background preloader

Usage de l'information

Usage de l'information

Lecture et documents electroniques - 64th IFLA General Conference - Conference Programme and Proceedings Dans un document électronique, il peut en aller tout-à-fait autrement. D'une part parce qu'un message audiovisuel peut être redondant : c'est le cas d'un texte que l'on peut à la fois lire sur écran et écouter, s'il est lu simultanément par une voix anonyme. D'autre part, parce que le lecteur peut faire ou ne pas faire le choix, en activant une touche de fonction, d'appeler une image pour illustrer un texte à l'écran, d'appeler un texte pour commenter une image, soit pour le lire à l'écran, soit pour l'écouter. La nouvelle représentation de l'écrit sur écran modifie ainsi la relation de contexte, substituant à la juxtaposition des textes et paratextes présents dans un même objet, une position spécifique dans une architecture logique, qui dépend de l'organisation des données informatiques. 1. Avant d'aborder les pratiques de lecture et la recherche d'information sur écran, il est utile de revenir sur les caractéristiques principales des documents informatifs. 2. 3. 4. 5. BAZIN, Patrick.

Vocabulaire de la documentation Le vocabulaire de la documentation auquel vous avez accès ici correspond à l'édition papier, coordonnée par Arlette Boulogne et publiée par l'ADBS en 2004. Il propose un vocabulaire technique du domaine de l'information-documentation. A ce jour, il ne couvre pas tous les besoins de l'exercice professionnel, en particulier on n'y trouvera pas tous les les termes liés à l'usage des technologies de l'information et d'Internet. Il est accessible par domaines ou par l'intermédiaire d'un formulaire de recherche. Proposer une nouvelle entrée Après identification, vous pouvez poster des commentaires afin de permettre l'évolution de ce vocabulaire. Nouvelle entrée mise à jour le 10 octobre 2012 L'ADBS sur les réseaux sociaux ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes

Document Management Software - infoRouter - Integrated Electronic Document Management System Éléments de cyberculture “L’honnête homme” de ce début de XXIe siècle, et les autres, ont assisté de près ou de loin à l’explosion de la communication sous toutes ses formes et en particulier, évidemment, celle de l’Internet. On commence à saisir que se développe sous nos yeux un ensemble inédit de technologies et de connaissances affectant profondément tous les aspects de notre mode de vie, ce dont les représentations culturelles traditionnelles ne suffisent plus à rendre compte. Un ensemble plus vaste est à concevoir. La cyberculture se présente comme un début de réponse. Public concerné Etudiants et enseignants-chercheurs des disciplines infocom, sociologie, sciences politiques, nouveaux médias, commerce électronique des universités et écoles de commerce. Personnels en formation dans les fonctions Dircom et DRH en entreprise. Le thème et sa pertinence D’abord, avant d’en résumer l’essentiel : le thème est pratiquement neuf. Introduction Une réponse à un contexte inédit Société d’information “Culture” ?...

GREBIB - Annexes - Glossaire Actes de congrès Recueil de textes rendant compte du déroulement d'un congrès, d'un séminaire, d'une réunion. Banque de données "Une banque de données met à la disposition d'utilisateurs, directement par ordinateur, un ensemble structuré d'informations relatives à un domaine de connaissances traitées à l'aide de logiciels spécialisés, cet ensemble étant désigné sous le terme de base de données." (Les Sciences de l'information, Retz, 1993) Bibliographie "Discipline qui se propose de rechercher, signaler et classer les documents imprimés pour constituer des répertoires. "Une bibliographie courante paraît à intervalles réguliers, rapprochés au fur et à mesure de la production. (BEAUDIQUEZ Marcelle, Guide de bibliographie générale, Saur, 1989). Catalogue "Le catalogue est l'outil documentaire qui permet de repérer un document dans le fonds d'une bibliothèque ou d'un établissement documentaire. Cédérom Champ Exemples : Auteur, Titre, Sujet, Editeur, Date.... Classification Collectivité Cote Dépôt légal

Web sémantique intelligence collective Par le Journal du Net (Benchmark Group) URL : Lancer l'impression 01 septembre 2003 Pierre Lévy est titulaire d'une chaire de recherche du Canada en Intelligence Collective à l'université d'Ottawa. Un des principaux objectifs est de constituer une nouvelle couche sémantique du Web permettant de visualiser les processus d'intelligence collective à partir des données circulant dans le cyberespace. Propos recueillis par Pierre Lombard le 01/09/2003 JDN. La manipulation directe des objets visuels à l'écran par la main, l'hypertexte, les icônes, les simulations graphiques interactives de phénomènes complexes, l'interconnexion générale des documents, les moteurs de recherche, les forums en ligne et les mondes virtuels multiparticipants représentent les premiers pas d'une avancée qui se poursuivra dans les années et les siècles à venir. Vous distinguez aujourd'hui différents types de connaissances.

Une nouvelle circulaire de mission pour les enseignants documentalistes ? On attendait pour cette rentrée une nouvelle « lettre de mission des documentalistes », la précédente datant de vingt ans. Ce texte est encore en discussion au ministère, mais l’inspecteur Jean-Louis Durpaire, qui en dirige la rédaction, a déjà remis un rapport qui insiste sur les nécessaires mutations de ce métier. La circulaire de missions qui régit la fonction et les tâches des enseignants documentalistes date de 1986. Les compétences ont évoluéCependant, un certain nombre d’éléments la rendent aujourd’hui inopérante. Une culture de l’information : oui, mais comment ? Isabelle Fructus, présidente de la Fadben (fédération des enseignants documentalistes de l’Éducation nationale).[ ]

Descripteurs Bases de données, épisode 1 Introduction, tables, lignes et colonnes 63rd IFLA General Conference - Conference Programme and Proceedings - August 31- September 5, 1997 63rd IFLA General Conference - Conference Programme and Proceedings - August 31- September 5, 1997 La croissance et la multiplication des sources et supports de l'information, le développement de la production de biens culturels, le maillage des réseaux d'information et de communication, tels l'Internet caractérisent les mutations rapides de ce qu'il est désormais banal d'appeler la Société de l information. L'offre de nouveaux médias modifie le rapport au savoir. L'Ecole et ses maîtres n'en sont plus les principaux dispensateurs. Le flux constant d'informations suscite une illusion de liberté due à la pratique du zapping, mais aussi parallèlement, s'accroit le risque de passivité devant la mosaïque d'images de plus en plus centrées sur l'émotionnel, voire le spectaculaire, notamment à la télévision et au cinéma. Par ailleurs les repères sociaux et moraux, jusque la assumes conjointement par la famille, la Société et l'Ecole s'émiettent. 2. 1 Le CDI, interface avec le monde extérieur

Réseaux.DOC Les jeunes incapables de s’informer sur le net | Actualité de l’enseignement Les étudiants qui arrivent dans l’enseignement supérieur seraient incapables d’effectuer des recherches documentaires et informationnelles, y compris via Internet. C’est à cette conclusion pour le moins amusante mais préoccupante que sont arrivées l’ASBL Edudoc et le Conseil inter-universitaire francophone (CIUF). Amusante parce que les 1.865 jeunes qui ont répondu à l’enquête sont pourtant des habitués de Google, MSN ou Wikipédia. Mais malgré qu’ils baignent dans l’univers du Net depuis déjà quelques années, ils n’obtiennent qu’une note moyenne de 7,67 sur 20. Pire encore, 93% d’entre eux ne décrochent pas la « satis ». On pourrait penser que ce sont les étudiants qui disposent d’une connexion Internet à domicile qui réalisent le meilleur résultat. Il existe des outils de très haut niveau sur Internet, mais il faut pouvoir les dénicher sans se laisser attirer par les fausses pistes. Question éthique, c’est la catastrophe. Une information est de qualité?

Le Web de la Documentation Former les étudiants à la maîtrise de l'information Il est bien connu que les Français n'ont aucune culture de l'information. C'est flagrant dans les entreprises où, à de très rares exceptions près, les tenants d'une gestion rationnelle et efficace de l'information prêchent encore trop souvent dans le désert ou à contre-courant. Pour rattraper ce handicap (au sens des courses hyppiques ! puisque les Français perdent ainsi un sérieux avantage concurrentiel face à d'autres peuples mieux lotis en la matière) les consciences de l'enseignement supérieur s'avisent de former les étudiants à la "Maîtrise de l'information". Sous ce terme ronflant, il s'agit le plus souvent de les sensibiliser à la recherche d'informations pour leur propres besoins. Un très intéressant article est paru sur le site Université Mag le 12 octobre sur cette question : "Former les édudiants à la maîtrise de l'information, sur quels contenus ?" Lire l'article : www.lemensuel.net/2008/10/12/former-les-etudiants-a-la-maitrise-de-l%E2%80%99information-sur-quels-contenus/

Related: