background preloader

La Religion des Celtes

La Religion des Celtes
Les dieux et les pratiques religieuses des Celtes et des Gallo-Romains ont fait l’objet de nombreuses études. H. d’Arbois de Jubainville, H. Gaidoz, A. Bertrand, S. Auteurs grecs et latins. - Inscriptions. - Monuments figures. - Monnaies. - Noms de lieux. - Littérature irlandaise. Tous les renseignements directs que nous pouvons recueillir sur la religion des Celtes proviennent des écrivains de l’antiquité et des monuments épigraphiques. Un grand nombre d’écrivains grecs et latins nous font connaître les divinités, les idées et les pratiques religieuses, les prêtres des peuples celtiques. Cette longue liste ne doit pas faire illusion. Les inscriptions trouvées en pays celtique et contenant des dédicaces à des dieux se rencontrent en France, dans la province rhénane, en Alsace, dans les Pays-Bas [1] . On peut rechercher dans quelques noms de lieux les noms de divinités celtiques sous la protection desquelles on aurait mis une citadelle nouvellement fondée. Related:  Religion et Mythologie Celtique

Religion et mythologie celtique Religion et mythologie celtique La plupart des éléments que nous avons à propos de nos ancêtres Celtes sont venu à nous sous la forme de contes mythologiques, comme dans le Leabhar Gabhala. Car les mythes montrent ce qu’ils pensaient être la vérité. La mythologie est un recueil de vieilles vérités et croyances, et donc contient, même si c’est sous une forme symbolique, l’histoire, la mémoire et les croyances des ancêtres. On peut d’ailleurs, souvent, mettre très clairement en lien des éléments de la mythologie celtique avec l’histoire réelle. Les druides celtes pratiquaient sans aucun doute une religion qui même alors contenait des éléments très anciens, ainsi que des influences des cultures Méditerranéenne et Asiatique. Les plus anciennes vagues d’immigration contribuèrent à l’homogénéité celtique. La mythologie celtique est un immense théâtre regroupant des divinités omnipotentes, des bêtes fabuleuses, des humains aux destinées extraordinaires et des lieux inoubliables.

Le calendrier Gaulois L’unité de base du calendrier gaulois est le " nycthémère ", c’est à dire une nuit suivie d’une journée. Cette unité se disait " latis " (au pluriel " lates "). Le changement de date avait lieu au coucher du soleil, et non à minuit comme dans le calendrier grégorien. Les lates ne portaient pas de nom propre mais il est quasi-certain qu'ils étaient nommés par adjectifs numériques ordinaux : Cintuxos, Alios, Tritios, Petuarios, Pempatos, Suextos, Sextamos, Oxtumetos, Noumetos, Decametos, Oinodecametos, Uodecametos, Tridecametos, Petrudecametos et Pempedecametos. Les lates sont regroupés en demi-mois de 15 ou 14 lates. Une moitié à la lune décroissante (de la pleine lune à la nouvelle lune) et une moitié à la lune montante. Les mois lunaires ont une durée de 29 ou 30 lates, afin de tenir compte de la durée moyenne astronomique de la lunaison, soit 29,53058 jours. Ce nom est sans doute une abréviation de Mins In DueiXtionu, c'est à dire mois en doublement.

Les Tombes à Char des élites celtiques | Le Grand Cercle Celtique Disque de harnais décoré de swastikas (Bourcq Ardennes) Ve-IV siècle avant notre ère © Crédit Bernard Lambot Les Tombes à Char des élites celtiques : une tradition qui n’aurait duré que 80 ans seulement Nous vous invitons à écouter une trés belle émission, celle de Vincent Charpentier » Le Salon Noir » diffusée le 30 janvier dernier sur France Culture, et dont l’invité est Bernard Lambot, archéologue, CNRS, ENS. Le thème de l’émission : » Les Tombes à Char des élites celtiques : une tradition qui n’aurait duré que 80 ans seulement, mais ce sont les plus belles découvertes liées à l’Art Celtique , les traditions et les moeurs … « » Depuis plus d’un siècle et demi archéologues et pilleurs recherchent en Champagne-Ardenne, les fameuses tombes à char celtiques des 5e-4e siècles avant notre ère. Cliquez sur l’image Char sur lequel fut déposée la Dame de VIX Près de 300 tombes aristocratiques à char celtique ont été découvertes. Quelques exemples : Lien Photo : Sources :

Les religions celtes Les origines Bien que les Celtes aient peuplés l'Europe à partir de 3000 avant J.C. pour finir au début de notre ère par être absorbé par l'empire romain, on connaît bien peu de choses sur la religion celtique. Nos connaissances sont surtout dues au fait que cette religion réussit à se maintenir aux frontières de l'empire, en Irlande, en Ecosse et au Pays de Galles. Ces tribus qui par tradition avaient chacune leur panthéon ont subit tout de même l'influence romaine en assimilant les dieux romains. Aussi les écrits concernant cette religion, dont les premiers datent du VIIème siècle ont été influencés par la civilisation romaine. De la même façon, dans les documents indirects dont on dispose, tel que "La guerre des Gaules" de César, les descriptions et les informations sont bien souvent adaptées au moule religieux connu par l'auteur. Les druides étaient les gardiens du rituel et du culte qui était souvent violent et comportait de nombreux sacrifices humains. Les croyances Les dieux

Le carnyx : trompette de guerre celte De nombreux témoignages littéraires ou iconographiques nous font connaître la terrible trompette de guerre des Gaulois, appelée par les auteurs anciens « carnyx ». Elle se caractérise par son pavillon en forme de gueule animale béante. Pour les Romains, cette trompette est devenue à la longue emblématique des peuples barbares, d’origine celte ou germanique, sans doute en raison de ses sonorités tonitruantes et rauques, qui n’avaient rien de « civilisées ». A ce jour, l’archéologie était restée très discrète sur leur existence. Une moitié de pavillon avait été retrouvée à Mandeure (Doubs), et une tête complète en Ecosse, mais l’appartenance de cette dernière à un carnyx n’était pas certaine, car il pouvait aussi bien s’agir d’un élément d’enseigne (draco). Depuis peu, une découverte extraordinaire nous fait mieux connaître ces instruments d’un autre âge. En 2004, un dépôt d’armes et d’objets gaulois est découvert en France, dans le sanctuaire de Tintignac. Be Sociable, Share!

Barde (druidisme) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Barde. Les sources grecques et romaines, complétées et enrichies par les récits mythologiques irlandais du Moyen Âge, nous ont révélé la structure de la société celtique. La classe sacerdotale qui possède le Savoir et fait la Loi ; elle administre le sacré et le religieuxLa classe guerrière qui gère les affaires militaires sous le commandement du roiLa classe des producteurs (artisans, agriculteurs, éleveurs, etc.) qui doit subvenir aux besoins de l’ensemble de la société et en priorité ceux des deux autres classes le mot druide est un terme générique qui s’applique à tous les membres de la classe sacerdotale, dont les domaines d’attribution sont la religion, le sacrifice, la justice, l’enseignement, la poésie, la divination, etc. (par ordre décroissant) Paul-Marie Duval, Les Dieux de la Gaule, Paris, éditions Payot,‎ février 1993, 169 p.

Fête religieuse celtique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Note : cet article est exclusivement consacré aux fêtes religieuses des Celtes de l’antiquité, pas aux rites du néo-druidisme contemporain. Les quatre fêtes religieuses[modifier | modifier le code] Samain / Samonios[modifier | modifier le code] Samain, dont le nom signifie « réunion », est une fête obligatoire qui donne lieu à des rites druidiques, des assemblées, des beuveries et des banquets rituels ; son caractère religieux la place sous l’autorité de la classe sacerdotale des druides. Elle est mentionnée dans de nombreux récits épiques irlandais car, de par sa définition, elle est propice aux évènements magiques et mythiques. C'est une période spéciale où le passage entre le monde des dieux et celui des humains est ouvert. Imbolc[modifier | modifier le code] La fête d’Imbolc a lieu vers le 1er février – mois qui correspond à celui d’anagantios selon le calendrier de Coligny. Beltaine[modifier | modifier le code]

Le carnyx, instrument de terreur guerrière - Cerda, le blog des artisans celtes. Savez-vous comment l’on nomme une personne apprenant à jouer du carnyx en solitaire ? Un autobibracte. Petite gauloiserie douteuse de celtophile. Faites excuse pour le mauvais goût. Autant que l’était le son d’un carnyx ? Le carnyx est la trompe de guerre des Celtes, constituée d’un long tube vertical muni d’un pavillon perpendiculaire. Denier de M. sur un char de guerre, nu, armé d'une lance et muni d'un carnyx. Extrême fin du IIe siècle av. Le nom de cet instrument de musique aérophone nous est parvenu par un texte du XIIe siècle, dans sa graphie grecque Κάρνυξ, grâce au passage en revue des instruments antiques par Eustathe de Thessalonique (Scholie sur l’Iliade, 1139, 50-52). Il s’agit vraisemblablement du même instrument que les « trompettes spéciales et barbares » mentionnés par Diodore de Sicile (Bibliothèque historique, V, 30). D’autres auteurs antiques grecs ou romains témoignent de ces trompes employées sur les champs de bataille. Focus sur la colonne Trajane. Bibliographie :

Fêter Imbolc : la naissance de la déesse Brigit Joyeux Imbolc à toutes et tous ! Quelques mots sur l’arrière-plan de ce festival afin de fêter Imbolc en toute connaissance de cause. Connu comme Imbolg ou Imbolc, dont l’origine est le vieux gaélique, Imbolc se traduit par « dans le ventre ». Les historiens des langues disent qu’il s’agit ici de la grossesse des brebis, ce qui fait de cette fête un festival de la fécondité. Cette fête est reliée au retour du soleil, avec des jours plus longs et plus chauds. Imbolc fait encore partie du cycle des fêtes de la Lumière qui sont égrainées tout au long de la saison sombre. Imbolg est le festival de l’aspect Vierge de la Triple Déesse. Elle est la déesse celtique de la poésie (la sagesse), du foyer (maison / famille) et la patronne des forgerons (le feu). Elle est aussi souvent associée à l’innocence de la jeunesse et des enfants. Justement, c’est une histoire traitant de la naissance extraordinaire de Brigit que je vous ai concoctée et que j’ai la joie de partager avec vous. Enregistrer

Related: