background preloader

Enneagramme Base 2 : Quête d'approbation

Enneagramme Base 2 : Quête d'approbation
La Base 2 en quatre concepts clés : Généreux, Démonstratif, « qui cherche à faire plaisir » et Possessif. Les individus de Base ennéagramme 2 ont pour caractéristique principale l’importance donnée aux liens qu’ils entretiennent avec d’autres personnes et à la manière dont ils se relient aux autres en étant serviables. Ces personnes ont développé comme un « radar » leur permettant de détecter instantanément ce dont l’autre peut avoir besoin et elles se voient comme « la bonne personne » pour satisfaire ce besoin. De ce fait, même si elles sont au service des autres, les personnes qui font du 2 se trouvent en position haute par rapport à ceux qu’elles servent. En effet, c’est comme si les 2 se considéraient comme étant non seulement assez forts pour prendre soin d’eux-mêmes, mais aussi en capacité de prendre soin des autres. Ils désirent secrètement occuper une place centrale dans la vie des personnes de leur choix et tentent d’y parvenir en se rendant «indispensables». Source :

http://www.approchepearl.com/enneagramme/enneagramme_formation/enneagramme_base-2

Related:  sissiwebEnnéagramme

Enneagramme Base 1 : Quête de perfectionnement La Base 1 en quatre concepts clés : « A des principes », Sens de la mission, Auto-discipliné et Perfectionniste. Les individus de Base ennéagramme 1 sont des idéalistes. Ils sont idéalistes dans le sens où ils colorent l’ensemble de leurs actions, de leurs dires, et de leurs perceptions avec un sens implicite de « comment les choses devraient être ». Ce sentiment d’un idéal non atteint imprègne la vision que pose la base 1 sur le monde. C’est comme si les personnes de cette base prenaient au même moment connaissance de comment les choses sont et conscience de comment elles devraient être. Mais comme la réalité perçue à travers ce filtre exigeant ne coïncide que très rarement avec l’idéal tel qu’elle le conçoit, la personne de base 1 a tendance à percevoir le monde comme étant essentiellement désordonné, corrompu, insouciant, frivole, mauvais et défaillant provoquant ainsi un fort sentiment de frustration.

Ennéagramme Base 4 : Quête d'authenticité La Base 4 en quatre concepts clés : Expressif, Empathique, Sensible et Imprévisible. Les individus de Base ennéagramme 4 conçoivent la notion d’identité comme étant en rapport étroit avec leur univers émotionnel intense. En somme, le fait de s’identifier à leurs émotions leur permet de se sentir connectés profondément à eux-mêmes, de se sentir vivants. Ennéagramme Base 7 : Quête de diversité et de nouveauté La Base 7 en quatre concepts clés : Spontané, « aux talents variés », Gourmand, Dispersé Les individus de Base ennéagramme 7 sont essentiellement attentifs au fait de laisser des options ouvertes, de disposer de « plans B » ou de portes de sortie en toute circonstance, de vivre une vie sans contraintes ni engagements définitifs, de trouver le bonheur sans être entravés par ce qu’ils considèrent être des contingences triviales qui semblent accaparer la plupart des gens. Les personnes de Base 7 sont déterminées à ne pas permettre à leurs vies de sombrer dans l’ennui ou dans l’inertie, ni s’inscrire dans la terne monotonie d’une vie tracée à l’avance. Les 7 veulent plus que cela. Ils veulent toujours plus.

Questionnaire sur l'estime de soi L’estime de soi a fait l’objet de plusieurs articles sur Oser Changer et ses définitions abondent. Ces courtes phrases, tirées du livre L’émergence des créatifs culturels de Paul H. Ray, la résument assez bien: “Plonger dans la plénitude de sa propre maturité – que l’on ait treize, trente ou soixante ans, et offrir à tout le monde l’occasion de vous contempler dans cette plénitude. Ne pas se cacher.

S'entraîner à l'estime de soi: mission possible La plupart des problèmes de santé mentale, et beaucoup de problèmes physiques, sont reliés d’une façon ou d’une autre au manque d’estime de soi, à la mésestime de soi. En effet, le peu de considération pour soi-même peut nous amener à aller au-delà de nos limites, à mal gérer notre temps, à faire de mauvais choix et nous précipiter, à moyen terme, dans la dépression, le burn-out et le stress. La richesse ou la pauvreté de nos choix, que ce soit dans le domaine du travail, de la vie de couple ou familiale ou des relations interpersonnelles, est fréquemment le reflet de notre estime pour nous-même. À long terme, l’effet de choix malheureux peut être dévastateur. À moins d’en devenir conscient et d’agir, c’est-à-dire de nous exercer à un changement d’attitude, les conséquences d’un manque d’estime de soi peuvent modifier négativement le cours de notre vie et, ultimement, nous risquons de transmettre les racines de ce mal à la génération suivante.

Techniques pour l'estime de soi Posted by Mauricio Salazar | Commentaires fermés Musique gratuite pour relaxer Bonjour, Techniques pour l’estime de soi vous offre gratuitement de la musique pour relaxer et rendre votre journée plus tranquille. Pour accéder aux fichiers Mp3, on vous demande de partager ce lien avec vos amis sur les réseaux sociaux.

BYRON KATIE à Paris – Samedi 12 juillet 2014 Blog ATELIER JOURNÉE – 9h30-17h – Théâtre BOBINO Qui seriez-vous sans vos histoires ?Vivre en harmonie avec ce qui est avec Le Travail de Byron Katie Information et réservation sur www.byron-katie-paris-2014.com Tarif réduit jusqu’au 12 mai 2014. Le cycle du changement de Hudson Le changement : processus permanent à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de nous. Frederic Hudson, coach et professeur à l’université de Columbia propose de voir notre vie comme une succession de cycles constitués chacun de 4 phases : un lancement, une désynchronisation, un désengagement puis un renouveau. Connaître ce modèle permet de mieux comprendre ce que nous vivons dans nos transitions personnelles et professionnelles. Un chapitre de vie professionnelle peut être une projet, une mission, un job etc. Dans notre expérience du changement, Frederic Hudson décrit les 4 phases suivantes, qui se succèdent avec des allers-retours possibles.

Related: