background preloader

Le roman

Le roman
Histoire du roman La vision, la popularité et la forme du roman a évolué au cours des siècles : Au Moyen-âge Au Moyen âge, le terme roman désigne les écrits dans la langue du peuple (langue romane) en opposition aux textes écrits en latin Puis roman = récit en vers français contant les aventures de héros imaginaires. L’ancêtre du roman actuel est la chanson de geste dont la plus ancienne est La Chanson de Roland. Au siècle classique Au XVIème siècle, le roman devient un genre littéraire pour désigner une oeuvre fictive écrite en prose racontant la vie de personnages qui évoluent dans un monde réel. Le roman est considéré comme mineur. Rabelais Au XVIIIème siècle Le roman offre une grande variété de forme. Le réalisme romanesque connaît son plus grand succès. Montesquieu Au XIXème siècle C’est le siècle qui consacre le roman, l’âge d’or du roman. Emile Zola Au XXème siècle Le succès rencontré par le roman au XIXème siècle se poursuit au XXième siècle. Nathalie Sarraute Les caractéristiques du roman Related:  Devoir français Le Personnage de roman recherches

Héros Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un héros (ou, au féminin, une héroïne) est un personnage réel ou fictif de l'Histoire, c'est un personnage exemplaire de la mythologie humaine ou des arts, dont les hauts faits valent qu'on chante son geste. Ces derniers, édulcorés par la légende dorée des hagiographes, sont passés dans la légende populaire. Selon les cultures, un héros est un demi-dieu, un personnage légendaire, un idéal, un surhomme ou simplement une personne courageuse, faisant preuve d'abnégation. Le rôle du héros se situe entre l'aspiration métaphysique, presque religieuse, de dépasser la condition humaine, notamment d'un point de vue physique et entre l'aspiration plus réaliste d'œuvrer pour le bien de la communauté, d'un point de vue moral. Par extension, le terme "héros" (ou bien héroïque) désigne le personnage principal d'une œuvre de fiction, quelles que soient les qualités dont il fait preuve. Héros antique[modifier | modifier le code]

Michel Strogoff Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Michel Strogoff est un roman d'aventures historique de Jules Verne, paru en 1876. Historique[modifier | modifier le code] L'œuvre paraît d'abord en feuilleton dans le Magasin d'Éducation et de Récréation du 1er janvier au 15 décembre 1876, avant d'être reprise en volume la même année chez Hetzel[1]. Résumé[modifier | modifier le code] Liste de quelques personnages[modifier | modifier le code] Adaptations[modifier | modifier le code] Au théâtre[modifier | modifier le code] Jules Verne monta avec Adolphe d'Ennery une version pour la scène représentée en 1880. Au cinéma[modifier | modifier le code] Films muets : Films parlants : À la télévision[modifier | modifier le code] En dessins animés[modifier | modifier le code] En bande dessinée[modifier | modifier le code] Michel Strogoff, scénario et dessins de Ramón De La Fuente, Nathan, collection « Les œuvres célèbres en BD », 1978 (ISBN 84-2010-535-X) Notes et références[modifier | modifier le code] Dimitri W.

Bonaparte glorifié Contexte historique Le coup d’Etat de Bonaparte les 18 et 19 brumaire an VIII s’étant réalisé dans le contexte particulièrement difficile des guerres de la deuxième coalition (1799-1800), Bonaparte devait avant tout restaurer l’ordre dans le pays. Il pacifia les départements royalistes de l’Ouest, insurgés contre la République, élimina les néo-Jacobins et renversa la situation militaire en parvenant in extremis à repousser les Autrichiens à Marengo le 14 juin 1800. Cette demi-victoire fut transformée en bataille décisive grâce à une propagande particulièrement efficace, à laquelle contribua le tableau où David a illustré le fameux épisode du passage des Alpes par l’armée de Bonaparte. Analyse de l'image Peint en 1800, ce tableau ouvre l’iconographie de l’épopée napoléonienne, au terme de laquelle lui répondra comme en écho Le Cuirassier blessé quittant le feu de Géricault (1814, musée du Louvre). Interprétation Le tableau s’est mué ici en image.

Définition héros | Dictionnaire définition français héros 1 personnage mythique ou légendaire ayant accompli des faits extraordinaires 2 celui qui se distingue par son courage face au danger 3 celui qui tient le rôle principal héros-idole nm personnage idolâtré, star ou homme politique, ou encore personnage littéraire héros-narrateur nm personnage principal des écrits autobiographiques super-héros , superhéros nm inv héros de bande dessiné ou de roman populaire Dictionnaire Français Définition nm inv 1 demi-dieu, géant, génie, surhomme [antonyme] sous-homme 2 brave, preux, courageux, audacieux [antonyme] lâche, couard 3 personnage, bandit, protagoniste livre dont vous êtes le héros nm livre interactif, roman à choix multiples livres dont vous êtes le héros nm aventures à construire, choisis ta propre aventure Dictionnaire Français Synonyme héraut ou héros ? nm. Attention à ne pas confondre ces homophones. Le nom "héraut" désigne un officier public du Moyen Age qui était principalement chargé de porter les déclarations de guerre.

Omniscience Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sur les autres projets Wikimedia : Omniscience, sur le Wiktionnaire L'omniscience (du latin: tout-savoir) est la capacité de tout savoir infiniment, ou de manière plus restrictive, tout ce qui peut être connu sur un sujet quelconque, et notamment dans le cas d'une personne de connaître intégralement ses pensées et sentiments. Dans les religions[modifier | modifier le code] Dans les religions monothéistes, l'omniscience est typiquement attribuée à Dieu. Le concept est présent : dans la Bible, où Dieu est appelé « Celui qui est », parmi d'autres noms, qui intègrent également son omniprésence et sa toute-puissance ;dans l'hindouisme, où l'Être suprême est dénommé Sarv-gyaata (omniscient), Sarv-samarth (tout-puissant) et Sarv-vyapt (omniprésent) ;dans le Coran, où Dieu est appelé "Al 'aleem" ("celui qui sait tout") ou " Allah " ( Dieu ) à de multiples occasions. Utilisation en philosophie[modifier | modifier le code]

Les travailleurs de la mine : les abatteurs Contexte historique Les gisements du Nord-Pas de Calais au début du XXe siècle Pointe occidentale de la série des bassins houillers sis au contact des massifs hercyniens et de la grande plaine nord-européenne, celui du Nord-Pas-de-Calais prolonge le Borinage belge. Analyse de l'image « Au charbon » La photographie, prise par Joseph Philibert Quentin (1857-1946), donne à voir les modalités ordinaires d’abattage du charbon dans les mines du Pas-de-Calais vers 1900. Interprétation L’abatteur-roi Par-delà la variété des désignations, abatteurs, haveurs ou piqueurs sont au cœur de l’exploitation minière.

Histoire - Chapitre 3 Le roman au Moyen-Âge: un genre mineur? Chapitre 3 Le roman au Moyen-Âge: un genre mineur? Introduction I) Les romans médiévaux II) XIIIème siècle: le roman en prose Introduction Au Moyen-Âge, les romans prennent petit à petit les formes connues actuellement, notamment la prose. I) Les romans médiévaux Apparus dès le XIIème siècle, les romans étaient tout d'abord écrits en vers. À cette littérature de nobles s'opposait une littérature plus populaire. II) XIIIème siècle: le roman en prose Afin de bien distinguer le vers de la prose, faisons un détour par le théâtre de Molière qui dans le bourgeois gentilhomme explique que Tout ce qui n'est pas prose est vers et tout ce qui n'est point vers est prose. La qualification de genre mineur est-elle cohérente?

Caractéristiques du récit d'aventure 1) Description du récit d'aventure : Basé sur la mise en scène de nombreuses péripéties, le récit d'aventure est un récit rythmé par l'action et transporte souvent le lecteur aux limites du vraisemblable. En général, le récit d'aventure met en scène des personages plutôt simplifiés et tourne essentiellement autour d'un héro aux vertus innombrables dont le but est de sauver l'humanité d'un sort tragique. Les péripéties et actions sont au centre du récit d'aventure, mais il est à noter que celui-ci est vraisemblable [Même s'il peut présenter quelques éléments à la limite du fantastique]. Si ce n'est pas le cas, le récit est plutôt d'ordre fantastique. 2) La Voix : De façon habituelle, le récit d'aventure est souvent raconté par un narrateur omniscient ou par un témoin de l'événement. Par contre, ce n'est pas immuable et le récit peut parfois être raconté par le héro lui-même. 4) Les Thèmes : Plusieurs thèmes sont récurrents à l'univers des récits d'aventure. 6) Auteurs et oeuvres notables :

LE ROMAN Le Moyen Age va de la chute de l’Empire Romain d’Occident en 476 à la prise de Constantinople par les Turcs en 1453. Ce que nous appelons Roman est avant tout une langue populaire, issue du latin vulgaire, où seules les syllabes accentuées des mots ont été généralement préservées. Le premier document roman conservé est «le serment de Strasbourg» (842). C’est pourquoi,«roman», au Moyen Age, désigne tout texte en prose ou en vers écrit dans cette langue et non en latin. Origines : aux XIIe et XIIIe siècles, l’évolution des moeurs féodales - plus de raffinement, de loisirs - permet l’apparition de ce nouveau genre issu des romans antiques et des chansons de geste. Le Roman de Renard :série de contes, d’abord oraux, du folklore campagnard rédigés par plusieurs auteurs.

Le Roman - Fiche Bac Français bac Littérature et Français Les genres littéraires sont des ensembles de textes qui obéissent à des contraintes et à des conventions communes. Les critères de reconnaissance des genres ne relèvent cependant pas de règles éternelles et sont étroitement liés à l'histoire d'une culture ou encore d'un pays. Les différents genres varient aussi au niveau de la forme (poésie, récit, théâtre), de la nature du contenu (récit d'aventure ou journal intime) et de la recherche d'effet (registre fantastique, horreur, comique). Au niveau du style également, il existe de grandes variantes possibles. Le roman appartient au genre narratif et constitue l'un des trois genres que l'on a coutume de distinguer aujourd'hui. II - Quelques critères de reconnaissance En général, on est en présence d'un récit assez long même si sa taille peut parfois varier. On peut remarquer ce que l'on appelle le schéma narratif de l'œuvre. III - Le roman au fil des siècles Au Moyen Âge, l'utilisation du latin se limite aux textes écrits. VI - Conclusion

Histoire de la littérature française des origines à nos jours Genre littéraire le plus connu aujourd’hui, le roman est né au Moyen Âge. Au XIIe siècle, le roman est écrit… en vers – comme la majorité des œuvres littéraires. Roman veut alors dire écrit en langue romane (en langue vulgaire, en français), par opposition au latin, qui est la langue des érudits. Ce n’est qu’au XIVe siècle qu’apparaît le roman en prose. L'expression « mettre en roman » est utilisée, vers 1150, pour désigner des récits adaptés des textes latins, pratique alors courante. La langue vulgaire est d'abord utilisée pour raconter la vie des saints, mais très vite la fiction s'en empare. Tandis que la chanson de geste est toujours populaire, la nouvelle génération, celle de Chrétien, fera la fortune du roman, qui triomphera finalement de l'épopée.

Related: