background preloader

Les croyances les plus répandues que nous avons sur autrui (suite)

Les croyances les plus répandues que nous avons sur autrui (suite)
Nous avions vu la semaine dernière cinq des dix croyances les plus répandues sur l’Autre. Voici cette semaine la suite de ce classement (qui, je le rappelle, n’en a que le nom) avec toujours à la clé une ou plusieurs pistes à explorer pour tenter de voir les choses un peu différemment. Certes, cette croyance pourrait s’apparenter à soi-même, mais elle débouche invariablement sur une autre croyance qui s’y attache tout naturellement: « … donc l’Autre a tort, à priori » J’avais partagé avec vous une expérience relative à cette croyance dans « La guerre des mondes« . Nous sommes ici en plein dedans. Là encore elle fait partie des croyances majoritaires chez nos semblables. Équipement de série, oui, mais avec un sacré vice de fabrication! Qui peuvent-ils être? Question: « Qu’est-ce qui vous fait dire que votre réalité est LA Réalité? En tout cas chez mon voisin, c’est une réalité; sa pelouse est nickel, pendant que la mienne ressemble à la savane africaine :-). Related:  vie pratiqueCroyances limitantes

INSECTIFUGE MAISON Les croyances les plus répandues que nous avons sur autrui Il y a quelques semaines, je vous proposais un classement (purement informel) sur les dix croyances limitantes les plus répandues sur soi-même. Étant donné que les rapports humains c’est aussi avec les autres, je vous propose cette semaine un top dix des croyances sur l’Autre. A l’instar du billet sur les croyances sur soi, ce classement n’a rien de hiérarchique. Avec cette conclusion issue de la pièce de théâtre Huis clos, de Jean-Paul Sartre, nous avons presque résumé les neuf autres croyances qui vont suivre. Question: « Si l’enfer c’est les autres, qu’en est-il de nous? Derrière cet intitulé connu de chacun, il y a la croyance que si nous faisons preuve d’une attitude serviable, que nous offrons un service (je n’ai pas dit rendu), que nous nous montrons un minimum altruiste, alors l’Autre va forcément nous faire un mauvais coup, abuser de notre gentillesse ou encore nous prendre pour un pigeon. Je ne nie pas l’existence de ce type d’éventualité. Je m’explique. A la semaine prochaine

Top 10 des croyances sur soi Vous connaissez mon intérêt pour les croyances, que je considère être la pierre angulaire dans tout processus de changement. Pour rappel, une croyance est une pensée construite et très personnelle dont nous avons l’intime conviction qu’elle est valide, vraie, réelle, authentique et véritable et qui nous sert de repère dans nos actes quotidiens, notre vision du monde, nos jugements sur nous-mêmes, les autres ou le temps. Parfois, voire même souvent, nos freins, nos blocages, nos difficultés quotidiennes sont issues de certaines de ces croyances qui se qualifient alors de limitantes. Voyons cette semaine, le top 10 des croyances limitantes sur nous-mêmes et quelques pistes pour les ramollir un peu. A noter qu’il n’y a pas une croyance plus limitante qu’une autre; elles le sont toutes à priori et à des degrés divers pour chacun. Ah! Question: « Comment pouvez-vous essayer quelque chose de nouveau en respectant votre besoin de sécurité? A la semaine prochaine…

En finir avec la peur d'être rejeté Avez-vous la peur du « regard des autres » ? Avancez-vous dans la vie avec la crainte de ne pas être accepté ? Évitez-vous certaines situations sociales de peur de ne pas y trouver votre place ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul La plupart des gens vivent avec ce sentiment. Beaucoup se sont résignés à limiter leur « expérience de vie » pour éviter le risque d’être confronté au (sentiment de) rejet. Mais intéressons-nous d’abord à ce qu’est le « rejet social« . Rejet social Nous parlons de rejet social lorsqu’il y a « exclusion délibérée d’une relation ou d’une interaction sociale ». La sensation éprouvée par une telle exclusion peut être extrêmement douloureuse. Certains lui donnent une origine anthropologique. Observez par exemple : lorsque vous discutez avec vos proches (amis ou famille), vous n’éprouvez aucun stress à converser. En revanche, que se passe-t-il lorsque vous devez converser en dehors du cercle de vos amis ? Gérer l’angoisse du rejet La solution à la peur du rejet

Gardez vos sachets de thé Après une pause thé, les sachets usagés finissent généralement à la poubelle. Sauf qu’il est possible de les utiliser au quotidien ! Il y a fort à parier que nombre de consommateurs de thé, gardent les précieux sachets, après avoir lu cet article. 1 – Une viande plus tendre En préparant une marinade avec du thé noir, la viande n’en sera que meilleure et surtout, plus tendre. Pour ce faire, remettre le sachet usagé au préalable conservé dans un tupperware au frigo, dans une tasse d’eau bouillante et verser le tout sur la viande. Aucune viande ne résiste à une telle astuce. Petit plus, la viande aura un petit goût rustique très appréciable en bouche ! 2 – Des petits bobos cicatrisés expressément Comprimer un sachet de thé usagé et humide, sur ce que l’on appelle vulgairement « une pizza » (une écorchure due à une chute), accélérera sa guérison. 3 – Engrais naturel Tout comme les épluchures de fruits et légumes (et les coquilles d’œufs !) 4 – Cosmétique hors pair pour les cernes

Les croyances Depuis le début de ma reconversion dans le domaine du développement personnel et du coaching professionnel, il y a une notion qui reste, à mes yeux, comme fondamentale dans tout processus de changement ou de développement personnel, les systèmes de croyances. Le mot croyance est habituellement utilisé dans les domaines de la religion ou des quêtes spirituelles. Nous retrouvons alors des expressions comme “avoir la foi”, “être de confession X ou Y”, “Pratiquer tel ou tel culte”, “avoir des convictions religieuses”, etc. Dans le champ humain, les croyances sont de l’ordre des certitudes, des convictions profondes que nous avons vis à vis de ce que nous percevons comme notre réalité, le monde qui nous entoure et avec lequel nous interagissons en permanence. Pour autant, ces mêmes caractéristiques qui font de nous ce que nous sommes et plus exactement QUI nous sommes, sont étroitement liées à nos croyances, qu’elles soient secondaires ou fondamentales. Pourquoi?

« La chasse aux ‘’croyances limitantes’’ permet de prendre sa vie en main et d’en devenir l’acteur » Pour la deuxième fois, le blog reçoit Marjorie Llombart, experte auprès des femmes à la recherche du métier qui les fait vibrer. Souvent confrontée à des cas où les propres croyances des personnes se révèlent des freins majeurs au changement, la coach a accepté d’évoquer ce sujet pour Les Nouveaux Audacieux. Entretien autour de ces pensées négatives qui peuvent arbitrer la réussite ou l’échec d’une reconversion. Qu’appelez-vous une « croyance limitante » ? Pour commencer, j’aime à citer une pensée du Dalaï Lama : « Sème une pensée, tu récolteras un acte ; sème un acte, tu récolteras une habitude ; sème une habitude, tu récolteras un caractère ; sème un caractère, tu récolteras une destinée ». Pourquoi ces croyances « limitantes » sont-elles si puissantes ? Les croyances s’installent inconsciemment dès l’enfance, héritées de nos parents, nos professeurs, notre éducation, véhiculées par notre culture et par les médias. Quelles sont les grandes familles de « croyances limitantes » ? J'aime :

La blessure de rejet… 7 moyens pour vous en libérer Vous avez probablement lu mon récent article intitulé « Êtes-vous affecté par la blessure de rejet ? ». Suite à ça j’ai reçu tellement de témoignages que je me suis empressée de vous écrire la suite via ce nouveau texte, pour aider chacun à passer à l’action en vue de se libérer toujours plus de ce sentiment inconfortable qu’est le rejet. Ce n’est aucunement un hasard si je suis aujourd’hui conférencière internationale, formatrice en entreprise et auteure de 7 livres sur une multitude de sujets majeurs en lien avec la libération émotionnelle, la santé, les relations affectives, la joie de vivre. Je peux vous dire que si je fais ce métier, c’est suite à mes souffrances qui ont duré tant d’années et que j’ai dû transformer si je voulais survivre. Quand j’écris pour vous, que je fais de la consultation privée, ça me passe par le cœur et je peux vous comprendre. On a tous été ou nous sommes encore influencés à différents degrés par la blessure de rejet. Inutile de se sentir vexé.

14 Utilisations Surprenantes du Dentifrice. Si vous pensez encore que le dentifrice ne sert qu'à se laver les dents, cette astuce est faite pour vous. Voici 15 utilisations astucieuses du dentifrice que très peu de gens connaissent et qui sont pourtant très utiles. Vous allez en adopter plusieurs, j'en suis sûr. 1. Vous changez de déco et déplacez vos cadres aux murs ? Vous rendez votre appartement et voulez reboucher rapidement les trous de clous et de punaises dans les murs blancs de votre appartement, afin de récupérer votre caution ? Sortez votre tube de dentifrice et rebouchez les trous un par un. C'est l'astuce la plus économique pour retrouver des murs comme neufs. Cliquez ici pour découvrir l'astuce. 2. Regardez ce tutoriel, il va vous expliquer précisément comment éliminer les rayures de vos CD pour les écouter à nouveau. Cliquez ici pour découvrir l'astuce. 3. Pour nettoyer en profondeur les joints du carrelage de votre salle de bain ou de votre cuisine, appliquez du dentifrice sur vos joints et frottez avec une brosse. 4. 5. 6.

Related: