background preloader

Les jeux coopératifs- Pédagogie - Direction des services départementaux de l’éducation nationale du 16

Les jeux coopératifs- Pédagogie - Direction des services départementaux de l’éducation nationale du 16
Les fiches "jeux coopératifs" sont issues de travaux d’enseignants conduits dans le cadre de stages et d’animations pédagogiques (années 2007 à 2009). Leur mise en ligne permet à chacun de s’approprier ce court répertoire en prenant connaissance des enjeux de la mise en œuvre de jeux coopératifs dans la classe. • Pourquoi pratiquer le jeu coopératif à l’école : La coopération s’apprend dans le cadre de la classe. • Qu’est-ce que la coopération ? Nous sommes en présence d’une situation de coopération lorsque 2 personnes ou plus unissent leurs efforts pour réaliser un objectif commun. Quatre facteurs psychosociaux déterminent les activités de nature coopérative : La coopération : ce facteur comprend la communication, la cohésion, la confiance et l’établissement de relations interpersonnelles positives ; le mot clé est l’entraide. Le jeu coopératif est essentiellement une activité de participation où la compétition est limitée, voire éliminée. • Quelques principes : Related:  Jeux coopératifsjeux

Types de jeu Illustration gimSM Chez Ludomus, ce qui nous intéresse avant tout dans un jeu, c’est le plaisir ludique qu’il procure. Principalement les jeux dont nous parlerons seront les jeux de société, les jeux de plein air et les jeux surdimensionnés en bois. Non pas que les autres ne soient pas intéressants, mais il faut bien se limiter un peu… Le jeu de société grosso modo, c’est la boîte de Uno que vous avez reçue dans votre enfance le soir de Noël. Le jeu de plateau : Ce terme est issu de la traduction de l’expression anglaise “board game”. Les jeux de plein air qui se jouent en extérieur, sont de tous les genres : de la boule bretonne à la grenouille. Enfin, les jeux en bois surdimensionnés. Les jeux peuvent aussi être classés différemment selon les mécanismes de jeux en présence. les jeux de stratégieles jeux coopératifs ou semi coopératifsles jeux de réflexionles jeux d’ambianceles jeux d’adresse

Les jeux coopératifs Vendredi, 18 Mai 2012 00:00 OCCE 72 Les jeux coopératifs : Tous ensemble pour atteindre un but commun modifier les représentations sur le jeu souvent associées à la compétition. favoriser le vivre ensemble développer des valeurs: respect, solidarité, coopération développer des comportements favorisant l'entraide, l'écoute, l'anticipation et l'esprit d'équipe construire la cohésion du groupe organiser des situations réelles de communication En effet , le groupe de joueurs va devoir faire alliance, utiliser les ressources de chacun de ses membres, sans exclusion, pour franchir les obstacles et gagner ( ou perdre), mais tous ensemble. C'est une occasion d'apprentissage à la citoyenneté, d'acquisition de valeurs de "faire ensemble" et de coopération. Déroulement des animations "jeux coopératifs" physiques en classe Les 7 étapes des jeux coopératifs Les jeux coopératifs : Eléments pour la mise en oeuvre Le socle commun de compétences et connaissances et les jeux coopératifs Fabriquer un jeu coopératif

Recalbox, une Raspberry Pi émulateur pour le rétro-gaming Nous n’avons jamais abordé le sujet et pourtant le rétrogaming et l’émulateur ont une place importante dans la communauté Raspberry Pi ! Aujourd’hui, nous vous présentons un système qui regroupe plusieurs émulateurs sous une même distribution, Recalbox. Tout ce qu’il vous faut pour redécouvrir vos vieux jeux avec votre Raspberry Pi ! Recalbox c’est quoi ? Recalbox est une distribution destinée au rétro-gaming (pour ceux qui ne connaîtraient pas le phénomène, il s’agit d’utiliser un émulateur pour pouvoir jouer à d’anciens jeux vidéo), créée de toute pièce par Mathieu alias DigitalLumberjack, un développeur français, avec ce que cela comprend d’avantages pour nous autres francophones, qu’il s’agisse d’un système entièrement configuré en français par défaut ou du site et du support accessibles dans notre belle langue ! Recalbox est actuellement en version stable 3.2.11 et en 3.3.0 beta16 qui est la pré-release de la version 3.3.0. Le rétro-gaming à la portée de tous Ajouter des jeux à émuler

Typologie des jeux vidéo Face à la diversification des types de jeux vidéo au cours des années 1990, différentes typologies vont voir le jour durant cette période (Bruno, 1993 ; Le Diberder, 1998). Actuellement, il n’existe pas de nomenclature officielle qui recouvre l’ensemble des genres vidéoludiques. Toutefois, la typologie proposée ci-après témoigne de la grande diversité des jeux vidéo, des univers convoqués, des gameplay proposés ou des profils de joueurs sollicités par les éditeurs : Les jeux d’action, regroupés en sous-genres : beat them all, combat, plates-formes, shoot them up, tir objectif, tir subjectif, tir tactique. Enfin, le serious game vient compléter cette classification, en imposant l’idée que le jeu puisse devenir sérieux, c’est-à-dire participer à l’accompagnement de l’apprentissage dans un contexte ludique.

12 jeux hors du commun pour favoriser l'esprit d'équipe « Encore un autre jeu stupide pour favoriser l'esprit d'équipe au sein de l'entreprise », déclare un employé insatisfait. Oups. Lorsque cette pensée traverse l'esprit de vos employés, vous pouvez considérer que votre stratégie pour renforcer l'esprit d'équipe n'est pas la bonne. Les activités et les jeux favorisant l'esprit d'équipe sont censés être éducatifs tout en étant agréables. Ils permettent à l'équipe d'apprendre les uns des autres ; de découvrir comment les autres pensent, travaillent, résolvent les problèmes et s'amusent. Pour encourager vos collaborateurs à se connaître les uns des autres sans les ennuyer, voici 12 jeux pour favoriser l'esprit d'équipe dont vos collaborateurs raffoleront ! Les jeux ludiques renforçant l'esprit d'équipe 1. Durée : 5-6 minutesNombre de participants : un ou plusieurs petits groupesMatériel nécessaire : tout objet aléatoireRègles : donnez un objet à une personne dans chaque groupe. 2. 3. Jeux d'extérieur pour favoriser l'esprit d'équipe 4. 5. 6. 7.

MAME Pour les articles homonymes, voir Mame. MAME, acronyme signifiant « Multiple Arcade Machine Emulator »[2], est un logiciel d'émulation pour PC dont le but est de reproduire fidèlement le fonctionnement des jeux et des systèmes d'arcade afin de préserver l'histoire du jeu vidéo et ainsi éviter que certains titres ne sombrent dans l'oubli. Depuis le 27 mai 2015, il intègre MESS[3]. MAME est officiellement disponible pour les systèmes d'exploitation Windows et DOS, mais a été porté sur différents systèmes. La première version publique (0.1) de MAME, par Nicola Salmoria, est sortie le 5 février 1997[5]. MAME est utilisé par certains particuliers afin de réaliser de véritables bornes d'arcade multi-jeux reposant sur du matériel informatique. Fonctionnement[modifier | modifier le code] MAME contient différents composants : Pour des raisons légales, les différents BIOS des jeux d'arcade émulés ainsi que les ROM des jeux originaux ne sont pas distribués avec l'émulateur. Portail du jeu vidéo

Bac 2017 : le kit numérique pour bien réviser (application, vidéos, Snapchat...) - Geek Junior - Voici notre kit numérique pour t’aider à réviser le baccalauréat avec des applications, des fiches de révision, des vidéos et même Snapchat ! C’est toujours une petite angoisse qui arrive alors que le joli mois de mai se déploie de pont en pont. Les convocations sont tombées dans la boîte aux lettres et le moment est arrivée pour les révisions du bac. Bien sûr, rien ne vaut tout le travail effectué en classe et les fiches que tu as déjà préparées (non ?). Les applications pour réviser le Bac Les applications de l’Étudiant : fiches de révision, conseils, quiz, vidéos, sujets probables, citations, actualité du bac… Pour chaque filière, une application est prévue. Lien pour télécharger les application de l’Étudiant Digischool est l’autre poids lourd pour tes révisions numériques. Lien pour télécharger les applications de Digischool (en bas du site) Les autres applications : D’autres pistes pour réviser son bac Les applications pour réviser, c’est très bien. Pour rester cool pendant les révision

Utiliser le jeu pour apprendre à coopérer, mutualiser et à négocier une solution commune à l’aide du « Poklexe » Quest-ce que le « Poklexe » ? Un nouveau mot inventé pour l'occasion, il combine les mots poker + tâche complexe, la problématique étant la suivante : Comment permettre aux élèves d’élaborer une stratégie en vue de la réalisation d’une tâche complexe ? Comment l'enseignante, Aurélie Plé du collège Yvette Lundy à Aÿ dans la Marne, est-elle parvenue à l'élaboration de ce jeu ? Lors de la réalisation des tâches complexes, je me suis rendue compte, avec mes élèves de 3ème, qu’il pourrait être intéressant de leur proposer de réfléchir davantage à une stratégie d’élaboration lors de travaux de groupe. En effet, le travail de groupe avait parfois généré des tensions entre les élèves qui n’avaient pas toujours l’envie ou l’habitude de mutualiser leurs compétences pour produire une tâche. A savoir : On peut adopter, aménager ce dispositif avec des productions "papier" mais aussi numériques !

Retrogaming Le retrogaming, parfois francisé en rétrogaming, est l'activité qui consiste à jouer à des jeux vidéo anciens et à les collectionner. Il concerne les jeux sortis sur les consoles de jeu, les micro-ordinateurs, les bornes d'arcades ou les jeux dits « électroniques ». En raison de l'histoire encore brève du jeu vidéo, le retrogaming est une activité très récente. Malgré les difficultés de définition, on désigne généralement par jeux vidéo « anciens », les jeux vidéo sortis pendant les quatre premières générations de consoles de jeux, soit depuis le début des années 1970 jusqu'au milieu des années 1990, période où les productions étaient très majoritairement en 2D. Définition et origine[modifier | modifier le code] Retrogaming (parfois partiellement francisé en « rétrogaming ») est un terme anglais formé du latin retro, signifiant « en arrière », « en sens contraire », et de l'anglais gaming, qui désigne la pratique des jeux (vidéo)[2]. Historique[modifier | modifier le code] Notes Références

Des « escape games » à toutes les sauces Les êtres humains ont une fascination pour les aventuriers et les héros. Depuis l’épopée de Gilgamesh, nous nous racontons des histoires de personnes dépassant les obstacles personnels, sociaux, naturels ou même surnaturels afin d’améliorer ou de sauver leur sort ou le monde. La suite logique a mené à des médias plus interactifs comme les jeux vidéo qui mettent virtuellement les joueurs dans la peau de héros. Or, au Japon, a senti que les gens avaient besoin de péripéties se déroulant dans le monde réel. Le principe est simple et reprend les mécaniques de la chasse au trésor, des jeux vidéo point-and-click et même du Cluedo dans certains cas. De l'école au zoo Si le principe de départ était de plonger les joueurs dans des univers de fiction connus comme Zelda, Assassin’s Creed ou d’autres, d'autres se sont appropriés ces techniques. Même des établissements touristiques les intègrent dans leur offre. Développer un scénario La mode des « escape game » est récente. Référence Alvarez, Julian.

Hanabi (jeu) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hanabi. Au début de la partie, les joueurs ont une base de 8 jetons indice. À leur tour de jeu, les joueurs peuvent soit donner une indication à un autre joueur (cette action coûte 1 jeton indice), soit défausser une carte (et alors gagner 1 jeton indice), soit jouer une carte. La carte jouée doit compléter le feu d'artifice, c'est-à-dire être supérieure de 1 à la dernière carte jouée d'une couleur, ou être une carte 1 si aucune carte de la couleur n'a encore été posée. Si la carte jouée ne remplit pas ces conditions, les joueurs ont fait une erreur et reçoivent donc 1 jeton erreur. Les indications que les joueurs peuvent se donner sont codifiées : elles permettent d'indiquer à un joueur quelles sont ses cartes d'une valeur ou d'une couleur donnée, ni plus ni moins. Si les joueurs ont fait 3 erreurs, la partie s'arrête immédiatement : ils ont perdu et n'ont donc aucun point. Portail des jeux

Joueur du Grenier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Frédéric Molas, dit le « Joueur du Grenier », né le à Perpignan (Pyrénées-Orientales), est un testeur français de jeux vidéo sur Internet. Avec Sébastien Rassiat, ils sont les créateurs, auteurs et réalisateurs de la série de vidéos critiques humoristiques de vieux jeux vidéo Joueur du Grenier (communément abrégé JDG). Frédéric Molas est alors le joueur, qui apparait à l'écran tandis que Sébastien Rassiat filme et s'occupe de la prise de son. À partir de 2013, Karim Debbache participe aussi à l'écriture et à la réalisation des épisodes. Frédéric Molas se spécialise dans les critiques à but humoristique voire satirique de vieux jeux vidéo qui présentent souvent une grande difficulté ou une mauvaise qualité. Biographie[modifier | modifier le code] Frédéric Molas (à droite) et Sébastien Rassiat, en séance de dédicace en 2011. Les séries vidéos[modifier | modifier le code] Le Joueur du Grenier[modifier | modifier le code] Déguisement de Canard-Man.

Related: