background preloader

Sj warrierz rawr - This is a resource post for all the Good White...

Sj warrierz rawr - This is a resource post for all the Good White...
This is a resource post for all the Good White Person™s out there. You know, the ones who say things like “It’s not my fault I’m white! Don’t generalize white people!”, or “I’m appreciating your culture! You should be proud!”, or “Why do you hate all white people, look I’m a special snowflake who’s not racist give me an award for meeting the minimum requirements for being a decent human being”.

http://vasundharaa.tumblr.com/post/31917466176/this-is-a-resource-post-for-all-the-good-white

Related:  Privilège blancPrivilège

Recognizing privilege and structural racism now playing Recognizing privilege and structural racismup next Only abortion clinic in Miss. facing shutdown Is the Vatican sending mixed messages? Obama takes new aggressive stance on Russia Any chance for Mideast peace? Controversy around racially-charged tapes Paul Ryan to meet with Black Caucus Women running out of options? The Distress of the Privileged « The Weekly Sift This time, though, it doesn’t work. No wife, no kids, no food. Confused, he repeats the invocation, as if he must have said it wrong. After searching the house, he wanders out into the rain and plaintively questions this strangely malfunctioning Universe: “Where’s my dinner?”

Les « vérités » d’Eric Zemmour : les femmes diluent-elles le pouvoir ? Si les contradicteurs d’Eric Zemmour ont tellement de mal avec lui, c’est qu’il part toujours de faits observables et peu contestables. Auxquels il fait ensuite dire ce qui lui convient. Il y a quelques semaines, cette interview par Ruth Elkrief a pas mal circulé sur les réseaux sociaux et donné lieu à quelques réactions (le blog des Martiennes, les Nouvelles News). Eric Zemmour y énonce une série de « vérités » : « Il y a un lien entre pouvoir et virilité, les hommes ont inventé le pouvoir », « le pouvoir est masculin » et il ne manque pas de préciser, que, bien entendu, il y a des exceptions et des femmes qui ont accédé au pouvoir en utilisant des valeurs masculines. Qu’y a t-il à redire à ça ? Rien, il a raison sur tout.

Genderbitch: Musings of a Trans Chick Crossposted to Questioning Transphobia Warning: This post is sarcastic to such a point as you may actually slip in the pools of sarcasm that are dripping off of it. Please walk carefully. The caution cones are there for your protection. Also, we totally didn’t intend for you to slip so we’re not responsible if you do.

Unpacking the Invisible Knapsack II This article is based on Peggy McIntosh’s article on white privilege and was written by a number of straight-identified students at Earlham College who got together to look at some examples of straight privilege. These dynamics are but a few examples of the privilege which straight people have. Lesbian, gay, bisexual, and queer-identified folk have a range of different experiences, but cannot count on most of these conditions in their lives. On a daily basis as a straight person… I can be pretty sure that my roomate, hallmates and classmates will be comfortable with my sexual orientation. If I pick up a magazine, watch TV, or play music, I can be certain my sexual orientation will be represented.

Ancien commandant de police, je fais la queue avec un sans-papiers chinois Officier de police, j’ai passé sept ans dans un service antiterroriste, puis une douzaine d’années dans différents cabinets ministériels. Aujourd’hui à la retraite, j’ai fait la queue pendant plusieurs dizaines d’heures (en dix-huit mois) au service des étrangers de la préfecture des Yvelines pour y accompagner un « sans-papiers » chinois d’une quarantaine d’années dans ses démarches de régularisation. Weisheng (prénom modifié) habite en France depuis 2001. Je le connais depuis 2009.

L'antiracisme commence avec la déconstruction du privilège blanc Lors des récentes manifestations au TGP de Saint-Denis, qui mettaient en cause le racisme d’Exhibit B –performance revendiquant une réflexion sur le rapport noirs/blancs et la colonisation– la rappeuse Casey a abordé un paradoxe encore tabou en France, tant de le monde artistique que dans la société civile: «Tu peux pas parler d'esclavage en montrant que l'esclave, faut montrer aussi l'esclavagiste (…) faut que le blanc il se détermine en tant que blanc (…) Ils ont du mal à se projeter, ils ont du mal à se déterminer en tant que blancs» C’est cette question de l'indicible pendant de l'altérité, à savoir la norme, que résumait déjà la sociologue et féministe Colette Guillaumin, en 1978, dans Pratique du pouvoir et idée de Nature: «On dit des Noirs qu'ils sont Noirs par rapport aux Blancs, mais les Blancs sont, tout court, il n'est d'ailleurs pas sûr que les Blancs soient d'une quelconque couleur.» Le privilège blanc

Literacy Privilege: How I Learned to Check Mine Instead of Making Fun of People’s Grammar on the Internet « Painting the Grey Area My name is Chandra, and I am a recovering grammar snob. There was a time that it gave me a blush of pride to be referred to as “the Spelling Sergeant” or “the Punctuation Police”. I would gleefully tear a syntactic strip out of anybody who fell victim to the perils of poor parallelism or the menace of misplaced modifiers. Vos désirs sont des échos ou des egos ? c’est le petit matin. elle a dormi une partie de la nuit tournée contre moi. j’étais toute la nuit sur le dos, elle se collait à moi. à des moments elle posait son bras sur mon torse pour tenir mon épaule, à d’autres moments elle m’entourait de sa jambe et enfonçait sa tête dans mon cou. c’est le petit matin, je m’éveille un peu, je suis toujours sur le dos, elle est tournée de l’autre côté. je veux me lover contre elle, me caler dans son dos. la serrer doucement, ne pas la réveiller, me rendormir contre elle.

Quelle est la couleur du blanc ? Dans son ouvrage intitulé Dans le blanc des yeux, le sociologue Maxime Cervulle, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris-8-Vincennes, ainsi qu’au Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), interroge la notion de «blanchité». Depuis quelques mois, cette question agite la sphère sociale française, d’injures publiques en tribunes médiatiques, parfois nauséabondes. C’est pourquoi il convient d’étudier le champ théorique qui entoure la «blanchité», tout comme sa représentation sur les écrans.

Difference Without Dualism, Part III (of 3) Digital dualism is pervasive, and the understandings that it informs—of ourselves, of our experiences, and of our very world—are a mess. Perhaps this can be chalked up to the fact that digital dualism arises from varying sets of flawed assumptions, and was never purposefully assembled as such by the people who embrace it. But guess what? As theorists, we have the opportunity not only to build new frameworks for understanding, but also to assemble those frameworks with both consciousness and intentionality. So with that in mind, what should a theory of augmented reality look like? What would we do differently from digital dualists?

Related: