crédo développé par The People's Supermarket, un supermarché coopératif installé à Londres, en Grande-Bretagne. Il commercialise des produits locaux, artisanaux et bio (achetés en général à de petits producteurs), pour ses clients membres ainsi que le grand public. Première particularité : pour devenir membre, il suffit de payer une adhésion de 25 livres par an (environ 31 euros). Chaque membre bénéficie ensuite de 10% de réduction sur tout le magasin, à condition d’y travailler bénévolement quatre heures par mois. Deuxième particularité : une gestion des déchets là encore hors norme.

Avancement Les initiatives locales de démarche de Trame verte et bleue, à toutes les échelles du territoire, se multiplient et montrent concrètement qu’il est possible d’agir. A ce titre de nombreux SCOT et PLU intègrent notamment l'enjeu des continuités écologiques au cours de leur élaboration ou de leur révision. Aujourd'hui, la totalité des régions métropolitaines est engagée dans des démarches d’élaboration des schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE) en partenariat Etat/Région, en concertation ou co-construction avec les acteurs locaux (ateliers thématiques ou territoriaux) et en association avec les comités régionaux trames verte et bleue, constitués de 5 collèges.

Peut-on gagner sa vie avec la permaculture ? On parle de plus en plus de la permaculture. Nombreuses sont les personnes qui s'y intéressent, les avantages sont nombreux, le côté éthique attire... Peut-on en vivre ? Qu'est-ce que la permaculture ? A l'origine, la permaculture est une "science" qui se base sur trois principes fondamentaux : Etalement urbain : l'Observatoire sur la consommation des terres agricoles enfin installé La France artificialise 79 000 hectares de terre par an, soit l’équivalent en quatre ans de la surface agricole d’un département. Pour commencer à enrayer ce gâchis, un Observatoire est mis en place. Créé par la loi de modernisation de l’agriculture de 2010, l’Observatoire national de la consommation des espaces agricoles (Oncea) a enfin vu le jour, mercredi 17 avril. Il est présidé par la députée socialiste de l’Hérault Fanny Dombre-Coste, membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire à l’Assemblée.

Remplacer l'eau de javel USDAgov / Foter.com / CC BY L'eau de javel est souvent utilisée pour nettoyer et désinfecter votre intérieur. Cependant, ce produit est très nocif pour votre santé et pour l'environnement lorsqu'il est rejeté dans la nature. Agir pour la planète vous aide à comprendre les risques dus à l'utilisation de l'eau de javel et trouver des alternatives pour remplacer ce produit dangereux. Nocive pour la santé L'eau de javel est toxique et corrosive.

Mobilisez-vous pour la sauvegarde des forêts et du climat Greenpeace appelle à « zéro déforestation d'ici 2020 » ! La déforestation tropicale est responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, davantage que le secteur des transports au niveau mondial. Pour sauver le climat, il faut sauver les forêts ! Chaque année, 13 millions d'hectares de forêts disparaissent, soit environ un quart de la superficie de la France. Labels Bio et labels plus ou moins Bio Labels Bio et labels plus ou moins Bio Syl20 iDeal | Mercredi 15 Mai 2013 Un DEBAT iDealMag est ouvert sur cette question Suite et "volet 2" de notre article publié le 23 avril 2013 sur le thème : Labels Bio grandes surfaces : tromperie sans modération *En réponse à l'article, deux commentaires importants ont été postés par les représentants d'un Label Bio " Nature & Progrès " et un professionnel représentant des agriculteurs et éleveurs Bio .

Related:  agriculture