background preloader

Religion des Celtes

Religion des Celtes

http://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_des_Celtes

Related:  Religion et Mythologie CeltiqueLes Celtes

Fête religieuse celtique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Note : cet article est exclusivement consacré aux fêtes religieuses des Celtes de l’antiquité, pas aux rites du néo-druidisme contemporain. Les quatre fêtes religieuses[modifier | modifier le code] Samain / Samonios[modifier | modifier le code] Samain, dont le nom signifie « réunion », est une fête obligatoire qui donne lieu à des rites druidiques, des assemblées, des beuveries et des banquets rituels ; son caractère religieux la place sous l’autorité de la classe sacerdotale des druides. C’est une fête de passage pendant laquelle des héros, ou des hommes exceptionnels, peuvent se rendre dans le Sidh (généralement à l’invitation d’une Bansidh), et y séjourner.

Mythologie celtique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie celtique est constitutive de la religion des Celtes de la Protohistoire/Antiquité. Nos connaissances sont lacunaires puisque les sources dont nous disposons sont gauloises, plus précisément gallo-romaines, galloises et irlandaises, alors que la civilisation celtique a concerné une grande partie de l’Europe. Elle est protéiforme puisque le nombre des dieux véritablement panceltiques est restreint et que les évènements mythiques diffèrent. Il y a cependant des correspondances entre les divinités des différentes zones géographiques, des équivalences dans les mythes et l’omniprésence des druides, tant en Gaule que dans les îles Britanniques. Religion celtique Il est difficile d'avoir une vision juste de la religion celtique, parce que nos sources proviennent avant tout des Romains et que les Celtes, eux-mêmes, ont beaucoup emprunté au panthéon romain après la conquête de la Gaule: l'archéologie fournit des preuves de ce mélange des religions romaine et celtique. Mais nous ne disposons pas de documents décrivant de l'intérieur cette religion celtique pré romaine ou pré-chrétienne pour les régions non conquises. L'image religieuse celtique la plus connue est celle d'un homme pourvu de cornes, apparemment une représentation de la Fertilité; son épouse serait une «mère de la Terre», son lieu de culte situé à proximité des points d'eau considérés comme «source de vie». Les sacrifices humains semblent avoir été pratiqués.

Les religions celtes Les origines Bien que les Celtes aient peuplés l'Europe à partir de 3000 avant J.C. pour finir au début de notre ère par être absorbé par l'empire romain, on connaît bien peu de choses sur la religion celtique. Nos connaissances sont surtout dues au fait que cette religion réussit à se maintenir aux frontières de l'empire, en Irlande, en Ecosse et au Pays de Galles. Ces tribus qui par tradition avaient chacune leur panthéon ont subit tout de même l'influence romaine en assimilant les dieux romains.

Celtes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (juin 2012). Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. Cet article a pour sujet la civilisation celtique antique jusqu'à la conquête romaine et la christianisation de l'Irlande.

La Religion des Celtes Les dieux et les pratiques religieuses des Celtes et des Gallo-Romains ont fait l’objet de nombreuses études. H. d’Arbois de Jubainville, H. Gaidoz, A. Bertrand, S. Reinach, C. Jullian ont tiré des textes ; des inscriptions et des monuments figurés tout ce qu’ils pouvaient comporter de renseignements précis, de déductions ingénieuses et d’hypothèses raisonnables. Religion et mythologie celtique Religion et mythologie celtique La plupart des éléments que nous avons à propos de nos ancêtres Celtes sont venu à nous sous la forme de contes mythologiques, comme dans le Leabhar Gabhala. Car les mythes montrent ce qu’ils pensaient être la vérité. La mythologie est un recueil de vieilles vérités et croyances, et donc contient, même si c’est sous une forme symbolique, l’histoire, la mémoire et les croyances des ancêtres.

Découverte exceptionnelle d'une tombe princière dans l'Aube Une tombe princière celtique du Ve siècle avant notre ère a été découverte dans une zone artisanale et commerciale à Lavau, près de la ville de Troyes (Aube). C’est une trouvaille «exceptionnelle» a expliqué l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) à l’AFP. L’Institut fouille ce site depuis le mois d'octobre à la demande de l’Etat. L’Inrap indique sur son compte Facebook à quoi ressemble la tombe : «Au centre d’un tumulus de 40 mètres de diamètre, le défunt et son char reposent au cœur d’une vaste chambre funéraire de 14 m²». Selon son président Dominique Garcia : «Il s’agissait probablement d’un prince celte local».

L'origine orientale de la religion celtique est directeur de recherche au cnrs et membre du Laboratoire d'archéologie d'Orient et d'Occident de l'École normale supérieure. Certains pensent que l'œuvre de la philosophie a commencé chez les Barbares : qu'en effet il y eut chez les Perses les « Mages », chez les Babyloniens ou les Assyriens les « Chaldéens », ainsi que les « Gymnosophistes » chez les Indiens, et chez les Celtes et les Gaulois ceux qu'on appelle « Druides » et « Semnothées »… D'où venaient ces Gaulois, qui occupaient la Gaule du Rhin à la Méditerranée, et de la Bretagne jusqu'à l'Adriatique pendant les cinq siècles qui précédèrent notre ère ?

JF BRADU - Les Celtes - La corneille : en Irlande, elle est le visage de la terrible Morrigane ("la grande reine"), épouse du dieu Dagda, sous son aspect de guerrière impitoyable.- Le cerf : il est la bête à cornes des fées, le messager entre le monde des dieux et des hommes. - Le corbeau : l'oiseau de la prophétie et de la guerre. - Les monstres marins.Tous ces dieux sont adorés sous la forme d'idoles de bois, aujourd'hui disparues ; mais quelques représentations nous en sont parvenues par l'intermédiaire d'ex-voto de métal, de plaques votives ou de figurations romaines.Les plantes sacrées :- Le chêne et le gui (Les Druides en faisaient des décoctions contre la stérilité des animaux et il faisait office de contrepoison). Symbole de la religion druidique, le chêne joue un rôle doublement important. Taranis, le dieu du Tonnerre, y fait naître le gui que le druide, armé d'une faucille d'or, coupe. - le 1er mai : le Beltene.

Sidh - Encyclopaedia Pagana Pour les druides, les celtes, comme pour toutes les religions antiques, la mort était une partie naturelle des cycles d'existence des êtres et du monde. Selon cette conception, lorsque la vie physique cesse, l'âme visite d'autres lieux, expérimente dans l'autre monde. Les mythes et légendes celtes relatent comment l'âme des disparus demeure dans des îles fantastiques et mystérieuses; comme Avalon, ou se cache dans des tertres ou des cités sous-marines comme Ys, montrant ainsi que jamais les celtes n'envisagèrent la disparition de la vie après la mort. Avalon, Tir Nan-Og, le Sid, vous voyez qu'on peut lui donner beaucoup de noms, mais cela au fil des légendes et comme vous le savez chez les celtes tout n'est qu'un… Nous n'avons pas de description précise ni même très valable de l'autre monde des celtes, mais un texte grec parle des barques de pêcheurs qui servent à passer les âmes….

Ésus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sources anciennes[modifier | modifier le code] Onomastique[modifier | modifier le code]

Related: