background preloader

Qu'est-ce que le maïs NK603, soupçonné de toxicité ?

Qu'est-ce que le maïs NK603, soupçonné de toxicité ?
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Des rats nourris avec un maïs OGM (organisme génétiquement modifié) qui développeraient des tumeurs grosses comme des balles de ping-pong : l'étude conduite par le biologiste Gilles-Eric Séralini (université de Caen) et publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology a fait l'effet d'une bombe, mercredi 19 septembre. L'organisme génétiquement modifié visé : le maïs NK603, commercialisé par le géant américain Monsanto. Quelle est la particularité du NK603 ? Le maïs NK603 a été modifié pour lui conférer une tolérance aux herbicides à base de Glyphosate. Il s'agit essentiellement du Round Up, l'herbicide le plus utilisé au monde, développé par la firme Monsanto. Où est-il cultivé ? En Europe, une demande d'autorisation pour la culture de cet OGM est en attente. Où peut-on trouver le NK603 en Europe ? Cet OGM pourrait-il se voir interdit à la suite de l'étude ? De son côté, la Commission européenne a saisi l'EFSA.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/09/19/qu-est-ce-que-le-mais-nk603-soupconne-de-toxicite_1762504_3244.html

Related:  Dérive de l'INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE

En Inde, le doux rêve des OGM vire au cauchemar Array. Array. En Inde, le doux rêve des OGM vire au cauchemar - LMOUS Début mars, Monsanto a pour la première fois reconnu que son coton Bt génétiquement modifié n'était pas efficace, les insectes ayant développé des résistances. Les OGM ont perdu contre les mauvaises herbes L'Académie américaine des sciences organisait le 10 mai un sommet sur les plantes génétiquement modifiées résistantes aux herbicides. Une réunion de crise. Les agriculteurs américains ont l'impression d'avoir été floués par les semenciers qui leur avaient dit qu'avec les OGM résistants aux herbicides ils n'auraient plus jamais de problèmes avec les mauvaises herbes. Il leur suffisait de pulvériser du glyphosate - une molécule créée par Monsanto aujourd'hui dans le domaine public - pour être tranquilles. Un seul passage était nécessaire pour tout détruire sauf les cultures dotées d'un gène de résistance. Les agriculteurs ont bénéficié de ce système au début: les rendements étaient meilleurs, le temps de travail et les coûts réduits.

L'auteur d'une étude choc sur les OGM met en cause l'Efsa BRUXELLES/PARIS (Reuters) - Le biologiste français Gilles-Eric Séralini, auteur d'une étude révélant la nocivité présumée d'un maïs OGM, et la députée européenne Corinne Lepage ont mis en cause jeudi l'honnêteté de l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA). Le chercheur, qui a dirigé cette étude sur 200 rats pendant leur durée de vie de deux ans, accuse les autorités européennes de s'être rendues coupables d'un "laxisme très grave" dans l'autorisation de cultures d'organismes génétiquement modifiés et d'importations d'aliments à base d'OGM. Un point de vue partagé par l'ancienne ministre française de l'Ecologie, co-fondadrice avec lui du Comité de recherche et d'information indépendants sur le génie génétique (CRIIGEN). "Je suis fière et heureuse que ce soit la société civile qui ait relevé le défi d'une carence des pouvoirs publics (...), qui ne se sont jamais donné la peine (...) de rechercher les effets à long terme des OGM sur la santé", a déclaré Corinne Lepage.

Oui, les OGM sont des poisons ! (Cet article paraît dans le "Nouvel Observateur" daté du 20 septembre 2012) C’est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine "Food and Chemical Toxicology" - une référence en matière de toxicologie alimentaire - en publiant les résultats de l’expérimentation menée par l’équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen. Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle. Elle pulvérise en effet une vérité officielle : l’innocuité du maïs génétiquement modifié. Lourdement toxique et souvent mortel Même à faible dose, l’OGM étudié se révèle lourdement toxique et souvent mortel pour des rats. Diversité: Cinq fois par jour des légumes... de Syngenta et Monsanto! - Économie Diversité Ces deux géants de l'agrochimiques détiennent plus de 50% des semences de certains légumes consommés en Suisse, dénoncent SWISSAID et la Déclaration de Berne. Image: Keystone Partager & Commenter

OGM : Refus de la contre-expertise de l'EFSA par l'auteur de l'étude choc - Video Le professeur Gilles-Eric Séralini, auteur de l'étude choc sur les OGM publiée mercredi, a refusé que l’Agence européenne chargée de la sécurité des aliments (EFSA) procède à une contre-expertise de ces travaux. Il y aurait selon lui un conflit d'intérêt, l'organisation ayant autorisé la vente du maïs incriminé. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook

Monsanto, histoire d'un monstre (1ère partie) Traduit par Hélios pour le BBB De toutes les méga-sociétés folles furieuses, Monsanto a largement surpassé ses rivales, remportant le titre glorieux de la "société la plus maléfique sur Terre" ! Non contente de siéger simplement sur son trône de mort au sommet d'une montagne de cadavres, elle continue de mettre au point de nouveaux moyens scientifiquement innovateurs pour nuire à la planète et à ses habitants. Comme pour les vrais champions du mal, elles ne s'arrêteront pas avant...eh bien, qu'on les arrête ! Mais qu'est Monsanto et comment est-elle devenue si incroyablement maléfique ?

OGM : une étude sur leur toxicité dévoile des résultats inquiétants (INFOGRAPHIE) - Accueil Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 19/09/2012 - Mis à jour le 19/09/2012 à 14:27 Des tumeurs grosses comme des balles de ping-pong sur des rats nourris avec un maïs OGM du géant américain Monsanto: une étude choc de chercheurs français relance le débat sur les organismes génétiquement modifiés, au moment où la France se bat contre leur culture en Europe. Pour la première fois au monde, un OGM et un pesticide ont été évalués pour leur impact sur la santé plus longuement et plus complètement que par les gouvernements et les industriels. Or « les résultats sont alarmants», résume Gilles-Eric Séralini, professeur à l’université de Caen, pilote de l’étude. L’article de Food and Chemical Toxicology, dont l’AFP a obtenu copie, montre des rats femelles de laboratoire avec des tumeurs plus grosses que des balles de ping-pong. Vives réactions

9 CRITIQUES, 9 réponses sur l'étude de Séralini Après la publication de l’étude de Gilles-Eric Séralini, première étude sur la vie entière de rats nourris au maïs NK 603 et qui fait apparaître la toxicité de cet OGM sur ces rats, de nombreuses critiques et questions se sont fait jour sur les conditions de réalisation de l’étude et sa crédibilité. Le Dr Joël Spiroux, co-auteur et directeur adjoint de l’étude, président du Criigen (Comité de recherche et d’information indépendant sur le génie génétique), répond. Première critique : 200 rats est un trop faible échantillon pour une étude solide… - L'échantillon des 200 rats, 20 rats par lot, correspond au nombre de rats utilisé par Monsanto dans son étude sur trois mois. En revanche, nous avons étudié beaucoup plus de paramètres toxicologiques. Pour travailler avec plus de rats, il fallait encore plus d’argent.

Pilleur de plantes. Le semencier Monsanto accusé de biopiraterie par l'Inde Le géant américain des semences Monsanto est accusé par le gouvernement indien de voler le patrimoine génétique de l’Inde. En utilisant du matériel végétal qu’il modifie sans autorisation à des fins commerciales, Monsanto commet un acte de biopiraterie. Neale Cousland / Shutterstock.com « La biopiraterie (ou bio-piratage) est l’appropriation de connaissances biomédicales autochtones, par le biais de brevets, par des firmes privées du génie génétique sans compensation pour les groupes autochtones qui ont initialement développé ces connaissances. »

Auteur d’une étude choc sur les OGM, il se dit « attaqué par des lobbies » - Santé Le professeur Gilles-Eric Séralini, qui a dirigé une étude choc sur la toxicité d’un OGM, en cours d’examen par les autorités sanitaires, s’est dit lundi « attaqué de manière extrêmement malhonnête par des lobbies ». « Je suis attaqué de manière extrêmement malhonnête par des lobbies qui se font passer pour la communauté scientifique. C’est le même lobby qui a permis l’autorisation de ces produits et qui est activé par les entreprises de biotechnologies ». Voilà ce qu’a déclaré, ce lundi, Gilles-Éric Séralini, qui a dévoilé il y a quelques jours une étude choc sur la toxicité d’un OGM.

Faiblesse des études de mise sur le marché PARIS (AFP) - Le chercheur Gilles-Eric Séralini et la députée européenne Corinne Lepage ont critiqué mardi "l'extrême faiblesse" des études sur lesquelles reposent les autorisations de mise sur le marché délivrées au niveau de l'UE pour les OGM. Tous deux participaient à une conférence de presse de l'organisme de recherche sur les OGM Criigen (Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique), dont ils sont membres fondateurs. "Les critiques qui ont été faites à l'encontre de l'étude du Pr Séralini, elles devraient aussi être appliquées aux études qui ont permis la validation des OGM et dont on constate l'extrême faiblesse", a déclaré Corinne Lepage.

Monsanto contre Mère Nature 11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 08:48 En Inde, depuis que Monsanto s'est implanté, il y a déjà eu plus de 350'000 suicides de paysans ruinés par Monsanto (ce sont les chiffres officiels reconnus et vérifiable, il y en a donc bien plus). Voilà quelque chose qui peut peser dans la balance contre Monsanto.

Glossaire : Di(2-ethylhexyl) phtalate (DEHP) Di(2-ethylhexyl) phtalate (DEHP) Mot(s) similaire(s) : di-octyl phthalate (DOP). Définition : Le DEHP est un phtalate, une substance qui permet d’augmenter la flexibilité des plastiques. Dans les années 1990, il était utilisé comme plastifiant la plupart du temps, en étant ajouté à de nombreux matériaux de construction en PVC tels que les revêtements de sol en PVC. Le DEHP est également utilisé, entre autres, dans des parfums ainsi que dans des produits en PVC flexibles tels que rideaux de douche, tuyaux d’arrosage, couches culottes, films et récipients plastiques pour conserver les aliments, sacs de sang, cathéters, gants et autres matériels médicaux comme des tubes pour fluides.

Related: