background preloader

Celtes

Celtes
Les Celtes constituent une civilisation protohistorique de peuples émigrants à travers toute l’Europe et en Asie. Les Celtes possédaient une culture riche qui sut s’épanouir pendant l’Âge du fer et développer un art tendant à l’abstraction dont la valeur est aujourd’hui reconnue. La culture celte survécut jusqu’au Moyen Âge en Irlande, avant de disparaître avec l’évangélisation de l’île par saint Patrick au Ve siècle. Les Celtes appartiennent à la famille des peuples Indo-européens. Ne connaissant pas d’unité politique, les Celtes étaient une myriade de peuples possédant des lois, des coutumes et des rites différents. Ils sont surtout connus dans les textes antiques grecs et romains (en particulier grâce à César[1]) pour leur valeur guerrière, leur caractère emporté, leurs sempiternelles luttes intestines et pour les mystères de la mythologie celtique. L’histoire des Celtes est marquée par une succession de conquêtes et de migrations (jusqu’au IIe siècle av. Étymologie Related:  Origine Civilisation Celtiquecelte druide

Les Celtes Les Celtes, s'étant refusés à élaborer un quelconque système d'écriture n'ont laissé derrière eux aucune chronique. "Celtes" est le terme par lequel ce peuple se désignait mais les romains les avaient rebaptisés "Gaulois" (ce terme d'origine grecque signifiait "ceux qui viennent d'ailleurs"). Depuis une vingtaine d'années, l'archéologie apporte une nouvelle vision sur eux. -900 : Début de la période de Hallstatt (1er âge du fer) Abandon progressif du bronze au profit du fer pour la fabrication d'armes et d'outils. -800 : L'invasion des Celtes Arrive de l'Est européen une grande vague de Celtes porteurs des secrets de fabrication du fer qu'ils tiennent de la civilisation de Hallstatt en Haute-Autriche. -600 : Fondation de Marseille (Massalia) par les Grecs qui apportent leur technique, leur écriture et leur monnaie Ve siècle avant JC : Champagne et Ardennes sont des hauts lieux de la civilisation celte -500 : Epoque de la Tène (sur le lac de Neuchâtel) (second âge du fer). -387 ou -386.

Origines et expansion des Celtes Vers 900 avant JC, le fer arrive en Europe, en provenance du bassin méditerranéen. Vers 800 avant JC débute la période d'Hallstatt, en référence à la nécropole autrichienne située au-dessus du lac du même nom, dans le Salzkammergut autrichien. Celle-ci est surtout utilisée aux VIIe et VIe siècles avant JC. Sa richesse, due à l'exploitation de mines de sel par les habitants du lieu, est connue depuis le milieu du siècle dernier et son nom fut donné en 1872 à la première période de l'âge du fer. Ainsi, une nouvelle aristocratie se met en place. La Mythologie Celte Depuis 2000ans, les peuples Européens sont victimes du mensonge des religions de ce démon appelé yahoo, allah, yahvé de son vrai non : El Shaddaü et depuis ce temps, les nations se meurs .. Mais qui sont les vrais Dieux ? Voici un petit résumé de la Mythologie Celte et le nom des Dieux et des Divinité(e)s La Mythologie celte Introduction Chez les celtes, les dieux (donc divin) n’était au départ pas représentés car comment représenter le divin, ce qui n’appartient pas au réel, au visible ? D’ailleurs il y a une petite anecdote. Chez les celtes, il n’y a pas de hiérarchie fixe comme dans la mythologie romaine. Ensuite, il n’y a pas de tâches spécifiques attribuées à chaque divinité celte. Toutefois, lors de la conquête des Gaules, les romains ont tentés de classer les dieux celtes pour les assimiler et cette assimilation nous est parvenue. L’Origine de la mythologie Celte La civilisation Celte s’étendait de la mer du Nord jusqu’à la mer Caspienne. Transmission des mythes – Le cycle mythologique

Les Celtes Les Celtes Si vous jouez au petit jeu qui consiste à demander autour de vous : « Que savez-vous des Celtes ? », vous aurez fréquemment des réponses, dans lesquelles reviennent les mots : Bretagne, musique celtique, invasions, guerriers ou pour les plus versés en histoire, cromlech ou tumulus. (cromlech de Swinside en Angleterre) Pourtant au même titre que la philosophie grecque ou les conquêtes romaines, le « courant celtique » est un des fondements de notre Europe. Qui sont réellement les Celtes ? Les Celtes apparaissent pendant la protohistoire, période intermédiaire entre la préhistoire, pour laquelle on dispose exclusivement de documents archéologiques et l’antiquité historique, pour laquelle on dispose de sources écrites ou de témoignages oraux. (carte de l'expansion celte) Chez Hécatée de Milet (- 500) et Hérodote (- 450), keltoi - en latin Celtae - était une désignation ethnique générale s'appliquant à des peuples du Nord des Alpes. (bijoux celtes) (pièce de monnaie) (guerriers celtes)

Celtes Ensemble de peuples de même civilisation et parlant une langue de la famille indo-européenne, qui occupèrent une partie de l'Europe ancienne. Introduction Il existait un certain flottement dans les mots employés pour les désigner dans l'Antiquité. Ils se disaient Celtes, mais les Romains les appelaient Galli (Gaulois) dans leur ensemble. À ces deux noms s'apparente la variante Galates, devenue propre aux Celtes établis en Asie. Les Celtes avaient non pas une unité ethnique véritable, mais une unité de civilisation. Origines et migrations L'habitat primitif des Celtes se situe, au IIe millénaire avant J. Le groupe des Goïdels, linguistiquement différencié, gagne les îles Britanniques dès le IIe millénaire avant J. Au Ier millénaire avant J. La Gaule septentrionale a été occupée très tôt : les infiltrations successives ont commencé avant 1000 avant J. En Gaule, le peuplement se précise dans la partie méridionale et occidentale, où Armoricains, Aquitains et Ligures ont dû résister. Les guerriers

Celtes et Gaulois peuples - langue - sanskrit - gaulois I - Les Celtes Si l'histoire des peuples celtes est aussi difficile à connaître, c'est que leur origine remonte à la préhistoire, c'est-à-dire avant l'utilisation de l'écriture. Il ne reste donc aucune trace écrite de ce que furent les siècles ou les millénaires qui précédèrent le premier contact des Celtes avec le monde grec, au VIème siècle av. J.-C. Le nom « Celte » apparaît vers 600 av. Les envahisseurs celtes passent alors pour des barbares aux yeux des auteurs classiques méditerranéens, d'autant que ce sont de féroces guerriers qui, n'ayant pas peur de la mort, chevauchent nus et casqués leurs petits chevaux, avec à la main une longue épée de 80 cm. Malgré leur réputation, malgré les traces archéologiques qui attestent de grandes batailles (20 000 restes humains datés de 260 av. II - La Gaule De même qu'il n'y a pas un peuple celte (un empire?!) Quelques détails qui contredisent les idées toutes faites (lire à ce sujet Par Toutatis!

Vénètes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme Vénètes est utilisé par les auteurs grecs et latins de l'Antiquité pour désigner différents peuples. Présentation[modifier | modifier le code] Les Vénètes au sein de l'actuelle Bretagne Les Vénètes, un des peuples du nord-ouest de la Gaule Les différents Vénètes de l'Antiquité[modifier | modifier le code] Les Vénètes du Morbihan Ce peuple gaulois est connu à travers les mentions de Jules César dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules. La source de leur puissance résidait dans le contrôle du commerce de l'étain, dont ils évincèrent les Pictons sur la cote sud atlantique. Les Vénètes de Vénétie Ils sont fréquemment considérés comme ayant la même origine que les Vénètes de Gaule. Les Vénètes d'Europe centrale Enfin, le nom « Vénète » ou « Vénède » était également donné par les Germains à un peuple d'Europe centrale qui sera finalement slavisé, les Wendes. Origine du nom[modifier | modifier le code] Compléments[modifier | modifier le code]

Mythologie celtique Peuple Indo-européen, les Celtes ont émigré depuis l'est de l'Europe au cours du second millénaire avant notre ère. Lors de leur expansion maximale, ils occupaient toute l'Europe depuis l'Espagne jusqu'à la Turquie actuelle. Puis ils se sont retirés, autour de 200 avant notre ère, dans les territoires les plus à l'ouest: la Bretagne en France, l'Angleterre, le Pays de Galles, l'Irlande et l'ouest de l'Écosse. à l'une ou à l'autre mythologie. Nous connaissons les Celtes continentaux à travers les historiens romains qui ont "interprété" à l'aune de leurs connaissances les dieux celtiques en termes de leurs équivalents romains approximatifs, leur faisant perdre leur saveur celtique en cours de route. On peut obtenir des informations plus sûres sur les Celtes de l'ouest parce que l'Irlande n'a jamais été romanisée et elle n'a été convertie au Christianisme qu'au Ve siècle de notre ère. Mythes et légendes du monde entier; Editions de Lodi, 2006.

Pays celtiques : Tous les messages sur Pays celtiques - e B r e i z h . n e t Réactualisation 2014. Petite radioscopie des pays celtiques. La comparaison permet notamment d'apprécier la place de la Bretagne dans ce groupe qui comprend également l'Ecosse, l'Irlande, le pays de Galles, la Cornouailles britannique, l'île de Man et la Galice espagnole. S'agissant des langues celtiques, justement, la Galice n'est pas considérée dans cet ensemble où prévaut le gallois et le gaëlique, langues celtiques les plus parlées. Le breton suit avec environ 200 000 locuteurs. Troisième région celtique par la population, la Bretagne est également 3e en terme de poids économique, après l'Ecosse, dont l'économie est portée par les hydrocarbures, notamment dans la région d'Aberdeen et l'Irlande, en fin de crise économique (son PIB a chuté de 15 % en trois ans). Le PIB/habitant de la Bretagne est également au 3e rang après celui de l'Ecosse et de l'Irlande, devant ceux de l'île de Man, de la Cornouailles britannique, du pays de Galles et de la Galice. POPULATION : 2 766 000 hab.

la civilisation celtique 400-336 av. J.-C. Intro Au IVe siècle, les Celtes essaiment dans toutes les directions par hordes plus ou moins nombreuses. déferlant sur l'Italie, ils ravagent Rome en 390. La civilisation Celtique Vers 480 avant J. "Keltoi" ou "Galli" Grecs et Romains mentionnent en effet l'existence de peuplades barbares, qu'ils nomment Celtes (Keltoi, en Grec) ou gaulois (Galli, en Latin), et parmi lesquels ils classent parfois les "Germains". Les invasions celtes. C'est à la réapparition d'une aristocratie guerrière, jointe à cette forte poussée démographique, qu'il faut sans doute attribuer les fameuses migrations celtiques qu'évoquent les historiens antiques et que l'archéologie permet également de retrouver. Il ne faut cependant pas se représenter ces mouvements comme une colonisaton massive : les bandes gauloises ne sont pas assez nombreuses. Les prémières villes gauloises Passé le temps des migrations, le monde celtique se stabilise et va connaître une double évolution.

Qui sont les Celtes ? « Les Celtes » désignent un ensemble de peuples de langues et de cultures s’étageant sur trois millénaires. Quelle commune identité peut-il y avoir entre tant d’époques et de civilisations différentes ? Aujourd’hui les Celtes aiment à se reconnaître dans un passé héroïque et mystérieux. Comment quelque chose de cette origine - la première « civilisation celte » connue remonte à 700 ans avant Jésus Christ - peut-elle avoir encore une influence et une signification ? puis aux littératures anglaises et françaises depuis le XIe siècle jusqu’à nos jours ; aux aventures des grandes découvertes, aux établissements d’outre-mer, à l’extension des Etats Unis. Les Celtes en Europe, historique des recherches - Archéologies d'Orient et d'Occident et textes anciens (AOROC) Giulia BOETTO (Université Aix-Marseille - CNRS - Centre Camille Jullian (UMR 7299) Le mercredi 15 janvier 2014, de 18h à 20h30, salle F (escalier D, 1er étage), École normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris Les fouilles archéologiques en milieu portuaire, généralement liées à des grandes opérations d’archéologie préventive, ont multiplié durant les dernières décennies les découvertes d’épaves antiques remarquablement bien conservées. Il s’agit majoritairement d’embarcations naviguant dans un espace géographique proche, parfois adaptées à une navigation fluvio-maritime. En ce sens les ports de Naples et d’Ostie sont emblématiques.

Ésus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sources anciennes[modifier | modifier le code] Onomastique[modifier | modifier le code] Étymologiquement, Ésus signifie « bon, maitre, puissant[4]. » On retrouve le terme dans esugenus (« fils d’Ésus » ou « bien né, équivalent à Eugène en grec »). Représentation[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Ésus, sur Wikimedia Commons Notes et références[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code]

Related: