background preloader

Les satellites de Saturne

Les satellites de Saturne
Related:  SaturneLes Satellites de Saturne

La formation de Saturne Le ballet des lunes de Saturne révèle l'intérieur de la planète Forte dissipation d'énergie à l'intérieur de Saturne Observés depuis le milieu du XVIIe siècle, on pensait les mouvements des principaux satellites de Saturne parfaitement connus. Pourtant, en utilisant plus d'un siècle d'observations précises, une équipe internationale menée par des chercheurs de l'Observatoire de Paris, de l'UPMC, du Service d'Astrophysique-AIM du CEA/IRFU et de l'Université Paris Diderot a mis en évidence de petites accélérations associées aux effets de marées produits par chacun des satellites sur Saturne. Jusqu'alors considérés comme faibles, ces effets de marées s'avèrent dix fois plus forts que prévu, expliquant probablement l'origine des geysers observés par la mission CASSINI sur le satellite Encelade. L'influence subtile de Saturne L'astrométrie est la discipline astronomique qui s'intéresse à déterminer avec une précision maximale les positions des corps célestes dans l'espace. Publications :

Depuis la lune de Saturne, Titan : la première image d’un grand système de rivières sur un autre monde. La première rivière liquide observée sur un autre corps planétaire s’étend sur plus de 400 kilomètres à partir de sa source jusqu’à une grande mer. En utilisant les instruments d’imagerie radar de la sonde spatiale Cassini, qui ont fourni l’image ci-contre (clic pour agrandir), les scientifiques de la NASA ont pu déterminer que l’étrange caractéristique géologique est probablement un fleuve alors que la surface lisse et noire, à l’intérieur des méandres et des canaux, suggère la présence d’un liquide qui pourrait sans doute être un hydrocarbure. L’image radar, selon la NASA, a été prise le 26 septembre 2012 et elle détaille la région polaire nord de Titan, où la rivière se jette dans le Kraken Mare, un grand lac qui est similaire en taille à la mer Caspienne et à la mer Méditerranée. Décrivant la localisation, les astronomes de la NASA précisent que le système de rivières pourrait leur donner une meilleure image de la surface fracturée de la planète.

La Planète Saturne Saturne est la sixième planète de notre système solaire, située entre Jupiter et Uranus.Elle mesure 120 536 km de diamètre et pèse 5,68 trillions de tonnes.Le diamètre orbital de cette planète a un rayon de 1,43 milliards de km, parcourus à une vitesse supérieure à 34 500 km/heure.La température en surface avoisine une moyenne de -150 °C.Saturne a aujourd'hui dix-huit satellites, dont les cinq plus importants sont (par ordre décroissant de diamètre) : Titan, Rhéa, Japet, Dioné et Thétys. Saturne est, après Jupiter, la deuxième planète la plus importante de notre système solaire et, comme elle, fait partie du groupe des Géantes (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). Leurs points communs ne s'arrêtent pas là, puisque dans la mythologie romaine le dieu Saturne est le père de Jupiter. Saturne a la plus petite densité des planètes de notre système solaire : 0,7 g/cm3 (1 étant la référence de l'eau). La Planète Uranus Retour à la Carte du Système Solaire Luna P, ramène-moi à la maison !

Les anneaux de Saturne Bien qu'ils paraissent d'un seul tenant vu de la Terre, les anneaux de Saturne sont constitués d'innombrables particules, chacune sur une orbite propre, de silicates, d'oxyde de fer et de particules de glace d'une taille variant du grain de poussière à celle d'une petite automobile. Deux théories principales ont été avancées pour en expliquer l'origine. La première, proposée par Édouard Albert Roche au xixe siècle, propose que les anneaux proviennent d'une lune de Saturne dont l'orbite se serait trop rapprochée de la planète et qui aurait été mise en morceaux par les forces de marée. Une variation de cette théorie suppose que la lune a été désintégrée par l'impact d'une grosse comète ou d'un astéroïde.La deuxième théorie propose que les anneaux n'ont jamais constitué une lune mais qu'ils sont les restes de la nébuleuse planétaire qui a formé Saturne. Depuis la Terre, trois anneaux peuvent être vus : deux anneaux proéminents (A et B) et un anneau plus faible.

Pendant qu'une Lune s'éclipse, une autre apparaît GLACE. Les majestueux anneaux qui entourent Saturne sont composés à 90-95% de glace d’eau. C'est au bord de l'anneau A (le plus externe) que les scientifiques ont remarqué une anomalie : un arc 20% plus lumineux de 1200 km de long et 10 de large apparaît sur les images prises par la sonde Cassini. Les scientifiques ont également constaté une protubérance inhabituelle dans le profil habituellement lisse du bord de l'anneau. Alors que certains terriens ont admiré ce 15 avril une éclipse de Lune, d'autres sont peut-être en train d'observer un nouveau satellite se former sur Saturne. Une nouvelle Lune baptisée Peggy ? Les scientifiques croient que l'arc et la protubérance sont causés par les effets gravitationnels d'un objet à proximité immédiate de l'anneau. "Nous assistons peut-être à une naissance. PARTICULES. Au moment de la formation des plus gros satellites de Saturne, la planète avait un système d'anneaux bien plus imposant d'où pouvaient se détacher des éléments de grande taille.

Saturne 6ème planète Saturne, le "seigneur des anneaux" est la deuxième plus grosse planète du système solaire et la sixième en partant du Soleil. Sa masse vaut 95 fois celle de la Terre ; et son volume 900 fois. Elle accomplit une révolution en 29 années et 167 jours. Lorsqu'en 1610 Galilée braqua sa lunette dans la direction de Saturne il observa quelque chose d'étrange de chaque côté de la planète. Le mystère fut résolu en 1656 par le Hollandais Christian Huygens : Il s'agissait d'anneaux. Saturne est la moins dense des planètes; sa densité (0.7) est plus faible que celle de l'eau. Comme Jupiter, Saturne est composé d'approximativement de 75% d'hydrogène et de 25% d'hélium avec des traces d'eau, de méthane et de gaz d'ammoniac, semblable à la composition de la Nébuleuse Solaire primordiale lors de la formation du système solaire. Les bandes si proéminentes sur Jupiter sont beaucoup plus faibles sur Saturne. Saturne compte 62 satellites en rotation autour d'elle. Structure interne de Saturne Photographies

Saturne (planète) | wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Saturne. Saturne est la deuxième planète la plus massive du Système solaire, 3,3 fois moins que Jupiter, mais 5,5 fois plus que Neptune et 6,5 fois plus qu'Uranus. Saturne est la seule planète du Système solaire dont la masse volumique moyenne est inférieure à celle de l'eau : 0,69 g/cm³. La haute atmosphère de Saturne est constituée à 93,2 % d'hydrogène et à 6,7 % d'hélium en termes de molécules de gaz (96,5 % d'hydrogène et 3,5 % d'hélium en termes d'atomes). La quantité d'éléments plus lourds que l'hélium n'est pas connue avec précision, mais on suppose que leurs proportions correspondent aux abondances initiales lors de la formation du Système solaire. Saturne a une température interne très élevée, atteignant probablement 12 000 K dans le noyau, et dégage, à l'instar de Jupiter, plus d'énergie qu'elle n'en reçoit du Soleil. Animation du système nuageux polaire hexagonal.

Dioné, satellite de Saturne (SIV) Dioné est le douzième des satellites connus de Saturne. Il fut découvert par l'astronome franco-italien Jean-Dominique Cassini en 1684. Dioné est la plus dense des satellites de Saturne après Titan (dont la densité est accrue par compression gravitationnelle). Il est d'abord composé de glace d'eau (comme Rhéa et Téthys) mais doit posséder une part considérable de matériau dense comme des roches de silicates (sous la forme d'un noyau constituant 1/3 de la masse de l'astre). Comme la plupart des satellites du système solaire, Dioné tourne sur lui-même de façon synchrone : Sa période de rotation est égale à sa période orbitale autour de la planète. Sur l'hémisphère "arrière" de Dioné, on observe un réseau de filets brillants sur un fond sombre et quelques cratères visibles. L'hémisphère "avant" est lui très cratérisé (avec des cratères de plus de 100 km de diamètre) et uniformément brillant. Cela est interprété comme suit : rapidement après sa formation, Dioné fut active.

Photo des anneaux de Saturne Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter La sonde Cassini orbitant autour de Saturne a pris ces derniers mois les plus belles images jamais réalisées des anneaux de cette planète. Ces images en noir et blanc semblent tout droit sorties d'un projet artistique et pourtant, elles immortalisent une structure bien réelle : celle de Saturne. En effet, bien qu'ils semblant statiques et immobiles, les anneaux de Saturne constitué de roche et de glace, sont en réalité en mouvement perpétuel et fluctuant. La sonde Cassini lancée en 1997 s'est placée en orbite autour de Saturne en 2004, étudiant la planète mais aussi toutes ses lunes. Comme l’a souligné Carolyn Porco de l’Institut de science spatial, "nous entrons dans un nouvel épisode du voyage d’exploration de Cassini à travers le système de Saturne".

Les anneaux de Saturne Données sur les anneaux de Saturne Les anneaux de Saturne ont intrigué les astronomes depuis leur découverte faite par Galilée en 1610 à l'aide du premier télescope. L'énigme n'a fait que croître depuis que les sondes Voyager 1 et 2 ont intensément photographié le système d'anneaux en 1980 et 81. Les anneaux ont été nommés par des lettres dans l'ordre de leur découverte. Données : Document original : NASA Official: J. Les pages consacrées aux satellites de Saturne : Pan, Daphnis, Atlas, Prométhée, S/2004 S3, S/2004 S4, S/2004 S6, Pandore, Épiméthée, Janus, Mimas, Méthone, Pallène, Encélade, Télesto, Téthys, Calypso, Dioné, Hélène, Polydeuces, Rhéa, Titan, Hypérion, Japet, Kiviuq, Ijiraq, Phoebé, Paaliaq, Skathi, Albiorix, Erriapo, Siarnaq, Tarvos, Mundilfari, Narvi, Suttungr, Thrymr, Ymir, S/2004 S7 à S18, S/2004 S19 et S/2006 S1 à S/2006 S8. La planète Saturne ou la planète suivante : Uranus

De l'oxygène sur Dioné, satellite de Saturne Après Rhéa, Dioné est le deuxième satellite de Saturne à posséder une mince atmosphère d'oxygène. © Nasa/JPL De l'oxygène sur Dioné, satellite de Saturne - 2 Photos Admirez les satellites de Saturne en image Avec un diamètre de 1.123 kilomètres, Dioné est un satellite de Saturne qui en fait le tour en un peu moins de 3 jours, à la même distance que la Lune par rapport à la Terre. C'est un satellite glacé, le plus dense après Titan, sans doute en raison de la présence d'un noyau rocheux sous sa surface. C'est encore la sonde Cassini, en orbite autour de Saturne depuis l'été 2004 (après avoir quitté la Terre en octobre 1997), dont le spectromètre à plasma Caps (pour CAssini Plasma Spectrometer) a détecté la présence de molécules d'oxygène dans la fine atmosphère de Dioné au cours d'un survol en avril 2010, atmosphère que les scientifiques préfèrent appeler exosphère en raison de sa faible densité (l'équivalent de l'atmosphère terrestre à 480 kilomètres d'altitude). A voir aussi sur Internet

Photo de Saturne Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Fin août, la NASA a rendu publique de nouveaux clichés capturés par la sonde Cassini qui tourne autour de Saturne depuis plus de huit ans maintenant. C'est le 1er juillet 2004, soit il y a un peu plus de huit ans que la sonde Cassini s'est mise en orbite autour de la planète Saturne. Lorsque Cassini est arrivé près de Saturne il y a huit ans, l'hiver de l'hémisphère nord de la planète était d'une teinte bleu azuré. Des observations qui poussent aujourd'hui les chercheurs à continuer de scruter Titan à la recherche de phénomènes semblables. "C'est tellement fantastique d'expérimenter, à travers les instruments de Cassini, les changements de saison dans le système de Saturne", a commenté Amanda Hendrix, scientifique basé au Jet Propulsion Laboratory de la NASA.

Related: