background preloader

PYTHAGORE de Samos

PYTHAGORE de Samos
Détails Affichages : 130289 PYTHAGORE de Samos. Naissance: vers 569 av.J-C. à Samos, Ionie - Mort: vers 475 av.J.-C. à Crotone ? Sa vie. D'une génération plus jeune que Thalès, il aurait vécu dans la seconde moitié du 6ème siècle av. 1. Né à Samos (Grèce), Pythagore avait 18 ans lorsqu'il participa aux Jeux olympique et remporta toutes les compétitions de pugilat (sport de l' antiquité comparable à la boxe, mais dans lequel les combattants portaient au poing un gantelet garni de fer ou de plomb, la ceste). En Ionie toute proche, il passa quelques années auprès de Thalès et de son élève Anaximandre (v. 610 BC - v. 546 BC).Puis en Syrie, il séjourna avec les sages Vénitiens qui l' initièrent aux mystères de Byblos.Puis au mont Carmel, dans le Liban d' aujourd'hui.De là, il s' embarqua pour l' Égypte et y resta 20 années. Lorsque les Perses envahirent le pays, il se serait retrouvé prisonnier et emmené à Babylone. Pythagore a acquis ses connaissances mathématiques au cours de ses voyages.

http://www.math93.com/index.php/histoire-des-maths/les-mathematiciens/175-pythagore-de-samos

Related:  Mathématiquesnombre d'ornombre d'or

Euclide : éléments de Géométrie (libre VI) 1. Les figures rectilignes semblables sont celles dont les angles sont égaux chacun à chacun et dont les côtés placés autour des angles égaux sont proportionnels. 2. Les figures sont réciproques lorsque les antécédents et les conséquents des raisons se trouvent dans l'une et l'autre figure.

Vitruve : de l'Architecture : livre 3 1. APOLLON de Delphes déclara, par la bouche de sa pythonisse, que Socrate était le plus sage des mortels. On rapporte que ce philosophe disait, avec autant de raison que de justesse, qu'il eût fallu que les hommes eussent une large ouverture à la poitrine, afin que leurs pensées, loin d'y demeurer cachées, fussent, au contraire, exposées à l'oeil de l'observateur. Et plût aux dieux que, d'accord avec lui, la nature eût donné le moyen de les découvrir, de les apercevoir!

La composition et le nombre d'or construction composition,esquisse,regard,accrochage oeuvre,nombre d’or,composition artistique, Nombre d’or ou Phi Utilisé depuis la nuit des temps [1], dans l’architecture [2] comme dans les œuvres d’arts [3], le nombre d’or est parfois contesté. Sa rigueur mathématique, son modulor et son coté "utopique" lèvent bien des boucliers. On le retrouve néanmoins dans de nombreuses compositions et aussi dans la nature : dans la géométrie des pommes de pins et dans la structure des coquillages nautiles.

Maquette de l'Acropole Sur une longueur de 300 m. à la base et de 170 m.au sommet, large de 156 m. s'élève l'Acropole d'Athènes. Sur une simple butte se dresse un des sites les plus glorieux de notre histoire. C'est Périclès au Vième siècle avant J. Travailler en groupe au quotidien en mathématiques Martine Brilleaud enseigne au lycée Stendhal de Grenoble. Depuis 3 ans, elle ne fait travailler ses élèves qu'en groupe. Une façon d'enseigner qui lui permet de motiver ses élèves, de les rendre plus actifs et de mieux les connaître. Elle nous explique comment elle a adapté une méthode venue du supérieur : PEG, pour Pédagogie basée sur l'Entraide au sein d'un Groupe. Homme de vitruve « [...] que la Nature a distribué les mesures du corps humain comme ceci. Quatre doigts font une paume, et quatre paumes font un pied, six paumes font une coudée : quatre coudées font la hauteur d’un homme. Et quatre coudées font un double pas, et vingt quatre paumes font un homme ; et il a utilisé ces mesures dans ses constructions. Si vous ouvrez les jambes de façon à abaisser votre hauteur d’un quatorzième, et si vous étendez vos bras de façon que le bout de vos doigts soit au niveau du sommet de votre tête, vous devez savoir que le centre de vos membres étendus sera au nombril, et que l’espace entre vos jambes sera un triangle équilatéral. La longueur des bras étendus d’un homme est égale à sa hauteur.

nombre d'or Le nombre d’or existe. Il s’agit de la proportion selon laquelle le rapport entre deux parties est égal au rapport entre la plus grande de ces parties et le tout. C’est un nombre irrationnel : (1 + √5) / 2. Soit 1,618039887... et un nombre infini de décimales. On le trouve notamment obligatoirement dans certaines figures géométriques comme rapport entre longueurs incommensurables. En particulier dans tout ce qui est pentagonal (au même titre que √2 intervient dans le carré, √3 dans le cube, pi dans le cercle…).

Document sans nom Diodotos, un vieux citoyen d'Athènes raconte la fête des Panathénées; "La fête commence par plusieurs jours de concours: ce sont les jeux. Ils débutent par des concours de musique, de danse et de récitation d'Homère. Puis on se rend au stade pour les luttes et les courses. Les vainqueurs reçoivent des amphores d'huile d'olive. Le lendemain est le jour de la procession: dès l'aube, je me joins au défilé qui, suivant la voie sacrée, part des portes du Dipylon, traverse le quartier du Céramique, puis l'Agora, monte à l'Acropole et longe le Parthénon pour arriver devant le grand autel d'Athéna.

LOGO Polyèdres LOGO et les polyèdres Au cycle 3, une partie de la géométrie est consacrée aux volumes. Cette partie motive souvent beaucoup les élèves, grâce à l'aspect pratique de la construction de ces volumes: cube, parallélépipède, prisme... . Malheureusement, ces travaux pratiques ne vont pas plus loin faute de temps, mais aussi de n'avoir pas dans les manuels scolaires d'autres patrons de volumes à plier. Cette page se veut donc de combler cette lacune en proposant les patrons d'autres solides qui intègrent les onglets, lesquels sont souvent négligés pour ne laisser apparaître que le patron dans son état "brut", mais qui sont bien utiles pour obtenir un volume fermé. Des patrons "bruts":

Nombre d'or Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La proportion définie par a et b est dite d'« extrême et moyenne raison » lorsque a est à b ce que a + b est à a, soit : lorsque (a + b)/a = a/b. Le rapport a/b est alors égal au nombre d'or. Le nombre d'or dans l'architecture grecque : mythe ou réalité ? Filles des nombres d’or, Fortes des lois du ciel, Sur nous tombe et s’endort, Un Dieu couleur de miel. Paul Valéry, « Cantique des Colonnes ». Le nombre d’or est un nombre égal à (1+√5)/2, soit environ 1,618 et correspond à une proportion considérée comme particulièrement esthétique. Il apparaît dans la pensée grecque avec Pythagore, au tournant du VIème et du Vème siècle avant J. Les premières colonies [La Grèce archaïque : 700-480->La colonisation] Partager: 2. La colonisation

Des ressources pour les fractions Dans cette ressource pour Activinspire, vous trouverez : Camemberts L’unité partagée de 2 à 12 portions.

Related: