background preloader

Autisme.fr

Autisme.fr

Autisme : la Belgique, fin de l'errance pour des familles françaises Dans cette école belge, plus de la moitié des autistes sont Français. Grâce à des méthodes éducatives, ils deviennent « d’autres gamins ». Reportage. Maël en classe dans son école à Mons, le 17 novembre 2011 (Audrey Cerdan/Rue89) (De Mons) « Quand ils parleront, ils auront l’accent belge. » Sophie Carlier, institutrice spécialisée pour les autistes, n’a pas renoncé à faire parler ses élèves. Ils ne sont que quatre dans sa classe de maternelle intégrée dans le programme « Teacch », sont tous français et ont 6 ou 7 ans. Assistée d’une puéricultrice et d’une stagiaire, elle applique cette méthode dite « comportementale », que leurs parents ont désespérément cherchée dans leur pays, avant de trouver leur eldorado chez notre voisin belge. Au Clair Logis, école spécialisée nichée dans les bois en périphérie de Mons, Sophie tente d’« apprendre » à ces enfants entrés très tard à l’école. A 5 ans, Maël a le développement d’un enfant de 18 mois Maël et sa mère Coralie (Audrey Cerdan/Rue89)

Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques aspergirl | Le syndrome d’Asperger Fédération, Fédération Française Sésame Autisme AFG Sur les bancs de l'école AFG Autisme

Related: