background preloader

La culture et la maîtrise de l’information chez les élèves

La culture et la maîtrise de l’information chez les élèves

http://www.ebsi.umontreal.ca/redirection/suppression/

Related:  Culture informationnelle

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Je ne suis pas le premier à tenter de vulgariser le concept d’identité numérique, Leafar (Raphaël pour les intimes) a ainsi déjà proposé une représentation de l’identité numérique (voir son billet : U.lik unleash Identity 0.2), j’avais également déjà abordé la question dans un précédent billet. Je souhaite avec cet article compléter cette vision et y apporter ma touche personnelle. Les utilisateurs au coeur du web 2.0 Avec la prolifération des blogs et wikis, la multiplication des réseaux sociaux et l’explosion du trafic sur les plateformes d’échanges, les contenus générés par les utilisateurs prennent une place toujours plus importante dans notre consommation quotidienne de l’internet. Tous ces contenus laissent des traces sur les sites qui les hébergent et dans les index des moteurs de recherche, ils sont également systématiquement rattachés à un auteur. De la volatilité de l’identité numérique

Vocabulaire de la documentation Le vocabulaire de la documentation auquel vous avez accès ici correspond à l'édition papier, coordonnée par Arlette Boulogne et publiée par l'ADBS en 2004. Il propose un vocabulaire technique du domaine de l'information-documentation. A ce jour, il ne couvre pas tous les besoins de l'exercice professionnel, en particulier on n'y trouvera pas tous les les termes liés à l'usage des technologies de l'information et d'Internet. Il est accessible par domaines ou par l'intermédiaire d'un formulaire de recherche. Proposer une nouvelle entrée Après identification, vous pouvez poster des commentaires afin de permettre l'évolution de ce vocabulaire.

Éveiller l’élève à la culture informationnelle « Homo numericus », « generation Y », « digital native », les expressions ne manquent pas pour définir la génération de nos élèves, cette génération pour qui le numérique n’aurait pas de secret. La sollicitation des écrans est en effet omniprésente et il est possible d’avoir accès à une telle quantité d’informations que des chercheurs n’hésitent pas à évoquer une réelle info-pollution, voire infobésité. Nos élèves "pratiquent" le numérique, ils savent trouver des informations. Comment aider l’élève à transformer des pratiques personnelles intuitives, une certaine « débrouillardise », en de réelles compétences informationnelles ? ► Dictionnaire en ligne collaboratif - Dico du Net Penser la (dé-)cohérence Dans leur grande majorité, les étudiants que nous accueillons dans nos formations universitaires à la « méthodologie universitaire » ou aux technologies de l’information et la communication (TIC) sont des « insérés » du numérique : ils écrivent des messages sur Facebook, ils envoient des e-mails et des SMS, ils utilisent fréquemment des moteurs de recherche. Conjointement, un grand nombre d’initiatives de formation de type C2i 1 ont visé une familiarisation avec les « techniques usuelles 2 » du numérique, structurées selon des compétences avant tout opérationnelles. Comme l’affirme Vincent Liquète, ces dispositifs de certification, instaurés depuis les années 1990 par les cours de TIC ou de méthodologie documentaire dans beaucoup d’universités, et souvent assurés en partenariat avec les bibliothèques, « s’inscrivent dans ce rapport mêlant préoccupations techniques et documentaires ». Expérimenter la lecture hypertextuelle

Texte de l'intervention de Bernard Stiegler lors de la séance du 24 septembre 2005 au Théâtre de la Colline Texte de l’intervention de Bernard Stiegler Nous avons choisi de commencer la série des rencontres, qui forment le principal point de rendez-vous d’ARS INDUSTRIALIS, au théâtre de la Colline, par une discussion des enjeux du sommet de Tunis, dit (SMSI), . parce que nous considérons qu’ dans la mesure où elles concernent directement ce que, dans notre , nous appelons les , La culture informationnelle Titre : Eduquer à l’information[1] à l’aide des TIC, un passage obligé dans la formation initiale et continue des enseignants au XXI° siècle Résumé : Plus de 15 ans après la naissance du Web, le paysage informationnel de notre société s’est totalement transformé et l’on peut aujourd’hui affirmer que la connaissance humaine n’a jamais autant été exposée aux machines et que ce qui nous incombe aujourd’hui c’est de relever le défi de l’économie de la connaissance et de la révolution de l’information.

Une certaine vision de la culture informationnelle Ce texte reprend et développe une intervention faite lors du séminaire « Enseignement et médias », organisé le 16 mai 2009 à Paris par Ars Industrialis, le CIEM et la revue Skhole.fr. Avant de présenter ma propre approche de la culture informationnelle, il convient peut-être de donner quelques repères sur cette expression ambiguë, qui connaît une certaine vogue actuellement et fait l’objet de débats et de recherches de plus en plus nombreuses. Pendant plusieurs années, « culture informationnelle » pouvait être considérée comme l’une des traductions possibles en français de l’expression anglo-saxonne, presque intraduisible, d’information literacy. Certes, en France « maîtrise de l’information » a été longtemps préférée et reste la traduction la plus répandue, mais au Canada francophone, les Québécois utilisent « culture de l’information» comme équivalent de l’information literacy. Penser le numérique, ensuite.

ERTé Culture informationnelle Professeur-documentaliste : Un tiers métier Le 15-09-2011 à 16:53 . L’ouvrage “Professeur documentaliste : un tiers métier” s’appuie pour le chapître 5 (“L’entrée dans le métier : savoirs et pratiques de référence en contexte de formation des professeurs-documentalistes”) sur, entre autres, les recherches menées par Vincent Liquète et Anne Lehmans dans le cadre de l’Erté “Culture Informationnelle et curriculum documentaire”. L'éducation à la culture informationnelle L’éducation à l’information est un sujet vaste et complexe : transversal aux différents âges de l’enseignement, aux disciplines, aux professions, son périmètre reste encore flou, comme sa terminologie, non stabilisée. L’ERTé 1 « Culture informationnelle et curriculum documentaire » que dirige Annette Béguin 2, a organisé, sur le thème de « l’éducation à la culture informationnelle », un colloque international à Lille, du 16 au 18 octobre 2008. Dès la conférence inaugurale de Dominique Wolton (Institut des sciences cognitives/CNRS), les enjeux étaient posés : l’éducation est bien le véritable enjeu d’internet, et les professionnels ne peuvent faire l’économie de débats sur les places respectives de la culture et des techniques.

 Documentation : Scénarios TraAM TraAM Doc 2015-2016 Nouvelles pratiques pour informer, nouveaux usages pour s’informer Le projet académique s'est intéressé à sensibiliser et produire pour interagir sur les enjeux médiatiques et développer la littératie. Dans ce nouveau panorama médiatique, le citoyen peut accéder à l’information à tout moment et en tout lieu. Le jeune pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable, doit apprendre à identifier l’information et à lire l’image, à aiguiser son esprit critique et à se forger une opinion.

Related: