background preloader

E-book : usages et pratiques d'écran

E-book : usages et pratiques d'écran
Related:  editorialisation

LIMINAIRE Nous restons ensemble Statue du Centaure de César dans un reflet de la Place Michel-Debré, Paris 6e. Créature de la mythologie grecque, le Centaure est un être hybride composé d’un corps de cheval et d’un torse à tête d’homme. Je suis venu vous dire comment cela va commencer Rue Belgrand, Paris 20e. Il y a le souvenir lointain de ce mot, du sens de ce mot dont j’ai perdu la trace, le moindre souvenir. Après la bataille Centre Musical Fleury Goutte d’Or Barbara, Boulevard de La Chapelle, Paris 18e. Cette impression d’arriver après la bataille, de trouver l’endroit à l’abandon, avec ses cagettes en bois entassées à la hâte comme si l’on préparait un grand feu de joie, un bûcher improvisé, cartons éventrés que l’humidité de la glace pilée, qui conserve au frais les poissons, attendrit en fondant, transforme en patte informe, bouillie maronnasse collant aux pieds. Un pas de côté Boulevard Saint-Germain, Paris 7e. Un pouvoir d’enchantement

Modèles économiques, usages, sociologie des médias » | Séminaire Melodi LIMINAIRE Dear Esther est un jeu narratif à la première personne (merci à Coline Sidre de me l’avoir fait découvrir) où le joueur est un explorateur naufragé sur une île britannique, dans les Hébrides, errant sans but précis. Le jeu ne suit pas les protocoles traditionnels du jeu vidéo, proposant une interaction minimale au lecteur qui n’a qu’assez peu de choix à faire, ni de tâches à accomplir, mais qui se concentre du coup sur son histoire, qui est racontée par le biais d’un récit épistolaire. Le récit est disséminé sous formes de fragments de souvenirs, à chaque fois qu’on découvre un nouvel élément de l’île. La plage de « Dear Esther » « Chère Esther. Chère Esther. Chère Esther. Une île déserte. La grotte de « Dear Esther » « Je traverse mes propres agonies. Si les cavernes sont mes entrailles, ça doit être l’endroit où les calculs sont créés en premier. Je voyage à travers mon propre corps, suivant la ligne de l’infection depuis le fémur brisé jusqu’au cœur. Je suis l’antenne.

Lettres Numériques | une initiative de la Communauté française Semantic HPST | Semantic Approach To Epistemology And History Of Science And Technology Editions des Archives Contemporaines Parution: 2015/05 Le livre numérique, la lecture numérique et plus encore le lectorat numérique sont au cœur des préoccupations actuelles des professionnels des bibliothèques, du secteur de l’édition et de la presse ou encore des chercheurs en Sciences Humaines et Sociales.Prenant appui sur les résultats qualitatifs et quantitatifs de l’enquête « Usages d’Ebook et pratiques d’écran », une des premières du genre menée entre 2011 et 2013, cet ouvrage présente le regard de deux chercheuses françaises en Sciences de la Communication sur un objet en construction, traversé de controverses et porteur de promesses. Françoise Paquienséguy, membre de l’Equipe Lyonnaise de recherche en sciences de l’Information et de la Communication (Elico EA 4147), et enseignante à Sciences Po Lyon depuis septembre 2012, elle analyse les usages des TICN afin d’en saisir les spécificités numériques d’une part et l’empreinte dans les pratiques communicationnelles de l’autre.

Séminaire RPS | Séminaire sur les risques psychosociaux Les mécanismes cérébraux de la lecture - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 08 janvier 2007 09:30 Les mécanismes cognitifs de la lecture présentent un intérêt particulier dans la mesure où ils soulèvent la question des fondements des apprentissages culturels. L'écriture n'a été inventée qu'il y a environ 5 400 ans, et jusqu'à très récemment, seule une toute petite fraction de l'humanité apprenait à lire. Le cerveau humain ne peut donc en aucun cas avoir fait l'objet d'une pression sélective, au cours de son évolution, pour en faciliter l'apprentissage. Il en va de même pour la plupart, sinon toutes les compétences culturelles qui appartiennent au bagage récent de l'humanité : au premier abord, elles semblent sans précédent dans l'évolution des espèces et détachées de tout lien avec l'histoire évolutive de notre cerveau. De fait, bien rares sont les chercheurs en sciences sociales qui considèrent que la biologie du cerveau et la théorie de l'évolution pourraient être pertinentes pour leur domaine d'étude.

Séries de problèmes | Un genre au croisement des cultures

Related: