background preloader

Le financement participatif peut-il bâtir des villes

Le financement participatif peut-il bâtir des villes
Le financement participatif (crowfunding ou "financement par la foule") est un marché en pleine expansion, expliquait le rapport de Crowdsourcing.org. Les 452 plateformes de financement participatif dénombrées dans le monde en avril 2012 ont récolté 1,1 milliard de dollars de fonds en 2011 pour les projets qu'elles accueillaient - dont plus de la moitié pour des projets hébergés par des plateformes européennes. Comme quoi, le modèle du financement participatif n'est pas un phénomène uniquement lié aux modes de financement anglo-saxons, que l'on dit traditionnellement plus sensibles au mécénat et à la prise de risque que l'Europe. Peut-être parce qu'en fait ce financement participatif fonctionne plutôt de plus en plus comme un système de prévente que comme un système de prise de risque ? Image : Répartition des 450 plateformes de crowfunding dans le monde selon le rapport de Crowdsourcing. Kickstarter en ses limites Image : page d'accueil du site Kickstarter. L'urbanisme Kickstarter

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2012/09/21/le-financement-participatif-peut-il-batir-des-villes/

Related:  Ville durable

Namur élue "commune la plus durable" de Belgique mardi 25 septembre 2012 à 20h03 La ville de Namur a remporté, mardi lors d'une cérémonie officielle à l'hôtel de ville de Bruxelles, l'élection de la commune la plus durable, grâce à son projet intitulé "Namur se fait durable et désirable". La commune anversoise de Merksplas a reçu une mention spéciale. La commune la plus durable 2012 est une première édition lancée par Cofely Services, filiale du groupe GDF Suez. 62 communes ont introduit plus de 80 projets. Un jury indépendant, présidé par l'explorateur et entrepreneur engagé Alain Hubert, en a retenu un par province.

De l’utopie à la réalité. Les coopératives d’habitants au service du logement abordable Télécharger l’article au format pdf Que peut-on attendre des coopératives d’habitants ? L’auteur n’en attend pas une révolution des modes de production de l’habitat. Selon lui, les coopératives constituent toutefois des outils en capacité de rompre avec les logiques de marché traditionnelles, à même de produire des logements accessibles au plus démunis. Comment devenir Business Angel ? Invitation à l’événement Fundme.fr Mercredi 3 octobre Startups - 3 octobre 2012 :: 11:23 :: Par Valentin-Pringuay La levée de fonds est un sujet incontournable pour une grande majorité des start-ups que nous rencontrons dans le cadre de la start-up de la semaine. Fundme.fr organise (avec Presse-Citron) un événement le 16 Octobre prochain sur la thématique de la levée de fonds. La levée de fonds est un sujet incontournable pour une grande majorité des start-ups que j’ai pu rencontrer dans le cadre de la start-up de la semaine. Malheureusement les entrepreneurs ne sont pas forcément rompus aux fonctionnements des business angels et des étapes clés d’une levée de fonds.

» L’urbanisme crowd-funded Les projets Crowd-Funded se développent de plus en plus si bien qu’ils s’étendent à des projets urbains. L’urbanisme Crowd-Funded correspond à des projets urbains co-financés par les citoyens. On trouve des exemples particulièrement réussis aux USA ou aux Pays-Bas ou cette solution devient de plus en plus courante. Il s’agit d’un moyen pertinent pour financer des projets que les collectivités, en crise, refusent de porter. Les projets correspondent aux envies des citoyens-investisseurs qui ont un droit de regard sur le projet.

Pour le "crowdfunding" et contre le "credit crunch", il faut vite légiférer Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Arnaud Poissonnier (fondateur du site de microcrédit solidaire Babyloan) Comme chacun sait, l'actuelle récession est plus agréable que celle de 2008 et la France ira bientôt mieux, la courbe du chômage va s'inverser et la confiance revenir. Mais au-delà du " wishfull thinking " et des effets d'annonce, n'y a-t-il pas urgence à poursuivre et multiplier les reformes structurantes au profit de la croissance ? Bien évidemment. Totnes : les pionniers de la transition de Anne-Claire Prefol, Pierre Grillot et Dove Belhassen – ARTE GEIE / Scientifilms - France 2012 En Europe, en Amérique ou même en Asie, les territoires dits « en transition » fleurissent depuis quelques années. Hérauts d’une réflexion sur la fin du pétrole, certaines communes ont initié un mouvement pionnier, à l’origine d’une multitude d’actions collectives. Parmi elles, Totnes. Cette charmante ville du Devon, au sud-ouest de l’Angleterre, était déjà connue pour abriter une population néo-hippie, nourrie aux idées alternatives.

La nébuleuse de l’habitat participatif Dossier : Effervescences de l’habitat alternatif 19 novembre 2010. L’amphithéâtre du parlement de l’Europe est noir de monde, plus de 300 personnes se sont pressées pour assister à l’ouverture des premières Rencontres nationales de l’habitat participatif. À l’invitation de la communauté urbaine de Strasbourg et de l’association Éco-Quartier Strasbourg, les principaux acteurs français de l’habitat participatif sont présents pour trois jours d’échanges et de débats.

[Crowdfunding] Ulule : 2 ans d’existence et 1400 projets financés !  Chiffres, anecdotes, chantiers en cours, projets…. Hier soir, à l’occasion de son deuxième anniversaire, la plateforme de crowdfunding Ulule a investi les locaux de La Bellevilloise pour faire le point sur son activité dans une ambiance festive. Fondée fin 2010 par Alexandre Boucherot et Thomas Grange (ex-Doctissimo), la start-up Ulule permet de financer des projets ou produits créatifs, innovants et solidaires grâce à la participation des internautes et de leurs réseaux sociaux. Basée sur le principe d’une contre-partie non financière, Ulule offre aux entrepreneurs la possibilité de lever des fonds si l’objectif final indiqué est atteint dans un laps de temps prédéfini. Dans le cas contraire, toutes les participations déjà effectuées sont reversées aux internautes. Dans cette logique de campagne de crowdfunding, les réseaux sociaux constituent un élément majeur.

Dictionnaire du Web 2.0: crowdsourcing et wiki Le crowdsourcing consiste, pour les éditeurs de sites, à utiliser les internautes pour créer des contenus, répondre aux questions d'autres visiteurs, voire participer à la conception du site. Ce terme, que l'on peut traduire par "approvisionnement par la foule" représente une sorte d'externalisation ("outsourcing"). En mutualisant les ressources et compétences de leurs visiteurs, les sites peuvent alors proposer des produits et services à des coûts très bas. De nombreuses places de marché proposent ainsi aux internautes d'héberger leurs créations – photos, vidéo, essais, articles… – puis de les revendre à bas prix, moyennant une commission. La plate-forme française de vente de photos libres de droits, Fotolia, propose ainsi des clichés proches de la qualité professionnelle à partir de un euro. L'encyclopédie en ligne Wikipedia fonctionne sur le modèle du crowdsourcing en proposant à des contributeurs volontaires de rédiger les articles qu'ils désirent.

Un guide du financement participatif présente la réglementation du crowdfunding en France En attendant les propositions prévues en septembre du gouvernement pour favoriser l’essor de ce nouveau mode de financement des projets, souvent via Internet, l’AMF et l’ACP publient un état des lieux de sa règlementation. Le gouvernement annonce la publication d’un guide du financement participatif par l’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP). Le communiqué des ministres de l’Économie, du Redressement productif et des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique rappelle que le financement participatif ou crowdfunding « est un mécanisme de financement innovant qui permet de récolter des fonds auprès d’un large public en vue de financer un projet créatif ou entrepreneurial qui fonctionne le plus souvent via Internet.

Réseau habitat Un lieu d’échanges à dimension internationale Présents en Afrique, en Amérique et en Europe dans une quinzaine de pays francophones, les membres du Réseau Habitat et Francophonie sont tous engagés professionnellement dans le secteur de l’aménagement urbain, de la réhabilitation de quartiers insalubres et de l’habitat social, en tant qu’aménageur, constructeur, financeur ou gestionnaire. Les objectifs de RHF

Related: