background preloader

Christianisme

Christianisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Résurrection de Jésus - Vitrail. Le christianisme est une religion fondée sur l'enseignement, la personne, et la vie de Jésus de Nazareth que les chrétiens considèrent comme le Messie — ou Christ — annoncé par la Bible. Les premières communautés chrétiennes naissent au Ier siècle au sein de la diaspora juive après la crucifixion de Jésus (et, pour les chrétiens, de sa résurrection). Elles sont fondées par les apôtres et des premiers disciples de Jésus en particulier dans les grandes villes de Rome, Éphèse, Antioche, Alexandrie. Le Christianisme se développe dès le IIe siècle dans l'Empire romain, mais aussi en Perse, ainsi qu'en Inde et en Éthiopie. Le Christianisme est devenue la religion officielle de l'Empire romain au IVe siècle. Les principales branches du Christianisme sont l'Église catholique, les Églises orthodoxes et les protestantismes. Étymologie[modifier | modifier le code] Histoire du christianisme[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christianisme

Related:  Religions et Courants de pensée

Islam Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne pas confondre l'islam (et l'adjectif islamique) avec l'islamisme (et l'adjectif islamiste). L'islam (arabe : الإسلام) est une religion abrahamique[1] articulée autour du Coran, que le dogme islamique considère comme le recueil de la parole de Dieu (arabe : الله, Allah) révélée à Mahomet, considéré par les adhérents de l'islam comme le dernier prophète de Dieu[2], au VIIe siècle en Arabie. Un adepte de l'islam est appelé un musulman.

Hindouisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». La particularité de l'hindouisme est de n'avoir ni prophètes ni dogmes centraux[7]. Cependant, les hindous contemporains croient en l'autorité du Veda, qui, selon la tradition, fut révélé aux hommes, grâce à la « vision » des Rishi[8]. Le terme persan hindu (du sanskrit Sindhu) désignait au départ, pour les musulmans qui pénétrèrent en Inde, les habitants du bassin de l'Indus[6]. L'hindouisme se présente comme un ensemble de concepts philosophiques issus d'une tradition remontant à la protohistoire indienne[9], la pratique hindouiste étant sans doute issue d'une tradition orale très ancienne, proche de l'animisme[10].

Crucifixion Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Crucifixion (du latin classique crucifixio, ionis) désigne le crucifiement de Jésus de Nazareth, considéré par les chrétiens comme le Christ. Selon les textes néotestamentaires, Jésus-Christ fut condamné à mort par le préfet romain Ponce Pilate, à l'instigation des autorités juives, et exécuté par le supplice de la croix.

Origines du christianisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Perspective historique[modifier | modifier le code] Quelle que soit la date de rédaction retenue pour les épîtres, les évangiles, les Actes, encore faut-il attendre que ces documents aient circulé. Le premier témoignage de cette circulation des écrits se situe en 140, quand Marcion arrive à Rome, sachant que rien n'atteste concrètement de la circulation des lettres de Paul, ni pour certaines d'entre elles, comme la Lettre aux Colossiens, qu'elles aient été envoyées, ni pour certaines autres (Romains) que leur forme actuelle soit leur forme initiale.

Taoïsme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 道 dào « la Voie », calligraphie 草書 cǎoshū « herbes folles », un style très libre influencé par le taoïsme. Le taoïsme (chinois: 道教, pinyin: dàojiào, « enseignement de la voie ») est à la fois une philosophie et une religion chinoise, regroupant neuf millions de disciples[1] et bien plus de pratiquants par affinités, et se fondant sur l'existence d'un principe originel à l’origine de toute chose, appelé « Tao ». Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes, dont le Tao Tö King de Lao Tseu, le Lie Tseu et le Tchouang Tseu, et s’exprime par des pratiques, qui influencèrent tout l’Extrême-Orient, et même l'Occident de façon significative depuis le XXe siècle. Il apporte entre autres :

Gospel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le gospel est un chant spirituel chanté auparavant par les chrétiens évangéliques d'origine afro-américaine, qui prend la suite des negro spirituals. Il s'est développé en même temps que le blues primitif. Jésus-Christ Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite de Jésus en tant que Christ pour les chrétiens. Voir Thèse mythiste pour Jésus en tant que mythe, Voir Jésus de Nazareth pour l'aspect historique de Jésus, voir Îsâ pour Jésus en tant que prophète pour les musulmans. Il est considéré par les chrétiens comme le Messie et le Fils unique de Dieu et par les musulmans comme le Messie et prophète de Dieu.

Chamanisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chamane toungouse, photo prise en Sibérie vers 1883. Le chamanisme, au sens strict (chamane vient étymologiquement de la langue toungouse), prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes. Partie de la Sibérie, la pensée chamanique a essaimé de la Baltique à l'Extrême-Orient et a sans doute franchi le détroit de Béring avec les premiers Amérindiens. On observe des pratiques analogues chez de nombreux peuples, à commencer par les Mongols et les turcs, qui seraient tous originaires de Sibérie, mais aussi au Népal, en Chine, en Corée, au Japon, chez les Amérindiens d'Amérique du Nord, en Afrique, en Australie et chez les Amérindiens d'Amérique latine[1].

Nestorianisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nestorianisme est une doctrine se réclamant du christianisme et affirmant que deux personnes, l'une divine, l'autre humaine, coexistaient en Jésus-Christ. Cette thèse a été à l'origine défendue par Nestorius (né vers 381 - mort en 451), patriarche de Constantinople (428-431). Après la condamnation de Nestorius et de son enseignement, le nestorianisme devient une hérésie. Les Nestoriens rejettent les formulations dogmatiques issues du concile d'Éphèse et des conciles suivants.

Dieu le Père Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La « création de l'homme » après restauration La théologie chrétienne a développé la conception d'un Dieu trinitaire : Père, Fils et Saint-Esprit. Au sein de nombreuses croyances, il est donné au Dieu suprême le titre et l'attribut du Père. Dans plusieurs formes de polythéisme, le dieu au rang le plus élevé est représenté comme le père des dieux et des hommes comme dans l'Olympe ou au Panthéon[A 1]. Le judaïsme lui aussi développa certains attributs de Yahweh comme Père du fait de sa création, de l'éducation que donne Dieu et sa paternité envers le peuple d'Israël.

Related: