background preloader

Bonnet d'âne

Interro Ecrite | par Luc Cédelle, journaliste éducation au Monde CulturalGangBang Sauver les lettres Food'Amour Humeur allochtone ABC de la langue fran aise | Abclf / ABC de la langue fran aise Le blog de SOS Éducation YOUPHIL Reconstruire l'École Chronique Éducation [L'école démocratique - De democratische school] Correcteurs à rude épreuve Ils ne bloqueront pas les routes, ni les ports. Ils ne s’allongeront pas sur les voies ferrées. Ils ne paralyseront pas le pays. Ils n’en essayent pas moins, avec leurs pauvres moyens, de nous prévenir que notre langue - le vecteur de la pensée, de la création, de la liberté d’expression - est en danger parce qu’on les maltraite. Les correcteurs de l’édition sont les nouvelles victimes de la précarisation des professions intellectuelles. En mars dernier, le mal-être des correcteurs s’est fait moins discret lorsqu’une cinquantaine d’entre eux ont manifesté sur le boulevard Saint-Germain à Paris, devant le siège du Syndicat national de l’édition, aux cris de : «La précarité, ça suffit!» Un paiement modeste et à la tâche Marie-Hélène Massardier, 52 ans, fait partie de la quinzaine de lecteurs-correcteurs qu’emploie Gallimard (en sus d’une soixantaine de correcteurs). Dominique Froelich touche un salaire mensuel net de 1 900 euros. 0,085 euro : le coût du correcteur par exemplaire

Jean-Paul Brighelli est un professeur de Lettres qui partage ses réflexions personnelles sur l'actualité éducative. by crosty Mar 13

Related: