background preloader

Inde Resistenza

Inde Resistenza
Le combat des petits paysans indiens Au Sud-Ouest du Gujarat, l'un des Etats les plus industrialisés de l'Inde, la population tribale des Bhils s'organise pour créer une Zone Economique Verte. L'appellation fait référence, avec une certaine ironie aux Zones Economiques Spéciales (les ZES), fers de lance de l'industrialisation en Inde. L'économie rurale se bat face à la tentation du développement industriel La région des Bhils est encore vierge de tout développement industriel. La zone économique verte fédère une centaine de villages. Une philosophie héritée de Gandhi M. L'agriculture indienne est un enjeu mondial L'Inde compte aujourd'hui 800 millions de paysans. Le miracle économique indien a oublié le monde rural Le potentiel agricole de l'Inde est indéniable, mais à la condition d'investir, d'innover et de diversifier. Comment redonner aux paysans indiens leur dignité ? Crédits France Télévisions Direction des programmes : Patricia Boutinard Rouelle Aurélie Hamelin (Responsable du projet)

http://www.france5.fr/portraits-d-un-nouveau-monde/#/theme/economie/la-revanche-de-la-terre/

Related:  Planète à vendre coloniser & contrôlereleves123456789

Octobre 2012 Après le Colonialisme, le Mégacolonialisme Au Brésil, le groupe français Louis Dreyfus, spécialisé dans le négoce des matières premières, a pris possession de près de 400 000 hectares de terres : l’équivalent de la moitié de l’Alsace, la région qui a vu naître l’empire Dreyfus, avec le commerce du blé au 19ème siècle. Ces terres sont destinées aux cultures de canne à sucre et de soja. Outre le Brésil, le discret empire commercial s’est accaparé, via ses filiales Calyx Agro ou LDC Bioenergia [1], des terres en Uruguay, en Argentine ou au Paraguay. Si Robert Louis Dreyfus, décédé en 2009, n’avait gagné quasiment aucun titre avec l’Olympique de Marseille, club dont il était propriétaire, il a fait de son groupe le champion français toute catégorie dans l’accaparement des terres. Course effrénée à l’accaparement de terres L’exemple de Louis Dreyfus n’est pas isolé.

Du blé au pain Auteurs : Michèle Mosiniak, Roger Prat et Jean-Claude Roland Adaptation et mise en ligne : Gilles Camus Table des matières 1. Introduction générale Le blé est l'espèce avec laquelle l'homme a commencé à manipuler la nature et gérer le milieu. Auparavant, dans la lointaine préhistoire, il se contentait de prélever ce qui était disponible et se comportait comme tout animal prédateur : avec la mise en culture du blé et la sélection des variétés les mieux exploitables, il a commencé à gérer la production de l'environnement : ce fut la "Révolution Néolithique".

Délices déshydratés Comme vous pouvez le voir, la "famille" s'agrandit ! J'ai le plaisir de vous présenter mon petit dernier, Délices déshydratés paru chez La Plage. Il s'agit d'un livre de recettes plutôt inédites en France, mais relativement connues outre-Atlantique, notamment auprès des adeptes de la cuisine raw (comprenez "cru", "brut"). Les crudivores redoublent de créativité culinaire pour varier leurs menus, tout en respectant le principe zéro cuisson. L'idée, ce n'est pas simplement de faire sécher des fruits mais de composer de vraies recettes qui révèlent leur saveur et leur texture (souple ou croustillante) une fois déshydratée. On émince à la mandoline, on fait tremper des graines, on mixe, on étale à la spatule, on découpe au couteau (parfois même aux ciseaux !)

Guatemala - 60 ans d’ingérence US 8 octobre 2012 Article en PDF : L'économie du Guatemala est actuellement et historiquement entièrement orientée vers la satisfaction du marché extérieur (mines, barrages, call center, agro exportation, tourisme, pétrole, maquilas...). Comment expliques tu cela ?.. Depuis le gouvernement d’Álvaro Arzú, (1996-1999), on a assisté à un tournant dans les investissements privés nationaux et étrangers au profit des secteurs économiques liés aux industries extractives, à la production d’électricité, à l’agro-export et aux services.

le blé : origine Le blé civilisateur : où ? quand ? comment ? C'est donc par le blé qu'a commencé la "culture", le mot étant pris dans toutes ses acceptations : agricole et sociale. C'est par cette céréale que l'homme qui avait été nomade, cueilleur et chasseur pendant des centaines de millénaires, s'est fixé et a créé un mode de vie complètement nouveau.

Pourquoi nous n'apprendrons plus comme avant. Michel Serres et Bernard Siegler La beauté La beauté sauvera t'elle le monde ? Voir plus L'imaginaire PERENCO franco-UK GUATEMALA 8 octobre 2012 Article en PDF : Les affaires de pétrole ont toujours été liées de près aux pouvoirs parallèles qui règnent en maître au Guatemala, pays dominé depuis des siècles par une oligarchie propriétaire du pouvoir économique, politique et symbolique. Conservatoire de légumes anciens et redécouverte des graine ancienne La redécouverte d'une espèce commence toujours par une graine, une bouture ou un plant. Sans le savoir, de nombreux jardiniers amateurs sont souvent dépositaires d'une espèce ancienne ou en voie de disparition. Il peut s'agir d'un fruit, d'un légume ou d'une herbe aromatique que l'on récolte ou que l'on replante machinalement d'année en année. Souvent les espèces en péril sont cultivées par des personnes âgées, et le plus souvent, ces espèces disparaîtront lorsque ce jardinier attentif ne pourra plus les cultiver. Si vous êtes confrontés à une situation similaire, recueillez quelques graines et contactez l'association : les générations futures vous en seront reconnaissantes.

Septembre 2012, Sierra Leone, l'empire agricole BOLLORÉ s'étend Boulimique, la multinationale françai­se règne déjà sur des dizaines de milliers d’hectares de plantations d’hévéa et de palmier à huile au Cameroun (33 500 hectares), au Liberia (13 500 ha) ou encore en Côte d’Ivoire (23 000 ha) via la holding Socfinaf qu’elle contrôle partiellement. En 2011, la Socfin Agricultural Company (SAC), filiale de Socfinaf, a signé un bail de cinquante ans portant sur 6 500 hectares avec le ministre de l’Agriculture, de l’exploitation forestière et de la Sécurité alimentaire de la Sierra Leone, le Dr. Sam Sesay, afin de développer une plantation de palmier à huile et d’hévéa [1]. La concession est située dans la chefferie de Malen, dans la région de Pujehun (sud-est du pays). Comme toujours, la création d’emplois a été l’argument pour vendre le projet aux autorités politiques.

Brebis du limousin : à la reconquête du plateau de Millevaches Installé sur le plateau de Millevaches en Corrèze, Arnaud Simons est à la tête d’un élevage mixte bovins/ovins d’environ 300 têtes.Si l’activité d’élevage d’ovins s’est imposée à lui pour des raisons économiques lors de son installation, il ne regrette en rien ce choix vingt ans plus tard. Reportage. En bordure du lac de Chammet, sur le lieu-dit “Bezassas” en Corrèze, un petit troupeau de brebis Limousines paît sous la surveillance d’Arnaud Simons et de son chien. Qui aurait cru que, 20 ans plus tôt, cet éleveur ne jurait que par l’élevage bovin ?« À mon installation en 1991, je voulais produire uniquement des vaches. Mais lorsque j’ai monté mon plan prévisionnel, on m’a répondu que ce n’était pas suffisant pour être viable.

Entretien avec Catherine Grèze au sujet de la biopiraterie Députée européenne Europe-Ecologie du Sud-Ouest, Catherine Grèze a fait de la lutte contre la biopiraterie son combat au Parlement Européen. Cette pratique, légale, amène peu à peu à une privatisation du vivant et conduit à des aberrations pour les écologistes : interdiction de replanter ou royalties sur ses propres semences. En pointe sur le sujet, la députée nous détaille les enjeux liés à ce qu’elle nomme, « la biopiraterie. » Main mise sur les terres cultivables Qui sert et qui se sert ? Il faut savoir à qui le crime de l’exploitation du plus faible profite. Aux Chinois et aux dirigeants éthiopiens achetés pas ces mêmes Chinois. Se méfier des faux prophètes qui vous veulent du bien en vous donnant un travail, ils ne vous offrent qu’un esclavage et vous privent de votre terre. C’est là un expansionnisme colonial pur et simple qui ne prend même pas le prétexte religieux pour s’étendre, il n’a plus besoin de ce stimulus identitaire comme c’était le cas dans le passé pour se donner bonne conscience.

La révolution de Cheran : un exemple de révolte citoyenne La révolution de Cheran : un exemple de révolte citoyenne Un très bon petit article, de Machiavel1983, sur Agoravox : Le moment où se forme le ciment social autour des feux de camps est très émouvant ! Et l'interdiction-formelle-des-partis-parce-qu'ils-divisent-au-lieu-de-rassembler est formidable : dans ce contexte de population ultra-mobilisée, pas besoin de partis ; au contraire !

Related: