background preloader

L' extension portuaire de Shanghai vers l' île de Yangshan

Related:  Les territoires dans la mondialisationLe port de Shanghai

Les dynamiques urbaines de Shanghai : trois artères péri-centrales en mutation 1 Source : le Bureau d’État des Statistiques de la République Populaire de Chine (2008). 1Shanghai, métropole en pleine mutation située dans un pays émergent, est le symbole du modernisme et du développement actuel chinois. Avec près de 14,5 millions d’habitants1, Shanghai est aujourd’hui le symbole du dynamisme économique d’une Chine ouverte sur l’extérieur. Pôle structurant de la mondialisation et de la façade maritime chinoise, la ville connaît depuis 1992, date du voyage de Deng Xiaoping dans le Sud du pays, de nouvelles dynamiques urbaines. Vitrine de l’économie chinoise, Shanghai se caractérise par des transformations urbaines et sociales très rapides. 2L’une des images qu’évoque la ville nous est livrée par la rue. 2 Gourdon Jean-Loup, La Rue. 3Au-delà de la simple verticalisation de l’espace bâti et des politiques de rénovation urbaine, les rues participent activement à la modernisation de Shanghai. 3 Watson James L., Golden arches east: Mc Donald’s in East Asia, Stanford, Ed.

REPORTAGE : SHANGHAI VOYAGE AU CENTRE DU MONDE Raconter Shanghai c’est raconter l’une des mutations urbaines les plus rapides de l’Histoire. Un modeste archipel de pêcheurs devenu, en un temps record, une mégapole de 25 millions d’habitants.La ville la plus peuplée de Chine sera demain, sans doute, la plus grande cité du monde et un carrefour maritime incontournable. Son port est, déjà, celui de la démesure : des kilomètres de quais, une forêt de grues, une fourmilière humaine sur une île artificielle reliée à la ville par un pont de ... 32 kilomètres ! La beauté de Shanghai est célébrée par les architectes du monde entier qui en ont fait leur terrain de jeu. Elle offre plusieurs visages : les quartiers anciens façonnés par la colonisation, les joyaux Art Déco, les ruelles populaires où prospèrent les marchés de rues, et enfin les nouveaux quartiers futuristes. Il y a deux fois plus de buildings à Shanghai qu’à New York, 5000 tours et 120 gratte‐ciels y voient le jour chaque année ! Yvonne Wang la riche femme d'affaires.

Les routes maritimes arctiques, une concurrence encore lointaine En septembre 2018, un porte-conteneurs de la compagnie maritime de transport Maersk a emprunté le « passage du Nord-Est », aussi appelé « Route Maritime Nord » (RMN), pour rallier l’Allemagne à partir de la Corée du Sud. Cet évènement a ravivé l’intérêt des médias de masse pour cette zone, dans laquelle le transit des marchandises ne représente qu’une part très faible des flux le long des côtes russes. Deux compagnies s’y intéressent aujourd’hui de près : la danois Maersk donc, et le chinois Cosco. Mais quel est l’intérêt de cette route ces géants du transport maritime de conteneurs ? Read more: La route maritime du Nord, eldorado ou miroir aux alouettes ? Raccourci Arctique D’abord, un gain de distance, près de 40 % entre l’Asie et l’Europe, et donc potentiellement de temps. Cependant, cela n’est pas pour tout de suite. Météo imprévisible Enfin, la faible profondeur des eaux, notamment au niveau du détroit de Sannikov, complique encore la donne. Fonte des glaces Investissements prohibitifs

GuppY - Sujet d'étude - Une ville mondiale, Shanghai Nouvelles Téléchargements Liens FAQ Forum Sujet d'étude - Une ville mondiale, Shanghai L'exercice a été conçu par Quentin Duquesne, professeur d'histoire-géographie au lycée des Eaux-Claires à Grenoble (Isère). Objectifs et capacités Exploiter et confronter des documents variés. Pré requis et conditions de travail Avoir sur son ordinateur de travail un logiciel de traitement de texte (Word ou Open Office) et disposer d'une connexion à Internet. Les consignes de travail Télécharger le fichier de travail et réaliser le travail demandé à partir des documents ci-dessous. Le corpus se compose de 11 documents : une page Web (n°1) ; un article de presse (n°11) ; quatre extraits de reportage (n°4, 5, 6 et 7) ; deux photographies (n°9 et 10) ; deux cartes / croquis (n°2 et 8) ; une série statistique (n°3). Document 1 : extrait du Dessous des cartes consacré à Shanghai Cliquez sur l'image pour accéder à la page Web du site. Source : le dessous des cartes, février 2011, Arte. Réactions à cet article Haut

Le port en eaux profondes de Yangshan Shanghai ne manque pas d’infrastructures gigantesques : après le hub de Hongqiao (également présenté sur ce site), voici le port en eaux profondes de Yangshan. Autant Hongqiao constituait une plateforme à destination de l’intérieur de la Chine, autant Yangshan illustre l’ambition internationale de Shanghai, ouverte sur la mer et l’international, avec l’ambition de devenir à court terme le premier port mondial, dépassant son rival singapourien. La Chine est devenue le premier acteur du trafic portuaire mondial L’Asie concentre une part importante des flux maritimes, avec 30% des exportations et près de 27% des importations mondiales en 2006. En 2007, la Chine comptait 235 ports côtiers ou fluviaux principaux et disposait de plus de 400 km de quais et de 4 701 postes à quais. L’essentiel de l’activité est concentré dans les 14 plus grands ports chinois, d’un trafic annuel supérieur à 100 M.t. Source : CEIC, Service économique de Pékin (millions EVP, équivalent vingt pieds).

L'Antarctique, lieu de la mondialisation L’Antarctique Court résumé : Terre isolée, inhabitée et explorée seulement depuis le début du XXe siècle, l’Antarctique est l’incarnation d’un idéal que projette une mondialisation de plus en plus poussée. Par le traité de Washington (gel géopolitique) de 1959 et le Protocole de Madrid (gel géoéconomique) de 1991, l’Antarctique fut mise à l’écart du monde habituel et réglé par des règles internationales strictes qui en font un véritable "sanctuaire partagé" et un véritable "réserve naturelle consacrée à la paix et à la science". Présentation de l’auteur : Denis Retaillé est un géographe français né en 1953, il est actuellement professeur de géographie à l’Université de Bordeaux III. Présentations des grandes idées : Terre isolée, inhabitée, et explorée seulement depuis le début du XXe siècle avec la cabane de Scott (1910-1913, premières missions exploratrices britanniques), l’Antarctique occupe une position originale dans l’histoire de l’occupation humaine des continents. Critique :

Shanghai, une métropole mondiale L’idée de ce repère est de compléter celui de Laurent Resse concernant les principaux ports mondiaux, avec un "zoom" sur l’organisme portuaire qui est en passe de devenir le principal port mondial toutes catégories confondues. On utilise Google Earth pour faire un parcours à travers la ville Shanghai, articulé autour de 3 thèmes pour aller au-delà de l’aspect portuaire afin de dégager la volonté de rayonnement international dans le cadre de la mondialisation. Comment finalement caractériser cette métropole mondiale ? En montrant l’évolution spatiale du port, on comprend la puissance commerciale de ce carrefour devenu incontournable. Le nouveau quartier d’affaires érigé depuis les années 1990 est symbolique à la fois du rôle moteur joué par Shanghai dans les flux invisibles cette fois, et de la globalisation qui s’opère à l’échelle de ce type de paysage urbain commun à tous les CBD prestigieux. Par ailleurs, cette visite n’a pas vocation à montrer les limites de cette métropole.

Shanghai : la transformation d’un centre industriel en une métropole de (...) L’enjeu auquel Shanghai est confronté est de transformer le centre de production industrielle, qu’il demeure, en une métropole de services à valeur ajoutée, ouverte sur sa proche région comme à l’international. Or, si la ville a été capable de développer massivement ses infrastructures, ses dispositions à s’intégrer au delta du Yangtsé et à libéraliser son économie restent en-deçà des réformes nécessaires à ses ambitions. Shanghai, vitrine de la modernité chinoise, aspire à (re)devenir une métropole de premier plan : la ville, qui se voit comme la Londres ou la New-York de l’Asie, a vu son ambition avalisée en 2009 par Pékin, qui a reconnu sa vocation à devenir un centre international financier, maritime, de services et de commerce. Or, la concrétisation de cette ambition nécessite de transformer cette ville industrielle en une métropole de services, par une mise à niveau des infrastructures comme par des réformes de l’environnement des affaires.

Jean-Marie Miossec, Le conteneur et la nouvelle géographie des océans et des rivages de la mer. Dans le sillage de la CMA CGM 1Avec Le conteneur et la nouvelle géographie des océans et des rivages de la mer. Dans le sillage de la CMA CGM, Jean-Marie Miossec trace sa route au long cours sur près de 650 pages de texte et de plus de 700 pages si l’on inclut les 20 pages de bibliographies, les 20 pages d’un excellent glossaire du transport maritime et les 15 pages d’index qui permettent de retrouver avec aisance les lieux ou encore les armements. Les 145 cartes et schémas de synthèse, souvent inédits, permettent de comprendre les dynamiques complexes ou de saisir l’ampleur des aménagements portuaires. 2Au cœur de ces flux, Jacques Saadé apparaît comme un homme d’affaires, visionnaire qui a su anticiper les mouvements du fret ou encore saisir l’opportunité du conteneur (utilisé par l’armée américaine pour acheminer le matériel lors de la guerre du Vietnam) pour toute la chaîne logistique de transport. 6La première partie interroge le couple mondialisation et maritimisation. 13J.

Saskia Sassen, la ville globale aujourd'hui CHINE • Shanghai, nouvel avant-poste de la réforme économique La vieille métropole industrielle, portuaire et financière de l'est de la Chine va accueillir la première zone franche du pays. Mais le projet rencontre des résistances. Pour faire passer son projet d'instauration d'une zone franche à Shanghai, le Premier ministre, Li Keqiang, a dû faire face à la fronde des régulateurs financiers. Ce projet est pourtant l'un des signes les plus tangibles de la volonté du nouvel exécutif chinois de lancer des réformes économiques très attendues. Les autorités de régulation financière, notamment la Commission de régulation du secteur bancaire chinois (CRBC) et la Commission de régulation des valeurs mobilières chinoises (CRVC), se sont ouvertement exprimées contre le projet de Li de libéraliser les services financiers de Shanghai et de les ouvrir aux investisseurs étrangers. Ces débats agités sont le reflet des difficultés rencontrées par le nouvel exécutif [au pouvoir depuis mars 2013] pour réformer la structure économique du pays.

Related: